En Automne, je découvrais la Sologne lors d’une visite du Loir et Cher. Une première découverte qui m’avait donné envie de revenir. Aujourd’hui, je suis accompagnée de mes deux acolytes pour un séjour au fil de l’eau. Le Loir et Cher, comme son nom l’indique, est veiné de cours d’eau que ce soit le Loir au Nord, la Loire au centre et le Cher au sud. Ces vallées offrent chacune des facettes différentes du territoire. Pour cette fois-ci, nous allons suivre la Loire entre visites de châteaux et activités originales.

Un city trip étonnant à Blois, point de départ idéal pour visiter le Loir et Cher

Notre point de départ est la ville de Blois. J’y étais passée rapidement et cela m’avait laissé un goût de trop peu. Je suis donc particulièrement heureuse d’être de retour pour poursuivre sa visite. Mes pas retournent instinctivement du côté du château de Blois. Sa façade en briques orangées, la statue équestre de Louis XII et son porc épic emblématique me séduisent de nouveau.

Découvrir le château royal de Blois avec un histopad

Si j’avais déjà vu l’escalier semi-extérieur, je n’avais pas encore visité le château. En famille, nous optons pour la visite avec un Histopad. Cette tablette numérique nous plonge grâce à la réalité augmentée dans le passé du château. Au programme, reconstitutions historiques, objets en 3D, découverte de détails non visibles à l’œil nu et bien d’autres surprises.

La richesse des décors nous surprend également. Les rois de l’époque avaient le goût des tapisseries chatoyantes et des ornements tape à l’œil. Il fallait épater pour montrer toute l’étendue de son pouvoir. Le mobilier renaissance ou néo renaissance présenté dans les différents salons mérite qu’on s’y attarde. Hélio de son côté regarde à s’en décrocher la mâchoire les lourdes armures des chevaliers. Chacun pioche ce qui l’intéresse.

Visiter le château royal de Blois

Accès : le château se trouve dans le centre de Blois, impossible de le louper. Si vous venez de la gare, comptez 8 minutes à pied.
Tarifs : 12 € pour les adultes ; 6,50 € pour les 6-17 ans ; gratuit pour les enfants de – de 6 ans et les personnes en situation de handicap. Tarifs réduits possibles. Le billet d’entrée comprend l’usage de l’histopad (sous réserve de disponibilités) et une brochure détaillée.
Activités proposées : visite libre avec un histopad, visite guidée (prévoir un supplément dans le tarif de base), visites insolites ou nocturnes, spectacle sons et lumières pendant l’été
Informations pratiques (horaires, activités…) : Château de Blois

S’émerveiller à la maison de la magie de Blois

Après cette visite déjà haute en couleur, nous rejoignons la maison de la magie située de l’autre côté de l’esplanade. Il est 11h tapante et un drôle de ballet se produit devant nos yeux ébahis. Plusieurs dragons dorés sortent lascivement de la façade. La surprise est totale pour Hélio qui ne savait pas que ces drôles de machines faisaient leur apparition toutes les demi heures.

Une fois poussée la porte de la maison de la magie, l’émerveillement se poursuit. Les expositions présentent l’histoire de la magie, ses différents courants et les accessoires servant aux tours les plus illustres.

Une grande partie de la maison est dédiée à Jean Eugène Robert Houdin, natif de Blois, considéré comme l’un des plus grands prestidigitateurs et père de la magie actuelle. Il est aussi reconnu pour ses automates dont certains sont présentés ici.

D’objets en objets, je suis saisie par l’ingéniosité déployée pour nous illusionner. A chaque étage, selon les thématiques, l’ambiance change. Mystérieuse et sombre dans l’espace des illusions (où l’on expérimente les illusions d’optiques en tout genre), feutrée et exotique dans le passage des mystères évoquant la magie orientale du début du 20e siècle.

Le clou de la visite se déroule dans la salle de spectacle où l’on peut voir sur scène de vrais numéros d’illusionnistes. Hélio ne cesse de s’exclamer tant il est impressionné. L’illusion est telle qu’il ne voit pas les 30 minutes s’écouler. A la fin, il acclame les magiciennes et en redemande.

Visiter la maison de la magie Robert Houdin de Blois

Accès : La maison de la magie est située sur la place du château. Les 6 dragons sortent leurs têtes toutes les demi heures ! Ne loupez pas ce moment.
Tarifs : 11 € pour les adultes; 6,50 € pour les 6 – 17 ans ; gratuit pour les moins de 6 ans. Tarif réduit à 8,50 €.
Activités proposées : Visite libre des expositions, spectacle d’illusions et tour de magie (inclut dans le prix du billet), soirées spéciales et animations
Mon astuce : Si vous visitez également le château de Blois ou la fondation du Doute, pensez à acheter des billets combinés pour bénéficier des réductions.
Informations pratiques (horaires, activités …) : Maison de la magie

Déambuler d’escalier en escalier à Blois

Encore la tête dans les étoiles, nous retrouvons à la sortie les jardins qui dominent le vieux Blois. On voit bien que Blois est à flanc de coteau. Tant et si bien, que les ruelles forment un dédale aux escaliers interminables. Ne manquez pas l’escalier Denis Papin. Monumental, il se pare régulièrement d’un trompe l’œil géant imaginé par des artistes. Du haut de ses 120 marches, vous verrez les forêts des alentours s’étendre à perte de vue. Impressionnant !

Ensuite, je vous conseille de vous perdre dans les ruelles du côté de la cathédrale Saint-Louis. Ne manquez pas d’emprunter le grand degré Saint-Louis que je pourrais décrire comme une rue-escalier.

Avec des enfants, ce labyrinthe est particulièrement ludique. Et vous pouvez en rajouter en utilisant l’application Baludik qui propose un parcours à Blois (c’est gratuit, il suffit de télécharger l’application). Derrière la cathédrale Saint Louis se cache aussi de jolis jardins aux terrasses de l’évêché. Vue imprenable sur la Loire, la roseraie et les maisons de Blois.

Visite du Loire et Cher

Visiter Blois de manière ludique

Plusieurs applications permettent de visiter Blois :
Baludik (gratuite sur mobile) propose un parcours ludique
Visit’Blois : découverte de l’architecture, du patrimoine gastronomique et naturel sous la forme de parcours, de réalité augmentée, vidéos, jeux etc.. Elle est également gratuite.
Blois-Chambord : tout pour faciliter votre séjour (hébergements, restaurants, loisirs géolocalisés…)

Découvrir Blois en toue cabanée avec l’observatoire Loire

Après avoir pris de la hauteur, la Loire nous attire irrésistiblement. Nous rejoignons donc le pont Jacques Gabriel Blois qui enjambe joliment ce fleuve sauvage. Nous déjeunons sur l’autre rive à la Creusille avant d’embarquer à bord d’une toue cabanée. La toue est une embarcation à fond plat typique de la Loire.

visiter le Loir et Cher

Cette balade en toue proposée par l’observatoire Loire est une belle occasion d’admirer Blois sous un angle différent. Et notamment son volet nature ! En effet, sur la Loire, de nombreux ilots sont autant d’écosystèmes et de refuges pour les oiseaux. Certains sont particulièrement protégés, à tel point qu’il est interdit d’y accoster (même en kayak) et même de s’en rapprocher à moins de 50 mètres.

La raison ? Ces îles sont des lieux de nidification de nombreuses espèces d’oiseaux comme les sternes. S’approcher, faire du bruit, pourrait perturber la reproduction. De plus, les œufs d’oiseaux sont posés à même le sable et se confondent avec lui. Même en faisant attention, on peut très facilement les écraser. Il est donc très important de respecter les panneaux de réglementation d’accès aux îles.

Tout ceci est expliqué par Philippe, marinier et guide passionné. Durant cette balade, nous pouvons accoster sur une des îles autorisées pour y découvrir sa faune et flore particulière. Une famille de castor aime beaucoup cet endroit. En regardant attentivement, on repère quelques indices de leur présence rapidement. Ensuite, c’est au tour du monde végétal de nous surprendre. Des vertus hydratantes de l’Onagre aux propriétés moussantes de la Saponaire, les fleurs ont décidément beaucoup de pouvoir.

De retour sur la terre ferme, pour peaufiner nos connaissances nous nous rendons à l’observatoire Loire. Sur le chemin de la Loire à vélo, c’est une halte très sympa pour observer les oiseaux (il y a une plateforme avec des longues vues) et découvrir les expositions. L’une d’elle est consacrée aux spécificités de la navigation sur ce fleuve qui a du caractère. Une autre est davantage axée sur la faune et la flore avec des manipulations ludiques pour les enfants.

Visiter l’observatoire Loire et se balader en toue cabanée à Blois

Accès : les départs pour les balades en toue se font depuis le port de la Creusille. L’observatoire Loire est situé quant à lui à la levée de la Loire – Parc des Mées à La Chaussée Saint Victor. Il y a un parking pour s’y garer facilement.
Tarifs : 4 € pour les adultes ; 3 € tarif réduit. Pour les balades en bateau comptez entre 21 et 10€ par adulte (14 à 7 € pour le tarif réduit). Le tarif dépend de la durée de la balade de 1h à 2h.
Activités proposées : visite libre de l’observatoire Loire, location de vélos, balades en bateau, évènements ponctuels
Informations pratiques (horaires, activités …) : L’observatoire Loire

Cheverny, un château plein de surprises

Après cette incursion à Blois, il est temps de poursuivre nos visites des châteaux du Loir et Cher. Je retourne avec plaisir à Cheverny que j’avais visité lors de mon reportage en Sologne en automne. Je sais déjà que ce château est particulièrement sympa quand on visite avec des enfants.

Cheverny a su mélanger avec brio les époques et les genres pour nous étonner à chaque moment. En premier lieu, l’exposition « les secrets de Moulinsart » sur Hergé et son personnage célèbre Tintin. Je m’attendais à une scénographie classique mais je me suis bien trompée.

A chaque salle, les décors et effets sonores nous plongent réellement dans les moments forts de la BD. Le laboratoire du professeur Tournesol, certaines pièces du château de Moulinsart sont comme reproduites en taille réelle.

Après Tintin, c’est un autre univers familier des enfants qui s’est immiscé dans les salons du château. Des répliques de mobilier en Lego sont disséminées un peu partout. Une chaise, une table renaissance, un chien ou un tableau de maître, autant de trompe-l’œil à débusquer. Et ne pensez pas que cela est si facile.

Le résultat est parfois si bluffant qu’on passe à côté sans se rendre compte qu’il s’agit de faux mobilier en briques de plastique. Les maquettes de château en Lego sont aussi impressionnantes, tout comme le temps qu’il a fallu pour les réaliser.

Ensuite, direction les 6 jardins thématiques aux abords. Un labyrinthe amusant, des sculptures sur l’amour et bien d’autres installations florales sont à contempler. Vous pouvez également aller plus loin en vous engouffrant dans le parc. Pour cela, montez à bord d’une drôle de voiturette électrique. Elle sillonne des allées majestueuses bordées de séquoias et cèdres remarquables. Cette balade forestière se poursuit sur l’eau où d’autres essences se dévoilent autrement. Vous l’aurez compris, ce château ne manque pas d’idées pour apporter du peps à la visite et ce en toute saison.

Visiter le château de Cheverny

Accès : Le château est très bien indiqué quand vous êtes à Cheverny
Tarifs : On peut visiter une ou plusieurs parties de ce que propose le château. Il y a des tarifs qui combinent les différentes propositions (voir leur site)
Activités proposées : Visite du château et des jardins, exposition « les secrets de Moulinsart », balades en voitures et bateaux électriques, évènements ponctuels
Mon astuce : Je vous recommande de regarder leur agenda il y a souvent des évènements saisonniers (noël, halloween etc…) qui permettent de découvrir le château autrement.
Informations pratiques (horaires, activités…) : Château de Cheverny

Du vélo au bateau dans la Vallée de la Cisse

Pour cette prochaine expérience nous allons faire une petite infidélité à la Loire pour mieux la retrouver. Rendez-vous est pris à Chaumont sur Loire pour récupérer des vélos électriques à Station Bee’s. Au delà de louer des vélos, station bee’s propose une journée atypique qui mêle vélo, bateau et pique-nique gourmand. Pour tout vous dire, la météo n’est franchement pas de notre côté ce jour là, mais nous tentons quand même le coup. Avec un peu de chance, on passera à travers les gouttes (ou pas).

L’itinéraire concocté par l’équipe de Station bee’s longe la vallée de la Cisse. Connue des habitants du Loir et Cher, mais un peu moins des voyageurs de passage. C’est parti pour 30 km à travers champs, forêts et petits villages pleins de charme. Les paysages rencontrés sont variés et les haltes auprès des moulins et lavoirs sont très appréciables.

Certains lavoirs ont fait l’objet de restauration et servent désormais d’aire de pique nique. Cela tombe bien car la pluie vient de nous rattraper et nous avons faim. Pour le déjeuner, nous avons un pique nique préparé par un chef, cela fait partie de la prestation de cette journée. Que c’est réconfortant d’avoir un repas délicieux après quelques efforts ! Cela nous donne des forces supplémentaires pour terminer la partie vélo du parcours.

En effet, une fois de retour sur les bords de Loire, nous allons poursuivre en bateau. Mais pour cela, il faut d’abord le trouver ! Aurélien, le batelier, nous indique son point d’accostage par téléphone et nous finissons par distinguer le bateau entre la végétation. il s’agit d’une grande barque traditionnelle de la Loire mesurant une dizaine de mètres et que l’on nomme un futreau.

Que faire dans le Loire et Cher

Aurélien nous parle avec des étoiles dans les yeux de son bateau et de la Loire. Assurément, il est amoureux de ce fleuve, de ses spécificités qui rendent la navigation bien singulière. Il nous explique aussi comment avec l’expérience il déjoue les bancs de sable et autres obstacles qui pourraient entraver son avancée.

Une vraie science ! Il est aussi plein de ressources quand la pluie s’abat sur nous. Pas de panique, une habile manœuvre et nous voilà protégés sous les graciles branches d’un saule pleureur. Hélio n’est pas très rassuré, mais le vol des canards, d’un héron pourpré et des balbuzards pêcheurs nous font oublier les conditions climatiques.

Nous avons beaucoup aimé l’enthousiasme et la passion d’Aurélien qui ont transcendé la balade. Il a créé Moments de Loire et propose d’autres types de balades en bateau (allez jeter un petit coup d’oeil).

En arrivant à Chaumont sur Loire, le soleil revient peu à peu et nous aurions bien prolongé la navigation jusqu’au soleil couchant. Une autre fois je l’espère. La vue sur le château avec la Loire est aussi magique. Nous allons poursuivre cette féérie en le visitant.

Découvrir la vallée de la Cisse en vélo et bateau

Accès : station bee’s se situe au 49 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Chaumont sur Loire.
Ils proposent des locations de vélos ou des séjours incluant par exemple le retour en bateau et le pique nique. Ils sont de très bons conseils au sujet des itinéraires et du matériel.
Informations pratiques (horaires, activités, tarifs …) : Station Bee’s

Visite exubérante au Domaine de Chaumont sur Loire, un des plus beaux châteaux du Loir et Cher

Parmi les visites de châteaux du Loir et Cher prévus sur notre itinéraire, c’est celui de Chaumont sur Loire qui me rendait le plus impatiente. De style renaissance, ce château a un joli look de conte de fée. D’un joli blanc nacré, caractéristique de la pierre de tuffeau, ce château se détache magnifiquement de l’écrin de verdure qui l’entoure.

Le monde végétal est d’ailleurs indissociable du château. Dans son immense parc se déroule le festival international de jardins. Chaque année, une thématique guide la création des jardins. En 2021, c’est le biomimétisme qui est mis à l’honneur. Les artistes se sont inspirés des prouesses de la nature telle que la bioluminescence, le camouflage, les organisations du vivant…

Visiter les chateaux du Loir et Cher

Sur le parcours du festival, chaque jardin est un univers à part entière qui émerveille, subjugue et fait réfléchir. Des jardins pérennes complètent ces installations éphémères. J’ai particulièrement aimé les serres exubérantes et tous les massifs de fleurs aux compositions soignées et colorées. Si vous aimez les plantes et les fleurs, vous ne saurez plus où donner de la tête.

A Chaumont, la nature inspire aussi les artistes contemporains, puisque le domaine accueille le centre d’arts et de nature et ses nombreuses œuvres permanentes ou temporaires. Elles sont disséminées dans le parc, les écuries et l’intérieur même du château. Elles interrogent, mettent en perspective l’architecture et le patrimoine naturel.

J’ai apprécié la diversité des approches, des techniques présentées et la qualité des œuvres. Habituellement, je trouve souvent l’art contemporain un peu froid et trop conceptuel. Ce n’est pas ce que j’ai ressenti à Chaumont sur Loire.

L’imbrication, le dialogue entre les œuvres et les endroits où ils sont exposés fait sens et ajoute une dimension particulière. Je pense notamment à l’œuvre de Henrique Oliveira, « Momento fecundo » et son serpent de bois gigantesque qui épouse la grange aux abeilles ou bien encore « le nid des murmures » imaginé par Stéphane Guiran dans le manège des écuries où reposent des milliers de nids réalisés en géode. Nous avons même retrouvé des œuvres de d’Andy Goldsworthy que nous avions découvert lors de notre séjour dans les Alpes de Haute Provence où il a notamment sublimé des refuges.

Après nos déambulations sur le site du festival, dans les écuries et le parc, nous pénétrons dans l’enceinte même du château. Nous y découvrons les appartements historiques. On y retrouve des chambres aux cheminées polychromes, des lits à ciels suspendus et des malles imposantes en bois. Coffres qu’Hélio imagine remplis de trésors. Ils sont en fait tout autour de nous, dans le travail des artisans de l’époque qui avaient de l’or dans les mains.

Au cours de la visite, l’histoire de ce château emblématique du Loir et Cher se dévoile aussi de pièces en pièces. Une partie des appartements est aujourd’hui dédiée aux expositions d’œuvres contemporaines. L’escalier d’honneur nous fait ainsi voyager d’une époque à une autre en quelques marches.

Fait insolite, les greniers et anciennes chambres de bonnes du château se visitent également. Dans l’obscurité poussiéreuse de ce lieu, le bric à brac a été joliment agencé et ponctué des vitraux modernes de l’artiste Sarkis.

C’est aussi au sein du château que je découvre le travail autour du verre en fusion de Pascal Convert. Au sein de la bibliothèque, j’ai été soufflée par son œuvre colossale. Grâce à son procédé de cristallisation, il a recrée une bibliothèque en « livres de verre ». Ce qui m’a troublée c’est la beauté qui émane de ces créations nées de la destruction des objets originels par l’action du verre en fusion.

De l’annihilation nait des objets figés éternellement. Il y a là une réflexion très forte sur l’éphémère, la mémoire, la maitrise du temps. J’ai rarement été aussi touchée par une démarche artistique.

Vous l’aurez compris, que vous soyez fou de nature, amateur d’histoire ou sensibles à l’art, vous trouverez de quoi vous émerveiller au domaine de Chaumont sur Loire.

Visiter le château et domaine de Chaumont sur Loire

Accès : Une fois arrivé à Chaumont sur Loire, impossible de louper le château. Il y a deux entrées, la principale se trouve en hauteur, il y a un parking. Vous pouvez passer par l’entrée plus petite en bas mais il faudra grimper un peu.
Tarifs : de 14 à 19€ (selon les saisons) pour les adultes ; 6 à 4 € (selon les saisons) pour les 6-11 ans ; gratuit pour les – de 6 ans .
Activités proposées : visite du château, du parc et des écuries, découverte des œuvres d’arts contemporaines, festival international des jardins, évènements ponctuels…
Mon astuce : prévoyez la journée pour profiter de tous les espaces du domaine. C’est immense et il y a beaucoup de choses à voir.
Informations pratiques (horaires, activités…) : Domaine de Chaumont sur Loire

Visite pleine nature dans la Loir et Cher, de la terre jusque dans les airs à Loisirs Loire valley

Ensuite, nous avons rendez-vous non loin de là pour tester différentes activités en pleine nature, ce qui ne manque pas lors d’une visite du Loir et Cher. L’une d’elle va nous permettre de profiter encore de la beauté du château de Chaumont sur Loire.

Après l’avoir approché par la Loire, avoir flâné dans son enceinte, nous allons le survoler. Seb va pour la première fois voler en ULM ! Loisirs Loire Valley installé dans la forêt à Chouzy sur cisse propose de nombreuses activités nature (parcours de filets, sentiers pieds nus, tir à l’arc, chasse aux trésors, ulm etc.).

Une fois l’ULM arrivé sur la piste d’atterrissage, Seb se contorsionne pour entrer dans le cockpit. L’ULM est un petit engin qui n’est pas spécialement prévu pour les grands. J’utilise cet argument pour chiper la place de Seb, mais bizarrement ça n’a pas fonctionné. Hélio et moi le regardons partir, un peu envieux, il faut bien le dire.

L’ULM survole rapidement la forêt et la Loire pour atteindre le château de Chaumont sur Loire. C’est assez troublant de le voir sous cet angle après l’avoir visité sur la terre ferme. Le vol se poursuit jusqu’à Amboise, un autre château d’exception qui dévoile ainsi toute sa démesure. Quant à la Loire qui trace un plan de vol naturel, elle est toujours aussi magnétique et majestueuse.

Tourisme Loir et Cher

Nous profitons de notre présence pour tester le parcours de filets dans les arbres. Perchés à quelques mètres du sol, des filets tendus permettent d’évoluer en toute sécurité et facilement.

Hélio a cependant eu quelques appréhensions par rapport à la hauteur. Si votre enfant est sujet au vertige, cela pourrait être impressionnant pour lui. Deux filets hamacs de 40 et 70m² jalonnent le parcours pour se poser, prendre le temps de profiter du cadre ou pour faire des roulades en tous genres.

On retrouve aussi des petits jeux comme une petite tyrolienne, un pont tibétain, un filet à grimper etc. Comptez une heure pour faire le parcours de 180 mètres.

Après le parcours dans les arbres, nous restons encore un moment à Loisirs Loire Valley pour emprunter le sentier pieds nus. Nous avons déjà eu l’occasion en Wallonie et en Haute Loire de marcher sans chaussures. Nous apprécions beaucoup cette idée et nous ne tardons donc pas à retirer nos baskets pour 1km en pleine forêt. Sur le chemin, différents éléments sont installés pour titiller nos petons et stimuler la voûte plantaire.

L’humidité de la terre, l’âpreté de l’écorce, la caresse chatouillante de l’herbe, autant de sensations que nous retrouvons. Un invité vient même se joindre à nous pour taquiner nos pieds : le chat des propriétaires. Ce coquin nous a suivi un bon moment, nous attaquant gentiment les pieds une fois que nous avions le dos tourné.

Cela a beaucoup fait rire Hélio qui a été déçu de voir le chaton nous quitter pour une souris (beaucoup plus appétissante que nos pieds apparemment).

Découvrir les activités nature de Loisirs Loire Valley

Accès : « Les Sables » – Domaine de la Pépinière – 41150 Chouzy sur Cisse. Les jours d’ouverture dépendent de la saison. 7J/7 en juillet et août, du mercredi au dimanche entre avril et juin. Mercredi et samedi en mars, Mercredi, samedi et dimanche en septembre/octobre. En hiver (novembre à février), ouverture sur réservations uniquement.
Activités proposées : ULM, Tir à l’arc, parcours filets dans les arbres, sentiers pieds nus, chasse aux trésors…
Mon astuce : allez consulter leur site internet pour retrouver l’exhaustivité de leurs prestations ainsi que les tarifs. Il existe notamment des packs si vous optez pour plusieurs activités.
Informations pratiques (horaires, activités…) : Loisirs Loire Valley

Flâner sur les bords de Loire de Cour-sur-Loire à Saint-Dyé-sur-Loire

Notre itinéraire dans le Loir et Cher a commencé sur les rives de la Loire à Blois et se termine sur l’eau au port des marins de Saint Dyé sur Loire (à 15km). Nous allons en effet passer notre dernière nuit dans un toue cabanée.

Mais avant de vous parler de cet hébergement insolite, je voudrais partager un de nos ultimes coup de cœur à savoir le village de Cour sur Loire. Nous avons profité d’une jolie matinée ensoleillée (moment rare en cet été 2021) pour arpenter ses ruelles. Nous avons été intrigués par le long muret qui sépare les maisons des bords de Loire.

Nous avons alors imaginé de nombreuses hypothèses sur cette configuration. Le village devait surement avoir besoin de se protéger.

Les plus beaux endroits du Loir et Cher

De nombreux cyclistes qui passent par le chemin de la Loire à vélo s’arrêtent eux aussi un instant pour contempler les bords de Loire particulièrement jolis par ici. Moins pressés qu’eux, nous allons jusqu’à nous balader sur les prairies fleuries semblant flotter sur l’eau. Les insectes virevoltent à mesure que nous avançons à la plus grande joie d’Hélio qui est un expert en criquets et sauterelles.

Je distingue une avancée de sable que j’imagine parfaite pour une place improvisée. Hélio valide immédiatement ce choix et se lance dans la construction d’un château de sable. Il faut dire que depuis quelques jours, il a eu de quoi s’inspirer en matière d’architecture de ce type.

De notre côté, nous laissons filer le temps, hypnotisés (je ne le dirai jamais assez) par la Loire. Une fois rassasiés par cette beauté sauvage, nous allons la retrouver de l’autre côté à Saint Dyé sur Loire où nous attend la cabiche (informations pratiques à la fin de l’article). Cette toue cabanée a été reconvertie habilement en hébergement.

Malgré la faible surface, il y a tout le confort nécessaire (couchages, petite cuisine, toilettes sèches et même une cabine de douche). Nous adoptons tout de suite cette cabane flottante amarrée au port des marins. Sur le ponton, nous profitons de ces derniers instants de visite du Loir et Cher en dégustant les savoureux produits locaux de notre panier gourmand.

Prendre un apéro dans un tel cadre est un superbe moment que même la météo maussade n’arrive pas à entacher.

Incontournables Loir et Cher - insolite

A la nuit tombée, un membre de l’association m’emmène faire un tour en bateau à la recherche des castors. A la place nous débusquons un sanglier sur la rive, une scène à priori assez étonnante par ici. Plus loin, des guépiers d’Europe dansent dans les airs.

Les castors se cachent et je rentrerai bredouille de ce côté là. D’une certaine manière c’est tant mieux. Cela me donne une bonne excuse pour revenir dans la région.


Guide tourisme – visite du Loir et Cher, des incontournables à l’insolite

Comment se rendre et se déplacer à Blois et dans le Loir et Cher ?

Plusieurs gares desservent le Loir et Cher. En TGV, vous pouvez atteindre Vendôme au nord du département. Pour rejoindre Blois, il faut prendre le TER jusqu’à la gare de Blois-Chambord. D’autres gares de TER desservent la Sologne (Lamotte-Beuvron, Salbris) et aussi la vallée du Cher.

En voiture, Blois se trouve à 2h20 de Paris et à 3h de Nantes. Sur place, la voiture peut s’avérer utile.

Le département est aussi idéal pour voyager à vélo avec notamment les itinéraires vélo le long de la Loire, la vallée du Cher ou la Sologne et d’autres boucles proposées.

Quand visiter Blois et ses environs ? A quelle saison ?

Le printemps et l’été sont de belles saisons pour randonner, faire du vélo ou tout autres activités extérieures. L’automne est un beau moment pour profiter des couleurs automnales notamment en Sologne. Les propositions culturelles sont intéressantes toute l’année notamment dans les châteaux de la Loire. L’hiver est une saison judicieuse pour explorer les châteaux en évitant la foule.

Que voir, que faire dans le Loir et Cher ?

Impossible de vous dresser une liste exhaustive de que voir et que faire dans le Loir et Cher, alors voici une sélection très personnelle :

  • Faire la tournée des châteaux du Loir et Cher (Blois, Chaumont sur Loire, Cheverny, Chambord, Troussay, Selles sur Cher…) – En été, certains châteaux proposent des spectacles ou animations nocturnes. Je vous recommande notamment le spectacle son et lumière du château de Blois. Dans la cour, des projections habillent les murs de la cour du château et nous raconte subliment l’histoire mouvementée de l’édifice et de la France.
chateau de Blois, incontournable visite dans le Loir et Cher
  • Naviguer sur la Loire (balade en toue, balade en futreau, kayak…)
  • Visiter des écomusées et lieux de sensibilisation à la nature (Observatoire Loire, maison de la Loire, maison de cerf, maison de Sologne…)
  • Découvrir la maison de la magie et la fondation du doute à Blois, deux lieux étonnants
  • Faire du vélo à la journée ou en itinérance (Loire à vélo, vallée du cher, le long du Loir, Sologne…)
  • Visiter les sites troglodytiques dans la vallée du Cher
  • Faire la tournée des caves de tuffeau
  • Flâner à Lavardin (labellisé plus beaux villages de France )
  • Survoler la Loire en montgolfière ou en ULM

Où dormir autour de Blois ?

Lors de notre séjour, nous avons testé différents hébergements dans le centre et autour de Blois.

Hôtel Le Monarque

Le Monarque est un hôtel 3 étoiles situé dans le centre de Blois et à 10 min à pied de la gare. Notre chambre familiale était très spacieuse, confortable et joliment décorée. Dans tout l’hôtel, il y a plein de référence à l’univers de Tintin. Nous avons été très bien accueillis et le personnel a su répondre à nos différentes questions, ce qui a facilité notre séjour. L’établissement a aussi un restaurant au cadre agréable. C’est d’ailleurs dans cette salle qu’à lieu le petit déjeuner délicieux.

loiretcher 9952 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

Infos et réservations à l’hôtel le Monarque

L’auberge du centre

A 15 km de Blois, proche de Cheverny, nous avons également passé une nuit à l’Auberge du centre, un hôtel 3 étoiles à Chitenay. Nous avons beaucoup aimé l’ambiance de cette auberge qui dispose aussi d’un espace bien être, d’une piscine, d’un jardin agréable et de plusieurs espaces de jeux (tables de Ping pong, badminton). Hélio était aux anges dans cet environnement où il a pu s’amuser avec d’autres enfants. L’auberge a aussi un restaurant où nous avons diné.

Infos et réservations à l’Auberge du centre

La maison d’hôte « Le Plessis »

Nous vous recommandons également la maison d’hôte Le Plessis située à Blois (10 minutes du centre en voiture). Cette ancienne demeure du 18e siècle accueille plusieurs chambres d’hôtes de charme. Un très grand jardin et parc arboré encerclent cette grande maison, le cadre est donc particulièrement agréable alors que nous sommes en plein ville.

De quoi profiter en toute tranquillité de la grande piscine extérieure. En plus elle est chauffée et non chlorée, ce qui est très appréciable. La propriétaire était aux petits soins. Nous avons beaucoup aimé la table d’hôtes dans le salon et profité de la bibliothèque durant les petits déjeuners bien copieux. Une adresse où il est bon de se poser.

Infos et réservations à la maison d’hôte Le Plessis

La Cabiche, gîte flottant

J’en parlais à la fin de cet article, nous avons dormi dans un toue cabanée (un bateau traditionnel de Loire) pour terminer ce séjour. Cette initiative est portée l’association « les marins du port de Chambord ». Elle vise à sensibiliser sur la Loire et son patrimoine, notamment autour des bateaux traditionnels et de la navigation.

Elle propose aussi différentes balades en bateau pour aller découvrir la faune et la flore. La toue est très bien aménagée et c’est très curieux de dormir sur l’eau. L’embarcation bouge doucement au gré du vent et on se laisse bercer avec plaisir.

Infos et réservations sur les balades en bateau et le gîte flottant « la Cabiche »

Pour prolonger votre exploration du Loir et Cher, direction la Sologne en automne

Ce voyage a été fait en collaboration avec Loir et Cher tourisme. Nous les remercions pour leur confiance.