Quand le hasard réuni deux voyageurs novices qui s’entendent à merveille, ça donne deux accros du sac à dos !

En 2004, Nous avions tous deux une expérience de voyage « à la roots ». Sébastien au Sénégal et Laura au Togo. Première accroche, puisque nous avions tous les deux adorés cette expérience. Non, aucun mal exotique ne nous avait frappé lors de ces séjours, pas de palu, pas de fièvre jaune, tout juste une petite tourista de passage… Enfin si, car très rapidement, il fallu se rendre à l’évidence, nous étions atteint d’une curieuse maladie : la voyagite aiguë.
Cette maladie consiste à distiller dans votre esprit, de manière constante, des idées de voyages lointains tantôt en Afrique, tantôt en Asie voir même en Amérique. Des hallucinations de paysages idylliques : une jungle abondante, un volcan en irruption, des danses folkloriques, des rencontres… venaient hanter nos jours et nos nuits.
Atteints de la même pathologie, nous avons décidé de soigner le mal par le mal. Le remède est simple : un sac à dos posé sur les épaules, la perspective d’une route qui n’en finit pas , un passeport.
C’est ainsi que depuis 2004 nous avons rêvé puis organisé et vécu 15 voyages ensemble (du week end en Europe au voyage à l’autre bout du monde).
Après 15 pays découverts ensemble et plus de 6 mois passés à voyager, notre maladie n’a fait que s’aggraver, et pour assouvir notre soif, il nous fallait un quelque chose de plus fort : un voyage au long cours…
La destination s’est imposée comme une évidence, car nous gardons un souvenir impérissable de notre voyage en Équateur, ce sera l’Amérique latine !