Parc national Manuel Antonio – paradis terrestre et maritime 2


Le Costa Rica, c’est la destination nature par excellence. Ses parcs naturels sont d’une diversité incroyable : forêt tropicale humide, forêt de nuage, côtes caraïbes et pacifique, volcans…
Le parc national Manuel Antonio est le plus petit du pays, avec seulement 16 km² de surface, mais quelle splendeur ! Situé entre terre et mer, ce petit bout de paradis sauvage regorge d’une faune abondante dans un écrin magnifique : forêt luxuriante et plages de sable fin.

Très facile d’accès depuis la station balnéaire de Quepos, le parc est malheureusement victime de son succès, ce qui n’est pas sans conséquences sur la faune vu sa toute petite surface. Heureusement les autorités ont réagi devant cette pression grandissante en limitant l’accès à 600 visiteurs par jour. Espérons que ce soit suffisant pour une gestion durable de la réserve !

plage surf quepos

Plage près du parc de Manuel Antonio

La visite du parque nacional Manuel Antonio est facile, les sentiers sont bien aménagés et balisés. Inutile d’être un observateur aguerri pour espérer apercevoir des animaux, il y a une telle concentration de mammifères, reptiles, oiseaux et autres insectes que vous tomberez forcément nez à nez avec la faune locale à plusieurs reprises.

Mais pour profiter pleinement de cette biodiversité exceptionnelle, si facilement accessible, nous vous conseillons grandement de faire appel aux services d’un guide naturaliste. Si ce n’est pas le cas dans toutes les réserves que nous avons visité, ceux de ce parc sont très bien formés et vous aurez l’occasion de découvrir des espèces insoupçonnées qui vous seraient passées sous le nez autrement. Le camouflage étant une arme redoutable dans la jungle, pas étonnant qu’un œil aguerri soit nécessaire !

parc manuel antonio costa rica

 

Côté forêt, des singes, des oiseaux, des lézards…

La liste des animaux que nous avons croisé avec le guide ou par nous même est impossible à relater ici, trop difficile de s’en rappeler, nous aurions du noter…

Mais les plus marquantes pour nous étaient sans conteste les nombreuses espèces de singes, notamment le fameux paresseux à deux ou trois doigts, le bruyant singe hurleur, le facétieux singe capucin moine (attention aux morsures !) et le discret singe écureuil (saïmiri). D’autres mammifères plus ou moins farouches ont daigné montrer leur museau, tel le coati, le carcajou ou le chapardeur raton laveur.

Les oiseaux également, même si ce n’est pas le parc le plus intéressant sur cet aspect, avec de nombreuses espèces de pics, le tangara ou encore le quiscale à longue queue.

Enfin, en amateurs de petites bestioles, nous avons été admiratifs devant les crabes présents à profusion, les basiliques, iguanes et autres lézards.

Quelques conseils pour l'observation des animaux dans le parc Manuel Antonio
  • Pour mettre toutes les chances de votre côté, rendez vous dans le parc dès l’ouverture des portes (7h). Les animaux les plus craintifs ont naturellement tendance à fuir les chemins quand ils deviennent trop fréquentés (et on les comprends…).
  • Écartez vous des sentiers principaux, vous aurez plus de chance de croiser des animaux. Moins il y a de monde, plus vous êtes discrets et attentifs, plus vous augmentez vos chances !
  • Vous devriez également porter des tenues foncées, les couleurs vives pouvant faire peur à certains animaux, en particulier les oiseaux.
  • Une paire de jumelles est toujours utile !

Silence, patience, écoute, observation sont les maitres mots.

Dernière petite recommandation, ne nourrissez pas les animaux et ne laissez pas trainer de nourriture ! D’une part c’est dangereux pour vous, cela peut rendre les singes agressifs (les morsures ne sont pas rares), d’autre part cela ne leur rend pas service. Leur régime alimentaire est très spécifique et vous pourriez les rendre malade (et fainéants…) en leur donnant du pain ou des bananes.

 

La flore n’est pas en reste avec une belle forêt primaire, incluant notamment l’emblématique Ceiba et l’arbre à pluie.

plage arbre manuel antonio

Plage du parc Manuel Antonio

 

Côté océan, des baleines, des dauphins, des tortues…

Côté océan, nous n’avons pas eu la chance d’observer les espèces emblématiques de la faune marine, malgré un tour en bateau dans la réserve. Il est en effet possible d’observer des baleines à bosse durant la bonne saison (de décembre à avril), des dauphins tachetés, à gros nez et des tortues marines.

Nous aurons tout de même bien profité de cette excursion en voilier pour admirer la côte et faire quelques belles séances de snorkelling. Les fonds marins sont assez bien conservés et de nombreux poissons tropicaux sont venus nous chatouiller les pieds.

 

pélicans bateau costa rica

Observation d’une nuée de pélicans en attendant les dauphins

côte litoral snorkelling costa rica

Les côtes limpides propices au snorkelling

pura vida costa rica

Pura vida !

Infos pratiques – visite du parc national Manuel Antonio

  • Horaires d’ouverture : 7h-16h  (nous vous conseillons d’entrer dans le parc dès l’ouverture pour en profiter pleinement)
  • Temps de visite : minimum 2h pour la visite du parc et 2h pour profiter des plages
  • Prix : 15 $ l’entrée au parc Manuel Antonio / 25 $ le guide (sur place)

Accès / transports

Depuis Quepos (7km), des bus font l’aller retour jusqu’au village de Manuel Antonio et l’entrée du parc.

Des excursions organisées sont aussi possible depuis les principales villes touristiques du pays, mais nous vous conseillons de vous y rendre par vous même pour profiter du parc à votre rythme et éviter le pic d’affluence.

Plan du parc Manuel Antonio

Un plan du parc national Manuel Antonio est disponible en espagnol ici

Activités à proximité

Pour ceux qui souhaitent rester plusieurs jours sur place, de nombreuses activités sont proposées à proximité du parque Manuel Antonio et de Quepos.

Il est notamment possible de faire du snorkeling, de la plongée, du kayak, du surf et même du rafting.

Vous verrez probablement des scooters des mers et autres engins maritimes à moteur, mais je trouve ça moyen, surtout à proximité d’une réserve naturelle…

Pour celles et ceux qui n’ont pas beaucoup de temps ou que la logistique rebute, vous pouvez vous adresser à l’agence de voyage Latinexperience.fr. Leurs circuits sur mesure et individuels nous ont vraiment tapé dans l’œil ! Les amoureux de la nature et de découvertes culturelles devraient se régaler. Notamment le circuit nature traversant le Costa Rica passant par Tortuguero, Rincon de la Vieja, Manuel Antonio et la sublime péninsule d’Osa (parc national du Corcovado, possédant la plus grande biodiversité d’Amérique centrale, voir du monde). Ça sent l’expérience…

 Vous utilisez Pinterest ? Conservez cet article dans vos tableaux en épinglant l’image ci-dessous !

Manuel Antonio au Costa Rica

Enregistrer


A propos Seb

Jeune homme bien sous tous rapports aimant manifestement voyager. Accessoirement, entre deux voyages, je tente de sauver le monde en bossant comme animateur d'un réseau d'éducation à l'environnement. Heureusement, je suis pas tout seul, parce qu'il y a du boulot !


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

2 commentaires sur “Parc national Manuel Antonio – paradis terrestre et maritime

  • Voyage Nord du Perou

    Super photos ! Et vous avez vraiment vu plein d’animaux !! On vivait pas trop loin du Parc Manuel Antonio, mais plus dans les montagnes du Costa Rica. On a évidemment fait un tour dans le parc, mais pas vu autant d’animaux. Par contre, le Costa Rica pour la découverte de la nature et des animaux, il n’y a pas mieux.

    • Seb Auteur du billet

      Merci ! Oui, le Costa Rica est une destination phare pour la découverte des milieux naturels tropicaux. Son gros avantage, c’est la concentration de parc pour beaucoup facilement accessibles dans un tout petit territoire. Si on a un tout petit peu plus de temps, le voisin Nicaragua est très bien doté également, avec en plus une culture et une histoire très riches !