La réserve de Sian Ka’an située près de Tulum au Mexique est l’un de ces endroits qui justifie à lui seul un voyage dans le Yucatan. Des lagunes aux eaux azurées, des observations animalières incroyables, des ruines passionnantes, le tout sans la foule habituelle de la riviera maya… Ca fait rêver, non ? Dans la réalité, notre excursion à Sian Kaan du côté de Punta Allen et de Muyil a dépassé nos attentes !
Retrouvez que faire dans la réserve de Sian ka’an et tous nos conseils pour la visiter, que ce soit en excursion ou par vos propres moyens.

La réserve de biosphère de Sian Ka’an se situe dans l’état du Quintanaroo. Elle recouvre une superficie importante de 400 000 hectares sur terres et 120 000 en mer. Elle comporte une grande palette d’écosystèmes différents (forêts, mangroves, lagunes, plages de sable, herbier, barrière de corail …). Cette variété explique la biodiversité exceptionnelle de cette réserve (Environ 850 espèces de plantes, 100 de mammifères, 350 d’oiseaux …).

pélican sian kaan

Seule une petite partie de la réserve est ouverte aux visiteurs. Elle comporte deux secteurs bien distincts que nous détaillons dans cet article :

  • secteur de Muyil
  • secteur de Punta Allen

Ces deux zones ne se situent pas à proximité l’une de l’autre. Elles empruntent des chemins opposés. Si vous souhaitez les découvrir toutes les deux, il faudra donc leur dédier une journée spécifique pour chacune. Elles correspondent aussi à des écosystèmes différents, les observations animalières ou culturelles n’y sont pas les mêmes.

Visiter la réserve Sian Kaan du côté de Muyil

La zone de Muyil est la partie la plus simple d’accès de la réserve de Sian Ka’an. Elle offre un bon mélange entre découvertes culturelles, observation animalière et activités nautiques. Son territoire se compose de forêts, de lagunes et de mangroves. La découverte du secteur se déroule en plusieurs activités.

Visite des ruines de Muyil

Nous commençons la visite de cette partie de la réserve en quittant Tulum par la route direction Muyil et ses ruines. Le trajet se fait rapidement jusqu’à la zone archéologique dont l’entrée ne pays pas de mine. Mais elle cache en réalité un lieu très particulier.

Déjà, nous sommes surpris pas le peu de monde présent, cela change de Tulum et de l’ensemble de la riviera maya très dense avec beaucoup de visiteurs. On a beau être tout proche de Tulum, il faut croire que la plupart préfèrent rester, dans leur hotel ou sur la plage, tant mieux pour nous !

Si les ruines ne sont pas aussi impressionnantes qu’à Coba, Uxmal ou encore Calak Mul, elles n’en demeurent pas moins intéressantes. Mais c’est surtout leur situation, lovées dans un écrin de verdure, dans la jungle qui rend la visite encore plus intéressante.

Dès l’entrée, je repère dans un arbre gigantesque une famille de singes hurleurs en train de se reposer paisiblement. Un magnfique accueil qui me laissera le sourire aux lèvres pour le reste de la visite.

Balade sur le sentier écologique

Arrivés au fond du sites, ne faites pas demi tour ! C’est seulement le début du spectacle. Un sentier s’enfonce dans la forêt, surtout, ne le zappez pas. Il n’y en a qu’un, alors vous ne pourrez pas vous tromper ou vous perdre.

Après quelques dizaines de mètres, vous tomberez sur une petite guérite avec un gardien. Nous nous sommes acquittés du droit d’entrée sur le sentier, 50 pesos (2,5 €) qui valent largement la peine.

Ensuite, c’est la jungle. Serpentant sur un chemin surélevé en bois, le sentier offre un apperçu de la forêt avec ses bruits, ses odeurs, sa faune. Il n’est pas rare de croiser une famille de singes araignées, et de nombreux oiseaux.

Avec de la chance, vous pourriez même croiser un tapir.

Après quelques centaines de mètres, nous arrivons à une tour d’observation permettant de s’élever au dessus de la canopée pour observer la forêt d’un côté et la lagune de Muyil de l’autre.

Un bel aperçu de ce qui nous attend !

Tour en bateau sur la lagune de Muyil et activité de flottaison

Après cette courte balade, nous avons fait un tour en bateau dans la mangrove pour découvrir cet écosystème si spécifique. L’occasion d’observer de nombreux oiseaux et peut être quelques crocodiles.

Une fois arrivés de l’autre côté de la lagune de Muyil, tout le monde à l’eau ! Equipés de gilets de sauvetage, le guide nous propose de nous laisser porter tranquillement par le courant à travers le canal maya reliant la lagune de Muyil à la lagune de Chunyaxché.

Mais soyez prévenu : c’est assez cher. Environ 1500 pesos par personne si vous prenez l’excursion en bateau directement sur place, soit 80 € environ. A voir donc si vous avez prévu d’autres balades en bateau dans la mangrove au cours de votre séjour pour décider si cette activité est une bonne idée pour vous ou non.

Sinon, vous pouvez opter pour une excursion guidée depuis Tulum incluant le transport, tous les frais et le déjeuner.

Visiter la réserve Sian Ka’an côté Muyil

Accès : Muyil – à 30 minutes de Tulum en voiture.
Activités proposées : sentier de découverte (50 pesos- 2,5 €) – visite des ruines de Muyil (75 pesos – 4 €)- Tour en bateau et activité de flottaison dans les canaux (1500 pesos – ou 6000 pesos pour le bateau entier 6 places )
Mon astuce : sur le trajet de retour sur Tulum, passez à Laguna Kaan Luum si vous avez des envies de farniente. C’est cher, mais parfait pour se baigner et de détendre.
Réserver une visite de Sian K’an côté Muyil (ruines, sentier, lagune…) depuis Tulum ou la riviera Maya

Bonus : la lagune de Ka’an Luum

Sur le chemin du retour vers Tulum, j’avais remarqué une lagune où la baignade est possible. Une sorte de cenote géant avec des bords peu profonds et un lac central plus profond.

Résultat, la lagune est très photogénique et la baignade agréable. Avec ses eaux transparentes, ses jetées et balançoires, le lieu a quelque peu été transformé en spot instagram, mais cela reste un bel endroit.

Je vous laisse juge avec ces quelques photos.

lagune ka'an luum

En revanche, l’entrée est payante et assez chère : 300 pesos par adulte (environ 17 €), donc à voir si cela vaut le coup pour vous ou non !

Aussi, vous n’avez le droit d’aller que dans la partie peu profonde, mais il est possible de passer sur l’autre partie du lac accompagné d’un guide ou en louant un kayak.

laguna kaan luum

Il y a sur place un petit bar, mais pas de restaurant. Il est possible d’y accéder en bus ou colectivo depuis Tulum, prenez la direction de Muyil et demandez au chauffeur de vous arrêter à la laguna Ka’an Luum. Vous aurez ensuite environ 500 mètres à faire à pied.

Excursion dans la réserve de Sian Ka’an du côté de Punta Allen

L’autre zone de la réserve Sian Ka’an à explorer est celle de Punta Allen. Ce village est situé tout au bout d’une langue de terre étroite de 42 km. On peut l’appréhender en voiture depuis Tulum, mais la route est compliquée et cabossée. Mieux vaut s’armer de patience et ne pas avoir peur d’être secoué si on veut s’y engager. Punta Allen se rejoint plus rapidement et facilement en bateau.

D’ailleurs c’est essentiellement le territoire maritime autour de Punta Allen que l’on vient admirer. Car c’est ici que l’on peut rencontrer une grande partie de la faune locale. Les bateaux d’excursions partent de cette route vers paso largarto.

Personnellement, nous avons opté pour une excursion organisée depuis Tulum avec l’agence francophone Pixan Riviera. On est donc venu nous chercher à notre hébergement et une fois les autres voyageurs récupérés, le chauffeur a pris cette fameuse route n°15 pendant 1h30/2h avant d’atteindre le bateau.

Comme l’a souligné avec malice notre guide, c’est parti pour le massage maya ! Effectivement, les nids de poule en pagaille nous remuent franchement le popotin. Notre fils s’amuse plutôt de la situation. Sur la route, nous restons attentifs car nous sommes déjà dans la réserve et des animaux pourraient bien pointer le bout de leur nez, comme des coatis que nous aurons le loisir de croiser à plusieurs reprises.

Miguel, le propriétaire du Blue Monkey où nous logions a même eu la chance d’y croiser un jour un jaguar ! Heureusement que je ne savais pas cela avant, sinon j’aurai littéralement brûlé mes rétines à force de scruter la forêt bordant la route.

Sur la route de Sian Ka’an, les premières observations

La route est bordée d’un côté par la forêt ou des lagunes et de l’autre par la mer. Afin de nous dégourdir les jambes, mais aussi dans l’espoir d’observer des crocodiles, nous faisons un stop au niveau de Boca Paila. Depuis le pont, on contemple la mangrove, espérant détecter quelques ondes sur la surface de l’eau, pouvant trahir la présence de crocodiles.

Après le passage de quelques oiseaux, nous percevons au loin le mouvement gracieux de ce majestueux reptile. Il vient lentement dans notre direction. Il restera discret mais sa rapide apparition inaugurera une journée remplie d’observations animalières.

Observation ornithologique à l’île aux oiseaux

Un peu après cette pause, nous arrivons enfin à Paso Lagartos où nous attend notre bateau. Nous commençons par naviguer du côté de la lagune Catoche. Ses flots calmes sont bien plus agréables que le « massage maya ».

visiter sian ka'an tulum

Rapidement, nous atteignons l’île aux oiseaux qui ne démérite pas son nom. Des centaines sinon des milliers d’oiseaux y ont élu domicile. En cette saison, les frégates mâles gonflent leur jabot d’un rouge éclatant pour séduire les femelles. Ils tournoient avec une fluidité et une élégance qui nous subjugue.

aigle pêcheur mexique
Balbuzard pêcheur

En y regardant bien, ils partagent cet îlot avec d’autres oiseaux comme des hérons ou des pélicans. Ces derniers sont littéralement cernés de toute part. Ces îlots grouillent de vie, nous y verrons également des spatules roses, des balbuzards pêcheurs et aigrettes. En coupant le moteur, le bateau peut s’approcher tout près de ce spectacle sans le déranger.

L’occasion aussi pour la guide de nous donner des précisions sur chaque espèce rencontrée.

Les dauphins et tortues de mer, stars de Sian Ka’an

Nous sortons ensuite de la lagune pour rejoindre la mer où se tourne désormais notre regard. Nous avons bon espoir de croiser des dauphins et des tortues géantes. Nous nous mettons donc en mode « espionnage extrême », le moindre mouvement dans l’eau provoque des pics d’excitation.

Au début, ils sont suivis de légères déceptions, mais rapidement, les premiers dauphins pointent leurs museaux hors de l’eau.

dauphins réserve sian kaan

Le capitaine fait attention à rester bien en parallèle des dauphins pour ne pas perturber leur trajectoire. En ralentissant, nous avons la chance qu’ils s’approchent de nous. Ils restent un moment à se pavaner sous nos yeux de gamins complètement ébahis.

excursion sian kaan tulum

Les tortues de mer se font plus discrètes et il faut beaucoup d’expérience pour les débusquer. Heureusement, notre guide et le capitaine sont experts en la matière. La limpidité de l’eau aide à détecter sa forme sous l’eau. Quand elle remonte à la surface pour respirer, nous avons la confirmation qu’il s’agit bien d’une tortue. Ses dimensions nous impressionnent.

excrusion sain ka'an mexique

Comme elle peut rester sous l’eau longtemps, elle fait durer le suspens entre ses différentes remontées à la surface. Nous essayons de la suivre du regard en cherchant sa silhouette dans l’eau. En plongeant la go pro sous l’eau nous constaterons qu’elles étaient en fait deux ! Une belle surprise.

Snorkeling et baignade dans les piscines naturelles à Punta Allen

Après toutes ces émotions, nous allons à la fois nous rafraichir, mais poursuivre également les observations par une séance de snorkeling. La barrière de corail mésoaméricaine qui s’étend du Mexique au Guatemala passe par ici.

C’est donc l’occasion de contempler les différentes espèces de coraux et les poissons qui s’y réfugient. Si les coraux ont des couleurs moins intenses qu’en Mer rouge ils demeurent superbes. Nous verrons une grande quantité de poissons et même une raie, qui en nous voyant arriver s’est camouflée dans le sable.

réserve naturelle sian ka'an punta allen

Pour continuer de profiter de cette mer aux eaux cristallines et turquoises, nous faisons une dernière halte dans une piscine naturelle pour nous baigner. Il y a comme un air de paradis par ici.

Avant de prendre le chemin du retour, nous allons déjeuner à Punta Allen dans un excellent restaurant sur la plage. Le village est resté très authentique, sa difficulté d’accès l’a préservé du tourisme de masse. Tout en admirant la plage de sable blanc, nous dégustons d’excellents poissons et tacos de crevettes. Un pur moment de détente avant d’affronter la route du retour.

punta allen sian Ka'an mexique

Si le trajet pour se rendre à la réserve de Sian Ka’an n’est pas de tout repos, nous n’avons pas regretté cette excursion une seule seconde.

Si vous aimez l’observation animalière vous serez ravis de cette expérience. Nous avons rarement vu autant d’espèces en une seule journée. Pixan Riviera, le prestataire que nous avons choisi a très bien organisé la journée. La guide francophone était très sympathique et bien calée sur les différents sujets.

Elle a su créer une belle dynamique tout au long de l’excursion et a été très attentive pour que nous puissions observer le maximum de choses. Elle a aussi été très bienveillante avec Hélio et s’est particulièrement occupé de lui lors de la séance de snorkeling pour l’aider au mieux. Nous avons aussi aimé la qualité du repas et des collations proposées.

Visiter la réserve de Sian Ka’an (côté Punta Allen) en excursion organisée

Accès : Départ depuis Tulum, l’agence viendra vous chercher à votre hôtel.
Horaires : Départ très tôt le matin 6/7h – Excursion à la journée
Tarif : comptez 130 €/personne
Réserver une excursion à Sian Ka’an avec Pixan Riviera


Guide pratique : visiter la réserve de Sian Ka’an près de Tulum


Comment se rendre à la réserve de Sian Ka’an ?

En voiture
Pour le secteur de Muyil : Compter environ 25 à 30 minutes depuis Tulum.
Pour le secteur Punta Allen : Il faut 2h30 minimum depuis Tulum car la route est très mauvaise et la vitesse limitée. Attention, les loueurs n’autorisent pas les conducteurs à empunter les routes non bitumées.

En transport organisé
Il existe des colectivos qui partent de Tulum jusqu’à Muyil. En revanche, il n’y a pas de transports en commun jusqu’à Punta Allen.

En bateau
La réserve se visite principalement en bateau du côté de Punta Allen. Les excursions en bateau pour les excursions organisées partent généralement de Paso Lagartos (à mi chemin entre l’entrée et Punta Allen). Si vous venez en indépendant sans guide, les bateaux partent de Punta Allen.

Quand visiter la réserve de Sian Ka’an ?

La réserve de Sian Ka’an peut se visiter toute l’année. Selon les saisons les avantages et inconvénients sont différents. Durant la saison sèche de novembre à mars, le climat est moins chaud et les précipitations moins nombreuses. En revanche, il y a plus de risque d’avoir des journées avec du vent ce qui est moins favorable aux activités nautiques.

Durant la saison des pluies d’avril à octobre, le risque de pluie est plus grand mais les conditions de navigation et pour le snorkeling peuvent être plus favorables.

Quel est le prix de l’entrée à la réserve de Sian Ka’an ?

Les frais d’entrée dans la réserve de Sian Ka’an sont d’environ 100 pesos (environ 6 €). Ils sont inclus dans le tarif des excursions organisées.

que faire sian ka'an mexique

Organiser sa visite de la réserve de Sian Ka’an côté Punta Allen par ses propres moyens

Il est difficile de visiter la réserve de Sian Ka’an (côté Punta Allen) sans passer par une excursion guidée, mais pas impossible. Pour cela, il faudra vous rendre en voiture jusqu’à Punta Allen. Depuis Tulum, il faut compter au minimum 2h30 pour rejoindre Punta Allen car la route est en mauvais état et au sein de la réserve la vitesse est limitée. A l’entrée de la réserve, il faudra s’acquitter du droit d’entrée qui est de 104 pesos par personne.

Une fois arrivée à Punta Allen, vous pourrez trouver un bateau à l’embarcadère pour vous emmener découvrir la lagune et faire les observations en mer. Il faut compter environ 3500 pesos pour un bateau de 6 places. En revanche, il sera peut être complexe de trouver d’autres personnes pour diviser le coût du bateau.

La sortie en bateau proposée depuis Punta Allen est a peu près la même que celle proposée dans les excursions. Elle se compose du passage à l’île aux oiseaux, l’observation des dauphins et tortues, le snorkeling et la baignade dans les piscines naturelles.

Etant donné le trajet important et difficile jusqu’à Punta Allen, je pense que vouloir y aller par ses propres moyens n’a d’intérêt que si vous prévoyez de rester plusieurs jours sur place. Attention, si vous venez en voiture de location, sachez que de nombreux loueurs n’autorisent pas d’emprunter ce type de piste. En cas de souci, vous risquez donc de ne pas être couvert par votre assurance. Soyez conscient aussi qu’il n’y a pas de réseau ni d’infrastructures sur la route.

Quelles excursions guidées choisir à la réserve de Sian Ka’an ?

Excursions organisées côté Muyil

Il est très facile de se rendre à Muyil par ses propres moyens et d’accéder aux différentes activités sans avoir besoin de réserver. Il est donc moins intéressant de passer par une agence si vous avez une voiture ou un scooter. Cependant, être accompagné vous permettra de bénéficier des services d’un guide qui pourra vous apporter plus d’éléments sur la faune, notamment les oiseaux.

Réserver une visite de Sian K’an côté Muyil (ruines, sentier, lagune…) depuis Tulum ou la riviera Maya

Excursions organisées côté Punta Allen

Si nous avons préféré le côté Punta Allen pour visiter la réserve de Sian Kaan, c’est en bonne partie grace à notre choix de l’agence nous ayant accompagné : Pixan riviera.

D’ailleurs, il est quasiment indispensable de passer par une agence, car la route pour aller jusqu’à Punta Allen est très longue et en très mauvais état. Il faut compter 3h aller avec une voiture si possible surélevée. Pixan riviera nous a pris à notre hébergement (pick up possible depuis Tulum et ses environs, jusqu’à Playa del Carmen).

sian kaan 0072 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Si je devais résumer les avantages :

  • Pas besoin d’utiliser votre voiture personnelle sur une route complexe
  • Guide qualifié FRANCOPHONE présent toute la journée
  • Collation et repas inclus
  • Mutualisation des coûts
  • Excursion possible en une seule journée

Cela représente un certain coût vu l’éloignement, le bateau obligatoire, l’encadrement avec un capitaine, un chauffeur, plusieurs guide, les repas etc. Mais franchement, c’est justifié je pense, et la réserve de Sian Ka’an mérite vraiment d’être visitée de ce côté si vous aimez la nature. Ce fut l’une de nos plus belles excursions au Mexique.

sian kaan 0459 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

L’organisation était nickel, les guides parfaits, avec un soin particulier à vraiment nous montrer les plus beaux coins, chercher la faune etc. Bref, une valeur sûre.

Réserver une excursion organisée à Sian Ka’an avec Pixan riviera

Où dormir à proximité de la réserve de Sian Ka’an ?

Tulum est souvent le point de départ pour découvrir la réserve de Sian Ka’an que ce soit pour aller du côté Muyil ou Punta Allen. Les propositions d’hébergements sont extrêmement nombreuses à Tulum. Nous avons préféré loger un peu à l’écart de Tulum, en pleine nature, pour être plus tranquilles.

Blue Monkey à Chemuyil

Le Blue Monkey propose deux cabanes écologiques en bois en pleine forêt à 30 minutes de Tulum. Le cadre est superbe et complètement naturel, on a même vu des singes araignées passer un matin. Les parois des cabanes sont en partie en moustiquaire ce qui donne l’impression de dormir à la belle étoile. Elle est équipée d’un lit double, d’un canapé d’appoint, d’une cuisine et d’une salle de bain. J’ai adoré me réveiller aux sons des oiseaux.

D’ailleurs pour les admirer, une tour d’observation est à disposition des hôtes. C’est magique d’y contempler le coucher du soleil. Nous avons aussi aimé nous rafraichir dans la piscine entourée de végétation. Miguel et Alonso ont développé une belle démarche durable avec la mise en place de nombreuses actions (toilettes sèches, sensibilisation à la nature, gestion de l’eau, panneaux solaires…).

Ils pourront également vous emmener découvrir différemment des cenotes méconnus et connaître la biodiversité de la jungle environnante.

Réservation au Blue Monkey à Chemuyil

H2Ojos

H2Ojos est une autre belle alternative en dehors de Tulum pour être au calme dans la nature. Ces deux appartements sont situés dans une très belle maison en bois. Ils sont tous les deux équipés d’une cuisine et d’une salle de bain ainsi que d’un balcon où l’on peut se prélasser sur un hamac. Il y a également une tour d’observation pour contempler les environs et observer les oiseaux. On a pu voir des toucans, vautours, perroquets et plein d’autres espèces. H2Ojos est très bien situé pour découvrir de nombreux cenotes, car il est dans une zone où il y en a beaucoup.

Il n’est qu’à quelques minutes à pied de « Los dos ojos » par exemple.

H2ojos Tulum

Réserver un appartement à H2Ojos

Trouver un hébergement dans le centre de Tulum ou sa zone hotelière

Où louer une voiture au Yucatan ? Nos conseils

Selon les différents cas de figure, voici nos recommandations :

  • Si vous avez une carte de crédit : louez votre voiture via la plateforme Discovercars qui propose les offres les plus économiques et le plus grand choix. Pour l’assurance complémentaire (0 franchise), plutôt que celle (hors de prix) des loueurs vous pouvez opter pour celle de Discovercars (6€/j) pour des séjours courts ou celle de Serenitrip (96,50€ l’année) pour des voyages long de plus de 15 jours (en un ou plusieurs voyages, quelle que soit la destination).

Réserver votre voiture au meilleur prix sur Discovercars

  • Si vous avez une carte de débit : vous devez passer par un des rares loueurs qui acceptent ce type de paiement. Celui qui propose l’offre la plus intéressante et la plus complète est Touracancun (assurance 0 franchise complète, assistance, 2ème conducteur gratuit, assurance anti corruption… inclus)

Réserver une voiture de location sur TouraCancun

Quelle carte de crédit pour éviter les frais de change au Mexique ?

Au Mexique, changer des devises, faire des retraits ou payer avec sa carte bancaire classique peut engendrer des frais importants. Nous vous déconseillons aussi de changer de l’argent sur place car les taux de change vous serons défavorables.

Optez plutôt pour une carte bancaire sans frais à l’étranger. Après en avoir testé plusieurs, nous pensons que celles proposées par Fortuneo sont les plus intéressantes. Le compte est gratuit que ce soit pour la carte fosfo (sans conditions de ressources) ou gold mastercard (carte gratuite mais avec 1800 € net de ressources min, seul ou un couple).
La différence entre les deux concerne l’assurance voyage qui est plus avantageuse pour la gold mastercard et la possibilité de demander une carte à débit différé = carte de crédit, permettant de payer la caution indispensable dans la plupart des cas pour louer une voiture à l’étranger.

En ce moment, 80 € offerts pour l’ouverture d’un compte gold mastercard ou 30 € pour fosfo en cliquant sur les liens ci-dessus

Pas convaincu ? Lisez notre article complet sur les meilleures cartes bancaires sans frais à l’étranger

Quelle assurance voyage choisir pour un voyage au Mexique ?

Choisir une assurance voyage peut être un casse tête, mais il est indispensable d’être assuré au Mexique sur la responsabilité civile et les frais médicaux, au risque de très gros ennuis financiers en cas de pépin. Passant régulièrement du temps à éplucher les offres et le détail des garanties, je vous conseille les contrats d’assurance suivants :

Type de voyageRecommandation d’assurance voyage
Voyage de – de 3 mois au Mexique « Globe traveller » d’ACS ou Yupwego
Voyage de + de 3 mois au Mexique« Cap Aventure » de Chapka Assurance : le meilleur rapport qualité/prix
« Globe Partner » d’ACS : si vous avez – de 39 ans et un budget plus serré

Retrouvez notre comparatif complet sur les assurances voyage

Vous préparer un voyage au Mexique ? Retrouvez nos autres articles sur le Yucatan

Nos itinéraires pour découvrir le Yucatan de 1 à 3 semaines
Découvrir Tulum, des ruines aux cénotes
Visiter Valladolid et ses environs
Explorer la biodiversité de Rio Lagartos
et beaucoup d’autres carnets de voyage et articles pratiques dans la rubrique Mexique !

Cet article contient des liens affiliés vers des hôtels, activités ou autres prestations touristiques. Nous les avons sélectionné avec soin pour leur pertinence et les avons testé réellement. Si vous passez par ces liens, nous toucherons une petite commission, ce qui permet de soutenir notre travail (sans que cela coûte plus cher pour vous !).


Comment avez vous trouvé cet article ?

Vote moyen 0 / 5. Nombre de votes : 0

Soyez le premier à évaluer cet article

Ravis que cet article vous ai plu !

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour garder le lien :)

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas plu...

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites nous ce qui ne va pas, votre retour nous aiderai énormément