Boursorama a lancé en juin 2019 une nouvelle carte sans conditions de ressources nommée ultim. Sa caractéristique principale, celle qui nous intéresse le plus dans cet article et la distingue des autres offres gratuites : elle promet 0 frais de change lors de retraits ou paiements à l’étranger, même hors zone euro. Tout cela sans frais de compte ou autres frais cachés. Après l’avoir largement testé et étudié l’offre en détail, voici notre avis sur la carte ultim boursorama et le comparatif face à N26, Révolut et Fortuneo fosfo, ses principaux concurrents.

boursorama ultim test

Boursorama Ultim, c’est assurément une réponse aux néobanques qui grandissent très rapidement comme N26 et Revolut, vers lesquelles les voyageurs en particulier se sont massivement tournés ces dernières années avec leurs offres fracassantes.

En tant que voyageur régulier et utilisateur des offres de N26 et Revolut, je me suis penché sur cette nouvelle offre très prometteuse. Je suis allé explorer les conditions générales d’utilisation, les plaquettes tarifaires et ai récolté les avis clients. Pour ne pas se noyer dans une foule d’informations, je me suis penché plus spécifiquement sur l’aspect voyage, le gros point fort de cette offre selon moi et qui la distingue des autres banques en ligne et néobanques qui ont la plupart des offres gratuites également.

Je vous propose donc ce test et comparatif de la carte ultim de boursorama (et la carte visa premier) avec d’autres offres de cartes bancaires sans frais à l’étranger : N26, Revolut et fosfo de fortuneo, les principaux concurrents sur ce créneau. Il en a bien d’autres, comme max, curve, lydia, transferwise, hellobanq etc. mais je me suis concentré sur les offres les plus avantageuses selon moi. Attention, le diable se niche dans les détails pour les départager ! Et il faut réussir à gratter sous le vernis marketing pour rester objectif.

Retrait et paiement à l’étranger par carte, attention aux frais bancaires en voyage !

Les voyageurs réguliers le savent. Payer avec sa carte bancaire ou retirer de l’argent en distributeur automatique de billets à l’étranger (hors zone euro) peut s’avérer vite douloureux. Les banques classiques et la plupart des banques en ligne proposent des tarifs de frais de change élevés, voir très élevés pour certaines.

Il est fréquent de voir des commissions de l’ordre de 2,5 % + des frais fixes de 1 à 2 € par opération (surtout pour les retraits en devises étrangères). Quand on multiplie par plusieurs opérations par jour, on arrive vite à une somme coquette.

Imaginons un voyage d’un mois aux États Unis en famille, pour un total de 4000 € de dépenses sur place payés par carte bancaire. Si on compte une cinquantaine d’opération dans le mois, cela fait 50 € + 100 € = 150 € de frais bancaires… De quoi se payer une nuit supplémentaire dans un (très) bel hôtel !

gérer son argent en voyage

La carte Ultim, une réponse de boursorama à N26, Revolut et max

cartes bancaires sans frais à l'étranger

Si je vous dis que ces frais peuvent être désormais évités ?

Ce sont les neobanques N26 et revolut qui sont venues disrupter le milieu bancaire en proposant des cartes sans frais de paiement à l’étranger et même sans frais de retrait en espèces pour leur offres premium. Des offres idéales pour les voyageurs occasionnels ou réguliers, ainsi que les digital nomads.

Devant leur insolente ascension, les banques en ligne commencent à bouger, c’est le cas de Boursorama avec la carte Ultim et Fortuneo avec la carte fosfo. Les autres restent pour le moment avec des frais de change élevés.

La carte Ultim de boursorama dans le détail

Voici les principales caractéristiques de la carte boursorama ultim :

  • carte visa gratuite à débit immédiat (carte à autorisation systématique) pour l’offre accessible sans conditions de ressources (vous pouvez donc l’utilisez comme compte principal ou secondaire). Pour l’offre visa premier, c’est une carte de crédit (débit différé), mais soumise à conditions de ressources (1800 net par mois ou 5000 € d’encours). A ce jour, ce sont les seuls à proposer ce type de carte sans frais à l’étranger de manière totalement gratuite avec Fortuneo (même N26 et Revolut ne sont pas allés jusque là). Concrètement, cela donne la possibilité de payer même lorsque le terminal est « offline ». Très utile en voyage pour être certain de ne pas se retrouver bloqué pour certains paiements (pompes à essence, certains commerçants, caution de location de voiture…).
  • compte totalement gratuit, mais soumis à utilisation obligatoire : au moins une opération par mois, sinon vous serez débité de 15 €
  • premier dépôt de 500 € minimum à l’ouverture du compte pour ultim et 300 € pour visa premier
  • virement instantané (gratuit pour un compte SEPA, 0,1 % – 20 € mini en devises étrangères)
  • paiement par mobile inclus (Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay)
  • un plafond de paiement limité à 1500 € par mois
  • un plafond de retrait limité à 300 € par semaine
  • plafonds modifiables instantanément et gratuitement via l’application (possible 3 mois après l’ouverture du compte)
  • chéquier gratuit (pour rappel, il n’y a pas de chéquier avec les néobanques comme N26, revolut, max… et pas de remise de chèque ou espèces possible !)
  • paiement en ligne via 3D secure ou carte virtuelle pour encore plus de sécurité (utile quand on a utilise un wifi public en voyage par exemple)
  • un compte domicilié en France (donc numéro d’IBAN français, compatible avec les tous virements automatiques et garanties bancaires offertes par loi françaises)
  • Un vrai service client digne de ce nom (ce qui est loin d’être le cas des neobanques)

A noter que Boursorama est un établissement bancaire a proprement parler. Boursorama propose toutes les opérations, services et garanties des banques classiques, contrairement aux neobanques. La seule différence avec une banque traditionnelle : il n’y a pas d’agences pouvant accueillir physiquement les clients. Tout se fait à distance en ligne par téléphone ou par courrier.

boursorama ultim avis

La carte ultim de boursorama et l’offre visa premier : notre test

Là où Boursorama fait encore plus fort face aux neobanques, c’est qu’elle propose une offre incluant une carte visa premier gratuitement.

La seule condition qui change par rapport à la carte ultim, ce sont les revenus minimum :

  • Pour l’offre boursorama visa premier, il faut justifier de 1800 € nets de revenus par mois minimum (2600 € pour un compte joint) ou 5000 € d’encourt (10000 € pour 2 utilisateurs)
boursorama ultim visa premier

NB : cela ne signifie pas pour autant que vous devrez déposer 1800 € par mois sur votre compte ! Libre à vous d’utiliser cette offre comme compte principal ou secondaire.
En plus des avantages de la carte ultim boursorama, vous aurez des garanties d’assistance et d’assurance étendues (détail), en loisirs ou voyage.
En revanche, le plafond de retrait reste étrangement à 300€ par semaine (en tout cas les 3 premiers mois).

C’est là que le bât blesse, cela me semble être un plafond bien trop bas, surtout dans le cadre de voyages à l’étranger où les paiements en devise sont la norme. Mais je reviendrai sur ce point et les autres avantages / inconvénients plus tard.

Pour une offre équivalente chez N26 (N26 You ou metal) ou Revolut (revolut premium ou metal), il faudra débourser entre 7,90 € et 16,90 € par mois, mais il n’y a pas de conditions de revenus.

Second bémol, en plus des conditions de ressources, il faut faire au moins une opération par carte par mois, sinon, cela vous coûtera 15 € / mois. Si c’est votre compte principal, aucun soucis, si c’est un compte secondaire, il faut y penser !

Zoom sur l’assistance et les assurances incluses avec la carte ultim boursorama et la carte visa premier

L’assistance rapatriement et les assurances accident / maladie sont un point très important dans le cadre d’un voyage. Mieux vaut prendre ses précautions, les frais médicaux pouvant être exorbitants dans certains pays, notamment le Canada, les États Unis, l’Australie, la Nouvelle Zélande et bien d’autres encore.

Les cartes ultim et premier de boursorama offrent une assistance en cas d’accident / de maladie, plus une assurance responsabilité civile, annulation, retard de bagages etc. Tout le détail ici.
Mais la différence se fait surtout sur les montants maximum et la durée de couverture.

carte fosfo fortuneo sans frais à l'étranger

De manière générale, quelle que soit la banque, il faut être très attentif, car la durée de couverture est généralement trop courte pour les voyages au long cours (souvent entre un et trois mois maximum) et il faut que toutes les réservations aient été faites avec la carte bancaire assurée.

Pour ce qui est des frais de remboursements médicaux, ils ne sont pas assurés à l’étranger dans le cadre la carte ultim Boursorama ! En cas d’accident ou d’hospitalisation, même sans gravité, les montants peuvent très vite être très élevés, surtout en occident.

Ce n’est pas forcément mieux chez les autres banques (seulement à hauteur de 2700 € pour fosfo fortuneo par exemple), c’est souvent là le hic : le plafond des frais médicaux. Si vous partez en dehors de l’Union Européenne, je vous conseille fortement de vérifier ce plafond et le cas échéant prendre une assurance voyage auprès d’un organisme spécialisé. Vous serez serein, sans avoir à vous demander si vous avez bien payé avec la bonne carte, si le plafond ne sera pas dépassé etc.

Une simple consultation chez un médecin coûte 150 dollars aux États-Unis, et un passage aux urgences en moyenne 53000 €… Çà donne quoi réfléchir !

Notre guide pour trouver l’assurance voyage qui convient le mieux à vos besoins

Zoom sur l’application Boursorama

Pour les comptes Boursorama, que ce soit la carte ultim ou visa premier, vous pouvez gérer vos comptes sur votre compte client avec votre navigateur sur ordinateur ou via une application gratuite sur mobile ou tablette (googleplay ou appstore).

Il est possible de tout gérer via l’application, je ne serais pas exhaustif, mais voici quelques points qui me semblent importants :

  • interface claire, lisible et sécurisée
  • modification des plafonds instantanée
  • blocage / déblocage de la carte en France, à l’étranger, du paiement sans contact
  • virements occasionnels ou réguliers, ajout de bénéficiaire facile, résultat instantané
  • paiement applepay, googlepay, samsungpay…
  • messagerie pour l’assistance client

Si l’application de boursorama est utilisable et possède les fonctions indispensables, elle n’est à mon avis pas aussi aboutie pour le moment que celles des neobanques comme N26 ou revolut, qui ont fait de ces applications leur support principal et quasiment exclusif.

avis application boursorama

Liste des pays où la carte boursorama ultim est disponible

A ma connaissance, seuls les résidents en France ont accès aux offres de Boursorama. Si vous êtes belge, suisse ou luxembourgeois, je vous suggère de vous inscrire à fortuneo fosfo (vous verrez plus tard que cette offre me semble encore meilleure qu’ultim). Pour le Canada et autres pays francophones, il faudra donc encore patienter…

On me pose souvent la question – la carte ultim boursorama est utilisable dans quels pays ? En fait, il s’agit d’une visa, donc vous pourrez utiliser votre carte bancaire dans tous les pays avec des terminaux et distributeurs de billets acceptant ces cartes. C’est à dire a peu près partout. Avec mastercard, c’est le réseau le plus répandu, impossible de se tromper. L’idéal étant d’avoir une carte visa (avec le compte revolut classique par exemple) et une carte mastercard, juste au cas où…

Comparatif : boursorama ultim vs N26 vs revolut vs fosfo

Plutôt qu’un long discours, voici un tableau récapitulatif des principaux points des cartes boursorama ultim vs N26 vs fosfo vs revolut, afin de pouvoir comparer visuellement ce qui me semble le plus important :

 logo fortuneo

Fosfo

logo boursorama

Ultim

logo N26

Compte courant

logo revolut

Compte standard

Tarif globalGRATUITGRATUITGRATUITGRATUIT
Conditions de revenusAUCUNEAUCUNEAUCUNEAUCUNE
Type de cartemastercard debit à autorisation systématique visa debit à autorisation systématique mastercard debitvisa débit à autorisation systématique
Émission de la carteGRATUITGRATUITGRATUIT5,99 €
(GRATUIT si vous souscrivez via notre site !)
Utilisation minimale de la carteOUI, une fois / mois mini, sinon 3 €OUI, une fois / mois mini, sinon 15 €NONNON
Paiement par carte
zone euro
(SEPA)
GRATUITGRATUITGRATUITGRATUIT
Paiement par carte
hors zone euro
(devises étrangères)
GRATUITGRATUITGRATUITGRATUIT
Retrait par carte
zone euro (SEPA)
GRATUITGRATUITGRATUIT
jusqu'à 5 fois par mois,
puis 2 € par retrait
GRATUIT
jusqu'à 200 € par mois,
puis 2 % du montant du retrait
(+0,5 % le week end)
Retrait par carte
hors zone euro
GRATUITGRATUIT1,7 % du montant du retraitGRATUIT
jusqu'à 200 € par mois,
puis 2 % du montant du retrait
(+0,5 % le week end)
Plafond de paiement2000 € / semaine1600 € / semaine20 000 € / mois100 000 € / mois
Plafond de retrait500 € / semaine300 € / semaine10 000 € / mois5 000 € / mois
Paiement en ligne
avec 3D secure
OUIOUIOUINON
Versement initial minimum300 €500 €10 €10 €
Découvert autoriséInterdit les 6 premiers mois puis modulable100 € modulableAUCUNAUCUN
Assurance et assistanceUrgence médicale et rapatriement
+ autres garanties
Urgence médicale et rapatriement
+ autres garanties
NONEn option : 1 €/j
(jusqu'à 40 j max)

Au final, la carte fosfo de fortuneo me semble la plus avantageuse, en particulier pour les voyageurs, mais pas uniquement. Par rapport à N26 et Revolut, c’est assez clair, il n’y a pas de frais de retraits en distributeur de billets avec fosfo, contrairement aux autres. Aussi, le compte est domicilié en France, alors que c’est en Allemagne pour N26 et en Angleterre pour revolut. Cela m’a posé problème à plusieurs reprises, notamment certains virements automatiques qui étaient refusés (les impôts par exemple, ou encore orange) d’emblée car l’IBAN ne commençait par FR. C’est illégal, mais difficile de se faire entendre pour autant… Aussi, il vous faut déclarer votre compte aux impots quand il est domicilié à l’étranger (au moment de la déclaration de l’impôt sur le revenu).

Enfin, le service client est un vrai soucis chez les neobanques, sûrement victimes de leur croissance hyper rapide. Peut être que cela s’arrangera par la suite, mais pour l’instant les forums regorgent de plaintes à ce propos. Ceux de Boursorama et Fortuneo sont au contraire très bien notés.

Par rapport à la carte ultim de boursorama, c’est moins évident. Selon moi fosfo est meilleure par rapport à un point crucial : le montant des plafonds de retrait. 500 € / semaine chez fosfo, c’est déjà un peu juste, notamment dans les pays où toutes les transactions se font en liquide. Mais 300 € / semaine pour la carte boursorama ultim, c’est vraiment trop bas, surtout en couple ou en pire en famille. Pour l’avoir vécu en Amérique latine pendant un an avec une carte plafonnée à 300 € par semaine (les néobanques et ces offres n’existaient pas), c’est vraiment juste. Nous avons eu besoin assez souvent d’une seconde carte, alors que nous étions en mode petit budget.

A noter malgré tout : au bout de 3 mois, les plafonds sont augmentés si vous avez les ressources suffisantes à 920 € par semaine pour les retraits et 3000 € par mois. Il faut pour cela avoir un flux créditeur de 1800 € (traduction, gagner au moins 1800 € / mois). Les critères sont à peu près les mêmes pour la visa premier, sauf qu’il faut un dépôt d’au moins 5000 € sur le compte.

Ces plafonds augmentent encore avec des revenus supérieurs.

Chez fosfo, c’est le même système, les plafonds augmentent avec les revenus, mais ceux de base sont déjà plus élevés. Donc si on utilise pas fosfo comme compte principal, ou qu’on a un revenu faible, Fosfo de fortuneo est clairement plus avantageux.

Le deuxième point offrant un avantage à fosfo vs ultim, c’est les frais appliqués en cas de non utilisation de la carte bancaire 3 € (fosfo) vs 15 € (ultim). Il n’y a pas photo, sur ce point fosfo fortuneo remporte le match haut la main. C’est un point crucial si vous souhaitez utiliser cette carte comme second compte bancaire et non compte courant principal.

Conclusion : mon avis sur boursorama ultim, la carte idéale pour voyager sans frais de paiement et de retrait à l’étranger ?

Les avantages de fosfo et ultim par rapport à ses concurrents principaux à mon avis :

  • les retraits en devises étrangères sont gratuits dans les offres ultim et Fosfo, alors que N26 prélève 1,7% de tous les retraits en devise et revolut 2% au delà de 200 €.
  • le compte est domicilié en France (contrairement à N26 et Revolut) et sécurisé avec 3D secure (pas Revolut), ce qui peut en faire un vrai compte courant, ce qui est moins évident pour les neobanques domiciliées à l’étranger
  • un service client efficace, véritable faiblesse chez les neobanques. N26 et revolut sont très critiqués sur ce point (peut être dû à leur croissance très rapide ?)
  • les comptes fosfo ou ultim peuvent être utilisés en compte principal sans soucis, avec tous les services bancaires classiques et nécessaires (notamment les chéquiers et possibilité de remettre des chèques), tout en ayant les avantages des neobanques

Les désavantages des offres fosfo et ultim :

  • les frais prélevés en cas de non utilisation de la carte bancaire (3€ pour fosfo, 5€ pour gold cb mastercard), mais ils sont bien moins élevés que pour l’offre Ultim de Boursorama (15€).
  • les plafonds de retraits et paiements sont bien plus importants chez N26 et revolut que chez Fortuneo : 2500€ de retrait par jour contre 500€ chez Fosfo (300 € pour ultim). Dans la plupart des cas ce sera suffisant (en payant au max par carte), mais dans certains cas spécifiques, une seconde carte N26 gratuite de secours pourrait être intéressante (c’est ce que je fais)
    A noter que pour les offres gold cb mastercard ou world elite de fortuneo, les plafonds sont plus élevés (retrait : 1000 € / semaine pour gold cb mastercard). Ces offres sont également totalement gratuites, mais il y a des conditions de ressources plus importantes
  • pas de guichet physique, mais selon moi, c’est largement compensé par l’appli et le site web. On peut changer son plafond soit même instantanément, bloquer ou débloquer sa carte, faire des virements très facilement etc. Ce que ne permettent pas les banques classiques et peu de banques 100 % en ligne
fortuneo

Le match se joue entre les cartes boursorama ultim et fosfo selon moi, N26 et revolut étant à la traîne sur beaucoup de points.

Au final il est temps de donner mon avis : si boursorama ultim est une très bonne carte bancaire, Fosfo de fortuneo semble meilleure sur deux points qui me font clairement pencher en sa faveur

  • les plafonds de paiement et retrait plus importants dès la souscription, et sans condition de revenus
  • le forfait en cas de non utilisation de la carte moins élevé (3 € chez fortuneo fosfo contre 15 € chez boursorama ultim). Un point très important si vous n’en faites pas votre compte principal
  • Sur le reste, elle sont quasiment équivalentes

En ce moment, 80 € offerts pour l’ouverture d’un compte fosfo, gold ou world elite en cliquant sur le lien ci-dessus !

Si vos ressources le permettent, je conseillerai d’aller vers les offres gold CB mastercard ou world elite de fortuneo, offrant tous les avantages de fosfo, avec en plus de meilleures garanties d’assistance et des plafonds plus élevés. Leur offre est nettement au dessus du lot de toutes les offres que j’ai pu tester (max, curve, ultim, N26, Revolut, nickel, transferwise…).

La solution que je conseille pour voyager sans frais à l’étranger : fosfo + N26

Comme je l’évoquais, le petit bémol à mon avis de la carte fosfo (et encore plus d’ultim), c’est le plafond de retrait (500 € par semaine, que ce soit en France ou à l’étranger). Ce bémol s’évanouit si vous avez de ressources suffisantes (1800 € ou 10000 € d’épargne) et pouvez opter pour la carte gold CB mastercard (1000 € par semaine de retrait). Elle possède en plus l’avantage d’être une vraie carte de crédit (débit différé et non autorisation systèmatique préalable), plus largement acceptée donc.

logo N26

Si vous n’avez pas les ressources nécessaires (moins de 1800 € nets par mois), je conseille de combiner fosfo avec un compte courant N26, totalement gratuit également, sans conditions de ressources, sans minimum d’utilisation et avec un plafond très élevé (2500 € de retrait par jour / semaine !). C’est aussi l’occasion d’avoir une seconde carte bancaire (une visa et une mastercard). Une sécurité importante à mes yeux en voyage, histoire de ne pas paniquer si la carte principale est perdue, volée ou endommagée. Je préfère N26 à revolut car la carte offre le 3D secure et revolut est domicilié en Angleterre (avec le Brexit, je ne sais pas trop ce que ça va donner…). Le seul cas où Revolut est plus intéressant à mon avis, c’est si vous avez des virements à effectuer en devise étrangère (vers des comptes qui ne sont pas en euros). Les frais sont moins élevés que chez les autres banques dans ce cas très spécifique.

pour en savoir plus sur N26, vous pouvez lire notre comparatif N26 vs Revolut

Vous êtes en couple et ne dépassez pas 2600 € nets de revenus pas mois (le minimum pour ouvrir un compte joint gold mastercard) ? L’autre solution pour parer au plafond de retrait un peu juste dans certains cas, c’est d’ouvrir deux comptes fosfo plutôt qu’un compte joint… Un pour vous, un pour votre conjoint-e ! Votre plafond de retrait passera mécaniquement à 1000 € / semaine, de quoi être à l’aise.

L'argent en voyage, le change, le budget

Bonus : attention aux faux bons plans qui circulent sur le net !

  • les transferts internationaux : les frais sont fixes pour de grosses sommes d’argent, mais des frais de change s’appliquent. Résultat vous paierez tout de même quelques pourcents de la somme totale. Revolut, N26 et transferwise proposent des solutions intéressantes de ce point de vue, mais leur utilisation devrait se faire dans des cas très spécifiques seulement, notamment pour les expatriés
  • les forfaits internationaux : certaines banques, comme l’option jazz de la société générale, proposent des forfaits internationaux. Pour avoir lu pas mal de retours à ce sujet, ce n’est vraiment pas une bonne idée… Les frais au final sont quasiment aussi élevés que si vous ne preniez pas cette option tant les restrictions sont nombreuses
  • utiliser un réseau de banques internationales : les plus réputés étant HSBC et BNP (Hello Bank). Ces banques proposent en effet des frais de retraits gratuits dans ses distributeurs partout dans le monde. Alléchant, non ? Certes, sauf qu’ils ne sont pas présents partout dans le monde… Et quand bien même, vous devrez vous limiter à leurs distributeurs uniquement, ce qui peut vite s’avérer être galère. Et concernant les paiements en carte sur Internet ou magasin, vous paierez une commission… Quand aux autres frais plus ou moins cachés de ces banques classiques, je n’en parle même pas…
  • emporter tout son argent en liquide avec soi… Est-il vraiment utile de préciser que c’est une mauvaise idée ? C’est dangereux et vous vous ruinerez en frais de change, que vous changiez avant ou après de partir.

A la recherche d’autres astuces pour économiser en voyage ?
Choisir la meilleure assurance voyage selon vos besoins
Trouver un logement au meilleur rapport qualité/prix
Mes conseils pour changer son argent en voyage

NB : cet article n’est PAS sponsorisé par Fortuneo, Boursorama, N26 ou Revolut, il s’agit de mon avis sincère après avoir passé beaucoup de temps à me prendre la tête pour savoir quelle était la meilleure banque pour les voyageurs. En revanche, si vous ouvrez un compte via un des liens de cet article, nous recevrons une petite commission qui nous aidera à poursuivre le travail mené sur ce blog ! Bien sûr, cela ne change rien pour vous, les tarifs restent inchangés (voir même une petite réduction dans certains cas :).

Soyez sympas, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.