Habitant Nantes depuis 10 ans, nous sommes presque voisins du Mans. Pourtant, nous avons trop longtemps délaissé la capitale de la Sarthe, je l’avoue. La faute à une méconnaissance de notre part et cette image de la course automobile qui lui colle à la peau. Après un long week end au Mans, notre vision de la ville a radicalement changée. Nous avons visité un Le Mans au patrimoine historique exceptionnel, un Le Mans dynamique avec des artisans et commerçants bien ancrés dans leur temps et des pépites naturelles aux portes de la ville.

Bref, nous vous emmenons (re)découvrir la ville avec cette visite du Mans, des incontournables jusqu’à des lieux et activités plus insolites.

visiter le mans - un week end en sarthe

Visiter le centre du Mans, de la cité Plantagenêt à la visitation

Qui ne connait pas le Mans n’a pas idée du trésor patrimonial que représente son centre historique. Nous avons été littéralement ébahis par la cité Plantagenêt. Venant de Nantes où le centre historique à largement été détruit pendant les guerres mondiales, retrouver un quartier historique aussi bien conservé / restauré est très surprenant. Les maisons médiévales se succèdent le long de ruelles sinueuses pleines de charme, qui plus est en surplomb du reste de la ville.

Si dans les années 60 ce quartier n’était pas si bien fréquenté, voir insalubre, il est aujourd’hui comme un petit village douillet au cœur de la ville, paisible car quasiment piétonnier.

Rien que déambuler dans les ruelles, rentrer dans les petites boutique d’artisans suffit à rendre la visite très agréable.

Mais au delà de cet aspect esthétique, ce sont des siècles d’une histoire passionnante qui nous a été contée. Nous étions en effet accompagnés par une guide conférencière qui connait les moindres détails de l’histoire de la cité Plantagenêt.

Je n’irai pas ici vous raconter cette histoire, ce n’est pas l’objet de cet article, mais simplement vous dire que de se la faire conter entre ces murs rend la visite bien plus savoureuse.

Mention spéciale pour la cathédrale saint Julien du Mans et sa chapelle aux anges musiciens. Très impressionnante.

visiter le mans - cathedrale saint julien
L’étonnante chapelle des anges musiciens

Pour conclure cette visite du cœur médiéval, le musée Jean Claude Boulard – carré Plantagenêt est une belle manière d’approfondir sa compréhension de l’histoire du Mans, de ses origines à aujourd’hui.

Lors de cette visite du Mans, j’ai été frappé par les contrastes qu’offre cette ville. Notamment entre le centre historique et les quartiers plus modernes. Les frontières sont très marquées, offrant des visages différents à la capitale de la Sarthe.

Il y a un endroit qui symbolise bien ce contraste ressenti, et les mutations que vit Le Mans : la visitation.

que faire au mans - la visitation

Cet ancien couvent à récemment été aménagé en lieu commercial, le cloitre étant entouré de restaurants et boutiques artisanales toutes plus charmantes les unes que les autres. Résultat, c’est une belle réussite selon moi. Entre le côté esthétique et historique du lieu bien conservé et le dynamisme de cet espace animé (quand il fait beau).
Illustration parfaite de ce contraste, de cette projection vers l’avenir sans oublier le passé, le FIAA (Fonds International d’Art Actuel) qui ouvrira ses portes en septembre. Un bâtiment au design résolument dans son temps accolé à un bâtiment historique. Je vous laisse admirer le résultat (même si ce n’est pas tout à fait terminé).

Pour terminer ce volet historique de notre visite au Mans, direction l’abbaye royale de l’Epau. Cette abbaye nous a marqué, pas tant par son architecture (qui est certes impressionnante, mais reste très sobre, les moines cisterciens qui occupaient l’abbaye refusaient tout ce qui est ostentatoire), que par la façon de faire vivre aujourd’hui ce lieu historique.

que faire au mans - abbaye de l'epau

En effet, l’abbaye n’est pas un musée figé dans le temps. Elle a été pensée pour montrer son histoire bien sûr, être un témoin du passé, mais aussi la replacer dans son contexte et surtout la faire vivre.

Ainsi, un grand jardin en permaculture a été aménagé dans l’enceinte de l’abbaye, rappelant que les moines cultivaient les terres autour de l’édifice. Les produits récoltés sont mis en vente dans l’abbaye, un petit café ayant été aménagé au cœur même du bâtiment. Aussi, des expositions photos sont régulièrement présentées, des événements organisés, etc.

Bref, un lieu d’histoire qui vit encore aujourd’hui, sans être pour autant dénaturé.

Visiter Le Mans côté nature : l’arche de la nature

A deux pas de l’abbaye de l’Epau, la ville s’arrête pour laisser la place à un espace naturel situé à mi chemin entre un parc, une forêt et un lieu d’éducation à l’environnement : l’arche de la nature.

Cette visite aux portes du Mans avait une coloration particulière pour moi. Auparavant, je travaillais dans le domaine de l’éducation à l’environnement, et j’avais été amené à travailler avec l’arche de la nature sur divers projets. La retrouver sous un angle totalement différent fut un vrai plaisir et m’a permis de la redécouvrir.

Pour explorer cet espace de 500 Ha collé au Mans, nous avons loué des vélos (vel’nature, une structure d’insertion loue des vélos et canoés sur place, près de la maison de l’eau). Un moyen idéal pour parcourir les nombreux sentiers et découvrir toutes les surprises que cache l’arche de la nature.

Car elles sont nombreuses ! Une journée ne suffit pas pour découvrir toutes les possibilités offertes :

  • la maison de l’eau : un lieu de découverte de l’eau dans tous ses états, avec des aquariums et même une roue hydroélectrique, le tout dans une ancienne usine des eaux. A proximité, il est possible de louer un canoë pour arpenter l’Huisne et découvrir sa faune et sa flore
  • la maison de la forêt : un espace de présentation de la forêt et ses habitants, avec aux alentours un sentier d’arbres remarquables, un arboretum, un bel étang et bien sûr… la forêt (300 ha)
  • la maison de la prairie : une ferme pédagogique, un rucher, un potager, des promenades en calèche… Que demander de plus ?
que faire au mans - arche de la nature

J’oublie encore certainement des activités, sans oublier les animations, les événements… Bref, un havre pour s’initier à la nature, découvrir et apprécier son environnement pour mieux le comprendre et le respecter.

Mais au delà de cette présentation un peu impersonnelle, ce sont des moments simples et sensibles que nous avons vécu en famille. Pagayer entre les nénuphars en quête d’un martin pêcheur, pédaler en admirant des installations artistiques sur le thème de la nature, aller caresser un poulain de percheron sous l’œil vigilant de sa mère… Autant de moments qui font du bien à l’âme.

visite le mans en canoe sur l'huisne

En parlant de cheval, nous avons eu l’occasion de poursuivre cette exploration nature en nous écartant un peu du Mans. A une demi heure environ de la ville, Aurel’Horse nous a accueilli pour une belle balade. A cheval pour nous, à poney pour Hélio. Un moment partagé à découvrir le perche sarthois et son bocage.

Il y a encore bien d’autres découvertes nature au Mans ou dans ses environs. Nous avions notamment pu naviguer l’an dernier sur la Sarthe, une expérience incroyable au fil de l’eau, où tous nos repères, nos sens, sont chamboulés par ce rythme imposé par l’eau.

Je me souviens également d’expériences d’agritourisme riches en découvertes humaines, de l’incroyable île Moulinsart avec son moulin.

Bref, des échappées nature en Sarthe, une belle manière de compléter une visite au Mans, le temps d’un week end alliant nature, patrimoine et rencontres.

Un week-end au Mans en mode tourisme durable ?

Ne vous étonnez pas si dans cet article vous n’entendrez pas parler du circuit des 24 heures du Mans. Ce n’est pas notre truc, mais alors pas du tout ! Alors nous ferons l’impasse. D’une part pour nous détacher de cette image de bagnole qui colle à la peau du Mans, d’autre part car nous aimons voyager avec une connotation tourisme responsable et durable.

Et ces aspects, nous avons pu les retrouver au Mans. Bien sûr, aucune ville n’est exemplaire, mais en fouillant un peu, on déniche toujours de belles pépites, des initiatives citoyennes, des artisans ou commerçants qui veulent aller vers des pratiques plus durables, respectueuses de la nature et des humains.

Avant de nous immerger dans quelques belles initiatives locales, un petit mot sur les transports. Le Mans est très bien reliée par le train à l’ouest et bien sûr à Paris. C’est même un passage obligé quand on va vers l’ouest de la France. Ce qui en fait un stop idéal quand on va plus loin ou qu’on veut simplement s’offrir un city trip d’un week end.

Une fois dans la ville, deux lignes de tramway et de nombreuses lignes de bus permettent de visiter Le Mans sans avoir besoin de voiture. Concernant le centre ville, à pieds ou à vélo, c’est parfait.

D’ailleurs, sans parler réellement d’un moyen de transport écologique, nous avons profité de notre visite au Mans pour voir la ville depuis l’eau en bateau électrique ! Une très belle balade, très relaxante, avec des bateaux silencieux très faciles à conduire soit même. Je recommande pour visiter le Mans différemment.

Bref, tout cela pour dire que Le Mans se visite très facilement sans voiture, que ce soit pour s’y rendre ou s’y promener.

La distillerie du sonneur

Soyons honnêtes, ni moi, ni Laura ne sommes fans d’alcool fort. Pour autant, nous sommes amateurs de belles histoires, de celles qui font de beaux produits, fabriqués avec sens et amour.

C’est ce qui nous a plu à la distillerie du sonneur. Cette recherche du produit le meilleur possible, cette envie de donner du sens à ce que l’on fait. En l’occurrence, en travaillant à relier la distillerie au verger, situé non loin du Mans. En œuvrant pour la protection de la biodiversité (verger en agroforesterie, bio et programme de sauvegarde du crapeau sonneur qui a donné son nom à la distillerie). En mettant également en avant l’histoire du lieu et en permettant aux visiteurs de visiter les coulisses et non simplement vendre les produits en boutique.

Distillerie du sonneur, 7 Rue du Vert Galant

La brasserie septante deux

La brasserie septante deux, c’est typiquement le genre de lieu que j’adore. Un lieu qui fait du bien par sa physionomie, le sens qu’on y trouve, l’ambiance.

Comme son nom l’indique, on y fabrique et vend de la bière. Des micro brasseries, il y en a désormais beaucoup en France. Je ne devrais peut être pas le dire, mais les bières aussi délicieuses étaient elles, n’étaient pas le sujet central pour moi lors de cette visite. Car c’était une visite, une rencontre que nous avons vécu, pas un simple verre pris entre amis / en famille.

Comme dans tous les lieux tenus par des passionnés, je trouve que la rencontre vient surpasser l’objet de la rencontre. S’assoir, écouter un passionné parler des houblons, des subtilités de l’orge malté, essayer d’ouvrir sa connaissance aux autres, partager un infime bout de ses connaissances, j’adore ça.

C’est plus fort que moi, j’en viens inévitablement à me détacher du sujet de la passion pour m’intéresser au passionné… Et je crois que les associés de la brasserie septante deux ne m’en voudront pas, bien au contraire. Car, s’ils cherchent bien sûr à vous faire apprécier leurs bières, ce qu’ils souhaitent avant tout, c’est réunir tout le monde, quelle que soit votre origine, votre age, votre condition sociale, autour d’une table.

Brasserie septante deux, 21 Rue du Dr Leroy

La librairie bulle

Ce n’est pas vraiment un lieu lié au tourisme durable, mais je voulais absolument vous en parler. Nous avons pu discuter avec le propriétaire de cette librairie spécialisée dans la BD renommée dans la France entière.

N’allez pas croire qu’il s’agit d’une énième librairie de BD un peu foutraque, repère de geeks mâles en recherche de comics sous blister. A la librairie bulle, les livres sont véritablement mis en valeur. Ouverte, attrayante, belle, accueillante, la librairie invite tout le monde à la découvrir, pas seulement les passionnés. Je me suis laissé dire que certains poussaient les portes de bulle juste pour admirer le bâtiment superbement aménagé à partir d’anciens ateliers. Ce qui est sûr, c’est que c’est la première fois que j’ai vu Laura enthousiasmée par un lieu dédié à la BD !

Librairie bulle, 13 Rue de la Barillerie

Des restaurants bio / local à la pelle !

Le camion de mamie, les fêlés du bocal, l’épicurien, le verger (domaine de l’Epau)… Autant d’adresses en restauration bio et/ou locale qui allient le bon et le bien. D’ailleurs ce sont presque tous des restaurants très jeunes, preuve que la nouvelle génération est en recherche de sens, qu’elle se projette dans un avenir gourmand durable. Retrouvez nos bonnes adresses dans la partie guide pratique.

le camion de mamie
le camion de mamie – la visitation

Guide pratique : nos bonnes adresses lors d’une visite au Mans

Où manger au Mans ?

Nos bonnes adresses pour manger local et/ou bio au Mans :

Où boire un verre au Mans ?

Je n’ai qu’une adresse à proposer, mais quelle adresse ! Il y a probablement beaucoup d’autre lieux sympas pour boire un verre bien sûr, mais celui-ci nous a vraiment charmé : la brasserie septante deux.

Les bières sont brassées sur place, l’accueil et l’ambiance au top, le lieu très bien aménagé.

Où dormir au Mans ?

De très beaux appartements situés dans le carré Plantagenêt, dans un immeuble médiéval. Bien équipé, décoré avec goût, idéalement situé et avec un très bel accueil. Bref, parfait pour un week end au Mans.

Environ 100 € / nuit

Les propriétaires possèdent également les chambres d’hôte la Mancelle, situées également dans le centre historique du Mans, possédant une excellente réputation.

La promesse de lodg’ing est alléchante : des campements éphémères confortables (glamping) dans la nature. Je dois dire que nous attendions beaucoup de notre séjour à une demi heure du Mans pour une nuit dans le campement du château de Chanteloup.

Côté tentes, nous n’avons pas été déçus, elles sont spacieuses, confortables et très bien équipées avec tout ce qu’il faut pour se faire à manger et se relaxer.

L’emplacement lui, n’est pas réellement en pleine nature (en tout cas au sens où je l’entends). Il est situé sur le domaine du château de Chanteloup qui accueille un camping 5 étoiles en été. Pour un camping, le cadre est exceptionnel : un château, un bel étang, une piscine, un espace pour se réunir, une aire de jeux, un très bel accueil etc.

Mais soyez prévenu que si le campement est limité à 12 personnes, il reste situé dans un camping, aussi agréable et spacieux soit-il. Il ne s’agit donc pas d’une expérience en pleine nature en petit groupe. L’avantage étant que vous avez accès facilement à des sanitaires communs, l’inconvénient étant que vous partagez l’espace avec d’autres voyageurs, certains étant en tente classique, d’autres en camping car etc.

Les tarifs vont de 75 à 160 € par nuit selon le type de « lodge » (1-2 ou 3-4 personnes), la saison et la durée du séjour.

Que voir, que faire au Mans en un week end (ou plus !) ?

Pour terminer, un petit résumé de ce que nous conseillons de voir ou faire au Mans en un week end (bien chargé !) :

  • visiter la cité Plantagenêt, son musée, la cathédrale saint Julien et les remparts romains
  • visiter le musée Tessé (en particulier l’étonnante galerie égyptienne) et son parc
  • naviguer en canoë sur l’Huisne
  • boire un verre ou faire du shopping à la visitation
  • découvrir l’abbaye royale de l’Epau et son jardin en permaculture
  • déguster une bière à la brasserie 72 et s’initier à l’art du brassage
  • se promener à l’arche de nature le long de ses sentiers et visiter ses installations
  • flâner dans la librairie bulle pour dénicher la BD qui vous conviendra
  • naviguer en bateau électrique sur la Sarthe pour admirer le centre historique depuis l’eau
musée tessé le mans
Musée Tessé

Que faire autour du Mans ?

Si vous prolongez votre visite au Mans, que vous allongez votre week end ou souhaitez simplement voir les alentours du Mans, voici nos conseils :

Cette visite au Mans d’un week end s’est déroulé en partenariat avec Sarthe tourisme. N’hésitez pas à consulter leur site ou vous rendre dans les offices du tourisme pour préparer vos séjours dans le département !

Soyez sympas, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.