Trollstigen, également connue sous le nom de « l’échelle du Troll », est l’une des routes de montagne les plus spectaculaires de Norvège. Elle est située dans le sud ouest du pays dans le comté de Møre og Romsdal. Que voir sur la Trollstigen de Geiranger à Andasnes ? Comment visiter la route des trolls en mode road trip ? Notre guide !

Sur 100 km, cette portion scénique est réputée pour ses lacets serrés serpentant entre des sommets montagneux et des fjords à couper le souffle. Exiguë, elle est aussi très raide par endroits avec des pentes à 10-12%, la parcourir est donc une expérience à part entière. Sa beauté et sa renommée l’ont fait entrer dans le club des routes touristiques nationales à découvrir absolument lors d’un road trip en Norvège.

Que voir sur la Trollstigen ? La route des trolls

La route des trolls est un tronçon de la route 63 s’étendant entre Andalsnes et Geiranger sur 100km. Au delà, d’un côté comme de l’autre, la route 63 se poursuit et reste également magnifique. Je vous parlerai donc de plusieurs spots sur cette route sachant que le point névralgique de Trollstigen (celui le plus connu) se situe au niveau du grand centre d’information et de la cascade Stigfossen, un des endroits où les virages en épingles sont les plus impressionnants.

Andalsnes

La trollstigen démarre officiellement à Andalsnes. Cette petite ville pittoresque située dans la région de Møre og Romsdal est nichée au pied de hautes montagnes et est entourée de paysages naturels spectaculaires, notamment le Romsdalsfjord, qui ajoute à son charme. Ses sommets imposants que sont le Romsdalshorn et le Trollveggen en font un lieu attirant pour les randonneurs, les alpinistes et grimpeurs.

De nombreux départs de randonnées sont proposés depuis Andalnes ou à proximité pour rejoindre la Romsdalseggen, le Romsdalen Valley, et le Trollstigen.

trollstigen

Prendre de la hauteur dans cette région est toujours un excellent moyen d’accéder à des panoramas époustouflants mêlant sommets grandioses et fjords langoureux.

Rampestreken, une plateforme suspendue à 500 m de hauteur est l’un des point de vue les plus plébiscités. On y accède après une montée de 2km nécessitant 1h30 de marche. Cela grimpe fort mais les panoramas valent les efforts. Certains peuvent tricher car un téléphérique permet de monter en haut de la montagne. Il ne reste alors qu’à marcher 15 à 20 min. Cette facilité d’accès explique aussi le fort taux de fréquentation, notamment l’été.

Soyez stratégique dans vos heures de visite. Malheureusement pour nous, le temps était complètement bouché lors de notre passage, nous avons donc zappé cette ascension.

route des trolls

Le Romsdalsfjord est quant à lui un endroit idéal pour la pêche, la navigation de plaisance et la détente au bord de l’eau. Sa surface oscillant entre le gris perlé et le bleu céruléen hypnotise tous ceux qui le regarde trop longuement. Andalsnes est aussi connu pour sa ligne de chemin de fer qui relie Dombås. Elle est considérée comme l’une des plus belles lignes de chemin de fer de Norvège. Mais c’est le ruban asphalté de la route 63 qui nous appelle cette fois-ci.

Stigfossen

Depuis Andalsnes, la route traverse des paysages majestueux au creux des montagnes pour grimper ensuite progressivement. Les cascades dévalent les pentes tantôt en mince filet, tantôt en drapé puissant. On ne sait plus où donner de la tête. L’effet de cette route mythique agit instantanément et s’intensifie à mesure que nous approchons de sa cascade la plus magistrale : Stigfossen.

stigfossen

Du haut de ses 320 mètres, nous ne tardons pas à la voir apparaître depuis la route. Avant d’atteindre la fameuse passerelle suspendue, nous prenons le temps de nous arrêter aux différents points de vue situés en contrebas de la cascade, avant la dernière série de virages.

Des emplacements prévus sur le bas côté permettent de se garer pour profiter du spectacle sans gêner les autres automobilistes. A l’un d’entre eux, il y a même un petit sentier qui s’engouffre dans la végétation luxuriante. Elle s’épanouit dans une humidité maximale due à la fonte estivale des glaciers et accentuée par la brume épaisse.

visite trollstigen

Durant tout notre séjour, le répertoire musical de l’eau a accompagné nos balades. Au pied de Stigfossen, le morceau se compose d’un grondement assourdissant et hostile. Il nous alerte sur la puissance des éléments. En traversant un petit pont, nous sentons son souffle, des millions de gouttelettes microscopiques se collant à notre peau.

visite stigfossen

Après cette parenthèse rafraichissante, il est temps de nous approcher de Stigfossen.

Passerelle suspendue et centre d’information de Trollstigen

En grimpant sur cette route sinueuse, nous atteignons tranquillement le centre d’information de Trollstigen. Tranquillement, car les virages tassés à flanc de falaises invitent incontestablement à la lenteur.

En voyant le centre d’information nous sommes étonnés par l’architecture moderne du bâtiment pensé par l’architecte norvégien Reiulf Ramstad. Tout de béton et de verre, il se distingue autant qu’il se confond dans ce paysage tranchant et minéral. Ce bâtiment accueille un lieu d’exposition et d’information, un restaurant, une boutique et des services pratiques (toilettes…).

point de vue stigfossen

Une passerelle s’en échappe et part en direction de la cascade. Un premier point de vue est situé au-dessus de l’endroit où la cascade Stigfossen se jette dans le vide. Prenez le temps de suivre le reste de la passerelle, car c’est au deuxième belvédère que la vue est la plus incroyable. Le panorama vaste allie la souplesse de la route et la rigidité des montagnes. Les nuages apportent une touche dramatique à ce décor hors-norme. Nous avons passé un long moment à le détailler sous toutes ses coutures.

Gudbrandsjuvet

Même si la cascade de Stigfossen est le point d’orgue de cette route de Trollstigen. La suite n’en demeure pas moins superbe et vaut la peine d’être parcourue. L’eau poursuit son omniprésence. La rivière Valldola longe la route, creuse son chemin à travers la roche calcaire et sculpte des gorges étroites.

Nous nous sommes arrêtés à Gudbrandsjuvet où une passerelle est aménagée au dessus de l’une d’elle. Il y a même un café très mignon où il est agréable de faire une pause durant le road trip. A cet endroit, il est aussi possible de s’arrêter pour la nuit au Gudbrandsjuvet camping (voir hébergement dans les informations pratiques).

Fjord de Valldal

La route se prolonge vers la région de Valldal réputée pour son agriculture prospère, en particulier pour ses vergers de pommiers et la culture des fraises. La ville de Valldal, au bord d’un fjord, est très agréable avec ses maisons colorées et ses petites boutiques. Nous avons eu l’occasion d’y faire une pause pour faire une activité phare en Norvège, du kayak dans un fjord. Quel plaisir de glisser sur l’eau silencieusement, de s’approcher des colosses montagneux.

Faire du kayak en Norvège

Dans l’immensité du fjord de Valldall, notre embarcation semble rapetisser à mesure que l’on s’éloigne de la rive. En chemin, le guide nous raconte toutes les particularités de vivre au bord d’un fjord, comment il rythme la vie et les usages des habitants. Il attire aussi notre attention sur toute la faune qui s’y épanouit.

Nous avons même le droit à une dégustation d’algues en direct. Si la pointe iodée séduit mon palais, la texture caoutchouteuse ne me convainc pas du tout. Nous rejoignons ensuite la ville de Linge à quelques kilomètres pour traverser le fjord en ferry et poursuivre la route 63.

Le point de vue Ørnesvingen

Avant d’arriver dans la ville de Geiranger, nous nous arrêtons au point de vue d’Ornesvingen. Situé dans les hauteurs de Geiranger, il embrasse toute l’immensité du fjord. Les bateaux de croisières, malgré leur taille, semblent aussi fragiles que des jouets d’enfants. Leurs sillages dessinent des œuvres éphémères. Ce belvédère est très célèbre et en admirant la vue on comprend rapidement pourquoi. Un parking permet de se garer et de prendre le temps d’en profiter. Il marque aussi le début d’une série de 11 virages très étroits sur 8 km menant au centre de Geiranger, sur les rives du fjords.

geiranger fjord

Le fjord de Geiranger

Geiranger fait partie des lieux les plus connus de Norvège pour son cadre naturel fabuleux avec en toile de fond le spectaculaire Geirangerfjord. Ce patrimoine est même reconnu internationalement par l’Unesco.

Tout autour de la ville, c’est une succession de pépites naturelles, montagnes verdoyantes, cascades féériques et falaises abruptes. Si certains arrivent à Geiranger en voiture, beaucoup font la rencontre de cette ville à bord d’un bateau. Geiranger est en effet une escale incontournable lors d’une croisière entre Alesund et Geiranger (aller retour).

norvege 2427 1 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Comme à Valldall, on peut aussi explorer le Geirangerfjord en kayak, de quoi se sentir vraiment microscopique.

Explorer le Geirangerfjord en kayak

Il est agréable de se balader dans le centre ville de Geiranger avec ses nombreux cafés, restaurants et boutiques. Mais nous avons été étonnés par sa grandeur et sa frénésie au regard des autres villes traversées en Norvège. On peut retrouver de la tranquillité en randonnant dans les alentours jusqu’à la ferme de Skagefla ou en admirant les différents points de vue sur le fjord.

Réserver une excursion autour de Geiranger (Dalsnibba, Flydalsjuvet, Eagle Bend & Fjord)

Retrouvez notre article dédié à la visite de Geiranger et son fjord

La Vallée de Breiddalen

La route officielle des trolls s’arrête à Geiranger mais en réalité on peut tout à fait poursuivre sur la route 63. J’ai d’ailleurs adoré la portion juste après Geiranger et je n’ai pas résisté à l’idée de vous en parler ici pour conclure en beauté cet article. En effet, en continuant la route, on atteint après 20 km des vallées qui s’élargissent et accueillent une succession de lacs entourés de montagne.

road trip trollstigen

L’altitude est telle qu’en plein été, il n’est pas rare de voir quelques icebergs et plaques de glace divaguer sur l’eau. Il y a de nombreux endroits le long de la route où l’on peut d’arrêter pour faire une pause, aller se balader ou passer la nuit avec son véhicule aménagé (comme nous en voiture avec tente de toit). C’est particulièrement agréable au niveau des lacs de Djupvatn et Langvatn dans la vallée de Breiddallen.

road trip route des trolls norvège

Conseils pratiques : Trollstigen – la route des Trolls

Organiser son road trip en Norvège et comment accéder à la route des trolls (trollstigen) ?

La route des trolls se situe entre Andalsnes et Geiranger (le tronçon est plus ou moins long selon les sources) qui représente 100km de la route 63. Si vous venez de Bergen ou Oslo au sud, il faut compter 7h de route pour rejoindre Geiranger. Depuis Trondheim au Nord, prévoyez entre 4 et 5h de route pour aller jusqu’à Andalsnes. La route des trolls s’intègre bien dans un road trip d’une ou plusieurs semaine à travers la Norvège dans la région des fjords.

Pour notre road trip en Norvège, nous avons voyagé avec Nordic Nomads. Nous avons adoré le concept, car au delà de vous proposer un itinéraire superbe dans la région des fjords, cette agence vous met à disposition une voiture équipée d’une tente de toit et tout le matériel nécessaire pour dormir et se faire à manger (réchaud, table etc.).

Chaque nuit, un emplacement est réservé dans un camping, ou bien vous pouvez choisir de bivouaquer selon vos envies. Des rangers sont joignables tout au long du séjour pour répondre à vos questions. Chaque jour, nous suivions la route prévue en nous arrêtant aux différents lieux d’intérêts suggérés par Nordic Nomads, en ajoutant éventuellement nos trouvailles personnelles.

La formule parfaite alliant les avantages d’une agence de voyage (conseils, logistique, sécurité…) et la liberté d’un voyage en indépendant (autonomie, choix des horaires…).

On vous raconte plus en détail notre retour d’expérience dans notre article général sur la Norvège.

road trip en Norvège

Traversée en ferry entre Linge et Eisdal

Sur la route entre Andalsnes et Geiranger, vous devrez traverser un fjord en prenant un ferry entre Linge et Eisdal. Les lieux d’embarquement des ferry sont très bien signalisés. Il y a des ferrys toutes les 20 minutes (jusque tard le soir) et la traversée dure 15 minutes. Le tarif varie en fonction de la catégorie de votre véhicule.

Consulter les horaires et tarifs de ferry entre Linge et Eisdal

Quand visiter Trollstigen ?

La route des Trolls (trollstigen) est ouverte entre la mi-mai et la mi-novembre en fonction de l’enneigement. Au début et à la fin de cette période, renseignez-vous pour être sûre qu’elle soit ouverte. Renseignez-vous également sur la météo avant de l’emprunter, par temps très brumeux ou très pluvieux, l’expérience peut être moins agréable. Le printemps et le début de l’été correspondent à la période maximale du dégel des glaciers, c’est donc à cette période que les cascades sont les plus abondantes et impressionnantes.

En savoir plus sur la route touristique Trollstigen-Geiranger sur le site de l’office de tourisme

visite trollstigen norvège

Quel type de véhicule peut circuler à Trollstigen ?

Il n’y a pas de restrictions quant au type de véhicule. Les vans et camping-cars peuvent tout à fait emprunter cette route. Cependant, soyez conscient que les virages sont serrés, les pentes importantes et les paysages vertigineux. A cela s’ajoute une forte fréquentation en été, il faut donc pouvoir être à l’aise pour conduire dans ces conditions spécifiques.

que faire trollstigen norvège

Où se loger autour de Trollstigen ?

Au long de la route de Trollstigen, il y a une diversité d’options pour passer la nuit que ce soit des hôtels traditionnels, la location de petites cabanes ou le camping en tente ou véhicules emménagés.

Hébergement à l’hôtel

Dans les principales villes que sont Andalsnes, Geiranger et Valldal, vous trouverez sans problèmes des hôtels de différents standings. Voici notre sélection personnelle.

Grand Hotel : Un très bel hôtel dans le centre d’Andalsnes avec de grandes chambres spacieuses et lumineuses. Prestations de qualité et personnel agréable.

Hotel Union Geiranger Bad & Spa : Situé au dessus du fjord à Geiranger, cet hôtel doté de nombreux espaces bien être (piscines sauna, spa, jacuzzi) offrent des vues exceptionnelles pour une détente maximale. Chambres avec beaucoup de charme et personnel impeccable.

Sylte Hotell : Un bel hôtel patrimonial au style ancien et romantique situé au cœur de Valldal. La décoration est choisi avec soin et nous transporte à une autre époque. De jolies prestations vous attendent dans les chambres ou au moment du petit déjeuner.

Camping sur la route des trolls

En Norvège, vous trouverez facilement des campings. Dans chacun d’entre eux, il y a des emplacements pour les tentes ou véhicules aménagées ainsi que des espaces communs (sanitaires, cuisine…). La plupart proposent aussi des petits chalets (hyttes) équipés pour plus de confort.

Pour ce type d’équipement, mieux vaut réserver à l’avance. Pour les autres types d’emplacements, cela peut se faire en cours de route en vérifiant la disponibilité la veille ou le jour même.

que voir trollstigen

Valldal camping : Situé à Valldal dans un cadre bucolique, ce camping propose divers emplacements ainsi que des petits chalets tout confort équipés d’une kitchenette ou des emplacements classiques. Bon rapport qualité/prix. Personnel à l’écoute. Une aire de jeux pour les enfants.

Solvang World Heritage Camping : Situé à Eisdal, ce camping propose des chalets typiquement norvégiens tout en bois confortables et bien équipés. Les espaces communs sont bien entretenus. Le cadre naturel est superbe avec vue sur les montagnes. Il y a également une aire de jeux pour les enfants et des départs de randonnées/balades depuis le site.

Solhaug Fjordcamping : Situé à Geiranger au bord du fjord. Ce camping propose des petites cabanes confortables et bien équipés et des emplacements classiques pour les véhicules aménagés. Le site est superbe avec la vue sur les montagnes et le fjord. Personnel très accueillant.

Dalen Gaard camping og hytter : Aussi situé à Geiranger dans un très joli cadre naturel. Propose des charmantes hyttes (petites cabanes en bois) équipées de cuisine avec une salle de bain privé ou commune et des emplacements bien espacés les uns des autres.

Bivouaquer autour de Trollstigen

En Norvège, le droit à la nature permet de bivouaquer facilement à condition de ne pas être trop proche d’une habitation. Si vous êtes en véhicule aménagé, vous verrez qu’il y a de nombreuses possibilités de se garer dans des emplacements le long de la route principale ou des itinéraires secondaires. Parfois il y a même des toilettes. Bref, c’est très facile.

La Norvège se prête vraiment bien à un road trip en camping car, van ou voiture avec tente de toit. Sur la route de Trollstigen, c’est aussi le cas. Comme la route est très prisée, si vous voulez les meilleurs spots ne tardez pas à vous poser.

vantrip trollstigen

Idem si vous souhaitez bivouaquer simplement avec votre tente, les possibilités sont nombreuses car c’est autorisé partout (sauf proche d’une habitation).

Randonner autour de Trollstigen

Pour connaître le maximum de randonnée dans cette région, je vous recommande de vous procurer une carte de la zone et de vous renseigner auprès de l’office de tourisme local. Sur place, on voit facilement des départs de randonnée à différents endroits, mais en ligne j’ai trouvé ça plus complexe de trouver des infos précises. Vous pouvez également chercher sur des applications de randonnées collaboratives comme Komoot, Visorando etc…

tente de toit trollstigen

Le chemin des muletiers

Avant la construction de la route au début du XXe siècle, le seul moyen de traverser cette région et de rejoindre les différents fjords étaient d’emprunter le chemin des muletiers. Aujourd’hui, ce sentier existe toujours et fait le bonheur des randonneurs. Il grimpe notamment le long de la cascade de Stigfossen. Attention, il faut avoir le pied sûr et ne pas avoir le vertige.

La randonnée de Skagefla

Cette randonnée spectaculaire d’environ 8 km grimpe pas mal (900 mètres de dénivelé) mais vaut les efforts fournis. Elle longe le fjord Geiranger en hauteur et offre des vues imprenables. Elle mène à l’ancienne ferme traditionnelle abandonnée Skagefla surplombant la cascade des 7 soeurs.

La randonnée de Romsdalseggen

Depuis le parking de Vengedalen, la randonnée de Romsdalseggen est bien balisée. Il s’agit d’une boucle de 10,3km pour 1000m de dénivelé. Il faudra compter 7 à 8h pour cet itinéraire difficile qui longe la crête. Vous serez récompensé par les très beaux paysages du Romsdal, Kongen, Dronninga et Store Trolltind.

Rampestreken

Depuis Andalsnes, vous pouvez faire une belle balade de 1,6km pour atteindre le point de vue spectaculaire de Rampestreken. Une passerelle comme suspendue dans le vide vous permet de contempler le paysage composé de montagnes et de fjords. A couper le souffle.

Ne vous fiez pas à la distance, il faut bien compter 1h-1h30 à cause du dénivelé de 515m positif.

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas marcher autant, il est possible de tricher un peu en montant une grande partie du trajet en téléphérique avant de poursuivre à pied pour 15-20 min.

Réserver le téléphérique et une randonnée guidée jusqu’à Rampestreken

Réserver uniquement l’aller retour en téléphérique

Retrouvez le récit complet de notre road trip en Norvège dans la région des fjords

Comment avez vous trouvé cet article ?

Vote moyen 5 / 5. Nombre de votes : 4

Soyez le premier à évaluer cet article

Ravis que cet article vous ai plu !

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour garder le lien :)

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas plu...

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites nous ce qui ne va pas, votre retour nous aiderai énormément