Porto côté nature 5


Ville et nature semblent a priori antinomiques, pourtant à y regarder de plus près, elle est bien là, dans les interstices, dans la périphérie, dans le coin de l’oeil. Parfois domptée, sublimée ou rebelle, elle est partout si on y prête attention.

Dans les parcs, les jardins, sur les rives du Douro, dans le creux des trottoirs, les terrains vagues, à Porto, elle prend la place qu’on lui donne, mais sait aussi reprendre ses droits, pour peu qu’on cesse de lutter contre elle.

L’eau, omniprésente à Porto

Porto est une ville portuaire à la fois fluviale et maritime, à cheval sur l’estuaire du Douro, ce fleuve qui a tant donné aux hommes : voie de communication, source de nourriture par ses poissons et surtout les limons fertilisant ses coteaux.

Avec sa vallée encaissée, ses coteaux ensoleillés, son eau coulant paisiblement, c’est le Douro qui a donné à Porto sa prospérité de jadis et son charme d’aujourd’hui.

Vallée douro portugal

Vallée du Douro – © Porto Convention

Si le fleuve borde le côté sud de la ville, c’est l’océan qui borde sa rive ouest. Point de départ d’illustres navigateurs au 16e siècle, la côte sablonneuse à bien du mal à trouver sa place avec l’urbanisation du bord de mer. Mais une fois passées les dernières serviettes des baigneurs, la nature reprend ses droits.

La végétation, sublimée ou imposée

Porto possède de très beaux parcs, parmi lesquelles le jardin do palacio cristales, le plus connu, mais aussi le sublime parc de la fondation Serralves et bien d’autres espaces de verdure maîtrisée au cœur de la ville.

Mais plus surprenant, les jardins sauvages sont légions à Porto. La ville regorgeant d’espaces laissés à l’abandon, la végétation reprend ses droits et donne une couleur particulière à la ville. Certains trouveront ces espaces sales et tristes, moi je trouve ça magnifique.

 

porto-maison

La faune, aux portes de la ville

Avec l’eau omniprésente, la faune guette aux portes de la ville. Déjà les oiseaux marins tournent au dessus de vos têtes dans la ville. Goélands, sternes et autres guifettes sont là, à quelques mètres, observant les passants depuis le quartier de la Ribeira ou Miragaia.

mouette porto bus

La nature en ville ça donne une mouette qui attend le bus !

Le clou du spectacle, une réserve naturelle est même accessible de l’autre côté de la rive, une navette permet de rallier le village de pêcheur d’Afurada, puis une petite balade sympathique permet de rejoindre la réserve naturelle de l’estuaire du Douro. Vous y trouverez, outre la flore très particulière liée à ce milieu d’eau saumâtre (mélange d’eau douce et d’eau salée), une grande diversité d’oiseaux qui raviront les ornithologues amateurs. Venus se reposer sur les bancs de sable de la réserve lors de leur périple entre l’Afrique et la Scandinavie, les volatiles sont très nombreux pendant les périodes de migration.

Si ces espaces de nature dans la ville s’offrent à qui y prête attention, à quelques kilomètres de Porto, elle s’impose au voyageur, avec le sublime parc de Peneda-Geres, le seul parc national du Portugal. En plus de paysages accidentés magnifiques, vous pourrez y croiser une espèce de poneys sauvages unique en Europe ! De quoi prolonger votre séjour à Porto si vous aimez la randonnée, la nature et les beaux paysages.

Informations pratiques – conseils pour la visite de Porto côté nature

L’office du tourisme de Porto vous apportera des renseignements détaillés sur les parcs et jardins de Porto et les réserves naturelles à proximité.

Si leur site internet est en anglais, sur place vous serez accueillis comme des rois et en Français !

Réserve naturelle de l’estuaire du Douro : Pour rejoindre la réserve depuis Porto, demandez à prendre la navette pour Afurada. Elle se trouve un peu plus loin sur les quais quand on longe le quartier de la Ribeira direction la mer. Ensuite une fois à Afurada, demandez votre chemin, il suffira de longer les rives en direction de la mer pour trouver la réserve.

Sur ce site vous trouverez à la fois les infos pratiques pour cette réserve mais pour tous les parcs biologiques de la ville de Gaia.

On continue la visite ?
Nous sommes tombés sous le charme de Porto pour de multiples raisons, nous les partageons avec vous en photos !

Une balade atypique dans les quartiers méconnus de Porto, ça vous tente ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A propos Seb

Jeune homme bien sous tous rapports aimant manifestement voyager. Accessoirement, entre deux voyages, je tente de sauver le monde en bossant comme animateur d'un réseau d'éducation à l'environnement. Heureusement, je suis pas tout seul, parce qu'il y a du boulot !


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

5 commentaires sur “Porto côté nature

    • Laura

      Merci Florence pour ton commentaire, nous ne connaissons pas les jardins des Quintas, nous allons creuser le sujet. L’avantage d’un article c’est qu’il est toujours perfectible et évolutif.

  • Paul

    Salut Seb !
    Sympa ton billet sur Porto côté nature, bon j’ai deux trois petites questions vu que mon départ approche ! Concernant les deux pars dont tu parles, notamment celui de Peneda-Geres ! Sais tu comment on y accède depuis Porto autrement qu’en voiture ? Il y a t’il des hébergements dans le coin où peut-on s’y rendre sur la journée ?
    Pour l’estuaire de la Douro, ça à l’air plus jouable, et est-ce que ça vaut le coup ?

    Bonne allez, je continue mes lectures !

    • Seb Auteur du billet

      Salut Paul !
      Pour aller au parc de Peneda Geres en bus, il faut d’abord aller à Braga puis changer pour le village de Geres (ou autre point d’entrée). Ça prend quasiment toute la journée depuis Porto. Par contre on peu loger sur place. Il y a des gites ruraux sympas apparemment. Je pense que c’est faisable depuis Braga dans la journée, mais je ne suis pas sûr. A confirmer !
      On nous a conseillé de louer une voiture, c’est plus simple pour faire de la rando par soit même dans le parc, pouvoir choisir son itinéraire de rando etc.
      Pour ce qui est de la vallée du Douro, c’est plus simple, tu peux partir de Porto directement. Il y a l’option excursion organisée en croisière, ça doit être sympa, mais c’est cher. Sinon en « tour » par la route ou voiture de location.
      Si tu parles de l’estuaire du Douro et non de la vallée, là c’est très simple, c’est directement dans la ville ou sur l’autre rive pour le parc naturel, ce n’est pas aussi spectaculaire que la vallée, mais c’est sympa si proche de la ville, surtout si tu aimes les oiseaux marins et le milieu côtier.
      Amuses toi bien !