Valladolid, de Chichen Itzà aux cénotes 11


Pour bien débuter un voyage, quoi de mieux qu’un des sites archéologiques les plus remarquable d’Amérique ? C’est la promesse de  la cité coloniale de Valladolid et de ses environs, avec le site archéologique de Chichen Itzà. Et en bonus, nous découvrirons les cénotes de Zaci et Ik kil, des formations géologiques uniques au monde.

 

valladolid yucatan Mexique

Valladolid, une ville coloniale pleine de charme

Valladolid, ville charmante avec sa place centrale typique (Zocàlo) et son église un peu décrépie, était une base parfaite pour explorer les alentours. Nous retrouvons là tous les petits riens qui donnent aux villes de style « colonial » un cachet si particulier.

Rues pavées, maisons colorées, bordel de fils électriques, trottoirs étonnements hauts parfois (pour éviter les inondations lors des fortes pluies). Avec en plus une petite spécificité Mexicaine me semble-t-il, des coccinelles (la voiture, pas la bête à bon dieu) à presque tous les coins de rue.

Nous retrouvons aussi un élément fondamental et central de la vie mexicaine, l’église. A toute heure, les mexicains très pieux viennent prier et expier leurs péchés.

 

Au delà de ces aspects, ce qui fait vraiment de Valladolid une ville à part, c’est la présence d’un cénote au cœur de la ville : le cénote zaci

Mais au fait, c'est quoi un cénote ?
Mini cours de géologie : Les cénotes sont produits par un phénomène de dissolution et d’effondrement des terrains calcaires situés au-dessus d’un réseau souterrain de grottes et rivières.
cénote yucatan valladolid grotte

Le cénote de zaci, en plein coeur de Valladolid

Bref, c’est super beau ! Et rafraichissant quand on se baigne dedans… Enfin si on parvient à omettre les sacrifices humains réalisés par les mayas il y a quelques siècles dans ces lieux mythiques pour eux.

Le cénote de Valladolid est davantage familial que touristique, nous y avons croisé une famille au complet commentant les exploits des plongeons des petits mâles.

Ik kil, la star des cénotes

Rien à voir avec le cénote Ik kil où s’arrêtent des cars remplis de touristes. Il a la particularité d’avoir une forme circulaire quasi parfaite. Malgré le monde, cela vaut vraiment le coup d’y aller et surtout de s’y baigner, les photos parlent d’elles mêmes.

Ik kil cénote plantes yucatan

Le cénote d’ik kil, sans doute le plus connu… Et fréquenté !

Chichen Itza, merveille archéologique, ancienne capitale du monde maya

Mais avant le cénote de Ik kil, nous avons visité les ruines de Chichen Itza, feu capitale de la civilisation Maya, durant près de 7 siècles s’il vous plait ! Jetez un coup d’oeil ici si vous voulez en savoir plus : http://whc.unesco.org/fr/list/483

Chichen Itza

Nous y sommes allés dans la matinée. A notre arrivée il n’y avait pas trop de monde, de quoi profiter du site tranquillement sous une chaleur de plomb, suivie quelques heures plus tard d’une averse tropicale digne de ce nom, qui a eu pour effet surprenant de faire pousser plein de capes de pluies roses, vertes et autres couleurs très discrètes et seyantes.

Alors ? Envie de découvrir Valladolid et ses environs ? Qu’est ce qui vous tente le plus, le city-trip colonial, la baignade dans un cénote ou la remontée dans le temps à Chichen Itza ?

Épingle moi sur Pinterest !

Épingle moi sur Pinterest !

Informations pratiques – de Chichen Itza au cénote Ik kil

Transports autour de Valladolid

Pour des transports économiques, prendre les bus dits « intermedio » qui sont plus longs mais dont la différence de prix peut être importante à la longue (par exemple, Cancùn Tulum à 95 pesos au lieu de 150). Précisez que vous souhaitez cette classe, car quand on est un gringo, c’est pas le bus qu’on vous propose en premier…

Cancun – Valladolid : 80 pesos

Valladolid – Chichen Itza : 24 pesos

Chichen Itza – Ik kil – Valladolid : 10 pesos puis 14 pesos

Logement à Valladolid

Hôtel : Posada Osorio, 348 pesos la chambre double avec salle de bain.

Proche du centre et du cenote, calme, les propriétaires ne sont pas très loquaces. Bon rapport qualité/prix.

Visite du site archéologique de Chichen Itza

Billets d’entrée (prix par personne) : Chichen Itza : 192 pesos. Il y a deux billets différents à prendre donc deux files d’attente.

Visite du cénote Ik kil

Cénote Ik kil : prix 70 pesos (+ 30 si vous voulez un vestiaire)

Visite du cénote Zaci

Cénote Zaci (valladolid) : prix 15 pesos

Prochaine étape : direction Tulum sur la riviera maya, avec ses ruines, ses cénotes, ses plages et ses tortues !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A propos de Seb

Jeune homme bien sous tous rapports aimant manifestement voyager. Accessoirement, entre deux voyages, je tente de sauver le monde en bossant comme animateur d'un réseau d'éducation à l'environnement. Heureusement, je suis pas tout seul, parce qu'il y a du boulot !


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

11 commentaires sur “Valladolid, de Chichen Itzà aux cénotes

      • Nanaqui

        Une saison des pluies en Amérique latine permet de comprendre le bien-fondé de la hauteur des trottoirs.

      • Seb

        Excellente suggestion ! Merci pour cette reponse pleine de sens. Neanmoins je crois que parfois ils abusent un peu sur la hauteur necessaire… Photo a suivre (en gros j’avais mes pieds a la hauteur du capot d’une voiture. Une sorte de montagne russe de trottoirs !)

  • AlSo

    Que de souvenirs vous nous rappelez … un voyage de noces au Mexique d’il y a quelques années maintenant … petite (grande) grimpette jusqu’en haut de la pyramide de Chichen Itza puis plongeon rafraîchissant dans le cénote de Valladolid … que du bonheur que je revis avec plaisir au travers de vos photos !

    • Seb

      Je me suis bien souvenu de ton recit de plongée dans les cénotes avec Alain. J’ai bien pensé a vous quand nous avons croisé des plongeurs vers Tulum qui s’enfoncaient dans le cenote alors que nous les suivions depuis la surface en PMT. D’ailleurs Laura en parle dans le prochain article. Biz

  • Michel Dubois

    Je me suis éclipsé un peu en mois d’avril pour un petit voyage au Mexique. Cette expérience m’a permis de découvrir le Chichen Itzà, hallucinant d’ailleurs ! Les Mayas ont bien vécu des siècles mais l’architecture de ses sites prouve bien leur intelligence même loin de la modernité. J’ai adoré en tout cas.

    • Laura

      On parle souvent des Incas mais il est vrai que les sites mayas sont aussi incroyablement impressionnants. Quand on connaît les techniques de construction de l’époque, on se dit que c’est quand même dingue d’avoir déployé autant d’énergie pour bâtir ces monuments. Malheureusement tout cela avait surement un prix humain bien lourd. Mais aujourd’hui c’est un sacré patrimoine et comme un livre ouvert sur l’histoire.