En cette période de confinement généralisé, je me réjouis d’une chose : chacun semble décaler son regard par rapport au voyage. Les contraintes de déplacement, le retour à l’essentiel, nous permettent d’envisager avec plus d’intérêt et de bienveillance d’autres manières de voyager. Voyager localement, le staycation comme le disent les anglophones, prendre le temps de s’émerveiller en pleine nature, privilégier les choses simples sont autant de sujets qui ont le vent en poupe et c’est tant mieux. Nous nous reconnaissons dans ces philosophies de voyage et nous avions très envie de partager avec vous nos conseils pour vivre de beaux voyages tout près de chez vous.

« Les coulisses du voyage », le podcast pour voyager avec sens et bon sens

Tous les 15 jours, je vous propose un nouveau format pour répondre à toutes les questions pratiques que vous vous posez sur le voyage.
Comment voyager près de chez soi tout en étant dépaysé ? Je vous livre toutes mes astuces dans cet épisode.

Le staycation, c’est quoi ? Définition

Est-ce que vous connaissez le staycation ? Ce terme vient de la contraction des mots « stay » (rester) et de « vacation » (vacances). Un anglicisme qui évoque tout simplement le fait de passer ses vacances depuis chez soi ou à proximité.

Dans la suite de l’article, je vais donc parler des deux situations suivantes :

  • On reste chez soi et on rayonne autour pour faire des découvertes
  • On découvre son département ou région sans loger chez soi

Dans cet article, il ne sera pas question du fait de voyager dans son propre pays, mais ce sera l’objet des épisodes suivants du podcast, alors abonnez vous pour ne pas les rater.

le staycation, ou le voyage près de chez soi
Photo de Lisa Fotios de Pexels

Pour certains, le staycation est réellement un choix assumé et bien vécu. Pour d’autres, les termes « vacances » et « à la maison » sont antinomiques et ne donnent pas très envie.

A cause de la crise du Covid 19 et selon les règles de déconfinement (au moment où j’écris un rayon de – de 100 km sera autorisé), peut être que beaucoup d’entre nous seront contraints de rester chez eux pour des raisons économiques ou légales. Mais pourquoi ne pas faire de cette contrainte une formidable opportunité ?

Comment ? Je vous donne tous mes conseils pour passer de « vraies vacances », et même vivre du « dépaysement » depuis chez soi.

Comment se mettre dans l’ambiance voyage dans un univers familier ?

Qui dit voyage dit dépaysement. Et celui ci se cache parfois plus près qu’on ne le pense. En revanche, je pense que pour le trouver, pour ne pas passer à côté, il faut être dans un certain état d’esprit.

Se créer un cadre agréable et différent chez soi

Premier conseil que je peux vous donner quand vous passez vos vacances chez vous, c’est de vous créer un cadre un peu différent, plus cosy ou confortable que d’habitude. Pas besoin d’investir, déplacez juste quelques objets, sortez d’autres décorations, ajoutez un peu de verdure à votre intérieur ou faites un peu de rangement. L’objectif c’est que vous vous sentiez bien chez vous et que le cadre change légèrement de manière à marquer le coup.

Casser ses habitudes quotidiennes

Quand on ne change pas de cadre, on peut être tenté de poursuivre ses habitudes et de ne pas être en mode « vacances » ou « voyage ». Il est donc important de casser un peu son rythme quotidien.

Bien entendu, ce temps de vacances peut être un temps de repos. Mais si vous souhaitez aussi en profiter pour faire des découvertes je vous conseille de les planifier un minimum et je vous explique pourquoi un peu plus loin.

Prendre du temps pour soi

Vous allez peut être me dire que c’est évident ! Mais je pense que ça ne l’est pas pour beaucoup d’entre nous. Quand je voyage, je peux vite être prise dans une course effrénée, un envie de profiter, de vivre chaque instant à fond car je ne sais pas si je reviendrais dans ce lieu, cette région ou ce pays. Parfois même au risque de me perdre un peu et de ne pas suffisamment m’écouter.

L’avantage du staycation, de voyager près de chez soi, c’est que l’on a moins cette pression, ce sentiment d’urgence. Si jamais, nous avons loupé un évènement, si nous remettons à plus tard la visite d’un lieu, nous savons que nous aurons d’autres occasions.

Dans un voyage près de chez soi, l’enjeu est bien de trouver un bel équilibre entre ses enjeux personnels du moment (repos, réalisation personnelle…) et la démarche de découverte propre au voyage.

Comment voir sa ville ou sa région différemment ?

Beaucoup ont peur de l’ennui et du manque de dépaysement à l’évocation des « vacances à la maison » ou « staycation ». Là encore, je pense que c’est une question d’état d’esprit. Rester dans un univers familier demande surement de rééduquer son regard, de le focaliser autrement pour voir ce que l’on a encore jamais vu.

27 1
Comment percevoir sa ville autrement ?

Entrevoir son environnement comme un visiteur

Pour cela, amusez-vous à regarder une carte des environs en détail. Vous redécouvrirez ainsi des noms familiers et des lieux que vous ne connaissez pas encore.

Si vous n’êtes pas inspirés, je vous conseille d’aller chercher de l’information auprès des offices de tourisme locaux, comme le ferait n’importe quel visiteur.

Vous serez peut être surpris de découvrir tout le potentiel qu’offre votre territoire !

Se dire que le temps est compté !

Selon moi, la première chose à faire quand on veut être dans une dynamique de voyage depuis chez soi, c’est de lister les lieux, les activités, les expériences que l’on aimerait vivre dans le périmètre que l’on s’est fixé et que l’on a toujours remis à plus tard. L’idée n’est pas nécessairement de toutes les réaliser, en cochant frénétiquement une to-do list à rallonge.

kaboompicsinblank paper with pen and coffee cup on wood table 6357 8
Photo de Kaboompics .com provenant de Pexels

Mais c’est selon moi une bonne base pour réfléchir à ce qui vous ferait le plus plaisir, ce qui a le plus de sens pour vous à un moment T. Alors, vous pourrez choisir et réaliser certaines de ces idées selon votre rythme.

Par exemple, j’habite à Nantes depuis 10 ans et je n’ai encore jamais mis un pied dans les marais de Brière à seulement 1h de chez moi, alors que j’adore ce genre de paysage. J’ai aussi travaillé 5 ans à la Tour Montparnasse, j’avais l’opportunité d’y monter gratuitement tous les jours et je ne l’ai jamais fait.

Je suis sûre que vous aussi vous pourriez donner des exemples personnels

Focaliser son regard, trouver de nouveaux angles

Je le disais plus haut, le staycation, voyager près de chez soi, demande parfois d’aller au delà de ses préjugés et de réveiller sa capacité d’émerveillement. Pour cela, tentez de regarder votre ville, territoire ou région sous un autre angle.

  • Faites travailler votre regard… dans toutes les directions, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Lors de vos balades, prenez le temps de regarder les moindres détails. Baissez les yeux, accroupissez vous, levez le nez, cherchez d’autres perspectives. Vous pouvez même vous amuser à faire un challenge photo pour vous motiver. Le géocaching et les jeux de pistes peuvent aussi favoriser cette approche.

Se faire conter le territoire

Changer de perspectives

Changez de moyen de transport ! C’est bête mais en voiture, à pied, en vélo,en bateau, accompagné d’un âne… on ne voit pas le monde de la même manière !

véloroute somme saint valéry
Sur la véloroute de la Somme

Dans les épisodes suivants des Coulisses du Voyage, je développerai les différentes manières de découvrir ou redécouvrir son territoire ou pays. Ils seront publiés courant mai et juin 2020.

Sortir de sa zone de confort

Vous voulez du dépaysement ? Et bien dans ce cas là, je vous conseille d’aller au delà de vos habitudes et même à l’encontre de vos préférences. Je m’explique ! Pour se sentir dépayser ou sortir de sa zone de confort, ce n’est pas une question de distance ni d’exploit. Il suffit parfois juste de faire un pas de côté. Pour faire ce pas, je vous propose d’aller à l’inverse de ce que vous feriez naturellement, c’est à dire aller vers les lieux ou les ambiances qui vous tentent le moins, d’expérimenter de nouvelles activités.

Parapente moulis ariège
vol en bi-place

Vous détestez marcher ? Programmez vous une petite rando !
Vous avez des préjugés sur les agriculteurs ? Visitez une exploitation et dormez dans un logement à la ferme !
Vous êtes du genre claustro, testez la spéléo dans une grotte
Bref, vous avez compris !

Profiter de l’instant présent

Je le rabâche dans tous mes articles, mais prendre son temps permet réellement d’aiguiser son regard et surtout de développer des émotions, des sensations par rapport à ce que l’on vit. Être plutôt que faire, c’est selon moi une des clés pour vivre intensément de jolis moments où que l’on soit.

fleurs somme

Cela favorise également les rencontres que l’on n’attendait pas.

Dormir à deux pas de chez soi

Pour se décentrer de son quotidien, il est parfois nécessaire de changer de cadre. Je donnais le conseil de changer un peu son intérieur pour se mettre dans un autre état d’esprit mais cela peut ne pas être suffisant.

Dans ce cas, même si vous visitez des endroits proches de chez vous, rien de vous empêche (mis à part les finances) de dormir ailleurs. Réserver un hôtel ou une chambre d’hôte pour oublier les tâches domestiques, bivouaquer en pleine nature, louer un van pour sillonner sa région sont autant de possibilités à explorer.

Pour connaître toutes mes astuces pour trouver des hébergements durables en France, je vous conseille de lire ou d’écouter l’épisode n°6 !

Conclusion

J’espère que ces conseils vous auront permis d’entrevoir tous les avantages du staycation. Au delà des raisons écologiques et économiques, le staycation est une belle occasion de réveiller son regard, ses sensations, d’être davantage bienveillant vis à vis de son territoire. Mieux, le staycation permet de développer sa capacité à s’émerveiller de chaque chose et c’est un cadeau fabuleux que l’on peut réutiliser chaque jour pour égayer son quotidien.


Quelques ressources pour organiser votre staycation, un voyage près de chez soi :

  • Les sites Internet ou locaux des offices de tourisme
  • « La diagonale du vide » est un ouvrage de Mathieu Mouillet sur son voyage de 18 mois à pied au travers des départements les moins peuplés de France. Son récit est la preuve qu’on peut trouver de l’exotisme et du dépaysement partout à condition de changer de regard et d’aller à la rencontre des autres. Si vous habitez dans l’un de ces territoires, ce sera sans aucun doute l’occasion de le percevoir différemment.
  • Le webzine #Enfranceaussi où des blogueurs voyage racontent leurs escapades en France. Vous pouvez chercher les articles par thématiques ou région.
  • Et voici une sélection de blogs qui ont une belle collection d’articles selon certaines régions :
podcast les coulisses du voyage
Cliquez sur l’image pour vous abonner au podcast

N’hésitez pas à me soumettre des sujets et me faire des retours en commentaires de cet article qui reprend les notes de l’épisode.
Et si le cœur vous en dit, mettez moi plein d’étoiles sur votre appli de podcast préférée pour faire connaitre « les coulisses du voyage » !

Soyez sympas, ne gardez pas tout pour vous ! Partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !

En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.