Quand on évoque les road trip, on pense aux états unis, à l’Australie mais très peu à la France. Pourtant notre pays s’y prête parfaitement. Dans cet épisode de podcast, j’ai invité Julien du blog Le point de départ qui a réalisé un très bel itinéraire de 13 000 kilomètres en 3 mois en France. Il nous livre son retour d’expérience et de précieux conseils.

Cet article est la retranscription d’un épisode du podcast « les coulisses du voyage ». Vous pouvez écouter la version audio en activant le player ci-dessous ou lire son contenu ci-dessous.

Pourquoi faire un road trip en France ?

Il y a de multiples raisons à faire un road trip en France. Tout d’abord, le réseau routier est très dense, on peut aller facilement partout et donc sortir des sentiers battus pour aller découvrir des territoires méconnus. Ensuite, c’est rassurant et pratique car il y a de nombreuses infrastructures pour partir sans trop de préparation. Partout, vous trouverez de l’information, une station service, une épicerie pour vous ravitailler, un garage pour vous dépanner.

Ensuite, je dirai que la diversité des paysages en France est un avantage indéniable. En peu de temps et de kilomètres, il est aisé de naviguer d’un monde à l’autre, de la montagne au littoral, de la campagne à une grande ville, au gré de ses envies du moment.

Littoral du Cap Fréhel
Littoral du Cap Fréhel

Avantages et Inconvénients de faire un road trip

Avant de démarrer avec les conseils pratiques, un rappel succinct des avantages et inconvénients de faire un road trip.

Avantages

  • Plus de liberté sur l’itinéraire
  • Facilité d’accès à certains endroits
  • Demande moins d’efforts (pratique quand on a des enfants ou des difficultés de déplacement)

Inconvénients

  • Tendance à vouloir trop en faire qui peut arriver vite
  • Favorise moins les interactions
  • Risques liés à la conduite (fatigue, accidents…)
côte d'opale cap gris nez
Longer la côte d’Opale

Conseils pour louer une voiture en France

Quand on fait un road trip dans son propre pays, on utilise généralement sa voiture personnelle. Mais si vous êtes dans mon cas, c’est à dire que vous n’avez pas de voiture, la location d’un véhicule s’avérera nécessaire. Voici mes astuces pour louer habilement une voiture et faire au passage quelques économies.

Bien choisir son comparateur de location de voiture

Le premier conseil c’est de comparer les prix quand vous louez une voiture car les différences de tarifs peuvent être très importantes. Personnellement, pour faire ces comparaisons, j’utilise le comparateur Carigami. D’une part car il recense de nombreuses offres et son moteur de recherche possède plein de filtres intéressants. On peut notamment cocher le degré d’assurance que l’on souhaite. Si vous souhaitez être totalement assuré, il faudra cocher le niveau maximal d’assurance. Sachez que les assurances sont moins chères quand elles sont proposées par des intermédiaires de location plutôt que les loueurs classiques.

Notre conseil : le comparateur Carigami qui offre le plus de choix et de critères de sélection

Faire des économies avec la location de voiture entre particuliers

Autre astuce pour faire quelques économies : Louer une voiture à un particulier. Les tarifs pratiqués sont souvent moins chers que la location classique (mais comparez tout de même car cette règle ne s’applique pas systématiquement). Il existe différents sites qui recensent ces locations entre particuliers. Personnellement, j’utilise Get Around (ex-drivy). Comme il s’agit de particuliers, il faut en général fixer un rendez vous pour récupérer la voiture. Pour simplifier le processus, Get Around a mis au point deux options intéressantes pour ceux qui souhaitent partir à la dernière minute sans se prendre la tête. La première s’appelle le car connect. Les voitures disposant de ce système peuvent être débloquées à l’aide de son smartphone. Pratique quand on a des horaires complexes ou qu’on ne veut pas s’embêter à caler un rdv. La deuxième option pratique est la réservation instantanée. Quand on est pressé d’avoir la confirmation de sa location, c’est très rassurant. J’utilise fréquemment ces deux options. En matière d’assurance, vous avez aussi une option zéro franchise. Mais dans ce cas, ma troisième astuce peut s’avérer plus judicieuse.

Trouver et réserver une voiture avec getaround et bénéficiez de 15 € offerts avec notre parrainage en vous inscrivant via ce lien

Choisir une assurance extérieure

Serenitrip est un service qui permet d’assurer des véhicules de locations classiques ou entre particuliers. L’assurance zéro franchise est en général moins chère que celle proposée par le loueur ou le site get around. Dans le cas d’intermédiaire, il faut comparer les tarifs d’assurance pour voir ce qui est le plus économique. Serenitrip propose aussi des forfaits à l’année ce qui est très pratique quand on loue fréquemment des voitures. Depuis que j’utilise ce service je stresse moins car je sais que je suis totalement couverte.

Nous vous conseillons l’excellente offre de serenitrip, qui propose une assurance complémentaire toutes options et zéro franchise à un prix (5 €/ j ou 69,5 € par an) et une qualité de service imbattables (testé et approuvé) !

Choisir un itinéraire ou se laisser porter durant son road trip

Qui dit road trip, dit bien entendu itinéraire. Je ne vais pas développer les étapes et les conseils pour bien planifier un itinéraire car j’ai écrit un article spécifique à ce sujet. Si cette partie vous intéresse, je vous invite donc à aller le consulter. Il s’adapte tout à fait à des itinéraires pour des road trip.

Mes conseils pour bien créer son itinéraire de voyage

Je rajouterai simplement quelques applications mobiles utiles à avoir pour un road trip à savoir :

  • Une application type GPS. J’utilise google maps mais Waze est aussi plébiscitée.
  • Maps me est aussi très intéressante car elle permet de télécharger des cartes et de les utiliser en mode hors connexion. De plus, Maps me recense de nombreux points d’intérêt et aussi des chemins de randonnées et balades.

On peut bien entendu aussi ne pas faire d’itinéraire à l’avance et se laisser porter par la route au gré de ses envies, de ses rencontres …

tourisme drome - que voir ? garde adhemar
S’arrêter au gré des jolis villages

Comparer les prix selon les points de départ

En fonction des villes, il peut y avoir aussi de grosses disparités de prix. Il peut donc être judicieux de comparer les offres de location dans les différentes villes autour de votre point de départ de road trip. Par exemple, pour notre road trip dans le Jura l’été dernier, nous avons décidé de partir depuis Dijon au lieu de Lyon ou Bourg en Bresse car les tarifs étaient beaucoup plus avantageux. De plus, cela ne nous ajoutait pas tellement de kilomètres.

Bien organiser sa voiture

En road trip, on ne porte pas ses affaires, il est alors tentant d’embarquer plus de choses. Même si vous avez de la place, réfléchissez bien à l’utilité de ce que vous allez amener. Si vous vous surchargez trop, cela sera galère à chaque fois que vous vous arrêterez dans un hébergement et qu’il faudra prendre et remettre les valises. En road trip, la voiture peut vite être en bordel et passer son temps à chercher ce dont on a besoin est usant.

Pour éviter cela, je vous recommande :

  • De bien réfléchir à l’utilité de ce que vous emmenez (on peut se permettre quelques objets de confort mais pas toute la maison !)
  • De compartimenter vos bagages par fonction (vêtements, accessoires pour pique niquer, …) afin d’accéder facilement à ce que vous cherchez sans avoir besoin de vider toute la voiture. Cela peut être dans des valises ou des caisses …

En road trip, on peut embarquez par exemple des ustensiles et accessoires pour pique niquer (glacière, tupperware pliant, couvert…) ou pour se faire des repas simples (réchaud, popote). Cela évite de devoir aller au restaurant. Mais là encore ne prenez que ce qui vous sera vraiment utile durant tout le road trip.

drome 1100957 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Road trip et bivouac

Dans ce paragraphe, je vais retranscrire uniquement les conseils partagés par Julien du blog Le point de départ qui a parcouru 13 000 km en France. Pour prendre connaissance de notre échange complet, je vous invite à écouter ce contenu en format audio (player ci-dessus).

S’équiper utilement pour le bivouac

Si vous alliez road trip et bivouac, vous pourrez également prendre le matériel nécessaire pour camper (tente, duvet, douche solaire…). Là aussi réfléchissez à l’organisation de votre coffre pour que cela soit pratique au moment de vous installer.

Je prévois un article spécifique sur le choix de son matériel de bivouac (un peu de patience …).

ane bivouac 13 - Les globe blogueurs - blog voyage nature
Apéro de Luxe lors d’un bivouac chez un loueur d’âne

Anticiper la recherche d’un spot chaque jour

Si vous bivouaquer, ne tardez pas trop dans la journée pour trouver un spot de bivouac. Il n’est pas toujours facile de trouver un endroit idéal pour planter sa tente et respecter les législations locales.

Pour vous dépanner et trouver un spot plus simplement, vous pouvez utiliser l’application Park 4 night. Étant donnée que cette application est très populaire parmi les vanlifers, n’espérez pas nécessairement être tout seul sur le spot. Mais tout l’intérêt de l’application c’est que les spots ont été testés par d’autres et vous savez donc à quoi vous attendre.

Vous pouvez également demander à des agriculteurs de vous installer sur leur champs le temps d’un bivouac.

Se renseigner sur la législation autour du bivouac

Attention, le bivouac est généralement toléré mais rarement autorisé. Il y a aussi de nombreux endroits où il est interdit. Il est important de vous renseigner en amont pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Petite précision : A la différence du camping, quand on bivouac, on s’installe uniquement le temps de dormir. On doit donc planter sa tente juste avant le coucher du soleil et repartir à l’aube. L’idée est vraiment de se poser juste le temps nécessaire.

Ne laisser aucune trace

Afin qu’on puisse continuer à bénéficier de cette tolérance au bivouac, il est nécessaire de réfléchir aux moyens que l’on va mettre en œuvre pour ne laisser aucune trace. Il faut en effet anticiper la gestion de ces déchets, ne pas faire ces besoins n’importe où et n’importe comment mais également utiliser des produits d’hygiène biodégradables et respectueux de l’environnement.

vie et boulogne 7128 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

S’approvisionner en eau

Pour éviter d’acheter des bidons d’eau et de consommer du plastique, il peut être judicieux d’essayer de remplir son contenant. Cela peut être à des points d’eau prévus pour les camping caristes, dans des campings, fontaines publiques mais aussi dans les cimetières !

Hygiène sur la route

Là aussi voici quelques conseils très pratiques pour faire sa toilette et rester propre sur la route.

  • Emportez une bassine pliable, un gant et des lingettes lavables pour faire une toilette de chat et/ou une douche solaire. On peut aussi aller de temps à autre dans un camping pour une vraie douche.
  • Prendre un sac à laver pour faire sa lessive facilement. Pour étendre votre linge, pensez à prendre une corde et éventuellement des pinces à linge. Les parkings des grandes surfaces disposent aussi de plus en plus de machines à laver et sèche linge.
  • Pour les besoins, profitez la journée des toilettes publiques (souvent au niveau des mairies, offices de tourisme) ou des toilettes dans les cafés ou centres commerciaux. Le soir, pensez à creuser un trou (amener une petite pelle) avant de faire vos besoins dans la nature. Évitez au maximum de laisser du papier toilette. Même si c’est biodégradable, cela n’est pas très agréable pour ceux qui passent dans l’endroit par la suite. Petit conseil pour les filles, il peut être pratique de vous munir d’un pisse debout, cet accessoire dont le nom est suffisamment évocateur. Pensez juste à vous entrainer un peu avant de l’utiliser en conditions réelles pour vous assurer que cela vous convient.
Le lac bleu en Haute Loire, une ancienne carrière
Toujours utiliser des produits 100% naturel et écologique en pleine nature

Laisser de la place pour l’imprévu

En France, nous le disions, toutes les commodités permettent vraiment de ne pas avoir besoin de trop s’organiser. Profitez de cette liberté pour laisser de la place à l’imprévu, le voyage n’en sera que meilleur.

S’économiser

Le confort n’est pas le même en bivouac, les horaires non plus (on vit à l’heure du soleil) alors la fatigue peut s’accumuler facilement. A cela se rajoute aussi la conduite qui apporte son lot de désagrément. Pour ne pas y laisser quelques plumes, soyez à l’écoute de votre corps et de votre fatigue pour adapter le rythme. Il est parfois nécessaire de se requinquer en passant une bonne nuit dans un hébergement classique.

Quelques idées de road trip en France

Les possibilités de road trip en France sont infinies mais voici déjà quelques pistes :

Découvrez ici l’itinéraire complet du tour de France en 4L du blog Le point de départ

chaos montpellier - Les globe blogueurs - blog voyage nature

J’espère que cet épisode et article vous a plu et vous sera utile pour vous prochains road trip. Si vous avez des expériences ou ressources à partager avec les autres, n’hésitez pas à le faire en commentaires.

podcast les coulisses du voyage
Cliquez sur l’image pour vous abonner au podcast

N’hésitez pas à me soumettre des sujets et me faire des retours en commentaires de cet article qui reprend les notes de l’épisode.
Et si le cœur vous en dit, mettez moi plein d’étoiles sur votre appli de podcast préférée pour faire connaitre « les coulisses du voyage » !

Soyez sympas, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !


    [honeypot email-756 move-inline-css:true]

    En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.