Bocas del Toro en quelques photos !


Pour compenser l’accueil peu chaleureux reçu à notre arrivée au Panama (vous z’avez une preuve de sortie du territoire ? non, et bien vous ne passez pas !), nous avons commencé notre mini séjour au Panama par une de ses perles : Bocas del Toro.

Bocassss comme le disent les touristes est THE place to be, le paradis, tous les qualificatifs dithyrambiques y passent. Pour preuve, nous retrouvons des touristes argentins croisés au Guatemala, des Espagnols et Belges rencontrés au Costa Rica, et même une vieille connaissance de France !

Mais c’est quoi Bocassss ! Un archipel sur la mer caraïbes au Nord du Panama. Il forme un estuaire qui accueille de la mangrove et de nombreuses espèces d’animaux : dauphins, tortues, paresseux, grenouilles rouges… Ces espèces ainsi que les fonds sous-marins sont protégés dans la réserve de Bastimentos.

Plutôt que de grands discours alambiqués pour vous dire que c’était génial, voici quelques photos légendées :

almirante bocas del toro embarcadère

Embarcadère d’almirante qui permet de relier les îles de Bocas

Maisons flottantes panama

Maisons en bois sur l’eau

 Bocas del toro Colon hôtels caraïbes

Arrivée à Bocas del toro sur l’île de Colon, des hôtels, des restaurants … une vrai station balnéaire ambiance caraïbes

relax bocas del toro

On est là pour se détendre alors surtout relax, rien ne presse

caraïbes crevettes camion bocas

Qui dit caraïbes, dit grosses crevettes, une envie pour le 4h, pas de problème un camion patrouille pour vous ravitailler

paradis plage île déserte

Bon c’est pas tout la ville, faudrait voir à profiter de la plage et si possible sur l’île déserte de Cayo Zapatilla

île déserte panama

Enfin déserte, y’a toujours quelques touristes qui en profitent pour faire des photos à la con entre deux baignades

plage paradis baignade

Ou se la péter outrageusement et sans aucun remord

plage cocotier mer turquoise

Les deux suivantes c’est vraiment pour en rajouter une couche

plage panama

paresseux panama

Mais nous n’oublions pas notre nature ! Là, un paresseux qui essaie d’avoir un minimum d’intimité, c’est raté !

panama dauphins

Là ce sont les dauphins qui nous narguent et utilisent les vagues du bateau pour se payer du bon temps ! Gratis en plus !

bandas panama

Et la culture dans tout ça !

_DSC6812modif_bocas

Les répétitions de bandas (fanfare de percussions et d’instruments à vents) nous en rappellent l’importance

bandas bocas del toro

_DSC6818modif_bocas

cerceau bandas panama

Quand je vous disais qu’elles se concentrent ! le pincement de lèvres se généralise…

enfant bocas toro panama

Pas encore très à l’aise… Elle garde cependant le sourire

parents vélo panama

Sous l’œil attentif et fier des parents qui suivent en vélos

terrain foot insolite

Autre curiosité : un terrain de foot au bout de la piste d’atterrissage de l’aéroport. C’est pas un peu dangereux ?

Infos pratiques

Hôtel Cayo Zapatilla, sur l’île de Colon en plein centre : 20 dollars la chambre double avec salle de bain. Pas le grand luxe mais les chambres sont propres et il y a une cuisine. Si vous avez pas peur d’allumer la télé avec une brosse à dent et taper sur le micro-ondes pour le mettre en route, c’est parfait.

Tour d’une journée observation de dauphins-snorkeling-plage de cayo zapatilla : 25 dollars par personne (entrée du parc naturel inclus)

Playa de las estrellas : Plage connue pour ses nombreuses étoiles de mer. Des collectivos partent du centre pour Boca del drago et demandent 5 dollars pour l’aller retour. De Boca del drago, soit vous marchez un peu, soit vous prenez une lancha pour 1 dollar.

On vous conseille aussi juste de vous balader sur l’île à pied ou à vélo. Les autres îles peuvent aussi se visiter simplement en prenant des lanchas, notamment l’île de Bastimentos qui possède de superbes plages sauvages et quelques chemins de rando (3 $ la traversée par personne).

Prochaine étape, luxe calme et volupté à Santa Fe, la montagne version Panama


A propos Laura

Droguée aux voyages depuis maintenant plus de 10 ans, je sillonne la planète avec Seb à la recherche de petites ou de grosses bêtes. Les forêts luxuriantes jusqu'au déserts lunaires m'offrent un terrain de jeu à ma deuxième passion : la photo. Entre deux voyages, je bosse dans le domaine de la prévention santé.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement