Les avis divergeaient concernant Sun Moon Lake. Paradis pour les uns, arnaque pour les autres, nous hésitions à y aller. Les prévisions météo n’étant pas trop mauvaises, nous décidons d’aller voir par nous même le plus grand et plus connu lac de Taïwan. L’endroit de prédilection des lunes de miel des Taiwanais, ça ne doit pas être si mal ! Et ce nom si poétique : la lac de la lune et du soleil…

C’est après une longue journée de transport que nous arrivons à Sun Moon Lake. Le soleil est en train de se coucher sur les montagnes quand notre bus arrive. Ces vagues de montagnes en ombre chinoise augurent un joli paysage. Mais il nous faudra attendre le lendemain pour qu’il se dévoile complètement.

Cien pagoda où quand les éléments sont contre nous

Pour la première partie du séjour, nous logeons du côté de Ita Taho dans une guest house bon marché. En arrivant, une télé à fond nous accueille à défaut d’une personne présente à la réception. En guise de welcome, un panneau discret nous indique qu’il faut se débrouiller à récupérer les clés de la chambre au restaurant voisin. Bien sûr la personne dudit restaurant, bien que très sympa, ne parle pas un mot d’anglais. Elle comprend néanmoins notre but, appelle la proprio qui vérifie notre identité et l’autorise à nous donner les clés. Cette absence d’accueil nous refroidit. De tout le séjour, nous ne croiserons aucune personne du staff. En guise de petit déjeuner, nous aurons le droit à un wrap posé négligemment sur le comptoir de la réception à 7h30 (pas d’autres horaires possibles) et ce après avoir harcelé par texto la proprio. Bref, il n’y a pas mort d’homme mais nous préférons tout de même donner notre argent à des personnes qui ont un peu plus de considération pour leurs clients.

J’évoque ces petites déconvenues car les premiers instants dans un lieu peuvent parfois être décisifs et teinter temporairement ou de manière indélébile un lieu. Cela pose aussi le contexte qui est selon moi toujours important pour appréhender un récit personnel.

C’est donc légèrement agacés que nous entamons notre première journée de visite. Direction Cien pagoda, une pagode perchée dans les hauteurs de Sun Moon lake et qui promet une vue à 360° de toute beauté. Sauf que le soleil a décidé, lui aussi, de se faire la malle et de nous laisser en plan. Nous montons donc les 400 marches qui nous séparent de la pagode puis la centaine à l’intérieur de l’édifice sous une brume tenace et une pluie fine et collante. Autant vous dire qu’il nous faudra beaucoup d’imagination pour profiter de la vue. Mais malgré cela, c’est un lieu que nous vous conseillons vivement, car effectivement c’est surement le meilleur point de vue sur le lac.

En redescendant de la pagode et en rejoignant la route principale, vous ne serez qu’à 5 minutes du temple de Xianzang. Nous nous y sommes réfugiés en attendant le bus. Les moines à l’entrée nous voyant trempés ont absolument voulu nous donner un parapluie. Nous refusons poliment, ils nous regardent compatissants et incrédules. Nous naviguons à travers les salles mais notre ignorance sur le bouddhisme et le chinois ne nous permettrons pas de profiter pleinement de cette visite. Nous nous contenterons de la beauté et de l’harmonie de l’architecture. Hélio quant à lui se prend d’affection pour des machines qui en échange de 10 dollars taiwanais vous distribuent de petits rouleaux de papiers avec des écrits bouddhistes. J’ai tenté d’en décrypter le contenu avec google translate, en vain.

De retour à Ita Taho, nous découvrons les ruelles menant au port. Elles regorgent de restaurants et de boutiques pour les visiteurs. Pour manger, rien de plus simple, à condition de ne pas s’y prendre trop tard. A 19h-19h30 on peut déjà vous refuser l’entrée. Heureusement, il y a toujours un stand de street food pour vous sauver la mise, votre ligne ne vous remerciera pas, mais votre estomac sera reconnaissant.

Maolan mountain trail et chemin de Xiangshan : les prémices de la réconciliation

Cette première journée à Sun Moon lake, vous l’aurez compris, ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Un peu abattus nous quittons cette guest house (heureusement que nous n’avions réservé que deux nuits) pour rejoindre notre deuxième hébergement de l’autre côté du lac. Nous sommes invités gentiment au 5 boat house, sur notre initiative. L’accueil n’a rien à voir et le lieu est d’entrée très accueillant. Un jardin de cactus et de succulentes sur le perron, des bateaux en guise de mobilier et un énorme ours en peluche au bas de l’escalier. Une décoration qui part dans tous les sens mais qui a beaucoup de charme (+ d’infos sur cet hébergement dans les informations pratiques). Les propriétaires nous donnent toutes les informations nécessaires pour découvrir le lac.

Le début d’une courte randonnée étant situé tout près de l’hôtel, nous décidons de commencer par là. Le chemin de Maolan Mountain grimpe pour atteindre une vue dégagée sur le lac au niveau d’une station météo. En chemin, nous croisons plusieurs plantations de thé. Le thé noir est la spécialité de la région et on trouve de nombreux produits qui l’utilisent. Ces alignements d’un vert tendre sont photogéniques. Le lac n’est pas loin mais pour l’instant il se cache derrière la végétation. Sur la route, quelques points de vue aménagés permettent de l’apercevoir.  D’autres voyageurs suréquipés (au regard de la difficulté de cette marche) s’extasient autant devant Hélio que le paysage. Enthousiasme qui lui fait parfois un peu peur. A chaque mimique de sa part, chaque geste, nous entendons une salve de Ohhhhh ahhhhhh he’s so cuuuute. Fait incongru, nous marchons pendant un moment sur des sonorités latinos qui s’échappent de la radio d’un des marcheurs. Arrivés à la station météo, le point de vue est beau. Les marcheurs en profitent pour casser la croute et nous nous faisons offrir des fruits. Ce fût une balade sympa qui nous a permis de nous dégourdir les jambes, car les propositions de randonnées ne sont pas légion par ici.

L’autre balade à pied recommandée est celle qui mène du temple Longsheng à Xiangshan. Vous y croiserez de nombreux cyclistes car c’est en fait une piste cyclable. Passés les grands hôtels, vous aurez de jolis points de vues. Malheureusement pour nous, le temps n’était pas à la fête, une brume voilait ce joli panorama. Il y règne une ambiance légère où jeunes en quête de spots à selfie côtoient les pêcheurs locaux. Les amoureux transis ne sont pas en reste, la destination est réputée pour être romantique.

Si le temps est de la partie, nous vous conseillons d’aller voir le coucher de soleil au niveau de « Xiangshan overlook plateform » (voir la carte à la fin de l’article). C’est un des spots sunset que l’on nous a conseillé tout comme depuis le parvis du temple Wenwu. Envoyez nous une petite photo histoire de nous faire rager si vous y allez !

Le tour de sun moon lake en vélo

Incontestablement, le vélo fût pour nous le bon moyen d’appréhender et de découvrir le lac. Une carte détaillée permet de connaitre les itinéraires pédestres ou ouverts au vélo. Sachez avant de vous aventurer dans cette balade que si vous décidez de faire le tour complet du lac, vous devrez sur certains segments passer par la route et que cela grimpe fortement par endroits. Donc nous vous conseillons soit d’être en forme, soit de louer un vélo électrique. Ne souhaitant que faire quelques tronçons (ceux qui ne passent pas par la route), un vélo classique nous a suffit.

En récupérant les vélos (la location était offerte par la guesthouse), nous avons la belle surprise de découvrir que Taïwan est définitivement une destination « enfants bienvenus ». Chez les loueurs de vélo, vous trouverez en effet sans aucune difficulté des vélos avec place pour enfant intégrée. Je n’avais jamais vu ce système et il a beaucoup plu à notre lémurien qui avait l’impression d’être un grand.

En vélo, nous sommes partis depuis le temple Longfeng pour rejoindre le temple Wenwu. Ceci correspond sur la carte au chemin Hanbi, shuishe lakeside et steps of year (1,2 et 4).  Nous profitons d’être au bord du lac pour observer sa végétation et les oiseaux. La vue au loin sur la multitude de montagnes est superbe. Seule ombre au tableau, quelques hôtels gigantesques défigurent par endroit (à notre sens) le paysage. Cette balade fût simple, aucune chose extraordinaire à vous raconter, que le plaisir d’être ensemble, de sentir la caresse du soleil et de s’amuser des rires de notre enfant.

Le temple de Weinwu : la perle du sun moon lake

A l’arrivée près du Weinwu temple, un très long escalier reste à franchir pour y accéder. Nous abandonnons nos vélos un instant pour une petite visite culturelle. Visite qui s’avéra beaucoup plus longue que prévu tant l’endroit nous a charmé. En montant les escaliers, de nombreux ornements, des cloches dorées agrémentées de messages sont accrochés aux grilles. Surement des vœux ou prières des fidèles de passages. Leur éclat trahit leur nouveauté. Avec le soleil, les vœux les plus anciens se ternissent. Il y a beaucoup de poésie dans ces milliers de rêves accrochés ici, une succession d’espoirs, la promesse du meilleur.

Nous sommes accueillis par un énorme chien dragon qui fout la frousse à notre lémurien. Nous ne tardons donc pas à gravir les dernières marches pour entrer dans le temple. Là, c’est une succession de superbes détails architecturaux qui gâtent notre regard. Nous errons au hasard, de salle en salle, dans un dédale où Seb et moi finissons par nous perdre. Il nous faudra un moment pour nous retrouver, une minute pour nous enguirlander mutuellement, une minute pour nous réconcilier. Hélio a repéré un bassin avec des carpes, s’ensuit alors une séance « fishwatching »qui met tout le monde d’accord. Les taïwanais qui ont un sens aigu du business ont pensé à tout, il y a un distributeur de nourriture de poisson tout près du bassin, malin !

Sun moon lake fût finalement pour nous une douce parenthèse. Même si les paysages ne sont pas ultra spectaculaires et mis à part quelques grosses structures qui entachent un peu l’harmonie du paysage, nous avons passé un très un joli moment !

Guide pratique – visite du Sun Moon Lake – lac de la lune et du soleil

Si tu veux me garder, épingle moi sur Pinterest !

Comment se rendre à Sun Moon Lake ?

A partir de la main station de Taipei, prenez un train en direction de Taichung. Vous pouvez opter pour le train rapide HSR (comptez 1h environ) ou le TRA (plus de 2h). Les prix sont très différents donc à vous de choisir en fonction de vos priorités (temps ou argent).

A Taichung, vous trouverez à la gare un kiosque vendant les billets en direction de Sun Moon Lake. Pour économiser un peu vous avez la possibilité d’acheter directement l’aller retour.

Vous pouvez également vous procurer le sun moon lake pass qui combine les transports en commun : bus et bateau ou même les entrées aux différentes activités si elles vous tentent : vélo, ropeway, village culturel aborigène etc. Les forfaits incluent au minimum un aller retour depuis Taichung et vont de 390 à 1060 TWD (13 à 33 euros).

Où loger à Sun Moon Lake ? le 5 boat BnB

Nous avons testé deux hébergements à Sun Moon Lake. Le premier situé à Ita thao ne nous a pas laissé un souvenir impérissable, donc désolé nous n’avons pas de bonne adresse de ce côté là. Mais c’est intéressant d’y loger, la ville étant plus petite, avec des hôtels un peu moins gros qu’à Suishe.

En revanche, de l’autre côté du lac, à Suishe, nous avons eu un coup de cœur pour un bed and breakfast. Nous l’avions repéré sur le net et ses chambres thématiques nous avait fortement intriguées. La déco semblait décalée et l’endroit sympa pour les enfants. Je précise qu’à notre initiative, nous avons été gentiment invités par les propriétaires durant 3 nuits. Et quelle bonne idée nous avons eu de les contacter ! Par chance une des chambres les plus insolites était libre, la chambre dinosaures ! Des dinosaures par dizaines se retrouvent sous différentes formes dans la chambre (tête de lit, peluches, jouets pour le bain, toboggan, livres …). Une idée super sympa qui est née dans la tête des enfants des propriétaires. Une chambre pensée par un enfant ça ne peut que plaire à un autre enfant et surement encore plus aux parents. Seb et moi étions comme des petits fous, un vrai moment de régression. Je ne sais pas qui de nous ou d’Hélio était le plus enthousiasmé par cette chambre.

Au delà de la décoration, la chambre était très spacieuse et lumineuse. La grande baie vitrée permettait même d’apercevoir le lac. Petite attention sympathique, du thé et quelques friandises à grignoter sont disposées sur un plateau. Un frigo permet également de conserver ses boissons au frais ainsi que de la nourriture. Dans la salle commune qui dispose d’un micro-onde, réchauffe biberon, cuit vapeur pour le riz, vous trouverez aussi de l’eau froide et chaude à disposition ainsi que du café, thé, gâteaux en libre service. En revanche, il n’est pas possible de cuisiner.

La famille propriétaire du lieu est charmante. Toujours un sourire et des informations bien utiles pour visiter au maximum le lac. Cette générosité se ressent dans tout le lieu.

Seul bémol, le petit déjeuner inclus ne se prend pas dans le B&B mais dans un fast food à 5-8 min à pied. Le propriétaire vous donnera des bons à utiliser. Je vous conseille plutôt d’acheter de quoi préparer votre petit déjeuner et de le consommer dans la salle commune qui dispose déjà de thé, café. Ce sera beaucoup plus convivial, diététique et pratique.

Tarif : environ 60 euros la chambre double, petit déjeuner, wifi, location de vélo inclus. 90 € à 130 € pour les chambres thématiques (jusqu’à 4 adultes).

Infos pratiques et réservation

Que voir, que faire à Sun Moon Lake ?

Sun Moon lake est un endroit très touristique à Taïwan, il existe donc de multiples attractions :

  • Faire le tour du lac en vélo
  • Se balader en bateau sur le lac
  • Prendre un funiculaire (sun moon lake ropeway) pour voir le lac d’en haut (on trouvait cette infrastructure un peu too much pour l’endroit donc on a préféré s’abstenir)
  • Se balader à pieds sur les différents itinéraires de randonnée (de 30 min à 7h de marche)
  • Visiter le Formosan Aboriginal culture village : un mélange entre parc d’attraction et centre culturel. Nous avons fait l’impasse, mais les retours sont généralement positifs
  • Faire du paddle (seul le 5 boat, l’hébergement dont on vous a parlé, propose cela pour l’instant, c’est une manière très différente de visiter le lac)
  • Monter en haut de Cien pagoda
  • Visiter les différents temples autour du lac, celui de Wenwu est particulièrement beau

Quand visiter le sun moon lake ?

Si vous aimez l’ambiance brumeuse, vous serez servis quasiment à coups surs. Plus sérieusement, votre ennemi premier pour le sun moon lake sera d’éviter la haute saison, car en période touristique, la foule risque de gâcher votre séjour. C’est d’ailleurs souvent la raison des retours négatifs que l’on peut lire ici ou là.

  • Premier point : éliminez les week end. Beaucoup de taïwanais fuient la chaleur et le bruit de Taipei pour deux jours au bord du lac.
  • Deuxième point : évitez les périodes de vacances, à savoir janvier / février (nouvel an chinois) et octobre.
  • Troisième point : évitez la période de mousson accompagnée parfois de typhons. Elle est la plus forte entre juin et octobre

Ce qui nous laisse… Idéalement novembre et décembre en semaine, ainsi que mars, avril, mai et début juin en semaine également.

Vous en voulez plus ? Retrouvez tous nos articles sur Taïwan

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !

  

En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.