La Colombie a été un véritable coup de cœur. Une évidence. Un pays où nous pourrions poser notre sac à dos pour ne plus jamais repartir. Alors nous avons eu envie de partager avec vous quelques idées d’itinéraires pour découvrir ce formidable pays de long en large et sous toutes les coutures.

Nous recevons souvent des questions sur des idées d’itinéraires pour des voyages de 2-3 semaines. Nous avons basé une partie de ces itinéraires sur cette temporalité. Mais la Colombie étant de plus en plus au programme des tours du monde ou des voyages au long cours en Amérique du sud, nous vous proposons également des parcours plus longs.

La durée en jours pour chaque étape est indicative. Elle est selon nous la durée minimale (mais en aucun cas la maximale). Bien entendu, si vous avez plus de temps, il suffit de rester plus longtemps dans chaque étape !

Autre précaution : les temps de trajet que j’indique sont approximatifs car ils peuvent varier de quelques heures (surtout pour les longs trajets) en fonction de la compagnie que vous choisissez et des durées d’attente lors des changements de bus.

L’itinéraire classique en Colombie de 2 à 4 semaines – les incontournables

Commençons tout d’abord par l’itinéraire classique, idéal pour un premier aperçu de la Colombie . Cet itinéraire est valable pour les personnes qui vont arriver et repartir de Bogota.

Il forme une boucle afin de maximiser les temps de transport. J’ai mis des durées indicatives. La minimale correspond à celle qui semble la plus adaptée si vous n’avez que 2 ou 3 semaines. La maximale si vous avez un mois ou deux. En fonction de vos goûts, vous pouvez faire évoluer ces durées pour construire votre itinéraire.

    Bogota et alentours – 2/4 jours

    Bogota est une capitale qui reste, malgré sa mauvaise réputation, très agréable. Des quartiers agréables et des musées de qualité permettent d’y passer quelques jours très sympa.  Pour les questions de sécurité, écoutez les conseils avisés des locaux.

    A faire :

    • Visiter les musées (de l’Or, Botero)
    • Parcourir le quartier de la Candelaria
    • Grimper au Cerro de Montserrate pour avoir une vue imprenable

    Si vous avez plus de temps :

    • Découvrir la Cathédrale de Sel de Zipaquira (1h de la ville)

    Comptez entre 2 et 3h pour rejoindre Villa de Leyva à partir de Bogota.

    Pour en savoir plus, lisez notre article consacré à Bogota.

    Villa de Leyva – 2/3 jours

    Villa de Leyva est un village colonial typique de Colombie et sûrement un des plus beaux. Ses petites ruelles, sa place centrale sont autant de lieux pour se poser tranquillement et observer la vie quotidienne des colombiens.

    Dans les rues de Villa de Leyva

    A faire :

    • Flâner dans les ruelles de la ville
    • Visiter le musée Antonio Narino et le musée Acuna pour en connaître plus sur l’histoire et les figures célèbres de la ville
    • Randonner dans les environs. Une boucle permet de visiter le musée des fossiles, une étonnante maison en terre battue, los pozos azules (lagunes bleues) et un observatoire muisca.

    Pour en savoir plus, lisez notre article consacré à Villa de Leyva.

    Comptez environ 3-4h de bus entre Villa de Leyva et San Gil.

    San Gil et ses environs – 3/5 jours

    San Gil est une ville moyenne de Colombie au dynamisme incroyable. Je ne pourrais vous expliquer pourquoi, mais nous nous sommes rapidement senti bien ici. C’est un point de base intéressant pour rayonner dans les alentours. San Gil est surtout connu pour ses nombreuses possibilités d’activités de sports dit extrêmes.

    A faire :

    • Visiter la ville, le jardin botanique, le marché et goûter les hormigas culonas (des fourmis géantes)
    • Tester le parapente
    • Se faire des frayeurs en rafting, kayak ou autres sports extrêmes
    • Découvrir les villages de Barichara et de Guane (1 journée)

    Pour en savoir plus, lisez notre récit sur notre séjour à San Gil.

    Il faut environ 10 à 12h de bus pour rejoindre Santa Marta depuis San Gil.

    Santa Marta et ses environs –  2/4 jours

    Santa Marta est une ville à la réputation sulfureuse. Comme beaucoup de villes portuaires, on la dit malfamée. Nous logions dans un quartier populaire et nous avons pu avoir quelques aperçus de cette facette. Cependant nous n’avons pas ressenti d’insécurité. Il s’agit d’un très bon spot pour rayonner dans cette région des Caraïbes tout en observant la vie locale.

    A faire :

    • Déambuler dans la ville et profiter de son animation constante
    • Visiter la Quinta de San Pedro Alejandrino, sanctuaire à la mémoire de Bolivar (jardin botanique, musée historique)
    • Profiter des jolies plages du village de pêcheurs de Taganga (à 15 min de Santa Marta)

    Si vous avez plus de temps :

    • A 70km se trouve le village de Palomino, un havre de paix à seulement 2h de route
    • Découvrez le village de Minca et son panorama incroyable sur Santa Marta (on vous en dit plus dans l’itinéraire spécial voyage long cours)

    Pour en savoir plus, lisez le récit de notre séjour à Minca.

    Un bus de Santa Marta vous dépose à l’entrée du parc Tayrona (environ 1h).

    Parc Tayrona – 2/3 jours

    Le parc Tayrona est selon nous la perle de cette région. Ce qui fait le caractère singulier de ce parc naturel c’est l’alliance entre la mer, la forêt et la montagne. Les plages sont idylliques, les immenses rochers qui s’y dressent leur donnent beaucoup de cachet. La forêt et les reliefs montagneux ajoutent de la magie à ce décor qui n’en manque déjà pas. Comme tout trésor, sachez qu’il est convoité. Vous ne serez pas seul à Tayrona alors si vous avez la possibilité de le visiter hors saison, cela peut s’avérer très très judicieux !

    parc tayrona près de santa marta colombie
    Plage du parc national de Tayrona

    A faire :

    • Randonner à travers le parc (plusieurs sentiers disponibles)
    • Se prélasser sur les plages
    • Chercher les caïmans (mais pas trop quand même)

    Si vous avez plus de temps :

    • Faire le trek mythique de la ciudad Perdida (3-5 jours supplémentaires)

    En bonus, allez jeter un coup d’oeil sur notre article humoristico-pratique de Tayrona.

    Retournez à Santa Marta (environ 1h). Puis prendre un des nombreux bus qui relient Santa Marta à Carthagène (4h).

    Carthagène – 2/4 jours

    Je ne vais pas vous mentir, Carthagène ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. Certes, la ville est très jolie, il y a de nombreuses découvertes culturelles à y faire, mais nous n’avons pas eu envie d’y rester très longtemps (beaucoup de visiteurs et les dérives qui vont avec). Cependant je pense qu’elle mérite d’être visitée et il y a quelques coins de paradis pour les amateurs de plages.

    Entrée du quartier historique à Carthagène

    Les incontournables :

    • Flâner dans la ville
    • Déguster les spécialités des multiples vendeurs de rues (les arepas surtout !)
    • Faire le tour des fortifications
    • Visiter le musée de l’or, le palais de l’inquisition et le château San Felipe de Barajas
    • Aller vous baigner à La Boquilla (une plage accessible en collectivo depuis le centre) et embarquer au coeur de la mangrove
    • Se perdre dans le quartier de Getsemani pour chercher les oeuvres de street art
    • Aller bronzer sur les îles du Rosario, un archipel à 1h de Carthagène. Eviter playa blanca qui est souvent bondée et préférer l’île du Pirate ou l’île Grande

    Si vous avez plus de temps :

    • Prendre un bain de boue au Volcan de Lodo el Totumo (à 50km de la ville)
    • Si c’est la bonne période, assister au carnaval de Baranquilla, un des plus importants d’Amérique du Sud avec celui d’Oruro en Bolivie.

    En bonus, allez jeter un coup d’oeil sur notre galerie photos de Carthagène.

    De Carthagène à Medellin, il faut comptez 14h de bus. Il est aussi possible de prendre un vol interne.

    Medellin – 2/4 jours

    Medellin est sans nul doute, la ville qui fait la fierté des colombiens. Moderne et vibrante, débarrassée de son lourd passé, elle a même le métro ! Bien qu’elle manque de monuments d’intérêts, ses alentours sont magnifiques.

    A faire :

    • Retrouver les sculptures de Botero à travers la ville
    • Tester la visite gratuite (ou plutôt prix libre) de Medellin
    • Aller se promener dans le jardin Botanique

    Si vous avez plus de temps :

    • Visiter Guatape et la piedra del Penol (à 3h de la ville), un paysage surprenant.

    Pour retourner à Bogota en bus, comptez 10h

    -> Retour à Bogota si vous n’avez que 2 semaines !

    Si vous avez un mois, poursuivez la boucle suivante :

      Pour rejoindre Manizales depuis Medellin, il faut comptez 4h de bus. 

      Manizales et alentours – 2/4 jours

      Manizales est une des villes emblématiques de la région caféière et surtout le point d’entrée vers un des plus beaux espaces naturels de Colombie.

      A faire :

      • Point d’entrée du parc national los Nevados, vous pouvez faire des balades (laguna negra, cascade du rio guali) à la journée ou des treks de plusieurs jours
      • Découvrir la culture du café dans l’hacienda Venecia
      • Observer la faune et la flore à la réserve forestal nacional protectora rio Blanco

      Si vous avez plus de temps :

      Vous pouvez vous rendre à Pereira pour poursuivre la découverte de la région caféière (il y a les sources d’eau chaude de Santa Rosa de Cabal et de San Vicente et une belle réserve de faune et flore appelée Otum Quimbaya)

      De Manizales à Salento comptez 2h de bus. 

      Salento – 2/4 jours

      Salento est un des plus beaux villages typiques de Colombie et aussi le point de départ pour la vallée de Cocora, l’un des paysages les plus étranges de cette planète avec ses palmiers géants ! Nous avons particulièrement apprécié l’ambiance détendue et gourmande de ce village.

      salento
      Le charme désuet de Salento

      A faire :

      • Randonner au cœur de la vallée de Cocora et de ses palmiers géants
      • Profiter des couleurs de Salento
      • Visiter le village de Filandia
      • Découvrir la culture du café dans une finca

      Pour tout savoir de Salento et ses environs, lisez notre carnet de voyage.

      Il faut prévoir entre 6h et 8h pour rejoindre Cali à partir de Salento (en passant par Pereira).

      Cali – 2/4 jours

      Cali est sans conteste la ville de la fête et de la salsa. Son festival de salsa de fin d’année est à ne pas rater si vous y êtes à ce moment. Au delà de cette particularité, la ville ne nous a pas envouté (mais nous ne sommes pas très adeptes des city trips, alors sommes-nous objectifs ?)

      A faire :

      • Apprendre la salsa
      • Découvrir les produits locaux au Marché de la galeria de alameda
      • Trouver d’autres choses à expérimenter que nos propres conseils !

      Rejoindre Popayan en bus (3h)

      Popayan – 2 jours

      A faire :

      • Faire le tour des belles églises de la ville (cathédrale basilique Nuestra Senora de la Asuncion, église San francisco, Temple santo domingo…Si vous avez le choix, visitez-la pendant la semaine sainte
      • Aller se balader dans le parc naturel de Puracé (volcan 3h de marche)

      Accéder à San Agustin en bus (5h)

      San Agustin – 2/3 jours

      San Agustin est un site archéologique remarquable. De nombreuses sculptures d’une civilisation ancienne et encore mystérieuse sont visibles. C’est aussi une région aux décors naturels impressionnants, à flanc de canyon.

      A faire :

      • Visiter le parc archéologique de San Agustin
      • Accéder à d’autres sculptures à cheval
      • Faire un road trip pour découvrir la campagne environnante, des cascades et d’autres sites archéologiques

      Si vous avez plus de temps :

      Un autre site archéologique similaire, mais avec ces propres particularités, existe dans la même région, il s’agit de Tierra Dentro. Pour réaliser votre itinéraire, il vous faudra sûrement choisir l’un ou l’autre à cause des transports. San Agustin est plus connue et fréquentée que Tierra Dentro.

      Pour en savoir plus sur San Agustin, lisez notre récit.

      De San agustin prendre un bus vers neiva puis rejoindre tatacoa (Environ 5h)

      Désert de la Tatacoa – 2/3 jours

      Le désert de la Tatacoa est un de nos coups de cœur en Colombie. Un paysage que l’on ne s’attend pas à retrouver ici. Surprenant, photogénique et plein de vie !

      A faire :

      • Parcourir le désert à pied pour la partie rouge
      • Partir dans la partie grise du désert en moto avec un guide
      • Observer les étoiles la nuit tombée à l’observatoire
      • Observer les nombreux oiseaux du désert

      En bonus, retrouvez toutes nos photos et informations pratiques sur le désert de la Tatacoa

      La durée de bus entre le Désert de la Tatacoa et Bogota en passant par Neiva est d’environ 6-7h.

      Si vous n’avez pas assez de temps pour aller au désert de la Tatacoa, sachez que la durée de transport entre San Agustin et Bogota est de 10h.

      -> Retour à Bogota.

      Pour un premier voyage en Colombie, je vous conseille cette boucle (de 2 à 4 semaines) car elle vous permettra d’avoir un aperçu diversifié de la Colombie. Attention, je vous préviens, cela reste un itinéraire très dense !

      Pour votre deuxième voyage, vous pourrez alors approfondir la ou les régions qui vous ont le plus intéressé.

      Itinéraire nature, paysages et observation d’animaux en Colombie en un mois

      Nous ne pouvions pas résister à l’envie de compiler pour vous les plus beaux sites naturels de Colombie qui constituent un bel itinéraire pour un voyage haut en couleur. Certains de ces espaces peuvent être plus compliqués en terme d’accès, il ne faut donc pas sous estimer la durée des trajets. Les durées minimales de séjour dans les étapes tiennent compte des journées de transport quand il y en a.

        De Bogota, allez à Villa de Leyva (2h30-3h) puis Sogamoso (1h30-2h) et enfin Mongui (1h), la porte d’entrée du Paramo d’Océta.

        Paramo d’Oceta – 2/4 jours

        Le village de Mongui, au delà d’être un très beau village colonial, est aussi le point de départ pour une belle randonnée d’une journée dans le paramo d’Océta (un paysage unique au monde). Les plus courageux pourront aussi y passer plusieurs jours.

         

        Vue ultime de la balade sur le paramo d'oceta près de Mongui
        Vue ultime de la balade dans le paramo d’Océta

        Pour en savoir plus, lisez notre article consacré à cette région de Colombie hors des sentiers battus.

        De Mongui, retournez à Sogamoso (1h) puis vous pouvez rejoindre en bus le village d’El cocuy (10 à 12h)

        Parc national El cocuy – 4/10 jours

        Le parc national d’El cocuy est le paradis des randonneurs. Des pics enneigés qui culminent à plus de 5000 mètres et une faune et une flore uniques attendent les marcheurs. Les randonnées d’une journée ou le trek de 6 jours sont accessibles par les villages d’El Cocuy ou de Guïcan. Ces villages sont reculés, donc prévoyez bien le temps de transport aller et retour dans votre itinéraire (deux très longues journées). Les treks du parc sont réservés à des randonneurs aguerris. Un dernier conseil, acclimatez-vous avant d’entreprendre une des randonnées pour éviter le mal d’altitude.

        Retournez à Sogamoso en bus (10-12h) . Le lendemain ou surlendemain,  prenez un bus direction Santa Marta (encore une très très longue journée).
        Comptez une heure de bus entre Santa Marta et le Parc Tayrona. Vous pourrez laisser vos affaires dans un hostal pour éviter d’être trop chargé. 

        Parc Tayrona – 2/3 jours

        Si vous zappez l’étape du Paramo d’Océta et du parc d’El cocuy, vous pouvez vous rendre directement au Parc de Tayrona.

        Dans ce cas, depuis Bogota, rendez-vous directement en bus jusqu’à Santa Marta (comptez 18h !)  puis environ 1h jusqu’au Parc Tayrona (le lendemain). Sinon prenez un vol interne Bogota-Carthagène puis un bus jusqu’à Santa Marta (4h) puis Tayrona (1h). 

        Le parc Tayrona est la perle de cette région des Caraïbes. Ce qui fait le caractère singulier de ce parc naturel c’est l’alliance entre la mer, la forêt et la montagne. Les plages sont idylliques, les immenses rochers qui s’y dressent leur donnent beaucoup de cachet. La forêt et les reliefs montagneux ajoutent de la magie à ce décor hors norme. Comme tout trésor, sachez qu’il est convoité. Vous ne serez pas seul à Tayrona, alors si vous avez la possibilité de le visiter hors saison cela peut s’avérer très judicieux.

        Parc Tayrona en Colombie près de Santa Marta
        Les beaux reflets des lagunes au coucher du soleil

        A faire :

        • Randonner à travers le parc pendant 2 jours. Pour observer les oiseaux et les singes, empruntez le sentier qui mène jusqu’à El pueblito et ressortez par l’entrée secondaire.
        • Chercher les caïmans (mais pas trop quand même)

        En bonus, allez jeter un coup d’oeil sur notre article racontant notre séjour à Tayrona.

        Retournez à Santa Marta en bus (1h).

        La péninsule de la Guajira – 3/4 jours

        Lors de notre voyage en Colombie, nous n’avons pas visité la région de la Guajira et c’est un de mes plus grands regrets car on nous en a dit le plus grand bien. Encore assez méconnue et moins facile d’accès, c’est un coin hors des sentiers battus comme qui dirait.

        Pour vous rendre dans la péninsule de la Guajira depuis Santa Marta, vous pouvez opter pour un tour organisé de 3 à 5 jours, ou vous y rendre en indépendant.

        En indépendant, cela donne à peu près ça :

        • Santa Marta – Riohacha : Bus (environ 3h)
        • Rioacha/Uribia : Collectivo (1h)
        • Uribia/Cabo de la Vela : Jeep (1h). Prévoir d’arriver tôt le matin à Uribia pour ne pas louper le dernier trajet de la journée pour Cabo.
        • Cabo de la Vela/Punta Gallinas : Jeep (2h)

        A faire :

        • En prendre plein les yeux avec ces paysages désertiques surprenants
        • Observer les flamands roses du sanctuaire de faune et flore Los Flamencos près de Riohacha
        • Participer à un projet de conservation des tortues

        Retournez à Santa Marta puis Cartagène. De là, soit une longue nuit de bus jusqu’à Medellin vous attend, soit vous pouvez prendre un vol interne.

        Une fois à Medellin, avant de poursuivre dans la région caféière vous pouvez faire un petit détour par la côte pacifique car les vols internes partent d’ici. Sinon passez l’étape du Choco et rendez vous directement pour un road trip entre Santa Fe de Antioquia et Armenia. 

        Un petit détour par le Choco ? 4-6 jours

        La région pacifique du Choco fait partie des coins de Colombie que je rajouterai à mon itinéraire si nous y revenions. Comme tous les trésors préservés, il se mérite. Son accès peut être facile mais coûteux (en avion, 45 min entre Medellin et Nuqui) ou très très long et inconfortable. Pour cela il vous faudra rejoindre la ville de Buenaventura, puis prendre un bateau pour Nuqui ou Bahia solano (une longue nuit !). Sur la carte, pour faciliter la lecture, j’ai mis le trajet qui utilise le vol interne.

        Une fois sur la côte les différentes villes ou villages sont accessibles par bateau. Florie d’Hopinéo a pu tester de nombreuses expériences de tourisme responsable dans ce coin. Allez jeter un coup d’œil, ça donne envie.

        A faire :

        • Observer les baleines à bosse au Parc national naturel Ensenada de Utria ou à Bahia Solano –  la saison propice est entre juillet et octobre.
        • Tester les sublimes vagues de 2m à côté d’El valle, Bahia Solano
        • Randonner à Bahia Solano jusqu’au coeur de la forêt vierge
        • Tester les piscines d’eau thermale à Jurubida.
        • Découvrir en barque le bel écosystème des mangroves

        Si vous souhaitez voir des baleines sans aller jusqu’au Parc national Ensenada de Utria, sachez qu’il est possible d’en observer à 1h de Buenaventura sur le spot de Juanchaco.

        De Santa Fe de Antioquia à Armenia – 3/5 jours

        Entre Santa Fe de Antioquia et Armenia se trouve une région qui plaira aux ornithologues amateurs. Lors de notre premier voyage en Colombie nous n’avions pas entendu parler de tous ces spots intéressants, mais pour un futur voyage en Colombie, nous ne manquerons pas de les découvrir. Certaines sont gérées par Proaves, une ONG qui a pour but d’étudier les oiseaux et leurs habitats afin de les conserver. Elle mène aussi des actions de sensibilisation. auxquelles nous avons pu participer à Minca. Voici les réserves naturelles que vous pourrez découvrir si vous faites un road trip entre ces deux villes :

        • « las colibri del sol » est quant à elle à 70 km de Santa Fe
        • « las aves Loro Orejiamarillo » est à 45 minute de Jardin. On peut y observer un perroquet très rare, la conure à joues d’or.

        Près de Manizales se trouve la réserve forestière naturelle de protection Rio Blanco. Gérée par une fondation (FUNDEGAR), c’est un lieu privilégié pour y voir des grallaires et des quetzals dorés.

        Enfin, à 2h de Armenia, vous trouverez la réserve naturelle de « las aves giles fuerte« . Cette forêt de nuage abrite un trésor pour les ornithologues, le caique de Fuertes (un petit perroquet).

        De Armenia, prenez un bus jusqu’à Salento (environ 1h).

        Vallée de la Cocora – 2 jours

        Découvrez le paysage surprenant de cette vallée. Dans un décor montagneux, des palmiers géants percent les airs tandis ce que les vaches broutent tranquillement l’herbe.

        Une randonnée à la journée vous permettra de découvrir les différents panoramas ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux (munissez vous de jumelles). Vous pourrez voir de très près de nombreux colibris tout en dégustant un bon chocolat chaud.

        Vous ne me croyez pas ? Alors lisez notre carnet de voyage dans la vallée de Cocora.

        A cette étape du voyage, vous pouvez décider de faire un détour vers le désert de la Tatacoa ou retouner à Bogota. Sachez que de Salento jusqu’à Tatacoa, il faut compter une bonne grosse journée de transport.

        Désert de la Tatacoa – 3/4 jours

        Le désert de la Tatacoa est un de nos coups de cœur en Colombie. Ce paysage qu’on ne s’attend pas à retrouver ici est étonnant et photogénique. Des reliefs secs d’un rouge intense ou d’un gris pastel abritent une belle faune (beaucoup d’oiseaux faciles à observer).

        A faire :

        • Parcourir le désert à pied pour la partie rouge
        • Partir dans la partie grise du désert avec un guide en tuk tuk
        • Observer les étoiles la nuit tombée à l’observatoire
        • Observer les nombreux oiseaux du désert

        En bonus, retrouvez toutes nos photos et informations pratiques sur le désert de la Tatacoa

        Rejoindre Bogota en bus (6h). 

         Cet itinéraire étant très dense, je pense que le mois sera déjà atteint mais si jamais vous avez plus de temps ou si vous avez zappé certaines étapes il vous restera peut être du temps pour partir à la découverte de l’Amazonie colombienne. 

         Leticia et ses environs, l’Amazonie colombienne – 3/5 jours

        Une large superficie de la Colombie est recouverte de cette superbe et mythique forêt qu’est l’Amazonie. Qui dit Amazonie, dit nécessairement la possibilité de voir des créatures en tout genre. Au programme : dauphins roses, grenouilles, paresseux, singes, …

        Seule contrainte, cette région n’est accessible que par avion. 

        • Visiter Leticia (parc Santander, musée ethnographique, Maloka Yucuna (hutte commune où l’on peut découvrir les coutumes locales)…)
        • Rencontrer les singes (capucins, ouistitis…) sur l’isla de los Micos
        • Observer les dauphins roses et de nombreux oiseaux au Lago Tarapoto à partir de Puerto Narino
        • Partir à la rencontre d’une des communautés amérindiennes locales. Il y a de nombreuses possibilités, renseignez vous sur les conditions pour vous assurer de choisir une initiative de tourisme durable.
        • Parcourir le parc national Amacayacu

        Des sortes de taxis fluviaux permettent de relier Leticia et Puerto Narino (2h30). Si vous souhaitez tenter l’aventure de remonter l’Amazonie jusqu’à Manaus, vous êtes au bon endroit également. 

        Pour aller plus loin, vous pouvez lire les carnets de voyages de I voyages ou 100 pied à terre qui ont eu l’air de bien apprécier leur séjour là bas.

        Itinéraire spécial Caraïbes en Colombie pendant 2 ou 3 semaines

        Si vous êtes un inconditionnel des plages paradisiaques et de l’ambiance caribéenne vous pouvez aussi décider de lui consacrer l’intégralité de votre voyage.

          Pour cela, allez directement de Bogota à Carthagène en bus ou en avion puis reprenez les étapes qui constituent le début de l’itinéraire du voyage au long cours.

          Cela donne Bogota – Carthagène et environs – Capugarna – Retour à Carthagène pour rejoindre Santa Marta et ses environs (Minca) puis le parc de Tayrona et la péninsule de la Guajira. Toutes ces étapes sont détaillées dans les différents itinéraires.

          Le must serait d’arriver et de repartir directement de l’aéroport de Carthagène, ce qui peut vous éviter le long trajet aller retour jusqu’à Bogota.

          Autre astuce : Si vous effectuez votre voyage durant la période du carnaval de Baranquilla (4 jours en février qui correspondent aux 4 derniers jours du carême selon le calendrier chrétien), ajoutez cette étape à votre itinéraire mais réservez vos hébergements à l’avance.

          Itinéraire  « la Colombie du Nord au Sud »  spécial voyageurs au long cours en 2 mois

          Si comme nous vous projetez de faire un voyage au long cours de l’Amérique centrale jusqu’en Amérique du Sud, vous risquez vraisemblablement d’arriver par le Nord de la Colombie et de repartir par le Sud. Il vous faut donc un itinéraire qui tient compte de cette réalité.

            Pour arriver en Colombie à partir du Panama, il y a de nombreuses possibilités que nous détaillons dans cet article. A l’inverse si vous venez d’Equateur, vous trouverez toutes les infos pratiques sur le passage de frontière par Ipiales.

            En fonction de ce que vous choisirez, votre premier spot de visite sera soit Capurgana soit Carthagène. Nous allons partir du principe que vous arriverez à Capurgana afin que vous ayez tous le champs des possibilités. Si ce n’est pas le cas, il vous suffira d’enlever le temps dédié à cette région.

            Cet itinéraire reprend beaucoup de sites détaillés plus haut mais réserve aussi quelques surprises !

            Capurgana et Sapzurro – 4/5 jours

            Capurgana, c’est ce petit coin de paradis que l’on aimerait garder que pour soi. Il se mérite car il nécessite un peu de transport, mais l’essayer c’est l’adopter.

            Les incontournables :

            • Se prélasser au soleil et déconnecter
            • Admirer la nature
            • Prendre le temps d’observer le quotidien
            • Visiter Sapzurro, le dernier village avant le Panama
            • Aller se baigner dans les cascades d’El Cielo au cœur de la jungle peuplée de paresseux, de perroquets et d’agoutis.

            Pour en connaître davantage allez jeter un coup d’oeil sur l’article de Samuel de les Vents nous portent.

            Attention ne sous-estimez pas le temps de trajet qu’il vous faudra pour retourner à Carthagène.

            De Capurgana, prendre un bateau jusqu’à Necocli (1h30), puis un bus de Necocli à Monteria (2h30) et enfin un autre jusqu’à Carthagène.

            Cartagène – 3/4 jours

            Je ne vais pas vous mentir Carthagène ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. Certes, la ville est très jolie, il y a de nombreuses découvertes culturelles à y faire mais je ne sais pas pourquoi nous n’avions pas envie d’y rester longtemps. Cependant je pense qu’elle mérite d’être visité et il y a quelques coins de paradis pour les amateurs de plages.

            place carthagène
            Une des nombreuses places de Carthagène

            Les incontournables :

            • Flâner dans la ville
            • Déguster les spécialités des multiples vendeurs de rues (les arepas surtout !)
            • Faire le tour des fortifications
            • Visiter le musée de l’or, le palais de l’inquisition et le château San Felipe de Barajas
            • Aller se baigner à La Boquilla (une plage accessible en collectivo depuis le centre) et embarquer au coeur de la mangrove
            • Se perdre dans le quartier de Getsemani pour chercher les oeuvres de street art
            • Aller bronzer sur les îles du Rosario, un archipel à 1h de Cartagène. Eviter playa blanca qui est souvent bondée et préférer l’île du Pirate ou l’île Grande

            Si vous avez plus de temps :

            • Prendre un bain de boue au Volcan de Lodo el Totumo (à 50km de la ville)
            • Si c’est la bonne période, assister au carnaval de Baranquilla, un des plus importants d’Amérique du Sud avec celui d’Oruro en Bolivie.

            En bonus, allez jeter un coup d’oeil sur notre galerie photos de Carthagène .

            Il y a de nombreux bus qui relient Carthagène à Santa Marta (4h environ).

            Santa Marta et ses environs –  3/4 jours

            Santa Marta est une ville à la réputation sulfureuse. Cependant nous n’avons pas ressenti d’insécurité. Il s’agit d’un bon spot pour rayonner dans la région tout en observant la vie locale.

            A faire :

            • Déambuler dans la ville et profiter de son animation constante
            • Visiter la Quinta de San Pedro Alejandrino, sanctuaire à la mémoire de Bolivar (jardin botanique, musée historique)
            • Profiter des jolies plages du village de pêcheurs de Taganga (à 15 min de Santa Marta)
            • A 70km se trouve le village de Palomino, un havre de paix à seulement 2h de route

            Rejoindre Minca à environ 1h de bus. 

            Minca – 2/3 jours

            Minca est un village facilement accessible depuis Santa Marta. Il est idéal pour aller se mettre au frais. Perché sur la montagne, le climat y est en effet plus frais. Son emplacement est exceptionnel, car il s’agit d’un des rares coins de la planète où une chaîne de montagne est si proche de la mer. De Minca, on a une vue imprenable sur les caraïbes.

            Minca
            Panorama depuis Minca sur Santa Marta

            A faire :

            • Observer les oiseaux avec un spécialiste, Minca est un spot exceptionnel
            • Faire la randonnée de Los Pinos (cascades et baignade à Pozo Azul) – Prévoir une journée
            • Découvrir les cascades de la Marinka (45 min de marche du centre)
            • Voir la piedra, une cascade à 15 min du centre
            • Faire des sports d’eaux vives (Tubing, rafting…)

            Si vous avez plus de temps :

            • Partir en randonnée 2 jours ou plus pour le trek Cierro Kennedy
            • A Minca, il est aussi possible de faire du canyoning, du rafting, du tubing et du VTT !

            En bonus, allez jeter un coup d’oeil sur notre article détaillé de Minca.

            De retour à Santa Marta, vous pourrez rejoindre le Parc Tayrona en bus (1h-1h30).

            Parc Tayrona – 2/3 jours

            Le parc Tayrona est réellement la perle de cette région. Ce qui fait le caractère singulier de ce parc naturel c’est l’alliance entre la mer, la forêt et la montagne. Les plages sont idylliques, les immenses rochers qui s’y dressent leur donnent beaucoup de cachet. La forêt et les reliefs montagneux ajoutent de la magie à ce décor exceptionnel. Comme tout trésor, il est très convoité. Vous ne serez pas seul à Tayrona alors si vous avez la possibilité de le visiter hors saison, cela peut s’avérer très judicieux.

            parc tayrona près de santa marta colombie
            Ambiance indiana jones au parc national de Tayrona

            A faire :

            • Randonner à travers le parc (plusieurs sentiers disponibles)
            • Se prélasser sur la plage
            • Chercher les caïmans (mais pas trop quand même)

            En bonus, allez jeter un coup d’oeil sur notre randonnée à Tayrona

            Si vous avez plus de temps :

            • Faire le trek mythique de la ciudad Perdida (3-5 jours supplémentaires)

            La péninsule de la Guajira – 3/5 jours

            Lors de notre voyage en Colombie, nous n’avons pas visité la région de la Guajira et c’est un de mes plus grands regrets, car on nous en a dit le plus grand bien. Encore assez méconnue et moins facile d’accès, c’est un coin hors des sentiers battus comme qui dirait.

            Pour vous rendre à la péninsule de la Guajira depuis Santa Marta, vous pouvez opter pour un tour organisé de 3 à 5 jours ou vous y rendre en indépendant.

            En indépendant, cela donne à peu près ça :

            • Santa Marta – Riohacha : Bus (environ 3h)
            • Rioacha/Uribia : Collectivo (1h)
            • Uribia/Cabo de la Vela : Jeep (1h). Prévoir d’arriver tôt le matin à Uribia pour ne pas louper le dernier trajet de la journée pour Cabo.
            • Cabo de la Vela/Punta Gallinas : Jeep (2h)

            A faire :

            • En prendre plein les yeux avec ces paysages désertiques surprenants
            • Observer les flamands roses du sanctuaire de faune et flore Los Flamencos près de Riohacha
            • Rencontrer les Waynuus et l’artisanat local
            • Tester le kite surf

            De retour à Santa Marta, vous pourrez rejoindre San Gil en prenant un bus (environ 13h).

            San Gil et ses environs – 3/5 jours

            San Gil est une ville moyenne de Colombie débordante d’énergie. Je ne pourrais vous expliquer pourquoi, mais même si elle n’a rien de particulier, nous nous sommes rapidement sentis bien la bas. C’est un point de base intéressant pour rayonner dans les alentours. San Gil est surtout connu pour les nombreuses possibilités qu’elle offre pour s’adonner aux sports extrêmes.

            Sur le chemin vers Guane
            Sur le chemin vers Guane

            A faire :

            • Visiter la ville, le jardin botanique, le marché et gouter les hormigas culonas (des fourmis géantes)
            • Tester le parapente
            • Se faire des frayeurs en rafting, parapente ou autres sports extrêmes
            • Découvrir le village de Barichara et de Guane

            Envie de faire un tour en parapente ? On vous raconte notre baptême de l’air.

            Si vous avez plus de temps et si c’est le moment :

            • Participer à une fête de village. Il y en a de nombreuses tout au long de l’année alors renseignez vous. Nous avons eu la chance de vivre celle du village de Paramo. C’est sûrement un de nos plus beaux souvenirs de voyage.

            Comptez 4h de bus entre San Gil et Sogamoso.

            Sogamoso et ses environs – 3/4 jours

            La région du Boyaca est une des régions méconnues de la Colombie. Je ne sais plus ce qui nous a donné envie d’y aller, mais nous ne l’avons pas regretté ! Quand des paysages incroyables côtoient des villages traditionnels trop mignons, il y a de quoi s’émerveiller à coup sûr. Sogamoso est une ville moyenne qui n’a pas de charme particulier, mais qui constitue une base pratique pour rayonner aux alentours.

            frailejones dans le paramo d'oceta en colombe près de mongui
            Paysage étonnant du Paramo d’Océta

            A faire :

            • Se balader dans Sogamoso
            • Découvrir le village de Mongui
            • Randonner dans le Paramo d’Océta (un paysage unique au monde) accessible depuis le village de Mongui
            • Se baigner dans le lago de Tota
            • Goûter aux spécialités du marché de gâteaux d’Iza

            Pour en savoir plus, lisez notre article consacré à cette région hors des sentiers battus.

            Si vous avez plus de temps :

            • Randonner plusieurs jours au parc national del Cocuy

            Prévoir entre 1h30 et 2h de trajet en bus entre Sogamoso et Villa de Leyva.

            Villa de Leyva – 2/3 jours

            Villa de Leyva est un village colonial typique de Colombie et sûrement un des plus beaux. Ses petites ruelles, sa place centrale sont autant de lieux pour se poser tranquillement et observer la vie quotidienne des colombiens.

            Place Villa de Leyva
            Place centrale de Villa de Leyva

            A faire :

            • Flâner dans les ruelles de la ville
            • Visiter le musée Antonio Narino et le musée Acuna pour en connaître plus sur l’histoire et les figures célèbres de la ville
            • Randonner dans les environs. Une boucle permet de visiter le musée des fossiles, une étonnante maison en terre battue, los pozos azules (lagunes bleues) et un observatoire muisca.

            Pour en savoir plus, lisez notre article consacré à villa de Leyva.

            Bogota – 2/4 jours

            Bogota est une capitale très agréable. Des quartiers animés et des musées de qualité permettent d’y passer quelques jours très sympas.  Pour les questions de sécurité, écoutez les conseils avisés des locaux.

            A faire :

            • Visiter les musée (de l’Or, Botero)
            • Parcourir le quartier de la Candelaria
            • Grimper au Cerro de Montserrate pour avoir une vue imprenable
            • Découvrir la Cathédrale de Sel de Zipaquira (1h de la ville)

            Medellin – 2/4 jours

            Medellin est sans nul doute la ville qui fait la fierté des colombiens. Moderne et vibrante, elle a même le métro ! Même si elle manque de monuments, ses alentours sont magnifiques.

            A faire :

            • Retrouver les sculptures de Botero à travers la ville
            • Tester la visite gratuite (ou plutôt prix libre) de Medellin
            • Aller se promener dans le jardin Botanique
            • Visiter Guatape et la piedra del Penol (à 3h de la ville)

            Manizales – 2/5 jours

            Manizales est une des villes emblématiques de la région caféière et surtout le point d’entrée vers un des plus beaux espaces naturels de Colombie.

            A faire :

            • point d’entrée de los Nevados, balade à la journée ou plus (laguna negra, cascade du rio guali) – ascension de volcans
            • Découvrir la culture du café dans l’hacienda Venecia
            • Observer la faune et la flore à la réserve forestal nacional protectora rio Blanco

            Pereira – 2/3 jours

            A faire :

            • Finca de café
            • Profiter des sources chaudes de Santa rosa de cabal à 9,5km ou de celles de  San vicente
            • Découvrir la réserve de faune et flore Otun Quimbaya

            Salento – 2/3 jours

            Salento est un des plus beaux villages de Colombie et le point de départ pour la vallée de Cocora, l’un des paysages les plus étranges de cette planète ! Nous avons particulièrement apprécié l’ambiance détendue et gourmande de ce village.

            lumière salento
            Lumière de fin d’après midi sur Salento

            A faire :

            • Randonner au coeur de la vallée de Cocora
            • Profiter des couleurs de Salento
            • Visiter le village de Filandia
            • Découvrir la culture du café dans une finca

            En tout savoir de Salento et ses environs, lisez notre carnet de voyage.

            Cali – 2/4 jours

            Cali est sans conteste la ville de la fête et de la salsa. Son festival de salsa de fin d’année est à ne pas rater si vous y êtes à ce moment là. Au delà de cette particularité, la ville ne nous a pas enthousiasmé (mais nous ne sommes pas très adeptes des city trips, alors sommes-nous objectifs ?)

            A faire :

            • Apprendre la salsa
            • Marché de la galeria de alameda

            Désert de la Tatacoa – 3/4 jours

            Le désert de la Tatacoa est un de nos coups de cœur en Colombie. Un paysage que l’on ne s’attend pas à retrouver ici, étonnant et très photogénique.

            A faire :

            • Parcourir le désert à pied pour la partie rouge
            • Partir dans la partie grise du désert avec un guide
            • Observer les étoiles la nuit tombée à l’observatoire
            • Observer les nombreux oiseaux du désert

            En bonus, retrouvez toutes nos photos et informations pratiques sur le désert de la Tatacoa

            Popayan – 2/3 jours

            A faire :

            • Faire le tour des belles églises de la ville (cathédrale basilique Nuestra Senora de la Asuncion, église San francisco, Temple santo domingo…
            • Si vous avez le choix, visitez la pendant la semaine sainte
            • Parc naturel de Puracé (volcan, 3h de marche)

            De Popayan prendre un bus jusqu’à San Agustin (5h)

            San Agustin – 3/4 jours

            San Agustin est un site archéologique remarquable. De nombreuses sculptures d’une civilisation ancienne et encore mystérieuse sont visibles. C’est aussi une région aux décors naturels impressionnants, à flanc de canyon.

            tombeau san agustin

            A faire :

            • Visiter le parc archéologique de San Agustin
            • Accéder à d’autres sculptures à cheval
            • Réaliser un road trip en jeep pour découvrir la campagne environnante, des cascades et d’autres sites archéologiques

            Pour en savoir plus sur San Agustin, consultez cet article

            Ipiales – 1 jour

            A faire :

            • Juste avant de passer la frontière faites un détour pour découvrir une merveille architecturale, le sanctuaire de las Lajas. Construit dans un canyon cette église gothique offre une vision surréaliste
            • Traverser la frontière pour aller en Équateur et poursuivre le voyage !

             

            Avec ces propositions d’itinéraires par centre d’intérêt, nous espérons que vous trouverez votre bonheur pour vous inspirer et planifier un superbe voyage en Colombie. Bien sûr, libre à vous de mixer les différents plaisirs ! N’hésitez pas à poser des questions en commentaire pour que nous puissions vous aider à préparer votre itinéraire en Colombie.

            Épingle moi sur Pinterest

             

            Enregistrer

            Enregistrer

            Enregistrer

            Enregistrer

            Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


            Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !