Notre voyage au cœur de la région Ardenne, que ce soit du côté Wallon, luxembourgeois ou français, nous a offert de nombreuses surprises. Comme il nous faudra surement du temps pour tout vous raconter dans les moindres détails, nous vous avons préparé un article récapitulatif qui retrace notre parcours, nos visites et nos bonnes adresses. Vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas préparer illico une escapade dans cette jolie région. 

    Avant de plonger dans le détail de ce road trip en Ardenne, une petite vidéo d’ambiance pour vous donner l’eau à la bouche !

    Une rapide escapade à Liège

    C’est à Liège que démarre notre voyage en Ardenne. C’était une première pour moi, Seb avait eu l’occasion de la visiter un an auparavant à l’occasion du salon des blogueurs voyage. Nous lui avons consacré bien trop peu de temps, mais suffisamment pour nous rendre compte qu’il faudrait revenir ! Liège m’a donné envie de manger. Est-ce la pluie qui me donnait envie de me réfugier dans une des nombreuses boutiques de glaces, gaufres ou autres gourmandises ? Toujours est-il je n’ai pas pu résister à l’appel de la gaufre liégeoise. Nous avons patiemment attendu à la renommée boutique Saperlipopette. Hélio faisait des siennes en tentant d’arracher le décor extérieur. Ses râleries ont payé car on lui a offert des gâteaux en échange de son silence. S’étant aperçu du stratagème, il a gratifié d’un « Beurk c’est pas bon » la vendeuse avant de se raviser et d’engouffrer la pâtisserie.

    Même si le temps était capricieux, nous n’avons pu résister à l’envie découvrir la balade des coteaux. Nous l’avons démarré à partir de la rue pierreuse et l’avons terminé aux escaliers de Bueren. Il est possible de se procurer un plan des différents itinéraires. Cette balade permet une vue plongeante sur Liège et de s’offrir un moment calme, au vert. Vu les personnes rencontrées sur les coteaux, c’est un coin idéal pour les jeunes amoureux et un bon repère pour les bandes d’amis !

    Vers la fin de la balade, nous avons eu un aperçu du quartier Hors château. Il est constitué de ruelles, d’impasses qui donnent un charme fou à l’ensemble. Les mignonnes portes poussent à la curiosité et on aimerait se faire petite souris pour découvrir les cours des propriétaires.

    Pour nous récompenser de tous ces efforts (hihi) nous avons terminé en beauté cette courte journée à Liège à la Brasserie Curtius. Le lieu en lui même est charmant et la bière du même nom a fait chaviré Seb pour la deuxième fois.

    Nos idées d’activités à faire à Liège :

    • Aller manger une gaufre ou d’autres douceurs chez Saperlipopette.
    • Flâner sur la balade des côteaux, une manière nature de découvrir la ville. En redescendant, ne pas manquer la brasserie de « La curtius », une bière excellente
    • Se balader au cœur des petites impasses et ruelles du quartier Hors Château
    • Visiter La boverie
    • Découvrir Le Grand Curtius

    Où loger à Liège ? 

    Hotel Neuvice
    En Neuvice, 45, 4000 Liège
    +32 4 375 97 40

    Cet hôtel idéalement situé en centre ville de Liège a su magnifiquement s’installer dans une vieille bâtisse. Modernité et tradition s’allient élégamment pour notre plus grand plaisir. Le petit plus : le petit déjeuner servi dans une salle sous une voute pleine de charme est diversifié et savoureux.

    Où manger des spécialités typiques à Liège

    Saperlipopette
    7 Rue des Mineurs
    4000 Liège

    Cette petite boutique qui n’a pas l’air de désemplir sert les traditionnelles gaufres de Lièges et de nombreux autres gâteaux tous aussi bons les uns que les autres. Le temps d’attente vous donnera envie de tout goûter.

    La Maison du Peket
    4 Rue de l’Epée
    4000 Liège

    Cette adresse comporte deux établissements, le restaurant et la brasserie. Nous avons mangé à la partie restaurant qui sert des spécialités liégeoises dont les boulets, les croquettes ou bien encore des viandes au sirop liégeois. Le décor est traditionnel, l’accueil a été très chaleureux et nous sommes repartis l’estomac bien rempli (très bon et très très copieux !).

    La vallée du Ninglinspo et les alentours d’Aywaille

    A seulement 30 minutes de Liège, nous avons eu un vrai coup de cœur pour la vallée du Ninglinspo et la randonnée qui permet d’en faire le tour. A tel point que nous lui avons consacré un article entier !

    toboggan ninglinspo
    Quand le Ninglinspo s’amuse à créer des toboggans naturels

    Mais la région autour d’Aywaille comporte aussi d’autres merveilles à découvrir. Voici la liste de ce que nous aimerions faire si nous repassons dans les environs …

    • se balader au Fonds de Quarreux, une randonnée où l’Amblève, une rivière, est parsemée de blocs géants de granit
    • découvrir les innombrables sentiers de randonnées à pied, à cheval ou en vélo. Sur le site de l’Office de tourisme cité ci-dessous vous pouvez trouver les différentes balades selon le type de moyen de transport. Une catégorie promenade en poussette est même proposé.

    Où se renseigner ?

    Maison du Tourisme Ourthe-Vesdre-Amblève
    Rue de Louveigné, 3 – B-4920 SOUGNE-REMOUCHAMPS
    Tél. +32 (0)4 384 35 44 – info@ovatourisme.be
    www.ovatourisme.be

    Où loger dans les environs d’Aywaille ? 

    B&B La Buissonnière
    Rue Jehoge, 43
    4190 Xhoris
    Tel:+32(0)478/44.15.14
    E-mail : info@labuissonniere-ardennes.be

    Nous avons séjourné dans cette ravissante maison d’hôte qui possède un grand jardin (idéal pour les enfants !) et une piscine. La chambre glycine qui fût la nôtre dispose d’un petit salon, ce qui était bien pratique pour se détendre, lire etc. pendant qu’Hélio dormait dans la chambre.

    Où manger près d’Aywaille ? 

    Le Flambant Bœuf
    Rue de Bastogne 43, 4920 Harzé
    Tél: 00 32 (0)4 365 39 16

    Le Flambant boeuf est une institution dans le coin. C’est un restaurant réputé pour ses grillades au feu de bois. Pour ceux qui ne mange pas de viande, il y a des brochettes au poisson et une recette végétarienne. La qualité des produits présentés est remarquable et l’accueil chaleureux.

    Le Parc naturel des Hautes Fagnes – Eifel

    Ce parc naturel accueille différents ensembles de paysages dont la star est sans conteste la Haute Fagne. C’est ce paysage curieux et rare que l’on a pu découvrir avec avec Erwin Legros, naturaliste passionné (et passionnant) de 80 ans. Nous avions opté pour une balade adaptée aux enfants autour du mont Rigi. Cette boucle permet d’avoir un bel aperçu de la flore locale et de la tourbière. La maison du parc de Botrange vous permettra d’avoir un bel aperçu des différentes activités à faire dans le parc naturel. C’est un tourisme au plus près du rythme de la nature et respectueux des hommes que vous rencontrerez ici.

    vue général fagne

    Quelques idées pour une prochaine visite ? 

    • Exposition FANIA
    • Char à bancs : anciennes charrettes tirées par un tracteur et qui permet de découvrir le paysage à un rythme doux
    • Vélo électrique en location pour découvrir les portions de l’itinéraire Ravel

    L’après midi, nous avons testé une activité insolite, le sentier pieds nus de la Ferme de Gouvy. Le principe est simple : randonner pieds nus. Ne vous affolez pas, le circuit est aménagé de manière à ce que vos petons ne soient pas trop malmenés. Il est recouvert de différentes textures pour renouer avec la terre. Le sentier comporte quelques bifurcations selon le degré de difficultés et surtout il longe des champs dans une jolie campagne. En chemin, on croise des poneys, des vaches, des ânes et même des lamas ! Ce n’était pas prévu mais Seb a même aperçu furtivement un renardeau.

    Où se renseigner pour les visites ?

    Parc naturel des Hautes Fagnes – Eifel
    http://www.botrange.be/

    Sentier Pieds nus
    Ferme de la Planche
    José et Marie-Christine Thiry-Richir
    Rue Montleban,75 – 6674 Montleban
    Tel. 00 32 498 05 30 41

    Où loger près du parc des hautes fagnes ?

    B&B La ferme du père Eugène
    Large Voie, 4960 Malmedy

    Cette chambre d’hôtes est très agréable. La chambre était spacieuse et le jardin idéal pour boire un verre après une longue journée de balade. Les propriétaires sont très accueillants et on se sent tout de suite chez soi. Cerise sur le gâteau, Ils ont un espace de jeux pour les enfants (toboggan, trampoline, balançoire) où votre bambin pourra se dégourdir les jambes.

    Le parc naturel des deux Ourthes

    Le parc naturel des deux Ourthes se déploie magnifiquement entre Gouvy et Amberloup. Nous avons navigué en de multiples points pour découvrir ses sites naturels mais aussi les villages typiquement ardennais qui s’accrochent à ses paysages verdoyants tantôt forestiers, tantôt prairies ou surfaces agricoles. Vous pouvez retrouver nos différentes découvertes dans l’article qui lui est dédié (A venir !).

    Où se renseigner sur le parc des deux Ourthes ?

    Le site internet du parc naturel des deux Ourthes est une mine d’informations pour les naturalistes. Vous y trouverez une carte interactive qui détaille les sites natura 2000, les bâtiments classés, les espaces paysagers… Vous pourrez également télécharger des brochures très détaillées sur certaines zones du parc, sa faune et flore. J’ai pu lire notamment un rapport très intéressant sur la cohabitation entre Homme et castors en Wallonie !

    Sur place, vous pourrez vous rendre à la Maison du Parc naturel située au 8 rue de la Roche à Houffalize. Vous y trouverez notamment des cartes IGN détaillant les étapes de randonnée de l’Escapardenne qui traverse le parc.

    Où randonner dans le parc naturel des deux Ourthes ?

    Les possibilités de balade sont très nombreuses. Voici quelques ressources internet pour vous aider à faire votre choix de randonnées dans le parc naturel des deux Ourthes.

    Où se loger dans le parc des deux Ourthes ?

    Nous avons séjourné dans deux hébergements dans ce coin.

    Chanteloup
    Halleux 41
    6986 La Roche-en-Ardenne

    Nous avons beaucoup aimé cette jolie ferme auberge au cœur de la campagne wallonne. Le jardin donne sur une petite et charmante église (qui ne sonne pas la nuit 😉 ainsi que que sur des environs verdoyants. Le cadre est très agréable pour boire une bière après une longue journée de promenade.  Les propriétaires ont été aux petits soins avec nous et nous ont délecté de leur cuisine (ils font aussi table d’hôte).

    La chambre était très spacieuse (un coin nuit et un petit salon) ce qui était idéal pour pouvoir travailler un peu le soir sans déranger Hélio.

    AT HOME
    Jean-Marie et Mariette Gubbels-Jennes
    1, Rue des Fontaines
    6960 Dochamps – Tel:+32(0)475/517 592

    L’accueil et la gentillesse de Jean-Marie et Mariette ont fait de cette adresse un de nos coups de cœur. Nous avons apprécié de partager un café, un petit déjeuner et une discussion à bâtons rompus le soir. Si vous cherchez un lieu construit par des passionnés qui aiment accueillir et rencontrer de nouvelles personnes, c’est ici qu’il faut venir ! Nous nous y sommes sentis comme chez nous. Hélio a particulièrement apprécié le salon et les nombreux jouets mis à disposition pour lui.

    Où manger dans la province du Luxembourg belge ?

    La Taverne Miroir à Dochamps. Située juste à côté de la maison d’hôte At Home, cette taverne est un lieu décontracté où viennent manger les locaux. Ici pas de chichis et une cuisine généreuse et copieuse.

    Brasserie Achouffe.
    Si vous visitez Achouffe et sa brasserie, vous pouvez prolonger la découverte en déjeunant dans leur restaurant.

    Brasserie Lupulus
    Nous n’avons pas eu le temps d’y aller, mais on nous a fortement conseillé d’aller faire un tour à la brasserie Lupulus. Vous testerez pour nous et vous nous direz !

    L’Ardenne côté Luxembourgeois

    Pour notre incursion côté luxembourgeois en Ardenne, nous devions réaliser la randonnée appelée Nat‘Our Route 1 ‘Dreiländereck’.
    Cette randonnée fait partie du « NaturWanderPark delux » qui comprend 23 circuits pédestres sur 400 km. Cet ensemble transfrontalier dans la Région de l’Eifel du Sud et au Luxembourg (Ardennes et Région Mullerthal – Petite Suisse) promet de superbes randonnées !
    Malheureusement il a plu des cordes toute cette journée et il était impossible pour nous de partir en randonnée. Nous avons donc improvisé au sec dans la voiture et nous avons arpenté le coin à la recherche de quelques points de vue (malgré le temps). La région très vallonnée possède de nombreux châteaux. Nous avons pu voir ceux de Clervaux et Wiltz.
    Nous en avons pris plein les mirettes malgré le temps, notamment le pourtour du lac de la Haute sûre, de toute beauté. La brûme sur l’eau et les forêts donnaient une allure fantastique aux lieux.

    Cet aperçu nous a donné envie de revenir pour explorer ces lieux que nous n’avons fait qu’effleurer.

    Que faire dans la région autour de Clervaux et Wiltz ?

    • Faire la tournée des châteaux (Clervaux, Wiltz, Bourscheid, Vianden… )
    • Aller voir l’exposition Family of Man à Clervaux – Mondialement réputée !
    • Longer le lac de la haute sûre
    • Chercher les points de vue

    Pour vous aider, munissez vous de la carte touristique de Visit Ardenne, elle précise avec des pictogrammes les différents points d’intérêts des environs. C’est grâce à elle que nous avons pu trouver de chouettes points de vue sans en avoir entendu parler au préalable.

    Où loger dans la région autour de Clervaux et Wiltz ?

    Hôtel des Ardennes
    33 Haaptstrooss, 9376 Hoscheid, Luxembourg

    Nous avons séjourné dans cet hôtel traditionnel qui est en cours de rénovation. Le dernier étage comporte des chambres modernes très confortables. Le reste de l’établissement est un peu vieillot à notre goût (demandez une chambre au dernier étage !). Nous avons été bien accueillis et nous avons passé un agréable séjour. L’hôtel fait aussi restaurant, ce qui est bien pratique car il n’y a pas beaucoup de propositions pour manger aux alentours. Le petit déjeuner se composait d’un buffet très varié et savoureux.

    Bouillon et ses alentours

    Malgré mes regards réprobateurs, je n’ai pas pu empêcher Seb de faire de multiples jeux de mots avec Bouillon. Je vous en fais grâce. Bouillon est surtout connu pour son château fort qui domine la ville. Nous l’avons bien sûr visité et il nous a largement séduits. On peut entrapercevoir la complexité de son architecture, les labyrinthes et la dureté de la vie de l’époque. De nombreux rapaces sont en captivité et sont donc visibles de près, ils participent à un spectacle au cœur du château. Même si nous adorons les oiseaux et que c’est toujours fascinant de pouvoir voir des espèces rares d’aussi près, les voir attachés ainsi nous a soulevé le cœur.

    En visitant la ville, nous avons aperçu un mirador dans les hauteurs, nous avons alors demandé à l’Office de Tourisme comment s’y rendre. Celui ci permet d’avoir une vue dégagée sur toute la ville de Bouillon. Impressionnant ! Ceux qui ont le vertige n’apprécieront peut être pas trop la grimpette pour aller jusqu’au sommet. Pour y accéder, sortez de la ville en direction de la route de Paliseul puis suivez les panneaux qui indiquent Belvédère par Curfoz.

    vue Bouillon
    Vue sur la ville de Bouillon

    Le reste de la journée, nous avons contemplé des points de vue star, celui du tombeau des géants ainsi que ceux de Dohan et Les Hayons. La carte de Visit Ardenne précise les villages avec des points de vue. Ensuite, il faut généralement suivre les indications « belvédère », « points de vue » ou demander aux habitants (pour les moins connus). On nous a aussi parlé de ceux de Botassard et de Poupéhan, ne les loupez pas ! Les randonnées ne manquent pas non plus dans les environs.

    Tombeau du géant
    Le fameux point de vue du tombeau du géant, celui qui nous a le plus impressionné

    Où se renseigner ?

    Le syndicat d’initiative de Bouillon recense sur son site de nombreuses informations et notamment les différentes promenades en fonction des lieux que vous souhaitez visiter. Il précise le niveau de difficulté, le kilométrage et durée pour chaque randonnée. Il indique également le numéro de la randonnée qui est affiché sur le marquage du sentier. Il y en a pour tous les niveaux et goûts.

    L’Office de Tourisme de Bouillon se trouve dans le centre, au bord de la rivière.

    L’Ardenne Namuroise

    Nous avons passé 2 jours dans le village de Rochehaut (province du Luxembourg belge) magnifiquement entretenu (peut être un peu trop propret à notre goût, mais on va pas chipoter). Ce village est connu pour sa vue incroyable sur le village de Frahan en contrebas avec la Semois qui l’enlace. Cette rivière offre de beaux panoramas quand elle encercle des villages ou des portions de forêt. C’est un spectacle dont je ne me lasse pas. Rochehaut est un village très touristique comme en attestent les nombreux hébergements, restaurants et activités. Pour faire plaisir à notre fils, nous avons même craqué et fait du petit train à la rencontre des animaux d’Europe.

    Point de vue Rochehaut
    Point de vue depuis Rochehaut

    Aux alentours de Rochehaut, dans la province de Namur, nous avons profité du calme et du charme de deux autres villages, ceux de Vresse sur Semois et de La Forêt, points de départ de différentes randonnées. Nous nous sommes fait conseiller notamment la balade des Légendes qui part du gîte de la tabatière. Nous avons opté pour celle qui s’appelle « promenade de la roche à Saloru », qui offre un magnifique point de vue sur le village de Membre pour redescendre dans la forêt. Les différentes balades sont très bien indiquées en cours de route et les itinéraires sont diverses. Pas besoin d’avoir de cartes ou d’avoir trop planifié à l’avance.

    A Vresse sur semois, nous avons déjeuné dans un restaurant typique tenu par des octogénaires très accueillants. Ensuite, nous nous sommes posés tranquillement sur les rives de la Semois pour profiter d’un cadre magique. Les renoncules d’eau tapissent la rivière et la teintent d’un blanc immaculé. Un coin parfait pour pique niquer ou prendre un verre le soir.

    Où se renseigner ?

    Vous retrouverez toutes les activités, balades et sites d’intérêt dans la province de Namur en suivant le lien suivant.

    Où se loger et manger à Rochehaut ?

    Auberge de la Ferme
    Rue de la Cense, 126830 Rochehaut s/Semois (Bouillon)
    +32 61 46 10 00

    Nous avons testé deux hébergements différents à l’Auberge de la Ferme. Le premier soir nous étions dans une chambre double avec une baignoire à bulle (qui a fait le bonheur d’Hélio !). La chambre était très confortable, moderne et agréable. Des petits chocolats et des softs nous attendaient et c’est une attention qui fait toujours plaisir. Le deuxième soir, nous avions un appartement entier rien. L’occasion pour Hélio d’avoir sa chambre rien que pour lui ! Nous avons pu rattraper le retard de boulot dans le vaste salon en regardant le ballet des hirondelles.
    Le petit déjeuner était hors du commun. Je n’ai pas pris de photos ces deux matins car j’étais seule avec Hélio (Seb avait besoin de se reposer) mais croyez moi sur parole, le buffet était dingue. Fromages, charcuteries, viennoiseries, oeufs au plat, crêpes, pancakes à la demande, jus de fruits… Difficile de se lasser de ce petit déjeuner tellement il était varié. Petite originalité, on vous proposera même une sorte de mousseux alcoolisé dès le réveil. J’ai passé mon tour et opté pour le café.

    Nous avons également testé le restaurant gastronomique de l’Auberge de la Ferme : délicieux et raffiné !

    Le parc naturel des Ardennes en France

    Nous terminons ce voyage en Ardenne par 2 jours dans la partie française que l’on nomme les Ardennes. C’est une région idéale pour faire du slow tourisme, prendre son temps. La forêt, la présence de la Meuse et de la Semoy invitent à utiliser des transports doux tels que le vélo, le bateau électrique et bien sûr la marche. Le premier jour, nous étions à Haybes, un petit village bordé par la Meuse. Nous avons testé une partie de la voie verte Trans-Ardennes qui va de Givet à Mouzon (soit + de 130 km). Nous avons pédalé de Haybes à Revin (aller et retour). Nous avons apprécié certaines parties du trajet notamment aux alentours du village de Fumay. Une grande partie de l’itinéraire longeait ensuite une voie de chemin de fer dont nous avons été moins fans. On nous par la suite conseillé les tronçons au départ de Charleville-Mézières, Monthermé, Bogny sur Meuse et Joigny sur Meuse. Nous nous y sommes rendus en voiture le lendemain et ça avait l’air très beau ! Pratique, sachez qu’il est possible de louer des vélos à un endroit et de les déposer à un autre (pour revenir en train). Renseignez vous par exemple auprès d’Aventure évasion.

    Où se loger et manger ? 

    Le Clos Belle Rose
    9 place de la Charité
    08170 Haybes

    Situé dans une vieille maison qui a résisté à la guerre et ses turpitudes, cette chambre d’hôtes a beaucoup de cachet. Sa gentille propriétaire nous a raconté son histoire et celle de sa famille. En bonus, la vieille baignoire comme on n’en voit plus !

    Une dernière escapade à Charleville Mézières

    Avant de repartir à Nantes, une dernière découverte qui fût pour nous une belle surprise : Charleville Mézières. Je vous avoue que je n’aurai pas eu l’idée d’aller passer du temps ici. C’est l’occasion qui a fait le larron comme on dit. Nous avons eu donc une bonne surprise en découvrant la sublime place ducale et l’architecture ocrée de la ville. Hélio a été émerveillé devant le grand marionnettiste qui s’anime une fois par heure. La ville est réputée pour sa tradition des marionnettes. Un festival renommé y a lieu tous les deux ans. C’est quelque chose qui nous plairait beaucoup je pense.

    Autre star de la ville, Rimbaud, poète célèbre originaire de la ville dont on retrouve les traces et l’histoire, notamment dans le musée qui lui est dédié.

     

    Où se loger et manger à Charleville Mézières ?

    Chambre d’hôte du petit Bois
    Catherine Colnard
    19 rue du petit Bois. Charleville Mézières
    catherine@gmail.com
    06 67 06 18 29.

    Cette chambre d’hôte est située en plein cœur de Charleville Mézières, niveau localisation c’est compliqué de faire mieux. Notre chambre était très spacieuse et joliment décorée. Malgré l’emplacement, c’était très calme et nous avons dormi tranquillement.

    Restaurant « La table d’Arthur »
    9 rue Pierre Bérégovoy

    Pour notre dernier repas avant de clôturer ce beau voyage, nous avons fait fort ! Ce restaurant était tout simplement exquis. Nous nous sommes régalés. Les propositions mêlent tradition et originalité, le tout servi élégamment dans un cadre très sympa (salle voutée).

    Informations générales – itinéraire en Ardenne

    Côté budget – Comptez environ 80 à 100 € la nuit pour deux adultes et un enfant petit déjeuner compris si vous optez pour des chambres d’hôtes.

    Les restaurants en Belgique sont chers en comparaison de la France. Ne vous étonnez pas de voir un steak frites à 18 € en plat unique.

    A côté de cela, il y a de nombreuses activités gratuites ou peu onéreuses à réaliser partout où vous passerez.

     

    Épingle moi sur Pinterest !

     

    Ce voyage a été réalisé grâce à l’invitation de l’office belge de tourisme pour la Wallonie et Visit Ardenne que nous remercions chaleureusement. N’hésitez pas à consulter leurs sites pour organiser votre voyage en Ardenne !

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


    Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !