Notre sac à dos, astuces et contenu 12


Le jour J arrive à grands pas, nous récoltons déjà depuis quelques semaines les accessoires et vêtements qui vont venir remplir nos sacs à dos, sac qui va devenir littéralement notre maison à tous les deux (enfin plus précisément notre placard, car nous n’allons quand même pas dormir dans nos sac à dos).

Nous avons écumé internet à la recherche d’astuces qui nous faciliteraient la vie.

Notre garde de robe pour 10 mois !

Autant dire que cette partie des préparatifs m’a beaucoup plus préoccupé que Seb (on n’échappe pas aux clichés, mince alors). Il a fallu conjuguer vêtements confortables, pratiques, qui prennent peu de place et peuvent se laver et se sécher rapidement.
Notre trajet va nous emmener à la fois sur des plages tropicales, des plaines tempérées, des reliefs montagneux, des étendues désertiques et peut être même des glaciers… autant dire que notre garde robe doit être variée et modulable.

dressingbis

Les petits accessoires qui nous faciliteront la vie

L’avantage de partir à deux c’est aussi qu’on peut mutualiser tous les accessoires qui sont bien utiles lors d’un voyage et, qui l’air de rien, prennent de la place. Voici une petite photo qui illustre justement ses accessoires et une petite liste qui explicite leur utilité ! A noter mon article sur les 4 objets au féminin qui m’ont été indispensables durant ce voyage de 10 mois en Amérique latine.

Accessoires de voyage

Accessoires de voyage

Pour bien ranger son sac :

  • Sac Ziploc qui ranger les petits éléments, séparer des objets sales ou humides, protéger la paperasse … et ainsi retrouver ses affaires plus facilement (très très utile !)
  • Sac de compression pour mettre le linge sale à part tout en gagnant un peu d’espace

Pour bien dormir :

  • Des bouchons d’oreille, indispensable car c’est toujours la loterie quand on choisit un lieu où dormir et on est jamais à l’abri de découvrir après coup l’existence d’une boite de nuit ou le grincement d’un ventilo récalcitrant
  • Des coussins gonflables, pour les interminables heures de bus [edit : on en a pas pris finalement, ça ne nous a pas manqué]
  • Des draps de soies ou sac à viandes, pour gagner un peu de température et se mettre à l’abri de l’hygiène douteuse d’une guest house choisie à la hâte

Pour laver et entretenir son linge :

  • Des bouchons universels pour lavabo, car après quelques heures de randos, le pantalon à bien besoin de faire trempette
  • Une corde à linge et pinces intégrés à accrocher là où on le pourra
  • Un kit couture

[edit : on ne s’est finalement presque pas servi des ces éléments… Ce n’était pas indispensable pour notre mode de voyage]

Pour manger et boire sur le pouce :

  • Deux tupperwares pliants qui prennent peu de place et permettent de se préparer des petits piques niques locaux
  • Deux fourchettes/cuillères deux en un
  • Une gourde-thermos et des micropurs pour avoir toujours de l’eau sans se ruiner. Il existe aussi des gourdes filtrantes, on a hésité et au final on est resté sur l’option simple
  • Un bon couteau pour faire sa fête à des spécialités locales à défaut de trancher un bon saucisson
  • Un couteau suisse pour faire sauter la capsule d’une bonne bière ou déboucher une bonne bouteille (oui un peu de luxe dans ce monde de baroude)

Pour observer la nature :

  • Une bonne paire de jumelles, indispensables pour nous, accessoires pour de nombreux voyageurs. C’est notre petit plaisir alors même si ça pèse son poids car les nôtres sont supers, on ne pourrait s’en passer
  • Des masques et tubas pour observer les jolis poissons
  • Deux lampes frontales pour la visite de grottes et autres périples dans la pénombre

Pour être propre et en bonne santé :

  • Une méga trousse de toilette contenant bien sûr de quoi se laver (en version solide pour éviter l’inondation dans le sac), des médocs de bases pour lutter contre les maux des voyageurs (mal de tête, diarrhée, douleurs au ventre, nausées, anti-moustique …), de quoi réparer les petits bobos (pansements différentes tailles à gogo, bandes, pince à épiler, coupe ongle, désinfectant…) et d’autres bricoles. Si la motivation est là, je ferais peut être un article là dessus
  • Des serviettes en microfibres qui prennent peu de places et sèchent vite

Pour enregistrer tout ce beau voyage :

  • Un mini pc pour charger les photos, écrire les articles du blog… Mais aussi pour chercher des infos utiles tout au long du voyage
  • Un carnet de note à garder près de nous pour consigner les notes utiles à la rédaction de nos articles.
    Merci à Pauline, la soeur de Seb qui nous l’a offert. A chaque page, il y a aussi une petite enveloppe qui permet de ne pas perdre les cartes de visites, tickets d’entrée ou autres papiers volants utiles à consigner.
  • Bien sûr tout l’attirail du photographe… Je ne m’étale pas là dessus, ça sera l’objet qui sait d’un petit article.

 

Au final, nous avions chacun une dizaine de kilos dans le dos et un petit sac à dos pour le matos photo / randos d’environ 6 kilos (ça dépend si on met tous les objectifs, de la nourriture etc).

Bref, nous sommes partis avec environ 28 kilos d’affaires et revenus avec le même poids. Entre temps, quasiment pas d’achats à part des tongs, un chapeau, des gants (qu’on avait pas pris en départ). Peu de choses n’ont pas servi, je pense que notre sac ressemblera de nouveau à ça pour notre prochain voyage au long cours !

 

Pour aller plus loin, vous pouvez lire l’article de Laura consacré au choix de son sac à dos, spécialement adapté à la morphologie féminine

Enregistrer


A propos Laura

Droguée aux voyages depuis maintenant plus de 10 ans, je sillonne la planète avec Seb à la recherche de petites ou de grosses bêtes. Les forêts luxuriantes jusqu'au déserts lunaires m'offrent un terrain de jeu à ma deuxième passion : la photo. Entre deux voyages, je bosse dans le domaine de la prévention santé.


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

12 commentaires sur “Notre sac à dos, astuces et contenu

  • Sebounet

    C’est presque ca pour les affaires que je vais prendre, si on retire les gants on est bons. On devrait pas en avoir besoin avant un bout de temps voir pas du tout. Alors on verra sur place !

    • Merowen

      J’ajouterai à ce précieux inventaire : le bloc prises internationales indispensable pour le rechargement des batteries.
      2/3 pinces à plat de sac qu’on trouve dans les rayons cuisine, très utiles pour fermer un paquet de pâtes 😉 ou autres contenants.
      Un briquet tempête, on est pas l’abris de devoir se faire une petite flambée dans des endroits venteux.
      Perso j’ajoute à ma trousse à pharmacie, un Aspi-venin en fonction du/des pays de visite, ça peut s’avérer utile (pas que pour les morsures de serpents) même pour retirer un dard récalcitrant :).
      Et pour l’astuce, comme beaucoup de voyageurs, j’emballe mon linge par thème (sous-vêtements …) dans un sac plastic. Ça évite un minimum l’humidité et plus facile de s’y retrouver dans un sac à dos.

      • Laura Auteur du billet

        Tout à fait d’accord avec tes ajouts, d’ailleurs ça m’étonne que je n’ai pas parlé des sacs en plastique car c’est un de mes indispensables pour trier tout mon bordel. Cet article mériterait un petit rafraichissement car on l’avait écris avant de partir. Merci pour tes ajouts.

  • candice

    moi je pense que si vous mettez les jumelles autour du cou, les bouchons dans vos oreilles et les masques de plongée sur votre nez vous devriez gagner de la place 🙂
    biz et bon trip les gringos

  • francis

    bonjour
    et merci pour ces expériences de voyage partager je suis sur votre blog depuis 3 jours je n en décroche pas et je le trouve super bien fait et plein de bonnes astuces nous partons au perou au mois d avril 5 semaines a deux et on a un peu de mal a effectué un itinéraire sachant que l on veux faire le sud et terminer par la bolivie si vous pouviez m aider a faire un trajet ce serai super sympa on adore le treck
    merci pour votre aide
    Francis

    • Laura Auteur du billet

      Bonjour Francis, merci pour ces beaux compliments ! Tu peux nous envoyer un courriel via la rubrique contact pour préciser ta demande si tu veux un coup de main sur ton itinéraire.

  • Claire

    Ma liste est quasiment identique 🙂
    Je rajouterai juste un cadenas, c’est pratique quand on part en virée 2 jours avec un mini sac et qu’on laisse le gros en consigne qqpart
    (cadenas à chiffres si possible… ca évite de paumer la clé ^^)

    Au cas ou, je mets le lien vers mon blog, mais ca date de 2008 donc si ca interesse quelqu’un : vous êtes prévenu c’est du vieux 🙂

    • Seb

      C’est vrai qu’un cadenas peut être dissuasif pour les opportunistes, mais quand on voit la facilité avec laquelle on ouvre un sac malgré un cadenas… Il suffit de taper cadenas valise stylo sur google, tu pourras t’en rendre compte.
      Mais bon, tout le monde ne connait pas ce genre d’astuce, alors ça peut être utile !