En route pour une visite de l’Ille et Vilaine, le département avec le moins de côte maritime de Bretagne, mais pas le moins d’attrait ! Abritant la capitale régionale, la côte d’Émeraude, la mythique cité de Saint Malo et la mystique forêt de Brocéliance, l’Ille et Vilaine a de quoi surprendre autant côté mer que terre.

Si nous connaissons quelques coins de l’Ille et Vilaine, nous sommes loin d’avoir tout exploré, alors nous vous proposons ce guide collaboratif sur les plus beaux lieux d’intérêt de l’Ille et Vilaine, créé avec des amis voyageurs / blogueurs.

En route, c’est parti pour un road trip en 8 étapes pour vous aider à préparer votre visite de l’Ille et Vilaine, découvrir que faire et que voir, ou simplement vous inspirer.

Visiter l’Ille et Vilaine côté mer : nos lieux d’intérêt préférés

Cancale et la pointe du Grouin – par guide Wanderlust

Pour un grand bol d’air marin, une rafraîchissante dose de nature et un zeste de gastronomie, foncez à Cancale. Commencez votre promenade dans les ruelles du centre-ville en appréciant les anciennes maisons de pêcheurs collées les unes aux autres. Puis, descendez tranquillement pour apprécier la vue sur le port. Deux digues le délimitent de part et d’autre.

Cancale vit au rythme des marées. Lorsque la mer est basse, les parcs à huîtres se dévoilent sur plus de 350 hectares. À marée haute, si vous marchez le long de la jetée, jusqu’au phare de la houle, vous pourrez saluer les pêcheurs de retour dans leurs bateaux remplis de poissons.

Les amoureux d’huîtres ne manqueront pas le marché où les producteurs se font un plaisir d’ouvrir les coquillages pour un régal immédiat. Accompagnée d’un verre de vin blanc, la vue sur la mer n’en sera que meilleure.

Pour prolonger ce moment à Cancale, empruntez le chemin des douaniers qui mène 11 km plus loin, à la Pointe du Grouin. Le sentier promet de magnifiques panoramas et une bonne baignade pour les plus courageux. Au loin, par temps clair, vous verrez le Mont-Saint-Michel. Si vous êtes encore plus chanceux, vous apercevrez peut-être la danse des dauphins. Arrivé à la pointe, seul, exposé aux vents, face à l’horizon, vous vous sentirez tout petit face à la grandiose nature.

Olivia, Guide Wanderlust

La côte d’Emeraude – par Carnets Vanille

visiter ille et vilaine - côte d'emeraude
Crédit photo : Carnets Vanille

La Bretagne est une région magnifique qui a la chance de bénéficier de nombreux coins de paradis. La Côte d’Émeraude, en Ille-et-Vilaine, fait partie de ces endroits de rêve.

Située sur le littoral nord de la Bretagne, la Côte d’Émeraude tient son nom des teintes vertes que la mer peut prendre en fonction des rayons du soleil. De Cancale à l’est jusqu’au Cap Fréhel à l’ouest, le paysage varie, pour un rendu totalement différent selon la météo.

Les incontournables de la Côte d’Émeraude sont bien évidemment Cancale, la Pointe du Grouin, Saint-Malo ou encore le Cap Fréhel. Mais des petits bijoux méconnus se cachent sur la route.

Saint-Suliac, par exemple, sur les bords de Rance, est classé parmi les plus beaux village de France. Vous adorerez vous balader dans ses petites rues pavées et observer l’architecture typique bretonne.

Plus loin sur la côte, Saint-Cast-le-Guildo offre des paysages magnifiques. La Promenade du Soleil Levant, notamment, longe la côte et permet de rejoindre la grande plage depuis le port.

Mon conseil ? Prenez le temps de faire des arrêts sur la route pour profiter de tous ces petits villages pittoresques qui font de la côte d’Émeraude un des plus beaux endroits de France.

Sarah, Carnets Vanille retrouvez son article sur la côte d’Émeraude

Saint Malo – par voyager en photos

que faire dans l'ille et vilaine - saint Malo

Presque entièrement détruite par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, la vieille ville de Saint-Malo a été reconstruite à l’identique. 

Pour la découvrir, n’hésitez pas à faire le tour des remparts à plusieurs moments de la journée tellement l’aspect de la ville varie au gré des marées avec ses îlots rocheux, tels que le Fort National ou les îles du Petit Bé et du Grand Bé qui deviennent accessibles à marée basse.

L’ancienne Cité corsaire est devenue aujourd’hui une destination balnéaire particulièrement agréable et en flânant le long de la plage du sillon bordée de ses maisons de villégiatures, on découvre une ville avec une toute autre ambiance, loin de l’austérité de la vieille ville en granite et aux rues étroites.

Sur le port, vous pourrez observer et visiter de Vieux Grémants dont l’Etoile du Roi, une réplique de bateau corsaire.

Saint-Malo est également un bon point de chute pour rayonner dans l’Ille et Vilaine sans voiture avec la jolie Dinard facilement accessible grâce aux navettes maritimes et au réseau de bus qui desservent la côte de l’Ille et Vilaine avec notamment Cancale et la Pointe du Grouin. »

Mathilde, voyager en photos – retrouvez son article consacré à Saint-Malo

Visiter l’Ille et Vilaine côté terres : que faire et que voir ?

Saint-Suliac – par Petits Voyageurs

visiter ille et vilaine - saint suliac
Crédit photo : Petits Voyageurs

A quelques kilomètres de Saint-Malo, posé sur les rives de la Rance, Saint-Suliac est l’un des plus beaux villages de France. Je m’y suis arrêté un après-midi de Printemps, alors que j’explorais la Côte d’Emeraude.

C’est un moine breton qui, au 6e siècle, décida de fonder ce village. Et quelle magnifique idée il eût ! En même temps, comment résister à la beauté du panorama, juché sur les collines qui dominent l’estuaire. Au soleil couchant, une balade à pied le long du sentier côtier qui court de l’oratoire de Grainfolet aux viviers de la Rance, en passant par la pointe de Garel est immanquable.

Dans le village, perdez-vous dans les ruettes, ces rues étroites qui serpentent entre les maisons en granit. Après un détour par l’église du village, descendez sur les rives de la Rance, entre les bateaux et les filets de pêcheurs, et piquez une tête dans la rivière avec les gamins du coin…

Au-delà des anciennes Salines, découvrez ensuite en vélo ou en voiture le moulin de Beauchet qui fonctionnait avec la marée. Enfin, je vous conseille de partir à la découverte des berges de la Rance en passant par les Gastines, le long du ruisseau de la Goutte.

Paul, Petits Voyageurs – retrouvez le récit de son périple sur la verticale de l’ouest

Brocéliande – par voyages et enfants

Crédit photos : voyages et enfants

Quand on visite une région, quoi de mieux que de se pencher sur les mythes et contes pour faire découvrir de façon ludique, le coin à ses enfants. Lors de notre passage en Bretagne, un détour par la forêt de Brocéliande nous a permis de découvrir entre autres, la légende du roi Arthur. C’est parfait avec des enfants qui étudient le Moyen âge à l’école !

Notre première halte fut le musée scéno-vision de Paimpont : la Porte des Secrets, racontant l’histoire du roi Arthur et de Merlin. Cela permet de se remémorer tout le déroulement avant de partir dans la forêt elle-même. L’animation très sympa, a même effrayé mon loulou de 4 ans à l’époque !

Ensuite, direction la forêt de Paimpont pour une jolie promenade contée à partir du village de Trehorenteuc, dans le Val sans Retour. Cette promenade vous permet de découvrir des lieux mythiques de la légende d’Arthur, l’arbre d’Or, le miroir des Fées, le rocher des 2 amants et le siège de Merlin. Le conteur vous permettra de mettre en valeur ces sites en les reliant à l’histoire !

Pour continuer l’immersion dans la légende, je vous conseille d’aller vous poser au lac de Tremelin où les enfants, après s’être baignés, pourront tenter de sortir l’épée d’Arthur de son rocher.

Voilà, pour cette découverte légendaire de la forêt de Brocéliande, mais vous pouvez y découvrir aussi le site des menhirs de Monteneuf, un superbe jardin botanique avec des sentiers-découvertes très ludiques…

Sandrine, voyages et enfants – retrouvez son article sur Brocéliande avec des enfants

Dol de Bretagne – par Rencontre le monde

Que faire en ile et vilaine - dol de bretagne
Crédit photo : Rencontre le monde

L’Ille et Vilaine, j’y suis d’abord allé pour étudier. J’y suis ensuite revenu pour voyager… à vélo ! Je connaissais les « classiques » et c’est grâce à une invitation que j’ai découvert un lieu qui selon moi vaut le détour : Dol de Bretagne.

Dol de Bretagne c’est une petite ville mais une immense cathédrale, c’est un bourg vivant mais un menhir qui invite au silence, c’est une ville moins touristique mais c’est un petit hostel qui vaut le détour. Car oui, en tant que backpacker – ou routard -, c’est bien le fait de pouvoir tester un hostel, le Edd Hostel, en France qui m’a d’abord fait faire le détour.

C’est Emilie qui m’a invité à découvrir son hostel où l’on se sent vite chez soit. Des dortoirs comme on a l’habitude en Amérique du sud ou en Asie, même si ici c’est plus grand, des chambres à thèmes aussi, bref une vraie invitation au voyage dans le voyage !
C’est donc Emilie qui m’a permis de découvrir cette petite ville où il fait bon se promener dans les petites rues du centre et découvrir sa cathédrale évidemment. Les maisons à colombages et certaines des boutiques sont magnifiques !

En sortant un peu de la ville vous pourrez profiter du Mont Dol et bien entendu de la vue sur le Mont Saint Michel et sa baie (si il fait assez beau).
Bonne découverte de Dol de Bretagne à vous !

Moran, Rencontre le monde – retrouvez son article sur son voyage de Caen à Rennes en vélo

Les onze écluses d’Hédé‑Bazouges – par la bougeotte en famille

Que faire en Ille et vilaine
Crédit photo : la bougeotte en famille

Lors de notre voyage à vélo de Rennes à Saint Malo avec les enfants, nous avons suivi le canal d’Ille et Rance, qui traverse l’Ille et Vilaine en reliant Rennes à Dinan. C’est un parcours très paisible à vélo, accessible aux familles et aux débutants, en suivant le chemin de halage. Notre arrêt à Hédé a été un vrai coup de coeur.  Ici, nous sommes au cœur d’une série de onze écluses qui se succèdent sur un peu plus de 2 kilomètres. Celles-ci permettent de franchir un dénivelé de 27 mètres dans un cadre superbe de nature avec une étonnante perspective.

On vient à Hédé pour flâner ou pique niquer aux bords des écluses en observant le passage des bateaux de plaisance ou pour louer un bateau.

Dans nos bonnes adresses, situé à l’écluse de la Petite Madeleine, il y a bien sûr l’Ille flottante qui offre des hébergements insolites comme des toues cabanées (bateau en bois), une pénichette ou un voilier traditionnel hollandais.

On recommande aussi l’hôtel restaurant gastronomique Le vieux moulin. Un super cadre, des jardins privés très cosy et un repas exquis. C’est un ancien logement de Meuniers de la vallée, qui a le charme des vieilles bâtisses et la jolie touche déco moderne. Construit en pierre locale aux pieds des remparts de l’ancien château de Hédé, auquel on accède en 5mn à pied en passant par les chemins de traverse. Des ruines du château, il ne reste qu’une partie de la tour mais il a le mérite d’offrir une belle vue dégagée. N’oubliez pas d’aller faire un tour au centre du village, qui a, lui aussi un certain cachet et mérite le détour, surtout par la petite porte, le bistrot de la place. 

Mariode, La bougeotte en famille – retrouvez son article sur la Bretagne à vélo, de Rennes à Saint Malo

Rennes – par les globe blogueurs

Impossible de finir cette sélection des incontournables d’Ille et Vilaine sans parler de sa capitale et même celle de la Bretagne : Rennes. Ville populaire et chargée d’histoire, Rennes a de quoi surprendre les visiteurs.

Nous les premiers. Amateurs de nature et de culture urbaine, nous avons été étonnés par la vivacité de la cité, par son esprit rebel et son ouverture sur la nature. L’un et l’autre étant peut être reliés…

Si Rennes possède un centre historique bien connu avec ses maisons à colombage médiévales et sa tonitruante rue de la soif, c’est aussi par des aspects bien plus contemporains que nous avons été charmés : ses fresques murales et autres œuvres de street art. En amateurs du genre, nous nous sommes régalés dans les rues de Rennes, à la recherche des plus belles œuvres de la ville, permettant en même temps de découvrir des lieux alternatifs et quartiers moins visités que l’hypercentre.

Le deuxième aspects qui nous a conquis, c’est la présence de la nature au cœur et à proximité directe de la ville. Avec de nombreux parcs, dont le superbe parc du Thabor, Rennes est une ville qui respire. En s’écartant un tout petit peu du centre, on arrive même en pleine nature avec les prairies saint Martin. Cet espace naturel bordant la ville nous a procuré un sentiment de liberté collant complètement à l’esprit de la ville : belle et rebelle.

Visiter Rennes sans prendre le temps de s’écarter des monuments principaux et du quartier historique vous ferait manquer une bonne part de l’âme de la ville : dynamique, populaire et ancrée dans son temps.

Seb, les globe blogueurs – retrouvez notre article sur le street art et la nature à Rennes


Nos idées d’itinéraires dans l’Ille et Vilaine

Un week end dans l’Ille et Vilaine, 2 ou 3 jours, que faire ?

Difficile de faire un choix d’itinéraire pour un week end dans l’Ille et Vilaine de 2 ou 3 jours, cela dépend beaucoup de vos centres d’intérêt !

Les options les plus évidentes seraient probablement :

  • Un week end à Rennes
  • La côte d’Emeraude
  • La forêt de Brocéliande

Trois grands classiques pour une visite de 2-3 jours dans l’Ille et Vilaine, surtout pour les premières visites, de préférence hors saison car ce sont aussi les sites les plus fréquentés. Bien sûr, rien ne vous empêche de mixer ces classiques avec des lieux moins connus pour votre week end dans l’Ille et Vilaine.

Itinéraire en road trip d’une semaine dans l’Ille et Vilaine

Option Rennes et Côte d’Emeraude :

  • Rennes 2 j
  • Côte d’Emeraude 2j
  • Saint Malo 1j
  • Saint Suliac ou Dol de Bretagne

Option Brocéliande et Côte d’Emeraude

  • Forêt de Paimpont 2j
  • Côte d’Emeraude 2j
  • Saint Malo 1j
  • Saint Suliac ou Dol de Bretagne

Que faire en 15 jours dans l’Ille et Vilaine ?

En deux semaines de road trip dans l’Ille et Vilaine, vous commencerez à être légèrement moins frustré de n’avoir fait qu’effleurer les merveilles du département :

  • Rennes 2j
  • Hédé 1j
  • Dol de Bretagne 1j
  • Saint Suliac 2j
  • Côte d’Emeraude et Cancale 3j
  • Saint Malo 2j
  • Dinart 1j
  • Forêt de Paimpont 2j

Bien sûr, à vous d’adapter ces suggestions d’itinéraire dans l’Ille et Vilaine évidemment subjectifs ! Aussi, attention aux durées proposées, il s’agit d’un minimum de temps à accorder à chaque étape ! Je vous conseille vivement de réduire la voilure, afin de prendre le temps d’explorer plus en profondeur chaque lieu et découvrir un peu plus son âme.

En espérant que ces quelques lieux d’intérêt vous donnerons de bonne idées pour savoir que faire dans l’Ille et Vilaine pour un futur voyage.

Vous préparez un voyage en terre bretonne ?

Retrouvez notre guide complet sur la Bretagne

et tous nos carnets de voyage !