Depuis quelques mois déjà nous avons à cœur de mettre à l’honneur notre chère région et c’est donc tout naturellement que nous avons envie (quand le thème nous inspirera) de participer aux articles #En France Aussi. 

Le principe est simple. Chaque mois, une blogueuse (ça peut être un homme aussi nous ne sommes pas sexiste) propose un sujet à ses collègues blogueurs et blogueuses. Pour commencer l’année 2017, le thème retenu par Tatiana est « Je vous présente ma ville ou mon village… ».

J’aurai pu choisir ma ville d’enfance mais j’ai plutôt opté pour ma ville d’adoption : Nantes dont je vous avais déjà décrit les frasques culturelles.

Des préliminaires nantais difficiles

Il y a 8 ans, au premier coup d’œil, je n’eus pas le coup de foudre pour Nantes. Fraichement débarquée de Paris, j’emménageais dans cette ville dont j’avais simplement eu quelques échos positifs.

C’est la tour de Bretagne trônant fièrement au cœur de la ville qui m’égratigna la pupille, tout comme les bâtiments années 60 et l’énorme CHU au centre. Je ne manquai pas de faire remarquer ces taches architecturales à mes quelques amis nantais qui me taxèrent illico de snob parisienne (je l’avais bien cherché). La beauté de Nantes ne me sauta pas aux yeux immédiatement.

chateau de nantes
Et pourtant comment ne pas être charmée ?

Je n’eus pas le coup de foudre car je n’avais pas le cœur et le regard ouvert. Cependant, très vite le charme opéra sans que je m’en aperçoive. Un peu comme ces garçons dont on pense ne jamais tomber dans leurs filets, et pourtant…

Insidieusement, cette ville s’est glissée dans mes pas, mes veines, mon esprit. A tel point qu’aujourd’hui je peux dire que je suis nantaise. En France, j’aurai du mal à m’imaginer vivre ailleurs. De retour de voyage, je suis toujours contente de la retrouver.

Mon histoire d’amour avec Nantes

Il est toujours difficile d’expliquer un coup de cœur, mais je vais tout de même tenter l’exercice (histoire de vous donner envie de nous faire un petit coucou).

Nantes c’est d’abord le sentiment de respirer, d’avoir de l’horizon dans la ville. De larges artères, des immeubles bas laissant de l’espace au ciel et à la terre. La ville n’écrase pas les perspectives d’un ailleurs. Ce sentiment de respirer tient aussi du fait de l’utilisation importante du tramway (qui est, il faut le dire, particulièrement agréable). En ex-parisienne, je suis toujours amusée de voir les personnes affolées à la moindre et soi-disante affluence dans la rame. Le tramway à contrario du métro me paraît doux et tranquille.

De l’air il y en a aussi au bout de la branche de l’arbre aux hérons … et deux amies qui partagent mon amour pour cette ville !

La ville respire aussi grâce à l’omniprésence de l’eau. Je crois que je ne pourrais pas vivre dans une ville qui n’est pas traversée par un fleuve, une rivière, bref un cours d’eau serpentant et venant titiller le béton. Nantes ne déroge pas à la règle et elle nous offre même le luxe de ne pas être juste coupée par la Loire, mais veinée par l’Erdre, la Sèvre et le Cens. Autant d’occasions de se balader à pied ou en vélo, à la fraîche, en plein cœur de la ville.

Le joli parc de Procé

J’aime aussi Nantes pour ses contrastes. A la fois bourgeoise et populaire, traditionnelle et créative, nature et au passé industriel. Ses facettes multiples évitent l’ennui. D’autant plus que Nantes évolue et se transforme vite, très vite. Au retourde notre voyage en Amérique latine, après un an d’absence, nous avons été sidérés des changements dans certains quartiers.

Nantes a aussi une jolie taille. Assez grande pour se laisser surprendre, ne pas se lasser, pas trop grande pour s’y lover confortablement et profiter de la proximité.

Bon alors, vous êtes convaincus ? Je vous ai donné envie de venir nous rendre une petite visite ? Si c’est le cas, voici quelques idées d’itinéraires, de visites et mes bonnes adresses pour organiser votre séjour.

Pour un premier rendez vous avec Nantes

Si vous n’avez pas d’amis pour vous guider, vous pouvez commencer votre balade par l’office de tourisme qui se situe près du Château de Nantes. Là vous récupérerez la brochure du Voyage à Nantes qui répertorie les principaux lieux d’intérêts de la ville de Nantes et une carte qui va bien ! Pour suivre l’itinéraire incontournable, c’est très simple : il suffit de suivre la ligne verte tracée au sol qui part de l’office de tourisme.

En une journée ou deux, il peut être assez intense de tenter de suivre tout le parcours alors voici les lieux que je vous conseille de ne pas louper :

  • Le Jardin des plantes

Juste en face de la gare, ce jardin très bien agencé recèle bien des surprises mais je ne vous en dis pas plus… Ne manquez pas de boire un verre en terrasse au Café de l’Orangerie.

Serre du jardin des plantes à Nantes
Serre du jardin des plantes à Nantes
  • Le Lieu Unique

Un des symboles de la ville de Nantes, cette ancienne biscuiterie est aujourd’hui un lieu culturel central dans la vie nantaise. Y boire un verre, aller mater une expo, se faire un hammam ou dénicher des ouvrages originaux dans sa librairie, ses utilisations sont multiples.

  • Le château des Ducs de Bretagne

Promenez vous le long des remparts, allez donner à manger aux canards qui squattent ou découvrez l’histoire du coin très bien scénographiée dans le musée.

Château de Nantes, la nuit
Château des Ducs de Bretagne, la nuit
  • Les ruelles du quartier du Bouffay

Le quartier historique de type médiéval pour manger, boire, se perdre …

  • L’ile de Versailles et son jardin japonais

Envie d’un peu de tranquillité dans le tumulte de la ville, non loin du centre se trouve une petite île et son jardin japonais zen. La maison de l’Erdre en son centre invite les visiteurs à peaufiner leurs connaissances scientifiques sur la faune et la flore de cette rivière.

  • La place Royale

Sans doute le nœud central de la ville de Nantes.

  • Le passage Pommeraye

Un autre incontournable particulièrement photogénique qui mérite un petit passage (ah ah…).

  • L’Opéra de Nantes

Opéra de Nantes lors d'un happening du Voyage à Nantes
Opéra de Nantes lors d’un happening du Voyage à Nantes
  • La balade au bord de Loire de l’école d’architecture jusqu’au hangar à Banane en passant par les machines de l’île

Partez de l’école d’architecture devant laquelle trône une drôle de construction bleue « l’absence ». De là, longez la Loire et découvrez quelques immeubles d’habitations modernes et surprenants. Passez devant l’impressionnant tribunal dessiné par Jean Nouvel.

Vous n’êtes plus très loin des incontournables majeurs que sont l’éléphant, les machines de l’ile, le carrousel des mondes sous marins.

Terminez votre promenade sur l’emplacement des anciens chantiers navals où se dressent encore fièrement deux énormes grues (une jaune et une grise) qui mènent jusqu’au Hangar à Bananes. Ici d’anciens hangars ont été transformés pour laisser la place à des restaurants et bars où vous pourrez siroter un verre en terrasse avec vue sur la Loire.

Rencontre entre l’éléphant et Long Mae le dragon
  • le village de Trentemoult

Prenez le Navibus à gare maritime pour découvrir Trentemoult, un ancien village de pêcheurs. Mignon et romantique à souhait ! Les petites ruelles cachent de jolies petites maisons colorées où de nombreux artistes se sont installés. Soyez curieux et regardez partout pour dénicher des installations, graffitis et autres œuvres éphémères.

Trentemoult
Une jolie façade des maisons colorées de Trentemoult

Pour un deuxième rendez vous avec Nantes et plus si affinités

Si vous avez déjà visité les incontournables de Nantes, pas de panique, il y a bien d’autres choses à faire dans cette magnifique ville. Voici quelques propositions pour une journée plus atypique à Nantes.

Découvrir le quartier de la butte Sainte Anne

Quartier artistique et atypique de Nantes, le quartier de la Butte Sainte Anne est, à l’instar de Trentemoult, un village dans la ville. Il y règne une ambiance particulière et la vie de quartier y est riche. Situé sur une butte, ce quartier jouit d’une vue imprenable sur l’île de Nantes et dévoile ainsi tout son ancien caractère industriel. Outre la vue, plusieurs lieux sont intéressants pour compléter la visite comme le musée de Jules Verne, le planétarium, ou bien encore le parc des Oblates.

Longer les rives de l’Erdre à vélo, à pied ou en bateau électrique.

Du centre, en longeant le cours des 50 otages, l’Erdre se redécouvre peu à peu. A pied ou à vélo vous pouvez l’arpenter pour découvrir l’île de Versailles, plus loin des rives plus sauvages et quelques folies (ces grandes maisons bourgeoises typiques). Vous pouvez louer des Bicloo (vélo en libre service) en ville pour l’occasion, un canoé ou bateau électrique sur l’île de Versailles.

A pied et à vélo, il est possible sur le chemin de bifurquer vers la promenade qui longe le Cens. Je vous la recommande chaudement pour une balade nature en ville.

Partir à la découverte de la Sèvre

Si vous voulez profiter encore plus rapidement de la campagne, partez de la station de Tram Pirmil. De là, à pied, vous pouvez longer les rives de la sèvre. Je vous conseille d’emprunter le côté droit de préférence (si vous ne faites pas de boucle) car de larges prairies vous attendent. C’est un lieu idéal pour un pique nique. Si vous avez plus de temps, n’hésitez pas à faire une boucle en empruntant le premier ou le deuxième pont. Vous pouvez le tenter à la nage aussi mais ça risque d’être frisquet. Je sais de quoi je parle, j’ai testé ! (à l’insu de mon plein gré car j’ai coulé en canoé !).

Ouvrez l’œil pour observer les vaches poilues, résidentes du lieu qui font office de tondeuse écolo.

Flâner dans les jardins nantais

Je suis une fan absolue du service des espaces vert de la ville de Nantes (c’est bizarre dit comme ça) qui fait vraiment un super boulot. Il y a de nombreux jardins à découvrir dans la ville. Au delà de l’incontournable Jardin des Plantes, j’aime particulièrement le parc de la Gaudinière et le grand Blottereau.

Bambous du parc de la Gaudinière à Nantes
Bambous du parc de la Gaudinière à Nantes

Si vous aimez les fleurs, ne manquez pas la roseraie du parc de la Beaujoire. Les différents parcs sont accessibles en transports en commun, vous pouvez donc combiner leur visite. Par exemple : sur la ligne 1 du tram se trouve le jardin des plantes (arrêt gare), celui du grand Blottereau (arrêt mairie de Doulon) et celui de la Beaujoire (Arrêt Beaujoire).

Pour créer votre itinéraire, allez sur ce site pour choisir ceux que vous souhaitez visiter.

Se prendre pour un architecte

Nantes est une ville d’expérimentation architecturale. Certains quartiers ont même l’air d’être des terrains de jeux à ciel ouvert pour les architectes. En dressant la liste des édifices qui méritent selon moi le détour, j’ai découvert l’application Cityscape qui recense dans les principales villes, les balades et bâtiments intéressants architecturalement parlant.

Sur leur site, vous trouverez une carte interactive avec un aperçu des bâtiments ainsi que des propositions de balades détaillées étape par étape.

Pour un troisième rendez vous à Nantes avec un bébé ou un enfant

Vous avez tellement aimé Nantes que vous vous êtes reproduit(e) ? Pas de panique, Nantes peut se visiter très sympathiquement avec des enfants. Voici nos coins préférés testés et approuvés avec notre lémurien.

  • Le Jardin des plantes

Avec une mention spéciale pour le bac à sable avec vue sur les serres et le coin des chèvres (qui plaît encore plus aux parents qu’aux enfants). Les bancs de tailles différentes et les créations végétales de Claude Ponti ajoutent de la créativité à ce lieu déjà charmant.

  • Le miroir d’eau face au Château des Ducs de Bretagne

En été, c’est l’euphorie générale, les gosses prennent un malin plaisir à s’y vautrer sans retenue. Prévoyez une tenue de rechange si vous envisagez de poursuivre la balade au delà.

miroir d'eau
Hélio qui s’amuse sur le miroir d’eau pendant un spectacle de danse
  • Le square Mercoeur

Juste à côté du miroir d’eau, ce square avec son immense dragon en bois vous réconciliera sans doute avec les parcs pour enfants par son originalité.

Le square Mercoeur et son tobogan dragon atypique
Le square Mercoeur et son tobogan dragon atypique
  • La balade sur les bords de Loire entre l’école d’architecture et le Hangar à Banane

Idéal pour lâcher les fauves qui veulent se dégourdir les jambes, faire du vélo, du skate… Il y a de l’espace et peu de voitures circulent.

 

  • Les machines de l’Ile.

Presque inutile de le mentionner tant c’est THE incontournable de Nantes. Voir déambuler l’éléphant est gratuit, alors pourquoi s’en priver ? A noter qu’en fonction des âges les réactions peuvent aller de l’hystérie à la peur bleue en passant par l’indifférence. A vous de tester.

  • Le carrousel des mondes sous marins

Lors de notre arrivée à Nantes, le carrousel était en pleine construction et nous avons pu découvrir les différentes créations aux galeries des machines de l’île au fur et à mesure. Même si je suis déçue par le résultat final (car je trouve qu’on ne voit pas assez les différents modules de l’extérieur et la visite est chère), c’est un manège suffisamment unique en son genre pour le visiter au moins une fois. Chaque animal – attraction est un voyage à lui seul.

poisson manège voyage à nantes 2016
Poisson du carrousel des mondes marins
  • Les autres jardins tels que le Grand Blottereau, le parc de la Gaudinière ou celui de la Beaujoire (et sa roseraie)

Ils permettent de se balader tranquillement et offre de beaux espaces de jeux aux enfants.

  • Pour les plus grands, le musée d’histoire naturelle

La collection notamment ornithologique est importante et comporte des spécimens très rares. Pour le côté insolite, cherchez le roi de rats. Il s’agit d’un groupe de rats enchevêtrés par leur queue à cause d’un nœud inextricable. C’est un phénomène très rare qui demeure un mystère pour les scientifiques.  Les expositions temporaires sont toujours très ludiques et de grande qualité.

Mes coups de cœur et bonnes adresses à Nantes

Mes rendez vous préférés avec Nantes

Nantes est vibrante et son offre culturelle étoffée m’a permis de belles découvertes. Voici les temps forts nantais que j’apprécie le plus.

Les visites de la compagnie Royale de Luxe

Compagnie déjantée et emblématique du théâtre de rue, la ville de Nantes leur a proposé de s’y installer en 1989. La compagnie est très prolixe mais elle est connue à Nantes pour ses personnages géants et articulés qui font vibrer les nantais régulièrement. Si vous avez l’occasion de venir à Nantes lors de leur spectacle, vous serez de sacrés veinards.

La petite géante lors d'un spectacle de la Royale de Luxe à Nantes
La petite géante lors d’un spectacle de la Royale de Luxe à Nantes

Le festival du film espagnol et le festival du film des 3 continents

Ces deux festivals annuels mettent à l’honneur des œuvres cinématographiques moins connues et d’autres horizons. Je ne suis pas une cinéphile avertie mais j’aime aller au hasard d’une séance à l’occasion de ces festivals, car j’ai la garantie d’y découvrir quelque chose de différent.

Hip hop session

C’est un festival qui met à l’honneur la culture Hip hop, j’aime particulièrement aller aux battles de Hip Hop. Je suis comme une gosse, toujours autant fascinée, par l’agilité et l’énergie des danseurs. Il y a de la force et de la poésie à la fois, j’aime ce savant mélange.

Les Utopiales

C’est un festival dédié à la science fiction sous toutes ses formes (cinéma, dessins, jeux …). J’ai baigné dans mon enfance dans la culture geek, jeux de rôles, SF et tutti quanti, la faute à mes parents. Sans m’être engouffrée dedans, j’ai une curiosité naturelle pour ce milieu. Ce festival est bien fait car il peut, à mon sens, à la fois ouvrir de nouveaux horizons aux néophytes et ravir les véritables passionnés. Son côté grand public lui confère une ambiance agréable et détendue. Le programme étant très riche, impossible de ressortir bredouille.

La Quinzaine photographique nantaise

C’est un évènement dédié à la photographie. J’y fait chaque année le plein d’expos photos. Nantes manque, à mon avis, de lieux dédiés à cet art que j’affectionne particulièrement. Ce festival pallie ce léger défaut. Le Marathon photo organisé par l’association Lev est aussi un de mes évènements chouchou. Même si ces dernières années je n’ai pas pu y participer, j’adore l’idée. Le concept est génial : 24h, 24 photos à réaliser sur 24 thèmes différents qui sont donnés toutes les 4 heures aux quatre coins de la ville. Un défi physique et créatif. Les deux fois où j’ai participé avec mon modèle préféré Claire et ma copine Julie, nous sommes arrivés 3e et 2e ! Pour découvrir les thèmes et photos des éditions précédentes, allez jeter un coup d’œil à leur site et aux galeries photos.

 

Le festival de Jazz et de belle plaisance « Les rendez vous de l’Erdre »

Ce festival permet d’apprécier la musique dans un cadre agréable et détendu. Je ne suis pas du tout experte en Jazz et j’ai ainsi pu au fil des années compléter quelques lacunes en la matière. Et tout est gratuit, alors vous ne prenez aucun risque à la découverte !

Mes adresses préférées pour prendre un café à Nantes

Mon repère pour prendre un café est le Sugar blue. Commandez un aeropress, vous serez surpris par le goût corsé de ce café alors qu’il a l’air si clair. Cette technique pour préparer le café exhale vraiment les saveurs de ce breuvage. Si vous avez une petite faim, vous pourrez craquer les yeux fermés pour leurs pâtisseries et desserts (cookie, cheesecake, carrot cake etc…).

J’aime aussi Le sélect (14 rue du château), un café au mobilier de récupération et à la décoration rétro-kitsch décalée. Que ce soit sur la mezzanine ou en rez de chaussée, il y a pleins de recoins pour se sentir comme à la maison. Ce lieu fait aussi brasserie, salon de thé l’après midi et le brunch du dimanche est aussi réputé (je n’ai pas encore testé mais ça ne saurait tarder).

Mes bonnes adresses pour déjeuner à Nantes !

Pour déjeuner sur le pouce lors de votre balade en ville, je vous conseille tout d’abord encore le Sugar blue (4 rue de l’Arche sèche) qui propose des plats sains et savoureux le midi (soupes, quiches, salade composées etc…). Le petit plus c’est qu’il y a toujours des propositions végétariennes très sympas. C’est bien servi, très bon et vous avez le sentiment d’avoir fait du bien à votre corps. Les smoothies sont à tomber, goûtez-y histoire de vous redonner un peu d’énergie.

Un fast food oui, mais végétarien s’il vous plait. Pour manger dans un cadre littéraire  je vous conseille Les Bien aimés (2 rue de la paix) en plein cœur de commerce (plus central, tu peux pas !). Au menu des plats végétariens,  bio et de plus en plus vegan. C’est délicieux et le cadre de ce Café-librairie est propice à l’inspiration. J’aime aller y écrire.

Pour trouver d’autres adresses sympas, je vous conseille le site The place to bio qui recense les restaurants selon certains critères notamment le bio, les propositions végétariennes ou végan, les locavores et j’en passe.

Juste à côté se trouve caché dans une petite rue le Homy’s (9 rue du Vieil Hôpital) pour déguster des bagels frais dans une ambiance très sympa. Parfait pour déjeuner sur le pouce seul sans se sentir perdue au milieu de l’agitation citadine.

Si vous avez un peu plus de temps, non loin de là se trouve un restaurant un peu particulier, la cantine de l’ivresse. Le midi elle propose un menu végétarien bio et local particulièrement enthousiasmant et gourmand. Si vous êtes végétaliens ou si vous avez d’autres contraintes alimentaires, en prévenant la veille, on vous concoctera un plat juste pour vous. J’aime l’ambiance de ce lieu où se mêle mobilier de récupération et livres. Ces livres peuvent être échangés, une occasion supplémentaire pour aller y jeter un coup d’œil.

Un autre de mes repères où je ne suis jamais déçue ? Le restaurant Chez ta mère (4 rue des 2 Ponts) ! Dans une déco minimaliste aux inspirations rétro-industriel, les tables serrées (pour plus de convivialité) permettent de savourer une cuisine savoureuse et gourmande. La carte est réduite et change au gré des saisons ce qui est plutôt bon signe (vive le fait maison !). Les deux petits plus : les propositions végétariennes et le café gourmand qui est d’un rapport qualité-prix imbattable.

Qui dit Nantes, dit Bretagne (non je ne vais pas faire le débat ici pour savoir si Nantes fait ou non partie de la Bretagne), qui dit Bretagne dit galettes. Alors si vous souhaitez manger une bonne galette, vous pouvez aller les yeux fermés à la crêpêrie du Bouffay (15 rue des petites écuries) qui comme son nom l’indique se situe dans le quartier du Bouffay. La pâte à galette est très bonne et les ingrédients des garnitures de qualité. Accueil sympa et convivial.

Mes adresses préférées pour goûter à Nantes

Le tablo gourmand (6 allée Duquesne – Cours des 50 otages) est l’institution nantaise pour le goûter. Dans un décor boisé très chaleureux, les pots de pâtes à tartiner et de confiture trônent fièrement sur les tables et donnent le ton. Ici, tout est bon et c’est un supplice de devoir choisir.

L’atelier des délices (8 rue Cacault) rivalise pas mal avec le Tablo Gourmand. Ce salon de thé propose de nombreuses recettes de chocolat chaud délicieuse et les pâtisseries sont à tomber. La décoration pourrait être plus chaleureuse à mon goût mais on ne va pas chipoter.

Dinette est aussi une adresse pour les affamés de l’après midi ou du midi. Les gâteaux d’inspiration anglo-saxonne (scones, cheesecake, crumble…) sont délicieux, les soupes et tartes salées le sont tout autant. Une adresse où vous avez la garantie d’une cuisine fraîche et faite maison.

Madame Bla a ma préférence lorsque je sors avec mon lémurien, car ce restaurant – salon de thé scandinave dispose d’un coin enfant idéal pour occuper votre bambin pendant que vous profitez de votre café, verre ou goûter.

Mes bonnes adresses pour diner à Nantes

La Boîte à sardine (5 rue des petites écuries) . Découvert grâce à un collègue, ce petit restaurant qui pourrait passer inaperçu propose une carte simple mais délicieuse. On s’y sent comme à la maison !

A la belle cocotte  (6 rue cacault). ça fait un bail que je n’ai pas pu y aller mais je me rappelle de l’accueil chaleureux et d’une cuisine goûteuse et généreuse à souhait.

Pickles (2 rue du Marais). Ce restaurant découverte récemment (et dont j’entendais plein d’éloges) propose une cuisine raffinée et créative. Je garde un très bon souvenir gustatif de mon repas, j’en aurais bien repris. Attention, réservation très très conseillée.

Tai Shogun (2 rue de l’Angélique des Estuaires). Pour avoir un léger sentiment de voyage, ce restaurant vous propose de manger des sushis en les choisissant sur un tapis roulant. C’est ludique, on se prête au jeu rapidement et les sushis ou brochettes préparées devant vous sont de qualité. L’addition peut être salée si on se lâche un peu trop !

Vous pouvez également aller les yeux fermés au restaurant coréen Asahi (2 rue des Chapeliers) pour leurs raviolis exquis, au plan B (29 rue Fouré), et sa cuisine de bistrot efficace. Dans le même quartier que le plan B, vous avez aussi le Square (plus gastronomique) qui est excellent.

J’aurai pu en citer encore pleins ! Je ne manquerais pas de réactualiser cet article régulièrement.

Épingle moi sur Pinterest !

J’espère que toutes ces adresses et informations sur Nantes vous seront très utiles pour votre visite de la ville. N’hésitez pas à nous faire un petit coucou lors de votre passage. Si on est dispos, on vous partagera encore plus nos petits secrets nantais. Et si vous avez vous aussi des bons plans, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

 

Rendez vous #enfranceaussi
Cet article fait partie du rendez-vous mensuel #Enfranceaussi organisé par Sylvie du blog « Le coin des voyageurs » et « la blogueuse du mois » Tatiana du blog Birds & Bicycles.

A cette occasion est proposé un concours pour gagner le guide Cartoville de Nantes (ça tombe bien hein !) des éditions Gallimard.

Pour y participer, il suffit de laisser un commentaire à cet article ci-dessous ainsi que sur la page facebook du Rendez-Vous #EnFranceAussi.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !