Au fil du Rio Dulce – du lac Izabal à la finca paraiso 1


Au lac atitlan nous avons beaucoup hésité sur la suite de notre itinéraire, nous voulions aller plus à l’ouest vers Xela et finalement nous avons décidé d’aller direct à Rio Dulce, notre dernière étape Guatémaltèque avant le Honduras. Nous avons beau avoir 10 mois devant nous, la route est longue et il est donc nécessaire de faire des choix parfois complexes.

Rio Dulce est la ville au niveau du goulot entre le lac Izabal et le fleuve rio dulce. La ville est en réalité une rue encombrée de véhicules où les boutiques et vendeurs de rues essayent tant bien que mal de se trouver un bout de trottoir. Trottoirs au demeurant inexistants…

Cependant, avant de filer directement dans l’un des nombreux hôtels au bord des rives du Rio dulce, nous sommes restés deux jours à dans la ville, histoire de visiter tranquillement quelques curiosités locales.

El castillo de San felipe – Les espagnols et les pirates surveillent le rio dulce

Ce château datant de l’époque coloniale a été construit en 1651 afin d’empêcher les vilains pirates de venir piller les bateaux espagnols venant ravitailler la capitale à savoir Antigua. Un contingent attendait patiemment d’en découdre avec les pirates à coup de canon.

El castillo san felipe - Les  canons

El castillo san felipe – Les canons

Ces derniers gagnèrent la partie en 1685 et s’approprièrent le château avant que les espagnols le reprennent pour en faire une prison spécial Pirates.

El castillo san felipe - Coursives

El castillo san felipe – Coursives

Bref un jeu de chaise musicale qui se solde par l’abandon du château qui a donc du faire l’objet d’une rénovation importante récemment afin d’être ouvert au public.

Pour y aller à partir de Rio dulce, rien de plus simple ! Prenez un bus direction el castillo, il en part très fréquemment , l’arrêt se situe sur la rue principale.

Le château se situe sur un promontoire au bout du lac izabal et à l’entrée du Rio Dulce. Pour y accéder, passer le jardin (très bien entretenu) qui constitue une balade agréable.

El castillo san felipe - Vue des tours de vigies

El castillo san felipe – Vue des tours de vigies

Chose curieuse, le cimetière du village avoisinant se situe dans ce jardin donc ne soyez pas étonné si vous voyez des tombes disséminées ça et là. A la fin de notre visite, nous avons d’ailleurs croisé un cortège funeste qui s’y dirigeait pour la cérémonie d’enterrement.

_DSC4252_riodulce

Gardez les yeux ouverts aussi non pas au sol mais dans les airs et les arbres car il y a des oiseaux intéressants à débusquer.

L’architecture du château est intéressante mais il paraît tout de même peu imposant au regard de l’importante surface à protéger. C’est sans doute la tranquillité actuelle de l’endroit et la beauté de la vue sur le lacs à partir des tours de vigies qui nous empêchent de ressentir l’histoire martiale et guerrière de ce lieu.

El castillo san felipe - Vue de la lancha

El castillo san felipe – Vue de la lancha

Pour terminer votre balade, vous pouvez également vous baigner dans le lac avant de rejoindre Rio Dulce.

Finca Paraiso – Un spa naturel en pleine forêt

Eaux chaudes, spa naturel… A l’évocation de ses mots, notre curiosité a été piquer au vif. Nous prenons donc un bus direction Finca Paraiso (au même endroit que pour el castillo, c’est trop fastoche). Après 45min/1h de route, on nous débarque au milieu de nulle part au départ d’un chemin de forêt, pas trop d’indication… Un monsieur en vélo débarque alors pour nous demander de payer le droit d’entrée. D’abord méfiante car ce guichet me paraît peu conventionnel, nous payons en demandant un justificatif.

Nous continuons sur le chemin principal en se disant qu’on va bien trouver et effectivement après 10 min, nous tombons nez à nez avec une jolie cascade.

Cascade Finca Paraiso

Finca Paraiso – Baignade d’eau fraiche en bas et d’eau chaude sous les jets de la cascade

On se met donc à l’eau rapidement, on teste la température de l’eau… bah mince c’est un peu frais. Ça fait du bien quand même. On se la joue pub pour un gel douche en allant sous la cascade même et là grande surprise ! L’eau est chaude. C’est une douche géante, que du bonheur.

Un monsieur nous explique que la naissance de la source d’eau chaude se trouve en haut de la cascade. Une fois trouvée, nous nous badigeonnons de boue naturelle, avant d’aller dans un des petits bassins au dessus de la cascade où l’eau est quasi à 40°.

Sources d'eau chaude à la finca paraiso

Sources d’eau chaude à la finca paraiso

Après quasi deux mois de douches froides, je ne vous dit même pas quelle sensation de plaisir ça a été pour nous.

On finit par se rafraîchir en bas et on repart sacrément content de notre petite sortie. Et comme bonus, on fait la rencontre de charmantes bestioles qui ont élus domicile dans les cavités chaudes de la roche.

crapeaux rio dulce

Un spa naturel pour 10 quetzals ! Elle est pas belle la vie !

Infos pratiques – conseils aux voyageurs

Transports vers rio dulce (depuis San Pedro ou Guatemala ciudad)

Bus San pedro – Guatemala cuidad : Bus à prendre devant l’église, il y a des horaires, les demandez aux boutiques en face, 40 Quetzals/pers

A guatemala ciudad, prendre un taxi pour la gare routière = 80 quetzals

A la gare routière nord, il y a des guichets avec les différentes destinations, privilégiez les bus directs si la distance est longue, c’est un peu plus cher mais le confort est sans pareil.

Bus Guatemala ciudad – Rio Dulce = 65 quetzals/pers

Tout ça c’est une bonne journée de bus !!!

Visite d’el castillo san felipe

Bus Rio Dulce – El castillo : 6 quetzals AR

Entrée El castillo : 20 Quetzals/pers

Visite de la finca Paraiso

Bus Rio Dulce – Finca Paraiso : 30 Quetzals AR

Entrée Finca Paraiso : 10 Quetzals

Prochaine étape, nous descendons le rio dulce en lancha vers Livingston !


A propos de Laura

Droguée aux voyages depuis maintenant plus de 10 ans, je sillonne la planète avec Seb à la recherche de petites ou de grosses bêtes. Les forêts luxuriantes jusqu'au déserts lunaires m'offrent un terrain de jeu à ma deuxième passion : la photo. Entre deux voyages, je bosse dans le domaine de la prévention santé.


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

Commentaire sur “Au fil du Rio Dulce – du lac Izabal à la finca paraiso