Un canyon en Mayenne… Quand j’ai entendu parler du site des grottes de Saulges en ces termes, j’ai pour le moins été surpris ! Ce n’est pas la première idée de paysage qui me vient à l’esprit quand on évoque ce département des Pays de la Loire. Et pourtant… La vallée de l’Erve réserve bien des surprises. Surprises géologiques avec ce superbe canyon et un réseau de galeries souterraines insoupçonné, mais aussi archéologiques.
Depuis au moins 300 000 ans, des Hommes ont habité cette vallée, des traces de leur passage sont encore visibles aujourd’hui. J’ai pu admirer les vestiges de leur mode de vie, de leur art parvenus jusqu’à nous. Cette expérience m’a bouleversé.

Le canyon de Saulges, un amphithéâtre naturel

Avant de tenter de vous expliquer en quoi j’ai vraiment été marqué par cette visite dans les pas de nos ancêtres aux grottes de Saulges , je dois vous faire un aveu.
Je n’étais pas venu pour cet aspect du site, mais pour son côté nature. Si vous êtes un lecteur assidu, vous devez bien le savoir, c’est notre truc avec Laura. Alors la promesse d’un canyon au cœur de la Mayenne m’a tout de suite emballé. Et puis en amateur de spéléologie, j’étais bien curieux de découvrir les entrailles de Saulges.

falaise calcaire canyon de saulges

La vallée de l’Erve classée zone natura 2000

En découvrant que la vallée de l’Erve était classée natura 2000, j’ai compris que j’allais passer un excellent moment… Natura 2000, c’est une classification européenne pour protéger des zones possédant une biodiversité remarquable en vue de protéger certaines espèces. Cela implique deux choses : on est bien dans un site naturel et les aménagements sont légers et respectueux de l’environnement.

Dès l’entrée sur le site, je suis tombé sous le charme. Avec un petit cours d’eau cheminant tranquillement au creux d’une vallée entourée d’impressionnantes falaises calcaires, le canyon de la vallée de l’Erve forme un véritable amphithéâtre naturel. Pas étonnant que l’Homme ai choisi de s’y installer depuis si longtemps !

Entre escalade dans le canyon et spéléologie dans les grottes de Saulges

Des hauteurs aux tréfonds, le site du canyon et des grottes de Saulges offre aux amateurs d’escalade et de spéléologie un terrain parfait pour s’entraîner en pleine nature.

Coté spéléologie, au delà des grottes aménagées pour que tout le monde puisse admirer les cavités du canyon, les spéléo pourront explorer un réseau avec de nombreuses salles intéressantes et même un lac souterrain. La grotte René-Paul, la plus profonde du canyon (800 mètres), devrait ravir les passionnés !

Côté escalade, le site comporte plus de 100 voies, réparties sur plusieurs falaises d’une hauteur max de 60 mètres (25 m max pour les voies). La difficulté est assez modérée dans l’ensemble, mais quelques voies sont tout de même athlétiques (du 3a au 7c). Un terrain idéal pour l’initiation !

Les falaises calcaires du canyon sont idéales pour s'initier à l'escalade
Les falaises calcaires du canyon sont idéales pour s’initier à l’escalade

Sur les pas de nos ancêtres, le site préhistorique de Saulges

Comme je l’évoquais en préambule, le canyon des grottes de Saulges ne se limite pas à ses activités nature. Et je me suis fait surprendre par la force de son histoire.
C’est une histoire empreinte de mystère, très peu d’éléments étant parvenus jusqu’à nous. Le site préhistorique de Saulges nous invite à un retour salvateur vers notre animalité.

Le musée de préhistoire de Saulges, pour nous reconnecter avec notre passé

En écoutant les démonstrations passionnées des médiateurs du musée, je me suis rendu compte à quel point mes préconçus sur la préhistoire étaient erronés. J’avais tendance à voir cette période comme linéaire, avec peu d’évolution. Pourtant les progrès en terme d’outillage montrent que l’Homme n’a cessé d’évoluer au cours de son ascension vers la modernité. Les techniques de taille, les modes de chasse, l’artisanat sont autant de preuves du génie humain.

L'entrée du musée de préhistoire de Saulges
Notre faculté d’adaptation est absolument fascinante. On parle ici de milliers d’années durant lesquelles le climat a changé radicalement. A certaines périodes de glaciation, la région pouvait s’apparenter à la toundra au delà du cercle polaire. Pourtant, des homo-sapiens semblables à nous en tous points survivaient dans ces conditions.

Par exemple, savez-vous comment ils entretenaient un feu alors que le bois était très rare ? En brûlant des os de renne !

Pour mieux nous transmettre cette connaissance de la période préhistorique, les médiateurs proposent des ateliers à la fois ludiques et instructifs. Ainsi, j’ai pu apprécier l’ingéniosité et l’habileté nécessaire pour tailler des silex à l’apparence faussement rudimentaire. Rien que de s’en procurer était une gageure dans cette région !

Ces ateliers sont pour moi le point fort du musée, sortant du traditionnel transfert de connaissances académiques désincarné.

crane musée prehistoire saulges

Mais le clou du spectacle reste sans conteste la visite des grottes de Saulges. La grotte Margot, ornée de peintures rupestres et la grotte Rochefort qui fut habitée.

La visite des grottes de Saulges, dans les pas de nos ancêtres

Comment vous décrire l’émotion intense ressentie lors de ma visite des grottes de Saulges… En pénétrant dans ces cavités sans lumière, je me suis identifié aux Hommes qui arpentaient ces lieux il y plusieurs dizaines, voir centaines de milliers d’années. Imaginez vous avec une minuscule lampe à graisse dans la main, éclairant faiblement un espace très exiguë, souvent habité de créatures sauvages (ours des cavernes et tigres à dents de sabres fréquentaient ces grottes). Voyez les flammes dansant sur les parois calcaires, projetant des ombres inquiétantes sur les stalactites, entourés par le vol feutré des chauves souris. Vous vous enfoncez de plusieurs dizaines, voir centaines de mètres à genou, ou même en rampant dans cet abîme pour aller dessiner sur la paroi des formes animales…

L'entrée de la grotte Margot à Saulges
L’entrée de la grotte Margot

Comment ne pas y voir une dimension mystique ? A vrai dire, on ne sait pas grand chose de leurs motivations, ni même si ces peintures avaient un caractère spirituel. Difficile d’interpréter aujourd’hui avec notre façon de penser si imprégnée de nos modes de vie moderne. D’ailleurs, les plus grands spécialistes de la préhistoire ne s’y risquent pas, ou très prudemment.

Grotte ornée ? Grotte habitée ?
Contrairement aux idées reçues, nos ancêtres ne vivaient pas en permanence dans des grottes. L’appellation d’homme des cavernes est bien trompeuse. Nomades, les hommes alternaient entre des campements en plein air et les abris naturels. Les grottes pouvaient être habitées temporairement, à certaines périodes de l’année, mais ils restaient très généralement à l’entrée de celles-ci.

Les grottes ornées, c’est à dire comportant des peintures rupestres ou des gravures comme la grotte Margot ou la grotte Mayenne sciences (fermée au public), n’étaient jamais habitées. On ne sait pas grand chose sur elles. Il se peut même que les artistes ne soient venus qu’une seule fois pour faire leurs ornements. Quant à leurs motivations, mystère…

Cette visite du canyon et des grottes de Saulges fut une vraie belle surprise. A l’aspect nature s’est mêlé l’histoire, celle de nos origines. Relier l’Homme à la nature est notre principale ambition via ce blog, c’est ce qui nous anime et nous pousse à relater nos expériences. Ici, j’ai compris que fouiller dans le passé permettait de retrouver ce lien de manière plus qu’évidente. L’Homme a toujours fait partie de la nature, il suffit de regarder en arrière pour s’en rappeler.

Informations pratiques – visite du canyon et des grottes de Saulges

 

Épingle moi sur Pinterest !

Transports vers les grottes de Saulges et le musée de préhistoire

Depuis Laval, il vous faudra un véhicule. Il n’y a pas de transports en commun pour le moment. Comptez 20 minutes de voiture jusqu’à Thorigné en Charnie (La Roche Brault). Un parking gratuit vous attend sur place, libérant le site de tout véhicule.

Visite du musée et des grottes

Le musée de préhistoire et les grottes sont ouverts tous les jours de mi mars à mi décembre. La visite du musée peut se faire de manière libre ou avec un guide, mais la visite des grottes Rochefort et Margot sont obligatoirement accompagnées. La réservation est conseillée, surtout le week-end et en haute saison.

Pour les horaires précis et les tarifs, vous pouvez consulter cette page.

Ateliers thématiques

Des ateliers sont proposés pour les enfants, les groupes et les familles à certaines périodes de l’année. Se nourrir à la préhistoire, les arts préhistoriques, les évolutions technologiques… Vous pouvez consulter les thématiques et l’agenda sur le site du musée.

Activités de loisirs et sportives

Escalade : une centaine de voies sur tout le site, du 3a au 7c, jusqu’à 25m. Un terrain très prisé pour l’initiation en particulier. Attention aux week end à la belle saison, les voies sont très prisées !

Spéléologie : plusieurs grottes sont ouvertes aux licenciés de spéléologie en autonomie. La grotte René Paul est particulièrement recommandée pour une initiation à la spéléologie. Vous pouvez vous renseigner auprès du club de spéléo local pour en savoir plus.

Restauration

Un restaurant « le canyon » vous accueille directement sur le site. Installé dans un ancien moulin, le cadre est superbe !

Hébergement

La plupart des hôtels sont situés sur la commune de Saulges (d’où le nom du site alors qu’il est situé sur trois communes en réalité). Mais il y a également un gîte de groupe de 17 lits en plein cœur du canyon : les falaises.

 

Cette visite était organisée par Mayenne tourisme, merci pour l’invitation !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !