Flores, Tikal : le coeur du pays Maya 3


Du Belize, nous filons directement au Guatemala, San Ignacio ne se trouvant qu’à quelques kilomètres de la frontière. Nous voulions aller directement à El Remate sur les rives du lac Petén itza. Mais ayant besoin de retirer de l’argent, nous passerons finalement quelques jours à Flores. Grand bien nous en a pris, nous aurions fait une grossière erreur…

L’irresistible Lac Petén Itza et la sublime Flores

Santa Elena et Flores sont une même et unique ville à la différence près que Flores se situe sur une sorte de presqu’île sur le lac peten Itza, ce sont bien sur là que les hôtels et les bars pour touristes se trouvent aussi. Flores est splendide par sa localisation qui donne des vues splendides sur cet immense lac, les petites ruelles parsemées de maison colorées ne manquent pas de charme.

Eglise flores

Parc devant l’église à Flores

En revanche, si vous voulez sentir l’effervescence de la ville, aller au marché, bref sentir la vie guatémaltèque, aller plutôt à Santa Elena. Flores est quasiment entièrement vouée au tourisme, les guatémaltèques aussi y vont pour un petit week-end end en amoureux.

Même si le site est touristique, c’est pas l’usine non plus et y rester un ou deux jours vaut la peine ne serait que pour s’y reposer, se baigner et boire des mojitos à 10 quetzal (1 euro).

Lac petén Itza Flores Guatemala

Lac petén Itza

Lac Peten Itza Guatemala orage

Orage sur le lac Peten Itza

Lac Peten Itza

Lac Petén Itza au coucher de soleil

Les petits trésors des environs de Flores

L'important, c'est d'avoir la classe en toutes circonstances...

L’important, c’est d’avoir la classe en toutes circonstances…

A Flores, nous avons également visité des grottes situées à Santa Elena, on monte dans un taxi et c’est parti pour une visite entièrement seuls, armés de nos lampes torches car la grotte n’est pas éclairé. Cela ne vaut pas les grottes immenses de Malaisie mais ça fait une petite activité sympa et puis un moment de climatisation naturelle, ça ne se refuse pas.

grotte actun can

Grotte Actun can, Flores, Guatémala

Après deux jours à Flores, nous rejoignons El Remate. On nous dit que c’est très calme, bah déjà que Flores ça l’était, qu’est ce que ça va être. 40 minutes de collectivo plus tard, et une discussion entre Seb et le chauffeur pour qu’il nous conseille une guest house, nous voilà dans la famille de Umberto qui loue des chambres.
L’endroit et très sympa et Umberto nous donne toutes les informations sur les trucs à faire dans le coin. Pour aujourd’hui ce sera balade de 2h à cheval dans la campagne environnantes pour aller découvrir un autre lac.

cheval flores

Me voici donc sur Tequila ! Seb a le droit au cheval qui se nomme cassique  (c’est vraiment toujours les chefs ou quoi les mecs ???).  Même à cheval nous avons pu observer beaucoup d’oiseaux et des vaches ! Arrivé à la laguna de Salpeten, le guide nous raconte les péripéties d’imprudents qui sont sont aventurés dans la foret environnante qui est omniprésente.

Un touriste qui s’était éloigné des sentiers balisés dans le parc naturel de Tikal est resté 13 jours en forêt essayant de survivre tant bien que mal, malgré les recherches, impossible de le retrouver.
Il a finalement refait surface à l’entrée d’un autre parc naturel où le personnel interloqué s’est demandé que faisait un homme dans un état pareil ici. Cet homme a eu de la chance car ici il y a des jaguar quand même dans la foret, sans parler des serpents et autres bestioles. Il a dormi dans les arbres pour se protéger et à manger quelques fruits pour survivre.

Il nous racontera aussi la mésaventure de son cousin chasseur qui en essayant de débusquer un animal (pas compris de quoi il s’agissait) de son terrier en l’enfumant, s’est trouvé nez à nez avec un serpent très venimeux qui l’a littéralement coursé pendant un bon bout de temps. Une véritable course poursuite, le serpent était visiblement en rogne et ne comptait pas lâcher l’affaire avant d’avoir croquer le cousin. Celui ci à trouvé de l’aide en ses camarades chasse qui ont réussi à faire partir la bête à coup de bâton.

La fin du parcours se termine sur le lac peten itza où de nombreux oiseaux ont élus domicile (cormoran, pélican, poule d’eau, canard..).

Lac peten Itza

Lac Peten Itza, El Remate, Guatemala

Tikal, entre nature et culture, bienvenu en pays maya

Le lendemain nous partons à Tikal dès 5 heures et demi afin de pouvoir observer le maximum d’animaux. En effet Tikal conjugue avec talent le fait d’être un site archéologique majeur et un parc naturel. Cette fois ci nous avons pris un guide, nous demandons à être dans le groupe en espagnol (car c’est tous le temps le plus petit) mais par malchance ce sera le seul jour de l’année dixit le guide où le groupe en espagnol est le plus important.Au final cela ne nous a pas gêné car les gens étaient plutôt sympa et assez calme (ce qui est nécessaire pour ne pas effrayer les petites bêtes).
On a ainsi pu voir des signes hurleurs, singes araignées, coati, coati, écureuil, chat sauvage (gato del monte), des toucans et des aracaris (une dizaine au moins sur le chemin), deux espèces de pics et d’autres oiseaux.

Les explications sur l’histoire de Tikal, sa redécouverte du mode de vie maya étaient très intéressantes mais je ne vous referais pas toute la visite qui a duré 4h.
A savoir tout de même, tout le site de Tikal n’a pas encore été fouillé et des travaux de rénovation sont toujours en cours. Alors dans 5, 10 ou 20 ans, Tikal aura encore beaucoup changé.
Il y aurait des dizaines de milliers de sites mayas dans tout le Guatemala qui sont encore inconnus, un travail de titan !. Et quand on dit mayas, on parle bien de peuples différents puisque rien qu’au Guatemala il y a 21 langues mayas différentes.

Tikal

Tikal, mundo perdido

Tikal, mundo perdido

temple Tikal

Plaza central, Tikal

Plaza central, Tikal

Tikal, Temple 4

Tikal, Temple 4

Informations pratiques – visite de Flores au Guatemala

Flores sur les rives du lac Peten Itza

Hôtel la Union, Flores, 200 Q la chambre double avec balcon et vue sur le lac (on s’est fait plaisir). Hôtel très sympa avec de jolies chambres et des terrasses pour profiter du wifi.
– Restaurant El mirador, sur la place de l’église, menu du jour pour 25Q et pas un touriste car c’est un peu plus excentré
– Taxi de Flores aux grottes Actun Can = 100 Q aller retour, le chauffeur vient vous rechercher après votre visite. Attention, il faut négocier sévère !

El Remate, havre de paix au bord de l’eau

Pour s’y rendre à partir de Flores, prendre un tuk tuk jusqu’au terminal (10Q/personne) puis un collectivo (20Q)
Hôtel Sun breeze sur la route principale, chambre double avec salle de bain (100Q). Demander à Umberto pour vous mettre en contact avec ceux qui organise des activités.
Balade à cheval, 125Q/personne pour 2h

Le parc national de Tikal

Guide + transport 150Q/personne
Entrée au parc 150Q/personne
Il y a plusieurs points dans le parc où vous pouvez acheter de quoi boire, par contre amener votre pique nique si vous ne voulez pas trop casquer ou mourir de faim

Pour aller plus loin concernant le parc archéologique de Tikal et sa réserve naturelle, vous pouvez lire notre article à ce sujet !


A propos Laura

Droguée aux voyages depuis maintenant plus de 10 ans, je sillonne la planète avec Seb à la recherche de petites ou de grosses bêtes. Les forêts luxuriantes jusqu'au déserts lunaires m'offrent un terrain de jeu à ma deuxième passion : la photo. Entre deux voyages, je bosse dans le domaine de la prévention santé.


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

3 commentaires sur “Flores, Tikal : le coeur du pays Maya

  • Fred G.

    Coucou les Globeblogueurs !
    Visiblement tout se passe bien (hormis quelques soucis de tuyauterie pour certains) et c’est un réel plaisir de lire vos péripéties. Les photos sont bien sympas (Merci Laura) et j’aime bien aussi les petites séquences vidéos qui permettent de mieux appréhender l’ambiance (notamment la descente de la pyramide où l’on entend tellement d’oiseaux ! Impressionnant. On se croirait dans une volière)

    Profitez bien du Guatemala et à bientôt.

  • Camélia

    pour avoir un très beau point de vue sur Flores il faut prendre une lancha et traverser vers San Miguel en face. il y a une colline avec un mirador.
    très agréable pour le coucher du soleil et lorsque les lumières s’ allument sur Flores.
    sur San Miguel, il y a aussi quelques possibilités d’ hébergements.et presque pas de touristes.