Les plus beaux paysages du Pérou (selon nous…) 6


Comme en Equateur ou en Colombie, le Pérou offre un éventail de paysages aussi divers que splendides. Non, au Pérou il n’y a pas que le Macchu Pichu !

De la côte désertique balayée par le souffle du Pacifique, jusqu’aux confins de l’amazonie, dense et humide, ce pays nous a surpris, conquis par ses paysages. Même si nous n’avons pas exploré tous ses recoins, nous vous proposons un aperçu des plus beaux paysages que nous avons rencontré. A déguster sans modération au chaud dans votre canapé, en espérant vous faire saliver d’envie et d’impatience si un voyage là bas est programmé.

La cordillère blanche, au sommet du Pérou

Le Pérou étant un pays andin, c’est tout naturellement que nous commençons par la sublime cordillère blanche. Allant jusqu’à plus de 6000 mètres d’altitude, c’est une succession de sommets enneigés qui s’enchaînent pour constituer un panorama à couper le souffle. Attention, ici la nature est hors normes, parfois violente et cruelle mais incroyablement belle.

Le glacier pastoruri, à 5500 mètres d'altitude

Le glacier pastoruri, à 5500 mètres d’altitude

Huaraz, est une base idéale pour visiter les alentours. Des randonnées à la journée sont accessibles comme celle de la laguna 69 ou de la laguna churrup . Et pour les plus courageux des treks de plusieurs jours peuvent s’organiser auprès de nombreuses agences. Le nord du Pérou de manière générale est un régal, vous pourrez faire un beau circuit au Perou en passant par cette région.

laguna 69

La laguna 69 et son eau turquoise

Le canyon de Colca, vertigineux

Même s’il spolie souvent la place de canyon le plus profond du monde à son voisin le canyon de Cotahuasi (alors qu’il n’est en fait que le second à quelques mètres près), il faut bien avouer qu’il reste sans nulle doute magnifique et plus accessible en autonomie.

canyon del colca

Début du chemin de randonnée pour descendre dans le canyon de Colca

Pour le contempler dans de bonnes conditions, prenez le temps de faire un trek de 3 jours ou plus pour en faire le tour. Ce type de paysage résulte d’une érosion lente de l’eau sur la roche sédimentaire. C’est également l’un des rares lieux où vous pourrez facilement observer des condors, les plus grands oiseaux sur Terre. D’autres espèces moins imposantes mais tout aussi intéressante (perroquets, chouette …) raviront les ornithologues amateurs.

village canyon colca

Un village dans canyon del colca

L’altiplano, l’ivresse des grands espaces

L’altiplano est un paysage icônique de l’amérique du Sud. Altiplano signifie plaines d’altitude. On le rencontre autour des 3000 mètres d’altitude. C’est un paysage austère, nu, terriblement dur pour la végétation qui se fait discrète et rase. C’est le royaume des camélidés tels les alpagas qui apparaissent comme de multiples mirages dans ces étendues infinies.

altiplano lama

Altiplano près d’Arequipa et ses lamas, alapaguas et autres camélidés

Il sublime la terre et ses trésors. En effet, son sol regorge de minéraux divers et précieux (or, argent, lithium…). C’est aussi en Bolivie que l’on trouve de très beaux spécimens d’altiplano notamment dans le sud lipez.

Ces plaines sont des espaces uniques, appelant à prendre pleinement conscience de l’immensité du monde et ressentir l’ivresse des profondeurs horizontales.

altiplano flore

Altiplano près de Huaraz et sa végétation spécifique

Le lac Titicaca, épicentre de la culture Andine

Mythique est le lac titicaca. Vibrant est le lac titicaca et authentique si on prend la peine de se décentrer légèrement. Au delà de sa taille et de sa géographie singulière, le paysage scintille grâce à sa lumière crue. Après tout, nous sommes à 3812 mètres d’altitude, plus près de ce soleil tant vénéré par les incas.

lac titicaca

Vue sur le lac titicaca et ses îles, depuis la péninsule de Capachica

Il couvre plus de 8000 kilomètres carré qui se partagent entre le Pérou et la Bolivie. Ses eaux proviennent de 25 rivières et une quarantaine d’îles le parsèment. Il est d’ailleurs connu pour celles qui sont toujours habitées (isla del sol, amantani…) ou prétendument habitées (attention au faux folklore que l’on sert parfois aux touristes, notamment les îles flottantes d’Uros).

Les salines de Maras, le sel de la terre

Des terrasses bourrées de sel, d’une blancheur immaculée au coeur de la vallée sacrée alors que l’océan est bien loin ? C’est la vision presque hallucinée qu’offrent les salineras de Maras. En dehors de la période de récolte, les terrasses offrent des camaïeux de nuances verdatres qui contrastent avec l’ocre de la terre.

Maras

Les salines de Maras

C’est un lieu tellement spécial que certains n’hésitent pas à y réaliser leurs photos de mariage. De petits grains de sel pleins d’originalité pour ce moment unique.

Chan chan, un paysage historique façonné par l’homme

Les différentes parties de la côte pacifique, arides, et désertes ne nous ont pas vraiment charmé au Pérou. Les habitations y poussent en dépit du bon sens et de l’incongruité de leur localisation. Bien que ce certains coins soient parfaits pour s’initier au surf, comme Huanchaco. Mais quand c’est une cité légendaire d’une civilisation passée qui s’érige au milieu de ce champs de sable, notre avis change radicalement.

Chan chan

Mur en adobe de Chan chan

Le site de Chan Chan de la civilisation Chimu construit en adobe entre le 9ème et le 15ème siècle, sublime ces étendues caillouteuses et monotones. Il s’intègre vraiment dans son environnement et c’est pourquoi nous l’avons ajouté à cette sélection de paysage.

chan chan

Dans les rues de la mythique Chan chan

Paracas, entre désert et océan

Il y a d’autres sites désertiques au Pérou qui méritent le détour. C’est le cas de Paracas. Ses côtes dentelées  connaissent des courants marins particulièrement favorables au  développement du plancton et donc à la prolifération de nombreuses espèces de poissons et mammifères. Sur une des plages de Paracas, nous avons vu des bancs de dauphins à quelques mètres de la rive.

désert paracas

En bas des dizaines de dauphins se régalent

Ces lieux appartiennent au parc national de Paracas qui accueille aussi les îles ballestas où l’on peut observer des lions de mer et de nombreux oiseaux. Malheureusement, elles sont victime de leur succès.

plage de paracas

La rencontre du désert et de la mer

La vallée sacrée, le paysage emblèmatique du Pérou

Nous ne pourrions parler du Pérou sans évoquer la vallée sacrée et le macchu pichu. Et pourtant nous allons zapper ce dernier. D’une part car nous ne l’avons pas visité et d’autre part car son image de carte postale est tellement connue qu’il ne nous semble pas nécessaire d’en reparler encore et encore. Autour de lui, entre Pisac et Ollantaytambo s’étend la vallée sacrée qui comporte elle aussi des panoramas très sympas. Entre gorges, sites historiques et champs en terrasses, les incas avaient choisi cet emplacement pour son climat et sa topographie.

Dans cette vallée agricole, ce qui nous a beaucoup plu ce sont les nombreuses terrasses agricoles. Les différentes cultures aux couleurs diverses forment un patchwork des plus agréable à l’oeil. D’ailleurs c’est ici que les incas ont fait des expériences agronomiques particulièrement intéressante pour l’époque, comme le montre le site de Moray.

Moray

Les terrasses de Moray et ses sublimes environs

Gocta et l’Amazonie, le Pérou sauvage

La cascade de Gocta dans la région de Chachapoyas au Nord du Pérou, aux portes de l’Amazonie,  atteint les 771 mètres. Une randonnée de quelques heures vous permet de l’approcher et de prendre une petite douche. La puissance est telle qu’en vous approchant vous serez très vite soufflé et trempé (la preuve en images !).

La forêt dense qui compose le chemin vous permettra aussi d’observer une oiseau très rare : le gallito de las roscas. Sa tête d’un rouge flamboyant a une forme bien particulière qui donne le sentiment que son oeil n’est pas vraiment à la bonne place. Nous avons pu en voir plusieurs, mais malheureusement pas de photo potable à vous montrer…

Même si pour ce voyage nous ne sommes pas allés au cœur de l’Amazonie péruvienne, en adorateurs de forêts que nous sommes,  ils nous est impossible de ne pas mentionner davantage cette région que nous vous conseillons vivement de visiter. D’ailleurs si vous planifiez un voyage au Perou, Terra Andina propose de très beaux circuits pour ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure sans avoir à se soucier de la logistique.

Et vous quels paysages avez vous préféré au Pérou ?

Vous en voulez encore ?
Si vous n’êtes pas rassasiés de beaux espaces, vous pouvez également voir les plus beaux paysages du Nicaragua ou de Colombie (selon nous…). Et pour les fans de nature, la sélection des plus beaux parcs naturels d’Amérique du sud par nos amis blogueurs voyage.

Vous utilisez Pinterest ? Gardez précieusement cet article en l’épinglant !

plus beaux paysages du perou

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A propos Laura

Droguée aux voyages depuis maintenant plus de 10 ans, je sillonne la planète avec Seb à la recherche de petites ou de grosses bêtes. Les forêts luxuriantes jusqu'au déserts lunaires m'offrent un terrain de jeu à ma deuxième passion : la photo. Entre deux voyages, je bosse dans le domaine de la prévention santé.


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

6 commentaires sur “Les plus beaux paysages du Pérou (selon nous…)