En amoureux de la nature que nous sommes, le Costa Rica et sa politique de protection de l’environnement ne pouvait que nous intriguer et nous inciter à prendre notre sac à dos. Ce que nous avons fait à deux reprises pendant plusieurs semaines avec délectation. Vous êtes nombreux à nous demander des conseils sur un itinéraire ou road trip au Costa Rica, alors nous avons eu envie de partager avec vous quelques idées de parcours pour découvrir ce pays à la nature exubérante. Nous vous conseillons que voir, que faire, que visiter au Costa Rica selon vos envies et la durée de votre séjour !

En général, les voyageurs partent 10 ou 15 jours au Costa Rica, voir 3 semaines. Difficile pour nous de faire un itinéraire sur 10 jours (trop court !) donc nous avons choisi de nous baser sur des itinéraires de 2 semaines. Pour ajuster en fonction de votre temporalité il vous suffira d’enlever ou retirer des étapes.

La durée en jours pour chaque étape est indicative. Elle est selon nous la durée minimale (mais en aucun cas la maximale). Bien entendu, si vous avez plus de temps, il suffit de rester plus longtemps dans chaque étape !

En préambule – bus ou road trip pour voyager au Costa Rica ?

Réponse ?
Une des questions fréquentes est aussi le moyen de transport à privilégier au Costa Rica. Le réseau de bus est assez bon au Costa Rica mais il est parfois un peu trop centralisé sur San José ce qui n’est pas toujours pratique. Ceux qui ont peu de temps où souhaite accéder à des lieux spécifiques, non desservis, privilégierons le road trip en louant une voiture ou un van (ce qui n’est pas donné…). Nous avons essayé d’indiquer les deux moyens de transport dans les informations pratiques des itinéraires.

bus ou road trip pour un voyage au costa rica ?

 

Itinéraire classique au Costa Rica en 2 semaines – les incontournables

Commençons tout d’abord par l’itinéraire classique de deux semaines au Costa Rica, idéal pour un premier aperçu du pays. Cet itinéraire est valable pour les personnes qui vont arriver et repartir de San José. Pour les personnes qui disposent d’un peu moins de temps, je conseillerais soit de partir en road trip en louant une voiture, soit de prévoir une étape en moins.

Voir en plein écran

Etape 1 : San José – 1-2 jours

San José est la capitale du Costa Rica. Pas particulièrement belle ni attractive, il est tout de même agréable de s’y balader et si l’on cherche bien, il y a quelques visites sympas à y faire. Je ne m’étendrais pas sur le sujet car je pense que San José n’est qu’une ville de transition pour les voyageurs qui viennent en général au Costa Rica pour d’autres raisons.

A faire, à voir à San José :

  • Musée de l’or
  • Théâtre
  • Marché central
  • Musée national et marché artisanal
  • Musée de jade

A faire dans les environs de San José ou en excursion à la journée :

Si vous avez peu de temps, sachez que pour découvrir le volcan Poas ou le volcan Irazu il est possible de réserver des excursions à la journée depuis San José. Certes ce sera plus cher et plus speed mais ça peut vous faire gagner du temps.

 

Etape 2 : Le volcan Poas et ses environs – 2 jours

Un volcan en activité facile d’accès dans un décor à la fois lunaire et exubérant, c’est ce que propose le volcan Poas.  Un de nos coups de coeur au Costa Rica. Fermé depuis avril 2017, vous pouvez vous rabattre sur le volcan Irazu si Poas est toujours fermé lors de votre séjour.

Ne manquez pas de vous balader aussi sur les sentiers après le cratère, la forêt est féérique et une large lagune turquoise entourée de feuilles gigantesques vous attend.

Lagune verte
Lagune verte près du volcan Poas

A faire, à voir au volcan Poas (Alajuela) :

  • Visiter le volcan Poas et ses différents sentiers au départ d’Alajuela
  • Découvrir une finca de Café
  • Flâner dans le jardin tropical de « La paz waterfall gardens »

 

Transport depuis / vers Alajuela et le volcan Poas

Bus San Jose – Alajuela et le volcan Poas :

Pour rejoindre Alajuela (point de départ pour le volcan Poas) comptez 1 h de bus depuis le terminal de bus de San Jose. Ligne 200.

Bus Alajuela – volcan Poas :

Il existe un ou plusieurs bus qui partent tous les matins vers le volcan Poas depuis Alajuela.

 

Pour en savoir plus : Découvrez l’étrange histoire de notre rencontre avec le volcan Poas.

 

Etape 3 : Tortuguero – 4 jours

Tortuguero est un des parcs nationaux les plus connus du Costa Rica. Il se situe sur la côte Caraïbes au nord du Pays. Comme son nom l’indique, il est réputé par la présence de tortues sur son territoire. Entre forêts tropicales et lagunes d’eau douce, le parc regroupe différents écosystèmes favorables à la biodiversité. On peut y observer au-delà des tortues, de nombreux oiseaux, singes mais aussi des caïmans… Ce parc se mérite car il faut du temps pour s’y rendre. Il est indispensable selon nous d’avoir au moins 4 jours (transport inclus) pour pouvoir en profiter.

A faire, à voir à Tortuguero :

  • Assister au spectacle de la ponte des tortues de Juillet à août
  • Randonner sur les sentiers balisés du parc national de Tortuguero
  • Vous balader en bateau dans le parc national de Tortuguero pour observer la faune et flore
  • Préférez l’option canoë ou Kayak, plus silencieuse, écologique et au plus près des animaux. Être accompagné d’un guide naturaliste fera sensiblement augmenter votre chance de voir des animaux.
  • Profiter de l’ambiance unique du village de Tortuguero

Petit conseil :

Même si cela a un coût, nous vous conseillons vivement de faire appel à des guides naturalistes lors de vos visites des parcs nationaux au Costa Rica. Ils sont très bien formés et ont un regard incroyablement aiguisé pour détecter des animaux dans l’immensité de la forêt.

 

Transport depuis / vers Tortuguero

Transport de Alajuela (volcan Poas) ou San José jusqu’à Tortuguero

Il faudra repasser par San José pour aller sur Tortuguero

Comment aller de San José à Tortuguero en bus ?

Une journée de transport est nécessaire pour rejoindre Tortuguero depuis San José, voici les étapes

  • Prendre un bus au Gran terminal del Caribe en direction de Cariari avant 10h30 (3h)
  • Descendre à l’estacion nueva à Cariari et rejoindre à pied l’estacion vieja
  • Prendre le bus Coopetraca depuis jusqu’à la Pavona (Entre 1h30 et 2h)
  • Prendre un bateau-Taxi jusqu’à Tortuguero (1h30)

Comment aller de San José à Tortuguero en voiture ?

En voiture, vous devez prendre la route n°32. Enclenchez votre GPS et le tour est joué !
Il y a aussi une option en avion mais pour des raisons écologiques et comme il existe des alternatives, elle ne nous semble pas la plus adaptée.

 

Pour en savoir plus : Découvrez notre randonnée sur le Cerro Chato près de la Fortuna (article à venir)

 

Etape 4 : la fortuna et le volcan Arenal – 3 jours

La Fortuna est la ville touristique où les voyageurs s’arrêtent pour explorer le volcan Arenal et sa région. La ville n’a pas un charme particulier. Vous y trouverez de nombreux hébergements, restaurants et surtout agences qui proposent de nombreux tours et activités organisées. Les voyageurs qui aiment tout faire en indépendant seront peut être un peu chamboulés.

A faire, à voir à la Fortuna :

  • Se délasser dans les sources d’eaux chaudes
  • Randonner sur le cerro Chato
  • Observer les grenouilles de nuit
  • Se balader sur des ponts suspendus
  • Se baigner dans la cascade de la Fortuna
  • Rio Celeste dans le parc national de Tenorio

Il existe plein d’autres activités comme le canyoning, le cheval etc. mais attention toutes les activités proposées sont chères donc si vous ne voulez pas exploser votre budget vous serez bien obligés de faire des choix.

Notre avis sur la Fortuna et Arenal :

Lors de notre passage à La Fortuna, nous avons trouvé qu’il était très compliqué de vouloir organiser des sorties par soi même sans passer par des agences qui pratiquent des prix prohibitifs. Si vous n’avez pas de voiture personnelle et que vous ne voulez pas passer par des excursions, il vous sera bien compliqué de réaliser bon nombre d’activité. Vous risquez donc d’être très frustré. La randonnée au cerro Chato est une bonne alternative pour ne pas se ruiner en randonnant tout en observant le volcan Arenal. Il faudra tout de même être malin pour arriver jusqu’à point de départ du site, merci l’auto-stop !

Pour visiter le parc naturel de l’Arenal sans passer par un tour, un bus existe mais les horaires sont contraignantes. Il s’agit du bus en direction de Tilaran, il passe vers 8h à la Fortuna et peut vous déposer à 2km de l’entrée. De là vous pouvez marcher ou faire du stop. Pour le retour, le même bus passe à 2km de l’entrée vers 12h. C’est contraignant car vous ne pouvez pas profiter du parc toute la journée.

Si vous avez plus de temps :

  • A 1h40 de route de la Fortuna se trouve le parc national de Tenorio et le magnifique Rio Celeste. Incontestablement un lieu qu’on aimerait découvrir à l’occasion d’un prochain voyage au Costa Rica.
  • Pour les passionnés d’oiseaux, à 1h40 aussi de route se situe la zone naturelle de Cano Negro qui est très propice à l’observation de nombreuses espèces.

 

Transport depuis / vers La Fortuna

Comment aller du parc national de Tortuguero à La fortuna (volcan Arenal) en bus ?

Pour rejoindre La Fortuna et son fameux volcan Arenal depuis Tortueguero, il faut :

  • Prendre le bateau taxi de Tortueguero jusqu’à la Pavona (Environ 1h)
  • Prendre un bus de Pavona à Cariari (environ 1h15)
  • Changer de bus à Cariari pour rejoindre Guapiles (45 min)
  • De là des bus rejoignent la Fortuna sans forcément passer par San José

Comptez donc une très grosse demie journée de transport.

Comment aller du parc national de Tortuguero à La Fortuna (volcan Arenal) en transport privé (voiture de location, taxi, navette) ?

Il existe la possibilité de aussi un Taxi ou une navette directement de La Pavona à La Fortuna (aux alentours de 55 à 60 $ à ce que j’ai pu lire) ou en voiture de location.

Comptez environ 4h30 de route depuis La Pavona

 

Etape 5 : Monteverde – 3 jours

Monteverde est un lieu que nous avions beaucoup aimé lors de notre premier voyage au Costa Rica. Il faut dire que nous sommes des inconditionnels de la forêt et particulièrement de la cloud forest aussi brumeuse qu’énigmatique. Nous y étions allés également pour avoir la chance d’observer un quetzal. Depuis, Monteverde s’est davantage développée et certains voyageurs regrettent le côté un peu parc d’attraction avec les nombreuses possibilités d’activités.

A faire, à voir à Monteverde :

  • Découvrir l’environnement si particulier de la cloud Forest et observer les quetzals
  • Se faire quelque frayeur sur le Hanging bridge
  • Faire une balade safari de nuit
  • Faire le plein de sensation en Zip line

 

Transport depuis / vers Monteverde

Comment aller à la réserve de Monteverde depuis la Fortuna / San Jose / Guanacaste  etc ?

Toutes les options de transports possibles sont décrits sur ce site (an anglais). Si vous suivez notre suggestion d’itinéraire depuis la Fortuna, vous avez l’option bus public qui prend 8 à 9h ou le combo taxi-bateau-taxi qui dure 3h30. Si vous êtes en voiture de location sachez que la route est compliquée et que l’option taxi-bateau-taxi est plus intéressante.

 

Pour en savoir plus : découvrez notre rencontre avec le quetzal à Monteverde

 

Etape 6 : parc national de Manuel Antonio – 2 jours

Le parc national de Manuel Antonio nous avait impressionné par sa facilité d’observation des animaux. Un peu trop facile même parfois. Certains animaux sont malheureusement nourris par les visiteurs et sont donc de moins en moins sauvages. Des comportements à proscrire bien évidemment, j’espère que la situation a évolué depuis.

plage arbre manuel antonio
Plage du parc Manuel Antonio

A faire, à voir à Manuel Antonio :

  • Découvrir le parc national de Manuel Antonio avec un guide naturaliste puis balader vous seul sur les différents sentiers. Allez jusqu’aux plages qui sont magnifiques
  • Profiter des plages environnantes en mode farniente

Si vous avez plus de temps :

Si vous aimez le surf, il y a de beaux spots dans les environs (voir itinéraire Surf). Si c’est la saison des baleines, un petit crochet par le parc marin Ballena peut être envisagé (voir itinéraire animal).

 

Transport depuis / vers Manuel Antonio

Comment aller de Monteverde au parc national de Manuel Antonio en bus ?

En bus, il faut prendre un bus de Monteverde à San José (environ 4h) puis celui de San José à Quepos (aussi environ 4h). Il y a plusieurs départs par jour.

Comment aller de Monteverde au parc national de Manuel Antonio en transport privé (shuttle ou voiture de location) ?

Il existe des navettes pour touristes (shuttle) qui sont plus chères que les transports locaux mais plus directes et donc rapides. Il faut compter 4h pour cette option.

En voiture de location et en suivant un bon GPS vous mettrez environ 4 h également.

Pour retourner à San José depuis le parc Manuel Antonio, comptez 4h de bus.

 

Pour en savoir plus : A lire notre visite dans le parc national de Manuel Antonio

 

Itinéraire « Playa et surf » en 2 semaines au Costa Rica – road trip de Tamarindo à la péninsule d’Osa

Quand on évoque un voyage au Costa Rica, on a plutôt en tête la forêt tropicale et les volcans. Mais étant donné l’emplacement du pays, coincé entre le Pacifique et l’océan atlantique, les plages sont nombreuses. Vous pourrez bien sûr goûter à la Pura vida en sirotant quelques cocktails ou bien également vous adonner à une activité bien plus sportive, le surf.

Le Costa Rica compte en effet de nombreux spots dont certains mondialement connus. Et comme on est super sympas, on vous a compilé tout ça pour un itinéraire 100 % playa et surf.

Voir en plein écran

Le plus grand nombre de spots de surf se situe sur la côte pacifique. Il est donc recommandé d’effectuer un road trip de la péninsule de Nicoya et Guanacaste jusqu’à la péninsule d’Osa.

En 15 jours c’est réalisable si vous sélectionnez certaines plages plutôt que d’autres en fonction de vos envies et de votre niveau.

Spots de surf dans la province de Guanacaste

Au nord de la province de Guanacaste

  • Playa Naranjo et des vagues en rouleaux et Ollies point (pas facile d’accès) pour les experts uniquement !

Cette plage est difficile d’accès et convient davantage à ceux qui peuvent être en autonomie (camping).

Autour de Tamarindo – du nord au sud

itinéraire road trip costa rica

Tamarindo est la station de surf par excellence. La ville comporte de très nombreuses possibilités d’hébergement, restaurants, cours de surf, matériel etc. Très pratique pour rayonner et découvrir de nombreux spots en fonction des conditions climatiques du moment.

  • Playa grande
  • Playa Tamarindo – C’est le spot par excellence, particulièrement apprécié des débutants.
  • Playa Avellana (expert jusqu’à 5m). Elle se situe à 30 minutes en voiture de Tamarindo.
  • Playa Negra (si vous avez un 4*4) . Elle se situe à 1h de voiture de Tamarindo.

 

Notre avis sur Tamarindo
En tant que non surfeurs (en tout cas pas à ce moment), l’ambiance de cette ville qui s’est manifestement très voire trop développée autour de ça ne nous a pas plu. Les offres de cours sont si nombreuses qu’il faut, selon moi, prendre le temps de choisir son prestataire si vous décidez d’apprendre le surf ici. Vous ne trouverez sûrement pas un prof aussi atypique que le nôtre au Pérou mais c’est est une autre histoire…

Spots de surf sur la péninsule et le golfe de Nicoya

Autour du village de Santa Teresa/Malpais

Les villages de Santa Teresa et Malpais sont avant tout des destinations pour le surf donc il y a peu de baigneurs. Aucun soucis pour y trouver un hébergement à tous les prix et tous les services (commerces, restaurants…). Pensez à réserver, il paraît que ça peut vite être complet car c’est une destination de plus en plus prisée.

  • Playa Santa Teresa. Les conditions sont telles qu’on peut y surfer toute l’année. Elle convient aussi bien aux débutants qu’aux plus expérimentés.
  • Playa carmen, à proximité de la playa Santa Teresa, elle convient davantage aux débutants

Spots de surf dans la province de Puntarenas

  • Jaco, la plage du village du même nom est un site intéressant pour les débutants. Très pratique car il y a des hébergements, commerces et restaurants.
  • Playa Hermosa est un des spots qui regroupe le plus de surfeurs. Les hébergements y sont nombreux et c’est une plage qui a de belles conditions et est assez pratique pour rejoindre d’autres spots des environs (voir ci dessous)
  • Parrita
  • Quepos
  • Manuel Antonio

Si vous passez à Quepos ou Manuel Antonio, profitez en pour découvrir le parc national de Manuel Antonio et pourquoi pas observer les baleines.

Spots de surf sur la péninsule d’Osa et la côte pacifique Sud

Dans cette partie du Costa Rica les différents spots peuvent être éloignés en raison de la topographie et des infrastructures routières.

  • Playa Dominical
  • Bahia drake
  • Cabo matalapo – pour les experts !
  • Playa Pavones – Cette plage est connue pour sa vague très longue pouvant atteindre 1 km.

Si vous avez plus de temps :

La côte Caraïbes est moins pourvue en spots de surf. Si vous avez du temps, cela peut toutefois être intéressant d’y aller pour voir la différence de paysages avec les plages du pacifique.

plage manzanillo
Une côte plus escarpée mais de toute beauté
  • Playa negra
  • Playa Brava (vagues importantes, déferlantes). La meilleure saison pour se frotter à la plus grosse vague du Costa Rica est de novembre à Avril.
  • Playa Cocles
  • Playa Manzanillo

 

N’étant pas une spécialiste du surf, je vous conseille d’aller voir ce site ultra expert pour en connaître plus sur les caractéristiques des différents spots et la météo actualisée.

Itinéraire « observation des animaux » au Costa Rica en 2 ou 3 semaines

Il est quasiment impossible de venir au Costa Rica sans voir une tripotée d’animaux (ou alors on le fait vraiment exprès). Cependant, afin de voir certaines espèces, il est nécessaire de se trouver au bon endroit au bon moment.

L’idéal est de pouvoir choisir la période de voyage en fonction des animaux que vous souhaitez voir. Cela n’étant pas toujours possible, il est
tout de même important de connaître les saisons d’observation afin de ne pas se déplacer pour rien.

Cet  itinéraire se fait plutôt en 3 semaines, si vous n’en avez que deux, il vous faudra rester moins longtemps dans chaque site voir en éliminez quelques uns (en fonction des saisons par exemple).

Singe Capucin
Singe Capucin

Quelles saisons choisir pour observer les animaux au Costa Rica ?

C’est une question très compliquée car tous les animaux ne se montrent pas nécessairement au même moment !

Les singes, paresseux et autres mammifères terrestres se montrent quasiment toute l’année.

Pour les baleines, les périodes à privilégier sont entre janvier-mars, septembre et décembre.

Pour les tortues, je dirais entre mars et novembre pour le côté Caraïbes et toute l’année sur la côte Pacifique avec les mois d’août puis de septembre à janvier qui sont les plus propices.

Pour les oiseaux, c’est lors de la saison des pluies que vous observerez le plus de spécimens.

Voir en plein écran

Etape 1 : San José – 1 jour

Étant donné la thématique de cet itinéraire vous comprendrez aisément qu’il n’y a pas trop d’intérêt d’y rester très longtemps. Ce sera uniquement un point de passage.

Etape 2 : Corcovado – 4 jours

Le Corcovado est le parc national à découvrir absolument si vous aimez les animaux. Vous pourrez observer de nombreuses espèces dans un contexte « plus sauvage » que d’autres parcs naturels du pays. Pour cela, il faudra tout de même marcher un peu ! On n’a rien sans rien.

Les meilleurs mois pour aller au Corcovado sont de janvier à Avril et le mois de décembre.

A faire, à voir au parc national de Corcovado :

  • Trek dans la jungle accompagné d’un guide naturaliste pour voir des animaux. Durée en fonction de votre endurance et de ce que vous souhaitez observer.
  • Faire de la plongée. Depuis le bateau vous aurez peut être de la chance de voir des baleines.
  • Observer les oiseaux sur le Rio Sierpe

 

Transports depuis / vers Corcovado
A 5h de voiture depuis San José ou 40 min en avion (Bahia Drake)
En bus, deux options depuis San Jose :

  • Calle 5, Ave 18- 20 en direction de Bahia Drake (6h)
  • Calle 14, avenidas 9-11 en direction de Puerto Jimenez (8h)

 

Etape 3 : Parc marin Ballena (Si c’est la période d’observation des baleines) – 2 jours

Le parc marin Ballena est un des spots majeurs d’observation des baleines à bosses. On peut y voir également des dauphins.

Les périodes de janvier à mars puis décembre sont particulièrement propices pour voir les baleines à bosses et d’autres espèces de baleines. Le mois de septembre est recommandé pour visiter le parc marin Ballena et observer les baleines. C’est aussi un bon mois pour voir les tortues à Tortuguero, mais il s’agit d’un mois très pluvieux (on ne peut pas tout avoir).

Saut de la baleine à bosse
Saut de la baleine à bosse

A faire, à voir au parc Ballena :

  • Profiter de la belle plage quasi déserte
  • Faire du snorkeling ou de la plongée
  • Partir en bateau pour observer des baleines

Pour en savoir plus :  notre guide pour observer les baleines au Costa Rica 

 

Tranport depuis / vers uvita (parc marin ballena)
Uvita est facilement joignable par bus depuis San Jose (5h), Quepos (2h) et Puerto Jimenez (2h). Attention tout de même à la fréquence des bus pour Puerto Jimenez et les différents points d’entrée du corcovado. Il y en a très peu.

 

Etape 4 : le parc national de Manuel Antonio – 2 jours

Le parc national de Manuel Antonio se caractérise par sa petite taille et la déconcertante facilité d’observation des animaux.  Malheureusement, certains animaux sont nourris par les visiteurs et sont donc de moins en moins sauvages. Des comportements à proscrire bien sûr ! En haute saison le parc est un peu victime de son succès, allez y donc dès l’ouverture. Cela reste un superbe parc avec une partie en forêt et une partie maritime de toute beauté.

A faire, à voir au parc Manuel Antonio :

  • Découvrir le parc national de Manuel Antonio avec un guide naturaliste, puis se balader seul sur les différents sentiers. Aller jusqu’aux plages qui sont magnifiques
  • Profiter des plages environnantes en mode farniente

Si vous avez plus de temps :

Si vous avez le temps et que vous adorez les oiseaux vous pouvez aller découvrir le parc national de Carara. A 2h de route en voiture de Manuel Antonio. C’est un parc peu fréquenté mais qui recèle de nombreux trésors (400 espèces d’oiseaux dont le ara rouge très facilement observable ici, mais aussi de grosses bêtes de 5 mètres : attention aux crocodiles américains.

 

Transports depuis / vers Manuel Antonio
De Manuel Antonio, reprendre un bus ou voiture de location pour San José (environ 4h en bus) pour aller en direction de la côte Caraïbes. Pour le trajet détaillé, reprenez les informations fournies dans l’itinéraire « incontournables ».

 

Etape 5 : les parcs nationaux de Cahuita et Manzanillo – 2-3 jours

Les parcs nationaux de Cahuita et Manzanillo sont de bons spots pour découvrir très facilement la faune locale tout en profitant de plages sublimes. Très facile d’accès, ne nécessitant pas beaucoup de marche, ce sont des parcs idéaux pour les familles.

Raton laveur en train de chasser les crabes
Raton laveur en train de chasser les crabes

A faire, à voir à Manzanillo et Cahuita :

  • Découvrir chacun des deux parcs en randonnant (1 jour par parc) accompagné ou non d’un guide
  • Observer les tortues avec un organisme compétent
  • Profiter des plages sublimes de la région (baignade, snorkeling, surf…)

 

Tranport depuis / vers Cahuita et Manzanillo
Pour rejoindre Manzanillo ou Cahuita, il vous faudra d’abord passer par Puerto Limon (rejoint elle même depuis San Jose dans la plupart des cas, ou Tortuguero si vous êtes sur la côte Caraibes nord). Il existe quelques bus directs jusque Cahuita ou Manzanillo depuis San Jose, mais tous feront un stop à Limon. Le trajet dure environ 5h depuis San Jose et 2h depuis Limon. Ensuite, Cahuita, Manzanillo et les autres points d’intérêts sont sur le même axe Puerto Limon / Puerto viejo, relié par un bus express fréquent. Si vous poursuivez votre route au sud vers le Panama, le passage de frontière via Sixaola est le plus indiqué.

 

Manuel Antonio versus Cahuita
Nous avons eu l’occasion de visiter ces deux parcs à quelques années d’intervalle. Même si nous avons vu un tout petit peu plus d’animaux à Manuel Antonio, nous avons préféré notre expérience à Cahuita. Moins fréquenté (mais il faut bien choisir son moment c’est tout de même un des parcs les plus visités du Costa Rica), nous avons moins croisé de groupes et avons moins observé de comportements gênants (touristes qui donnent à manger aux animaux). L’expérience à Cahuita paraît plus naturelle. Question oiseaux nous avons été gatés à Manzanillo.
En fonction de la saison ou vous voyagez au Costa Rica, vous pouvez privilégier l’un ou l’autre des parcs. Plutôt Manuel Antonio si c’est la saison des baleines, car vous pourrez rejoindre le parc maritime Ballena. Plutôt Cahuita si c’est la saison des tortues, car on peut en observer et cela vous permettra de rejoindre Tortuguero ensuite.

Etape 6 : le parc national de Tortuguero – 3 à 4 jours

Tortuguero est un des parcs nationaux les plus connus du Costa Rica. Il se situe sur la côte Caraïbes au nord du Pays. Comme son nom l’indique, il est réputé par la présence de tortues sur son territoire. Entre forêts tropicales et lagunes d’eau douce, le parc regroupe différents écosystèmes favorables à la biodiversité. On peut y observer au-delà des tortues, de nombreux oiseaux, singes, mais aussi des caïmans. Ce parc se mérite car il faut du temps pour s’y rendre. Il est indispensable selon nous d’avoir au moins 4 jours (transport inclus) pour pouvoir en profiter.

A faire, à voir à Tortuguero :

  • Assister au spectacle de la ponte des tortues de juillet à août
  • Randonner sur les sentiers balisés du parc national de Tortuguero
  • Vous balader en bateau dans le parc national de Tortuguero pour observer la faune et flore
  • Préférez l’option canoë ou Kayak, plus silencieuse, écologique et au plus près des animaux. Être accompagné d’un guide naturaliste fera sensiblement augmenter votre chance de voir des animaux.
  • Profiter de l’ambiance unique du village de Tortuguero

 

Transports depuis / vers Tortuguero
Si vous zappez Cahuita et allez directement de San José à Tortuguero il faut compter 3 h de route et 1 h de bateau. Voir le détail des informations pratiques dans l’itinéraire « incontournables ».
Pour le trajet détaillé, reprenez les infos des trajets Tortuguero-La fortuna et La fortuna Monteverde dans l’itinéraire classique.

 

Pour les ornithologues amateurs, la réserve de Cano Negro
Considéré comme le troisième plus important milieu humide de la planète, la réserve de Cano Negro est excentrée et elle s’adresse particulièrement aux passionnés de nature. Il se situe environ à 2h de route de La Fortuna ! C’est un endroit idéal pour observer de nombreuses espèces d’oiseaux. Pour y accéder, il faut se rendre à Los Chiles (la ville frontière du côté Caraïbes). Des excursions sont aussi proposées depuis la capitale ou La Fortuna.

 

Etape 7 : la réserve de Monteverde – 2 à 3 jours

Monteverde est un lieu que nous avions beaucoup aimé lors de notre premier voyage au Costa Rica. Il faut dire que nous sommes des inconditionnels de la forêt et particulièrement de la cloud forest aussi brumeuse qu’énigmatique. Nous y étions allés également pour avoir la chance d’observer un quetzal. Depuis, Monteverde s’est davantage développé et certains voyageurs regrettent le côté un peu parc d’attraction avec les nombreuses possibilités d’activités.

Quetzal oiseau costa rica jungle
Quetzal resplendissant

A faire, à voir à Monteverde :

  • Découvrir l’environnement si particulier de lacloudForest et observer les quetzals resplendissants
  • Se faire quelques frayeurs sur le hanging bridge
  • Faire une balade safari de nuit
  • Faire le plein de sensation en zip line (mais nous ne sommes pas fans des aménagements que cela implique)

Pour en savoir plus : Découvrez notre rencontre avec le quetzal à Monteverde

Si vous avez plus de temps et que vous êtes passionnés d’oiseaux :

Le parc du Rincon de la Vieja est davantage connu pour son volcan, mais c’est aussi un endroit très intéressant pour observer les oiseaux. Il se situe à environ de route de Monteverde.

 

Transports depuis / vers Monteverde
Vous ne pourrez pas rejoindre directement la réserve de Monteverde depuis le parc national de Tortuguero. Il faudra passer par La Fortuna et sûrement y passer une nuit (ou plus si vous voulez en profiter pour découvrir les environs).
Pour le trajet détaillé, reprenez les infos des trajets La Fortuna Monteverde dans l’itinéraire classique.

 

Etape 8 : sur la péninsule de Nicoya (si période d’observation des tortues) – 3 à 4 jours

Voici les différentes plages de la péninsule de Nicoya où vous pouvez observer les tortues. Pour plus de détails sur ces plages, les périodes d’observation ainsi que les autres spots d’observation des tortues, rendez vous sur notre article « Où et quand observer les tortues au Costa Rica ? »

  • Playa nancite
  • Playa ventanas
  • Playa grande
  • Playa langosta
  • Playa ostional

 

Tranport depuis / vers la péninsule de Nicoya
Difficile de vous donner des informations précises pour vous rendre en bus sur la péninsule de Nicoya. Tout dépend d’où vous vous rendez, les différentes plages d’arrivée des tortues étant assez éloignées les unes des autres. Depuis Monteverde, vous aurez probablement besoin de passer par Liberia si vous allez au nord de la péninsule ou Nicoya si vous allez au sud. Les trajets peuvent varier de 3 à 5h depuis Monteverde selon la plage où vous allez et les éventuels changements de bus. Le mieux est encore de se renseigner sur place !

 

Itinéraire « Volcans et forêts » du Costa Rica en 15 jours

Pour cet itinéraire, il est préférable d’avoir une voiture (surtout si votre temps est compté). Ne serait-ce que vers Arenal et le parc national Rincon de la Vieja, car il est compliqué de s’organiser sans son véhicule (c’est possible mais soit très galère, soit il faut passer par des excursions organisées par des agences qui reviennent vite très chères).

Voir en plein écran

Le trio volcanique autour de San José : Poas – Irazu – Barva

Les environs de San José sont particulièrement riches en volcans. Les volcans Poas, Irazu et Barva sont les plus connus. Pour les deux premiers il est possible de les visiter depuis San José grâce à des excursions à la journée. En transport en commun c’est également possible mais les horaires de bus ne sont pas fréquents. Si vous avez votre véhicule ce sera très facile de passer d’un volcan à un autre.

Etape 1 – Le volcan Poas – 1 jour

volcan poas
Cratère du volcan Poas

Le volcan Poas est si actif qu’il est fermé depuis avril 2017. Ce fût pour nous une belle découverte. Pouvoir être si près d’un cratère fumant si facilement c’est assez déconcertant. La forêt autour est magique avec ses arbres tordus, sa brume mystérieuse et la mousse qui recouvre les arbres. La lagune turquoise et les nombreux oiseaux ajoutent encore plus de magie au lieu. Vérifiez avant d’y aller si la fermeture est toujours d’actualité.

Pour aller plus loinlisez notre carnet de voyage sur le volcan Poas

Etape 2 – Le volcan Irazu – 1 jour

Irazu est aussi un volcan actif très facile d’accès. Il est particulièrement photogénique grâce à son lac émeraude qui remplit le cratère. Des excursions à la journée à partir de San José sont possibles si on ne souhaite pas y aller par ses propres moyens.

Etape 3 – Le volcan Barva (parc national Braulio carrillo) – 1 jour

Situé dans le parc national Braulion Carrillo, le volcan Barva trône fièrement. Bien qu’endormi depuis deux milles ans, il est constamment surveillé. La marche d’une demi-heure qui mène à son sommet (2906 mètres d’altitude) vous permettra d’apprécier une superbe vue sur la forêt luxuriante et un lac situé dans le cratère. Attention, à cette altitude la météo peut être capricieuse. Pensez à vous prémunir du froid et de la pluie. Le parc national Braulio Carrillo propose également d’autres sentiers de randonnées si vous souhaitez rester davantage.

Etape 4 – Le volcan Arenal (La fortuna) – 2 jours

itinéraire voyage au costa rica 2 3 semaines ou un mois

Depuis la ville de la Fortuna, vous pourrez accéder à de nombreuses activités permettant de se rapprocher et d’admirer le volcan Arenal à la forme conique parfaite. Le parc national Arenal dont l’entrée est payante permet de faire une petite balade jusqu’à un point de vue. Mais sachez qu’il faudra être un peu chanceux car le sommet de l’Arenal est souvent dans le brouillard.

Autre option, faire la randonnée du Cerro Chato, gratuite mais corsée question dénivelée. Elle offre à une très belle vue sur l’Arenal (s’il est dégagé bien sûr) et vous permet de découvrir une très belle lagune.

Le trio volcanique autour de Liberia : Miravalles – Rincon de la vieja – Orosi

Etape 5 – Miravalles – 1 jours

Au Nord est de Liberia se trouve le volcan de Miravalles. Son activité géothermique a permis de développer dans la région de nombreuses sources d’eau chaude et bains de boue. Le site le plus pratique pour profiter de tout cela est Las hornillas. Dans la région des balades à cheval sont aussi possibles pour découvrir les paysages.

Etape 6 – Volcan Rincon de la vieja – 1/2 jours

Situé dans le parc national du même nom, le Rincon de la vieja est le 3e volcan le plus actif au Costa Rica. Son sommet était fermé, je ne sais pas si c’est encore le cas, il vaut mieux se renseigner sur place les choses pouvant toujours évoluer rapidement. Dans le parc, vous pourrez tout de même randonner autour du volcan et apercevoir des geysers, fumerolles et vous baigner dans des sources d’eau chaude. Pour le visiter, vous pouvez trouver un guide sur place ou partir en excursion organisée par une agence depuis Liberia.

Etape 7 – Volcan Orosi (parc national de Guanacaste) – 1/2 jours

C’est au parc national de Guanacaste au nord de Liberia que vous pourrez admirer le volcan Orosi. Différents sentiers permettent de s’en approcher et de profiter des forêts tropicales sur les flancs du volcan qui accueillent de nombreux animaux durant la saison sèche.

 

Itinéraire « le grand tour du Costa Rica » en 3/4 semaines

Si vous êtes chanceux et que vous disposez de 3 voir 4 semaines (si c’est plus, c’est encore mieux !) vous pourrez effectuer une belle boucle qui associe les meilleurs spots du pacifique, des Caraïbes et du centre. De quoi vous donner une belle idée de la diversité du pays !

Si vous avez un mois je vous conseille de découper votre itinéraire de la manière suivante :

  • Une semaine sur la côte Caraïbes (Cahuita, Manzanillo, Tortuguero)
  • Une semaine sur la péninsule de Nicoya et Guanacaste (Choisir les spots en fonction de vos envies)
  • Une semaine sur la côte Pacifique (hors Nicoya) et Parc naturel de Corcovado
  • Une semaine dans l’intérieur du pays (volcan Poas, Arenal, Monteverde, Tenorio etc. en fonction de vos envies)

Si vous n’avez que 3 semaines, vous pouvez réduire à 5 jours par région ou n’en choisir que 3 (ce qui me semble plus judicieux).

Bien entendu, si une thématique en particulier vous intéresse et que vous avez 3 ou 4 semaines, vous pouvez opter pour un itinéraire thématique et prendre plus de temps à chaque endroit.

Voici deux exemples d’itinéraires, les spots sont reliés de manière rectiligne et ne tiennent pas compte du tracé réel.

Voir en plein écran

Itinéraire « Le Costa Rica pendant un tour de l’Amérique centrale » en  3 semaines ou plus

Si vous voyagez en Amérique centrale pendant plusieurs mois, l’idéal peut être de réaliser un itinéraire linéaire plutôt qu’une boucle afin d’éviter de revenir sur vos pas.

Voir en plein écran

En fonction du point d’entrée au Costa Rica, l’itinéraire peut être différent. Voici deux propositions. Retrouvez les détails des différents lieux dans les précédents itinéraires.

Si vous arrivez du Nicaragua par la côte pacifique (Penas Blancas)

  • Parc naturel Santa Rosa
  • Liberia et parc national Rincon de la vieja
  • Péninsule de Nicoya (choisir les spots en fonction de vos envies, j’ai mis 3 points principaux sur la carte)
  • Monteverde
  • La Fortuna et le volcan Arenal
  • Environs de San José
  • San José

Puis choisissez la suite de votre itinéraire en fonction de votre point de sortie.

Si vous sortez par Paso Canoas ou San Vito (côte Pacifique) poursuivez votre voyage selon les spots suivants

  • Côte pacifique (choisir les spots dans les autres itinéraires en fonction de vos intérêts)
  • Corcovado

Si vous sortez par Sixaola (côté caraïbes) poursuivez votre voyage selon les spots suivants

  • Poas et/ou Irazu
  • Puerto Limon
  • Cahuita
  • Manzanillo

Si vous arrivez du Nicaragua par la côte caraïbes (Los Chiles)

  • Cano Negro
  • La Fortuna
  • Tenorio
  • Repasser par la Fortuna
  • Réserve Santa Elena et Monteverde
  • Repasser par la Fortuna
  • Tortuguero
  • San José

Puis choisissez la suite de votre itinéraire en fonction de votre point de sortie.

Si vous sortez par Sixaola (côté caraïbes) poursuivez votre voyage selon les spots suivants

  • Poas
  • Cahuita
  • Manzanillo

Si vous sortez par Paso Canoas ou San Vito (côte Pacifique) poursuivez votre voyage selon les spots suivants

  • Côte pacifique (choisir en fonction de vos intérêts dans les autres itinéraires)
  • Corcovado

Retrouvez ici les informations sur la traversée de la frontière entre Nicaragua et Costa Rica et entre Costa Rica et Panama.

Autres informations pratiques utiles pour préparer son itinéraire de voyage au Costa Rica

Pour les transports, voici les itinéraires et horaires possibles pour les bus : https://www.visitcostarica.com/sites/default/files/pdf/ItinerarioBuses_es.pdf

Les transports sont souvent centralisés sur San José ce qui rendent compliqués certains trajets. En fonction de votre itinéraire, de votre budget et de votre temps vous pourrez voir s’il est plus avantageux de louer ou non une voiture.

Question bonus – quand partir au Costa Rica ?

Il y a deux saisons au Costa Rica. La saison sèche s’étend de mi-décembre à avril.
C’est la saison la plus agréable pour voyager au Costa Rica d’un point de vue climatique. Sachez cependant que pour certaines activités comme le surf, la saison des pluies de mai à mi-décembre peut être plus favorable. La pluie a lieu en général l’après midi ou en fin de journée. Donc si vous voyagez pendant cette saison il faudra être matinal. Les mois les plus pluvieux sont septembre et novembre !

Voyager pendant la saison des pluies présente malgré tout quelques avantages : moins de monde et des prix plus bas.

 

Si vous avez des bons plans, des spots à ne pas louper ou tout autres suggestions concernant ces itinéraires, n’hésitez pas à les ajouter en commentaires. On se fera un plaisir d’actualiser et d’enrichir cet article.

6 itinéraires pour préparer son voyage au Costa Rica de 2 à 4 semaines.
Épingle moi sur Pinterest !

Pour aller plus loin

Voir tous nos carnets de voyage et articles pratiques sur le Costa Rica

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.