Sébastien et moi sommes des inconditionnels des transports en commun. Nous n’avons jamais eu de voiture et je n’ai pour ma part eu le permis il n’y a qu’un an (et depuis je n’ai jamais ou presque conduit). Avec l’arrivée de notre fils, nous avons davantage utilisé la voiture dans nos voyages mais nous l’évitons autant que possible. Les pays qui permettent de voyager sans voiture sont donc pour nous des eldorados. L’un d’entre eux : la Suisse. L’année dernière dans le Valais nous avions déjà testé les performances du train et plus généralement des transports en communs suisses et nous avions été convaincus. Alors quand l’office de tourisme Suisse nous a proposé de tester le Swiss travel pass pendant 6 jours, nous avons été emballés par l’idée.

Pourquoi il est facile de voyager sans voiture en Suisse ?

Que ce soit lors de ce voyage ou du précédent, la première chose qui nous a étonné, c’est la densité du réseau de trains et de cars de ce pays. Alors qu’en France, les gares dans les petits villages périclitent et ferment progressivement, en Suisse, nous avons eu l’impression que le moindre village ou départ de rando est accessible sans voiture d’une manière ou d’une autre. Et notre intuition a été confirmé par un fait, puisque la Suisse possède effectivement le réseau de transports publics le plus dense au monde.

Au delà de la densité, la simplicité tient également à ce que les différents moyens de transports sont très bien coordonnés (horaires cadencées). Il est rare d’attendre très longtemps lors d’une correspondance. Cela tient tout de même presque du miracle quand on sait le nombre d’entreprises de transports différentes que compte la Suisse.

Enfin, les horaires sont toujours les mêmes et les usagers connaissent à l’avance la voie de leur train, car celle ci ne change jamais !

Si prendre les transports publics en Suisse peut vous sembler onéreux, nous avons peut être une solution pour vous…

Le swiss travel pass, Késaco ?

Afin d’utiliser le réseau pleinement, la Suisse a mis en place pour les visiteurs le swiss travel pass.

Le swiss travel pass est un billet qui permet de prendre tous les transports en commun (trains, bateaux et cars) suisses de manière illimitée pendant un temps donné 3, 4, 8 ou même 15 jours. Ces jours peuvent être consécutifs ou flexibles.

Dans le cas d’un swiss travel pass flexible, les jours où vous désirez utiliser votre pass peuvent être déterminés dans un créneau d’un mois. Idéal pour rentabiliser son pass tout en prenant son temps.

Ce sésame ouvre même l’accès aux trains panoramiques (il y aura certaines fois un supplément demandé pour la réservation qui est obligatoire), aux transports au sein de 90 villes et à l’entrée de 500 musées. Pour d’autres moyens de transport, des réductions peuvent être appliquées.

Toutes les informations détaillées sur le swiss travel pass ici !

Mais trêve d’informations pratiques abstraites ! Place au récit de notre escapade suisse sans voiture

Notre escapade suisse avec le Swiss travel pass

Arrivée de Paris avec le TGV Lyria, nous commençons à tester notre pass à Lausanne puisque nous n’avons alors nul besoin de prendre des tickets de métro pour rejoindre notre hôtel. A Lausanne, il n’y a pas de portillon pour entrer dans le métro donc nous avions juste à avoir nos pass sur nous, un jeu d’enfant. Idem pour le bus !

De Lausanne à Saint Saphorin en train

Ce voyage de 5 jours en Suisse démarre à Lausanne où nos regards vont vite se tourner vers le lac Léman. Amoureux de la nature que nous sommes, nous avons vite voulu faire une petite escapade en dehors de Lausanne pour découvrir les célèbres vignobles en terrasses de Lavaux.

Dans un autre pays, nous aurions surement dû prendre une voiture pour rejoindre un des nombreux villages qui permettent de les découvrir. Mais avec le train en suisse, c’est un jeu d’enfant. En à peine 20 minutes, le train nous déposait à Saint Saphorin. De la gare, plusieurs itinéraires de randonnées étaient possibles. Certains d’entre eux rejoignaient des villages eux mêmes reliés par le train.

Et pour les inconditionnels du train, sachez qu’il est même possible de découvrir le vignoble à l’aide d’un petit train touristique !!! Notre fils nous l’a réclamé à corps et à cris mais nous avons préféré marcher et contempler la vue superbe sur le lac Léman.

De Lausanne à Montreux en bateau à vapeur

Nous vous parlons beaucoup du train mais le swiss travel pass permet aussi de se déplacer en bateau et pas n’importe lesquels. Plutôt que de rejoindre Montreux en train, nous avons opté pour une croisière sur le lac Léman sur un magnifique bateau belle époque à vapeur. La Suisse qui compte de nombreux passionnés de bateaux à vapeur est réputée pour avoir la plus belle flotte au monde. Et en voyant arriver « La Suisse », le fleuron de la flotte du Léman, nous aurions eu du mal à démentir cette réputation.

Notre fils en pleine période « véhicules en tout genre » est aux anges et nous retombons en enfance. La roue charriant l’eau, les nuages voluptueux de vapeur, les turbines en action, chaque détail est un spectacle en soi. Un voyage dans le temps également car le bateau de style belle époque est très bien conservé et restauré.

Quand il prend le large, nous percevons d’autant plus toute la beauté du lac Léman et des vignobles en terrasses dont on mesure l’étendue. Le Lac Léman prend des nuances turquoises ou émeraude par endroit, la contemplation agrémentée d’un petit apéro et d’un bon repas prend des airs d’instant parfait.

Bref, vous l’aurez compris, nous avons adoré et nous vous conseillons grandement de tester cette expérience.

De Vevey aux pléiades en train à crémaillère

Autre mode de transport insolite testé lors de ce voyage, le train à crémaillère. Pour les néophytes, sachez que ce type de train est utilisé là où les pentes sont très importantes. Un rail denté s’encastrant dans une roue motrice centrale permet au train de conserver son adhérence et de continuer à avancer. C’était une première pour nous et cela nous a prouvé que les suisses ne reculent devant rien pour développer le train dans leurs contrées. D’ailleurs, le train sur la pente la plus raide du monde (38%) se trouve en Suisse au mont Pilatus.

Celui que nous avons emprunté entre Vevey et les pléiades était moins raide, mais l’ascension était déjà impressionnante. Au delà de mener aux pléiades, point de départ de nombreuses randonnées, c’est aussi un mode de transport quotidien pour les personnes qui vivent dans les hauteurs de Vevey. Les arrêts se font à la demande comme dans le bus, ce qui peut paraître surprenant au premier abord pour un train.

De Montreux à Gstaad en train panoramique – le mob panoramic

Difficile de dire quel moyen de transport nous a le plus conquis tant ils sont différents. Mais le train panoramique emporte peut être la mise. Nous adorons le train car il permet de se laisser porter et d’admirer déjà le paysage, de se projeter dans la prochaine destination avec un confort appréciable. Avec un train panoramique, l’expérience est décuplée. Surtout quand la cabine d’une des extrémités du train est entièrement vitrée, offrant à nos yeux ébahis 180° de pur contemplation. C’est ce que nous avons vécu entre Montreux et Gstaad dans le mob panoramic. Une curiosité unique en Suisse, la cabine du conducteur étant située au dessus des passagers.

Le train monte pour surplomber Montreux et le lac Léman, offrant un panorama sensationnel. Nous admirons les demeures dans les hauteurs et imaginons la vue depuis leur chambre, magique. Puis rapidement, le train s’éloigne de la ville et ce sont les vallées qui se succèdent. Parfois la brume vient nous cacher le spectacle. Heureusement pour nous, pas trop longtemps. Dans les environs de Gstaad, la montagne devient de plus en plus belle. Nous ne savons pas où donner de la tête, mais nous commençons à pressentir que nos balades à Gstaad seront sans aucun doute magnifiques.

Durant cette heure et demi, le temps a filé à une vitesse folle, nous n’avions besoin d’aucune autre distraction. C’est bien la première fois que nous n’étions pas pressés d’arriver.

De Gstaad à Rellerli en télécabine et cars postaux

Pour nos deux excursions nature autour de Gstaad, à savoir le lac de Lauenen et Rellerli nous pouvions emprunter les cars postaux ainsi que la télécabine (pour Rellerli). Pour des questions de temps et d’organisation, nous avons un peu triché en allant en voiture au lac de Lauenen mais nous avons bien vérifié et c’est tout à fait possible et même facile d’y aller à partir de Gstaad (30 min). Accéder à une si belle randonnée sans voiture, c’est vraiment une belle surprise. Nous en avons bien profité en déjeunant au restaurant sur place et en effectuant une petite balade où nous avons dû nous arrêter toutes les 2 minutes tant le paysage était beau.

Quant à la télécabine menant à Rellerli depuis Shonried, le swiss travel pass permet une réduction de 50%, ce qui n’est pas négligeable !

Notre conclusion :

Au delà de l’économie (point que nous développons plus bas), nous avons surtout apprécié la liberté qu’offre le Swiss travel pass. Nous aimons bien décider à la dernière minute de notre programme. Alors ne pas avoir à réserver, ni prendre un billet à l’automate, c’est un avantage colossal par rapport à notre manière de voyager. En fonction des lieux, les transports sont en plus très fréquents ce qui décuple la sensation de liberté.

Le fait de pouvoir voyager de manière illimitée stimule aussi les excursions. Nous ne sommes pas là à compter combien le trajet va nous couter, on ne se prend plus la tête et on y va. D’une certaine manière, on ne prend aucun risque.

C’est le même sentiment avec les musées. D’ordinaire, les musées ne font pas partie de nos activités préférées en voyage. Nous avons bien souvent peur d’être déçus ou de ne pas pouvoir rester suffisamment longtemps pour en profiter (si jamais cela ne plait pas à notre cher enfant). Avec ce pass, comme de nombreux musées sont gratuits et inclus, peu importe si on reste 5 min ou 3 h, on ne débourse pas un franc supplémentaire. Cela nous a incité à visiter des musées ou des sites qu’on n’aurait surement pas fait comme le musée olympique à Lausanne. Et bien que très peu fans de ce que sont devenus les JO, nous avons apprécié la pédagogie du musée et son caractère ludique qui met davantage l’accent sur les valeurs de l’olympisme plutôt que le côté business.

pour aller plus loin, lisez le détail de notre itinéraire de la riviera vaudoise à Gstaad

Comment bien utiliser son swiss travel pass ? Nos conseils pratiques

Évaluer l’intérêt de prendre ou non un swiss travel pass en fonction de votre projet de voyage

Le swiss travel pass, au delà de son côté pratique est surtout un moyen de faire des économies. Afin que cela soit vraiment le cas, nous vous conseillons d’évaluer globalement le coût des transports et musées que vous prévoyez de faire lors de votre voyage pour avoir une idée du budget et le comparer au swiss travel pass.

Ce pass s’applique vraiment aux voyages itinérants, pas aux séjours fixés à un ou deux endroits. Évidement plus les distances de trains seront importantes entre vos points d’étapes, plus le pass a des chances d’être rentable. Si vous êtes un grand amateur de musée, le pass peut également s’avérer économique.

Pour faire la simulation des coûts de vos transports vous pouvez consulter le site suivant : https://www.sbb.ch/fr/

Si votre voyage dure 5 à 7 jours, il faudra réfléchir si un pass 4 jours ou 8 jours est le plus propice en fonction de la fréquence et la nature de vos déplacements et visites. Pour 5-6 jours je pense qu’un pass 4 jours sera surement plus rentable (quitte à payer les frais du 5ème jour à part). Dans ce cas, concentrez les visites et transports les plus couteux sur les 4 jours inclus dans le pass.

Enfin, sachez qu’il existe une version demi-tarif du Swiss travel pass. Une possibilité de plus à étudier en fonction de votre voyage !

Choisir un swiss travel pass consécutif ou flexible ?

Le swiss travel pass fonctionne de deux manières différentes. Soit il est valable pendant un nombre de jours consécutifs, soit vous pouvez opter pour des jours non consécutifs (dans la limite d’une période d’un mois).

Avant de faire ce choix, sachez que le pass flexible est plus coûteux. Opter pour ce pass dépendra donc de la manière dont vous aller voyager mais également de la nature de vos déplacements et visites. Je pense que ce pass peut être intéressant si vous faites un voyage avec des escales assez espacées entrecoupées de jours où vous vous posez au même endroit.

 

Ne pas oublier tous les avantages du Swiss travel pass (musées etc.)

Pour profiter pleinement du Swiss travel pass n’oubliez pas qu’il ouvre aussi aux avantages suivants :

  • Gratuité pour les enfants de 6 à 16 ans qui voyagent avec vous grâce à la carte famille (gratuite).
  • Gratuité de la plupart des musées de Suisse. Vous trouverez la liste des musées inclus ici.
  • Gratuité ou réductions sur les trains de montagnes et certaines télécabines. Pensez à demander !

 

Quelques outils pour vous aider à en profiter à fond

Et pour terminer, voici quelques outils qui peuvent vous être utiles durant votre voyage.

Voyager sans voiture en Suisse : Notre guide pratique pour utiliser trains, bateaux et cars postaux en économisant grâce au swiss travel pass
Épingle moi sur Pinterest !

Ce voyage a été rendu possible grâce au soutien de l’Office de tourisme Suisse, La région de Vaud Léman et Swiss travel System. Nous gardons cependant toute notre liberté éditoriale.

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.