J’aime particulièrement l’Automne. Je trouve que l’on ne pense pas nécessairement à partir en vacances à cette saison. On peut avoir peur de la météo, de la pluie, du froid, etc… Et pourtant, je trouve que l’automne est une saison idéale pour découvrir certaines destinations.

Déjà parce qu’il y a beaucoup moins de monde en automne surtout dans les lieux particulièrement fréquentés en été. Et aussi parce qu’il y a des territoires qui se prêtent beaucoup à l’ambiance automnale. C’est pourquoi, cette semaine, je vais donc vous parler de quatre destinations que j’ai particulièrement aimé en cette saison.

Idée n°1 : Profiter de l’Automne dans les Alpes de Haute Provence

J’ai découvert le département des Alpes de Haute Provence sous un angle spécifique puisque j’y ai réalisé un road trip géologique. Ce département accueille notamment le géoparc de Provence.

Un géoparc est un territoire labellisé par l’Unesco parce qu’il comporte un patrimoine géologique exceptionnel à l’échelle internationale, c’est à dire qu’il possède des sites qu’on retrouvent rarement ailleurs dans le monde. Il existe un projet transfrontalier avec l’Italie qui s’appelle « l’aventure géologique ». C’est un projet qui a permis de valoriser de nombreux sites géologiques en mettant en place des aménagements et panneaux didactiques pour favoriser la venue des visiteurs. Un site internet existe et recense tous les sites géologiques majeurs. On peut même les découvrir en réalité augmentée ou avec des vues à 360 degrés. Il y a aussi de nombreuses explications vulgarisées sur la formation des Alpes. À ce site internet s’ajoute une application qui s’appelle également l’aventure géologique. Grâce à ces outils, on a pu découvrir facilement le territoire.

Deux sites insolites à Digne les Bains

Autour de Digne les Bains, il y a deux lieux qui nous ont beaucoup impressionné. Tout d’abord, la dalle aux Ammonites. Quand on arrive, on voit un grand mur sombre et incliné. Mais quand on s’approche, ce sont plus de 1500 spécimens d’ammonites fossilisés qui apparaissent. La concentration et la préservation de ces fossiles est vraiment impressionnante.

dalle aux ammonites digne les bains

Toujours à Digne les Bains, vous pouvez visiter le musée promenade. Eh oui, c’est son petit nom. C’est assez curieux mais derrière cette appellation se cache le Centre d’interprétation du géoparc où se mêlent habilement exposition sur la géologie, centre d’art contemporain et des jardins pour mieux comprendre le lien entre l’homme et ce territoire.

Le clou du spectacle, c’est vraiment la cascade qui dévale une immense truffière constituée par le ruissellement de l’eau. Le bicarbonate de calcium qui se dépose sur les végétaux, les transforme peu à peu en rocher.

Des sites géologiques impressionnants

Partons cette fois ci pour voir une curiosité géologique qui s’aperçoit de loin. Ce sont les pénitents des Mées, d’immenses rochers de 100 mètres de haut qui se dressent subitement de la plaine. Ils sont collés les uns aux autres. Ils forment comme une muraille au pied de laquelle est installé un charmant village. Ceci est le fruit d’un long dépôt de sable et de galets dans le temps, au fur et à mesure. Les galets ont été cimentés les uns aux autres.

Les pénitents des Mées
Les pénitents des Mées éclairés la nuit

Vous avez aussi sûrement entendu parlé des gorges du Verdon. Ce site est très fréquenté l’été, c’est pourquoi je vous suggère d’y aller en automne, quand la frénésie estivale est passée. Si vous voulez être encore plus tranquille, allez dans les basses gorges. Comme leur nom l’indique, elles sont moins hautes que leurs voisines, mais elles n’en sont pas moins impressionnantes. On peut les parcourir en bateau électrique depuis Quinson et ensuite terminer sa journée au musée de la préhistoire de cette même ville.

Road trip géologique alpes de haute provence

Mes coups de cœur dans les Alpes de Haute Provence

Prenez aussi un moment pour traverser la magnifique vallée de l’Ubaye et aller y randonner. Il me faudrait sûrement un épisode entier pour vous en parler tellement j’aime cette vallée. En automne, il y a des lieux où les premières neiges subliment la végétation flamboyante. On a l’impression d’être simultanément en automne et en hiver.

AHP 8724 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Autre coup de cœur dans les Alpes de Haute Provence, c’est le vélodrome d’Eslangon. Derrière cet étrange nom se trouve une montagne dont les plis dessinent un vélodrome gigantesque. C’est très étonnant parce qu’on a l’impression que la montagne a été pliée comme de la pâte à modeler. Ce processus a demandé des millions d’années. En automne, la végétation qui recouvre ce vélodrome prend des teintes dorées et orangées. C’est vraiment sublime et en plus, c’est facilement accessible après une courte randonnée.

Vélodrome d'esclangon alpes de haute provence

J’aurais pu aussi vous parler de la très belle ville de Sisteron et d’autres sites. Pour en savoir plus, n’hésitez pas lire notre article ci-dessous.

Organiser votre séjour dans les Alpes de Haute Provence

Idée n° 2 : La sologne pour de belles vacances en Automne

Pour la deuxième escapade, changement de décor complet. Je vous embarque pour des balades boisées d’étangs en châteaux sur le territoire de la Sologne. Question couleurs automnales, vous serez servis car cette région est largement arborée. Pour vous la situer grossièrement, je dirais que c’est le territoire qui est bordé au nord par la Loire, entre Blois et Sully sur Loire et au sud par le Cher.

Jolies surprises à Blois

Vous pouvez démarrer votre séjour en Sologne par Blois. C’est une jolie ville installée à flanc de coteau, au bord de la Loire. J’ai été agréablement surprise lors de mes différentes visites. Déjà par son château dont l’entrée comporte de très jolis détails sculptés et qui continuent à nous émerveiller avec son escalier à double révolution et ses nombreux salons décorés.

sologne 5500 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

En face du château, ne soyez pas étonné de voir plusieurs dragons dorés se réveiller toutes les heures. Ces drôles de machines s’insèrent à merveille dans la façade du musée de la magie que je vous invite à visiter. L’histoire de cet art est racontée au travers de différentes expositions très bien scénographiées. La visite comprend également un spectacle de magie. Ensuite, j’ai beaucoup aimé me perdre dans les ruelles agrémentées de multiples escaliers. Le plus impressionnant est celui de Denis Papin, qui est recouvert d’un trompe l’œil gigantesque qui change chaque année par l’entremise d’un nouvel artiste. Si vous êtes avec des enfants, sachez qu’il y a aussi un parcours de découverte très ludique sur l’application gratuite Baludik.

Flânerie à Cheverny

Ensuite, j’ai filé du côté de Cheverny, qui est connu bien sûr pour son incontournable château. S’il est moins flamboyant que ses voisins, il propose de nombreux événements tout au long de l’année notamment durant les vacances d’Automne pour la Toussaint. Et puis, ces jardins sont superbes à visiter en toutes saisons. Laissez vous embarquer en voiturette électrique, puis en barque dans le domaine pour vous extasier devant l’allée sans fin de séquoias ou devant les cyprès chauves dont le feuillage est orange vif à cette saison.

Balades de forêts en étangs

En automne, mon plaisir préféré est de me balader en forêt. J’aime ce moment pour les couleurs, mais aussi pour l’odeur de l’humus qui se diffuse plus intensément. L’humidité sublime la végétation. Il y a beaucoup de forêt en Sologne mais certaines sont privées. Pour savoir où randonner, je vous recommande de vous renseigner auprès des offices de tourisme. Vous pouvez aussi faire appel à un guide naturaliste de Sologne Nature Environnement, qui saura vous expliquer les spécificités de la région et vous aider à observer les animaux et les oiseaux qui s’y trouvent.

sologne 6088 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Pour les étangs, rendez vous à la maison des étangs de Saint Fiacre qui présente les traditions liées à ces lieux et pourra vous aiguiller pour découvrir la route des étangs, que ce soit à vélo ou en voiture.

Se réconforter avec quelques gourmandises

On ne va pas se mentir. L’automne est une saison où la météo peut être capricieuse. Mais il faut voir cela comme un excellent prétexte pour se mettre au chaud et succomber à quelques gourmandises. En sologne, il y a beaucoup de produits locaux à déguster. Par exemple, on peut savourer une délicieuse tarte Tatin à l’hôtel du même nom, en face de la gare de la Motte Beuvron, où est né ce fameux dessert. Je vous recommande aussi l’atelier Max Vaucher où l’on découvre les secrets du chocolat. Bien entendu, c’est aussi un territoire aux multiples vignobles où faire des dégustations.

Mon coup de cœur en Sologne

Mon coup de cœur en Sologne, c’est Chambord. On ne présente plus le château de Chambord qui est aussi impressionnant en vrai qu’en photo. Ce château est le fruit de la plus pure des mégalomanie et son histoire est passionnante. C’est l’environnement naturel de Chambord qui m’a aussi beaucoup plu. Plusieurs tours d’observation ont été mis en place pour observer facilement et sans la déranger la faune de la forêt. En pleine journée, on a pu voir des biches et même un sanglier pressé. A l’époque du brame du cerf, ce sont des lieux propices pour entendre et voir le roi de la forêt.

sologne 6003 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Découvrir davantage la Sologne en Automne

Idée n°3 : Le parc naturel régional des Causses du Quercy

Après l’est et le centre, je vous emmène dans le Sud-Ouest pour une autre escapade automnale. Direction le Parc naturel régional des Causses du Quercy dans le Lot. Vous avez sûrement déjà entendu parler de Rocamadour et Saint-Cirq-Lapopie, villages célèbres de ce territoire. Là encore, les merveilles géologiques ont été au cœur de notre séjour. D’ailleurs, ce territoire figure aussi parmi les géoparcs de l’Unesco.

Le trésor des Causses du Quercy

Ce qui fait le caractère géologique unique des Causses du Quercy, ce sont ses phosphatières. On en dénombre pas moins de 300. Il s’agit d’immenses gouffres qui ont été remplis en quelques milliers d’années par de l’argile riche en phosphates. Plusieurs facteurs climatiques ont permis de les préserver de l’érosion, tant et si bien qu’à la fin du XIXᵉ siècle, les habitants les découvrent et décident d’exploiter ce phosphate utile dans la fabrication des engrais.

phosphatière du cloup d'aural - causses du quercy

Mais ce n’est pas la présence de phosphate, ni son utilisation par les hommes qui rendent ces lieux si intéressants et uniques dans le monde. En fait, en exploitant ces sites, les travailleurs y ont trouvé un trésor inestimable : des fossiles d’animaux, environ 600 espèces qui datent de 50 à 20 millions d’années. Grâce à eux, on peut retracer l’évolution de la vie sur 30 millions d’années. Cette période correspond à la transition entre l’Éocène et l’Oligocène, dont il subsiste peu de traces ailleurs dans le monde. On comprend alors que les phosphates du Quercy sont un véritable livre ouvert sur une biodiversité révolue. La plus belle et la plus remarquable de ces phosphates est celle du cloup d’aural qui peut se visiter. Je vous invite à aller découvrir ce site très insolite.

Découvrir des sites étonnants en randonnant

Pour se rendre compte que le territoire est un immense plateau calcaire fissuré par l’eau et les mouvements de la terre, rien ne vaut la randonnée. Le sentier qui mène à l’igue de Crégols m’a particulièrement plu. Sur ce chemin, on découvre justement les différentes manifestations de l’action de l’eau sur ce plateau calcaire. Par exemple, on trouve une résurgence à l’endroit où la rivière souterraine ressort de la Terre. On peut aussi observer des grottes, des phosphatières et aussi le fameux igue. L’igue est un énorme trou béant de 80 mètres de diamètre et 40 mètres de profondeur. C’est vraiment colossal, je n’avais rien vu de tel. Le sol semble s’être effondré d’un seul coup dans des proportions qui sont vraiment difficile à appréhender. Ce lieu est une preuve superbe que les Causses du Quercy sont un gruyère géant. L’eau a tellement creusé des grottes dans le sous sol que parfois le plafond finit par s’affaisser et former ces fameux igues. Sachez aussi que le chemin de Compostelle traverse les causses du Quercy. Il s’agit de la voie du puy qui est balisé par le GR 65.

igue de crégols - géoparc des causses du Quercy

Il y a même deux tronçons de ce GR qui ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Sur l’un d’eux, entre Bach et la Bourgade, des artistes ont ajouté leur grain de sel en jalonnant le parcours de quatorze histoires dessinées sur des pierres. On a pu en voir quelques unes et c’est vraiment très surprenant. J’imagine que pour les pèlerins qui marchent toute la journée, elles suscitent un intérêt à nouveau qui motive à avancer davantage pour découvrir les prochaines.

Pour une balade plus familiale, je vous recommande aussi le sentier de la brebis qui démarre à Espédaillac. Il a été aménagé avec plusieurs bornes ludiques et interactives, hyper bien faite autour des traditions locales.

Mon coup de cœur : La Vallée du Célé

La vallée du Célé est serpentée par un petit cours encerclé de falaises. On peut l’explorer en canoë ou spéléo. On peut aussi y randonner, notamment autour du village de Sauliac sur Célé. Il y a des petites maisons qui semblent accrochées à la falaise. On a pu la découvrir avec une guide naturaliste qui nous a expliqué toutes les spécificités de la flore et de la faune se développant sur ce terrain calcaire. Le panorama est superbe.

Visiter la vallée du célé dans les causses du Quercy

Toutes nos découvertes dans les Causses du Quercy

Idée n°4 : Le massif de l’Esterel

Pour cette dernière idée de vacances en Automne, je vous emmène sur la côte d’azur vers Saint Raphaël et Fréjus. D’ici vous pouvez vous balader le long du sentier du littoral. Habituée aux côtes sauvages bretonnes, j’ai été surprise de le voir si urbanisé. Cependant, ce territoire ne manque pas de charme. Le cap Dramont est une montagne rougeoyante, recouverte d’une forêt de pins que l’on rencontre sur le sentier. C’est l’endroit que j’ai préféré, il offre de superbes panoramas sur la mer. Au coucher du soleil, il y a aussi une vue superbe sur l’île d’Or qui se fond magnifiquement dans le paysage.

esterel 7570 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Pas loin de Saint-Raphaël se trouve aussi le massif de l’Estérel qui est un terrain idéal pour randonner. Ce massif de moyenne montagne est reconnaissable par sa jolie couleur ocre. Les sentiers de marche y sont très variés. J’ai beaucoup aimé, notamment celui qui va au pic du cap Roux. De là, la vue sur la cote d’Azur et l’Estérel est époustouflante.

Dans le coin, j’ai aussi découvert les gorges du Blavet, un autre site à ne pas manquer.

Vous pouvez ensuite prolonger votre balade du côté de Roquebrune sur Argens. On peut admirer un immense rocher roux se reflétant dans le lac. Différentes activités comme du canoë sont proposées autour du lac. On peut également pratiquer la randonnée.

J’espère que cette sélection de destinations vous donnera envie de vadrouiller en Automne. N’hésitez pas à aller voir les articles plus complets sur les Alpes de Haute Provence, la Sologne et les Causses du Quercy pour organiser vos séjours.

podcast les coulisses du voyage
Cliquez sur l’image pour vous abonner au podcast

N’hésitez pas à me soumettre des sujets et me faire des retours en commentaires de cet article qui reprend les notes de l’épisode.
Et si le cœur vous en dit, mettez moi plein d’étoiles sur votre appli de podcast préférée pour faire connaitre « les coulisses du voyage » !

Comment avez vous trouvé cet article ?

Vote moyen 5 / 5. Nombre de votes : 1

Soyez le premier à évaluer cet article

Ravis que cet article vous ai plu !

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour garder le lien :)

Nous sommes désolés que cet article ne vous ai pas plu...

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites nous ce qui ne va pas, votre retour nous aiderai énormément