Cartagena de Indias (Carthagène des Indes) est la capitale du département de Bolivar en Colombie. Située sur la côte caraïbes, elle est un des principaux pôle touristique du pays, et pour cause ! C’est une des plus belles villes coloniales d’Amérique latine, au coude à coude avec Antigua au Guatemala de ce que nous avons visité jusque maintenant.

Un petit peu de l’histoire de Cartagena de indias

Elle fût un bastion de l’empire espagnole pendant près de 400 ans (du début XVIe jusqu’à 1821), particulièrement appréciée pour sa position portuaire stratégique favorisant les échanges entre l’Espagne, les îles des Caraïbes, le Mexique et ouvrant la voie des Andes. La présence d’or a aussi contribué à l’engouement des espagnols et à la convoitise de ses voisins. Ses richesses ont malheureusement permis l’expansion de l’empire espagnol par le pillage d’or des sites incas et aztèques ainsi que la traite négrière.

Il reste, notamment, de cette histoire un important patrimoine architectural qui compte un système de fortifications (une forteresse, un fort, des remparts, un bastion…), des édifices religieux, ainsi que de nombreuses demeures des personnalités espagnoles fortunées de l’époque coloniale.

Remparts et les buildings du quartier moderne
Remparts et les buildings du quartier moderne de carthagène des indes en Colombie

Pour être tout à fait honnête, nous avons peu creusé l’aspect historique, nous pourrons nous rattraper dans les livres. En revanche, nous avons largement foulé le pavé et allègrement flâné dans cette ville qui est idéale (malgré la chaleur) pour cela.

Notre flânerie à Carthagène des Indes en quelques photos

Théâtre Pedro Heredia carthagene colombie
Théâtre Pedro Heredia
Mairie de Cartagena

Cathédrale de Carthagènes des Indes en Colombie
La cathédrale

Ce que nous avons aimé de notre visite à Cartagena

En vrac, nous avons aimé son effervescence, ses vendeurs de café aux quatre coins des rues, les arepas au fromage (galette de maïs énorme fourrée de fromage), les places à l’ombre pour se protéger du soleil, les façades colorées, le bleu de la mer, les rues sinueuses qui réservent toujours des surprises et l’atmosphère populaire du quartier Getsmani.

Arcades remplis de sucreries

Ce que nous avons moins aimé de notre balade…

Le monde… Nous étions hors saison, et il y avait pourtant beaucoup de visiteurs. C’est une des rares villes d’Amérique latine où nous avons dû visiter plusieurs établissements avant de trouver une chambre libre. Aussi, cela fait monter les prix par rapport aux autres villes de la région, mais ça reste abordable en cherchant bien.

L’ambiance dans certains coins le soir. Carthagène des Indes attire beaucoup de fêtards, il existe une belle ambiance festive la nuit dans le centre, le quartier Gestmani et surement dans les coins branchés de la ville nouvelle (nous ne sommes pas allés dans cette partie). Mais cela provoque aussi quelques dérives peu reluisantes : drogue, prostitution, nous avons vu et entendu beaucoup d’histoires à ce propos.

Nous avons été sollicités à de nombreuses reprises pour acheter de la cocaïne par exemple, le coin est réputé pour ça… Aussi, beaucoup de prostituées aguichaient les touristes mâles isolés ou en groupe. D’ailleurs, certains naïfs pensent vraiment qu’ils ont charmé une jolie demoiselle dans la rue rien que par leur regard. La déconvenue à l’heure de l’addition peut être grande !

Au final, malgré ces aspects négatifs, Carthagène a su nous charmer, en particulier l’ambiance populaire et mixte du quartier Getsemani, à deux pas du centre ville historique qui est magnifique, mais un peu figé dans le temps.

Entrée du quartier historique à Carthagène

Une ville parfaite pour se laisser aller au hasard des rues, sans but précis si ce n’est de se délecter de l’ambiance particulière des Caraïbes, dans un décor superbe. Beaucoup de visiteurs chercheront probablement à aller plus loin, avec des activités nautiques notamment, du farniente sur les plages proches de la ville. Sachez qu’il y a tout ça bien sûr, mais nous avons préféré nous éloigner de la ville pour gouter aux joies de la côte sauvage, à quelques heures de là.

Notre étape suivante, beaucoup plus nature, fut l’une de nos plus belles expériences dans un parc naturel : Tayrona, une merveille de la nature, entre mer et montagne.

Infos pratiques – visiter Carthagène des Indes

Logement à Cartagena

C’est le point qui nous a posé le plus de soucis. Étant donné que nous n’avons pas l’habitude de réserver à l’avance, nous sommes arrivés à l’improviste, en ayant simplement pris soin de repérer le quartier qui nous plaisait le plus sur le papier.

Nous avons jeté notre dévolu sur le quartier Getsemani et nous n’avons pas été déçus. Très proche du centre historique, il a su conserver un côté populaire et dynamique, il est aussi beaucoup moins cher en terme de logement. Bref, un endroit comme on les aime.

Simplement, il y a beaucoup de visiteurs à Carthagène, alors une fois n’est pas coutume, nous vous conseillons de réserver à l’avance.

Nourriture / restaurants

Il existe une myriade de petits stands de rue dans la ville. Ce serait dommage de s’en priver, c’est pas cher et délicieux ! Nous vous conseillons notamment les arepas, un pain de mais garni parfois de jambon, de fromage ou tout ce qu’on veut !

Pour les plus gourmands et si vous avez l’estomac solide, testez les patacones con todos. Comme son nom l’indique il s’agit de patacones (bananes plantain frites) avec de tout (fromage, viande …).

Que voir, que faire à Carthagène des Indes ?

Nous ne sommes pas restés suffisamment longtemps pour prétendre vous faire un guide de ce qu’il y a à voir ou à faire à Cartagena. C’est une grande ville et les activités sont multiples, entre la ville historique, nouvelle et les alentours.

 

Si vous projetez de traverser la frontière entre Colombie et Panama, comme c’était notre cas pour arriver à Carthagène, ce peut être un vrai casse tête. C’est pourquoi nous avons fait un petit guide vous présentant toutes les options.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !