Depuis quelques jours, le vent pique et l’air glace le bout des oreilles. Pas de doute, l’hiver arrive et s’installe. Il s’insinue jusqu’au bout des orteils. Au creux des vitrines, les guirlandes et décorations irisées illuminent les centres villes pour nous signifier que Noël n’est plus loin. A Laval, c’est l’occasion rêvée pour sublimer la ville.

Noël n’est pas une fête que j’affectionne particulièrement. Le tumulte de son organisation ne m’emballe pas (joli jeu de mot au passage!). Et pourtant, depuis que je suis maman, je sens que mon armure se fendille pour laisser pénétrer de nouveau la magie de Noël.

J’ai de nouveau envie de m’émerveiller devant des illuminations, décorer un sapin et imaginer les plus beaux des cadeaux. L’envie surtout de voir des étincelles dans les yeux de mon enfant, des enfants et des gens. Un peu de magie dans ce monde de brute ça ne fait pas de mal.

Par un heureux hasard, nous avons été contacté par l’office de tourisme de Laval pour un week-end 100 % Noël. Et même si cette invitation m’a parue au départ incongrue (me connaissant), elle m’a rapidement séduite (et Seb aussi!).

Alors nous sommes partis les yeux fermés (pour mieux les ouvrir par la suite) à Laval en Mayenne.

Laval, préfecture de la Mayenne, est située à 2h de Nantes, 1h de Rennes et 3h de Paris (en voiture). A l’ombre de ces grandes agglomérations, elle est encore (trop) méconnue. Pourtant son patrimoine est très intéressant. Cette ville a par exemple abrité la maison du Douanier Rousseau, qui soit dit en passant n’était pas un des acolytes de la compagnie créole (n’en déplaise aux fans), mais un peintre autodidacte dit de la mouvance naïve. Petite blagounette digressive mise à part, le centre ville de Laval étalé de part et d’autre de la Mayenne est vraiment très mignon avec ses maisons anciennes à colombages, son vieux château et le château neuf, situés côte à côte.

château de Laval
Bienvenue à Laval et son château

Prélude culinaire à Laval : qui sera le meilleur pâtissier ?

Mais à vrai dire, nous n’avons pas commencé notre visite de la ville par la traditionnelle balade dans le centre historique, mais par un atelier culinaire animé par les Gourmets en cuisine (les seuls à proposer des cours de cuisine à Laval). Je vous l’ai dit plus haut, le thème de ce week-end était Noël, qui dit Noël, dit repas de fête, qui dit repas de fête dit pâtisserie généreuse.

Emmanuelle qui nous accueillait, nous a concocté une délicieuse et originale recette afin de régaler nos convives le jour J (les autres jours de l’année ça marche aussi). Pendant 2h, nous avons donc réalisé ensemble un millefeuille de poire pochée à l’hibiscus et sa ganache chocolat blanc citron vert. Le titre est aussi long que le filet de bave qu’il provoque à son évocation (oui j’ai décidé que ce serait un article très poétique).

atelier cuisine
C’est parti pour un atelier cuisine très gourmand

Dès les premiers instants de cet atelier, la magie opère et je m’aperçois rapidement que la cuisine est fédératrice. Est ce parce qu’elle réveille notre âme d’enfant avec ses ustensiles brillants ? Ou parce qu’elle révèle notre profonde gourmandise et envie de partage ? Je ne connais pas le mystère mais en quelques minutes, on sent déjà le groupe (qui ne se connaissait que depuis 5 min) interagir, rire, se taquiner.

Au delà de l’intérêt pour les techniques et astuces pratiques (comment monter une ganache facilement ? Quels sont les secrets d’une poire pochée ? …), le cours réveille tous les sens, le toucher en effleurant la peau du citron, le goût en croquant une pistole de chocolat blanc, l’odorat en humant les vapeurs de l’infusion d’hibiscus, la vue en contemplant le bouillonnement d’un sirop en réduction, l’ouïe en écoutant le crépitement des feuilles de brick.

Les seuils de résistance à la tentation étant variables, les uns craquent plus vite que d’autres et ne tardent pas à goûter subrepticement les préparations sous l’œil (faussement) révolté et finalement complice des autres.

Le cours se termine par un beau dressage des gâteaux et une dégustation avide et goulue.

Nous avons passé un super moment en compagnie du groupe et d’Emmanuelle qui a su nous apprendre de nombreuses choses tout en rigolant et avec une extrême douceur et patience.

Les lumières de Laval, un événement populaire et bon enfant

Après cet amuse bouche gourmand, nous avons pu découvrir ce qui fait l’attrait spécifique de Laval durant les fêtes de fin d’année, à savoir les lumières de Laval.

Chaque année, en décembre, la ville se pare de nombreuses illuminations, les lumières de Laval. Cette année, c’est la Mayenne, rivière qui traverse la ville qui est sublimée par ses décorations. De nombreux événements ponctuent aussi ce mois de décembre (marché de Noël, randonnées nocturnes, jets d’eaux lumineux…).

Château illuminé
Vieux château de Laval illuminé

Comme des gamins à une fête foraine, nous avons découvert la ville et son centre historique de nuit. Au delà de la beauté des illuminations, ce que j’ai vraiment aimé, c’est l’ambiance générale. Les habitants, visiteurs de passages et familles étaient réunis pour le seul plaisir des yeux. J’ai vu de nombreux regards émerveillés et j’aurai eu envie que notre lémurien soit avec nous pour voir tout ça (mais un peu trop jeune pour notre programme très nocturne du week end).

sapin-lumiere

Un moment simple et féerique, c’est comme ça que je pourrais le résumer.

Il était prévu que nous puissions admirer ces décors lors d’un dîner-croisière mais malheureusement pour nous le bateau est tombé en panne juste avant notre embarquement (la première fois en 12 ans, ça vaudrait presque un épisode de Voyageur loser). Le dîner croisière s’est soldé par un dîner à quai où nous avions tout de même une belle vue sur le pont illuminé.

Le long ruban lumineux sur le pont qui traverse la mayenne
Le long ruban lumineux sur le pont qui traverse la Mayenne

Je ne pourrais donc pas vous dire si la croisière valait son pesant de cacahuète, mais je peux vous confirmer que le repas était gargantuesque. Les 5 verres mis devant chaque assiette auraient du m’alerter ! Nous avons bien mangé et bien bu. En quelque sorte j’ai pris ce repas comme un entraînement au marathon gastronomique qui nous attend prochainement.

Pour digérer de ces excès, nous avons conclu la journée par une balade digestive au travers des illuminations, la forêt enchantée et le marché des lumières. Là encore j’ai regretté de ne pas être avec Hélio car sans doute aurait-il poussé plein de petits « oh ! » ou aurait tenté une incursion dans les décors. Cela dit, je pense que j’étais aussi euphorique qu’il ne l’aurait été, au point que Seb en restait dubitatif.

Nous terminâmes enfin cette journée dans un très bel hôtel 4* (ça valait bien l’utilisation du passé simple!) non sans avoir papoté avec d’autres blogueurs sur la terrasse (qui même avec un froid de canard valait bien qu’on s’y attarde).

Le lendemain, Seb et moi avons visité le centre ville. Même si cette balade fût courte (car je n’étais pas trop dans mon assiette), elle a pu nous révéler les belles ruelles où il est très sympa de se balader.

Dans le tumulte de nos vies bien remplies, ce fût une jolie parenthèse tranquille et détendue à l’image des très belles personnes que nous avons eu la chance de rencontrer.

Et il n’est pas impossible que vous nous revoyez passer dans les parages. La Mayenne est le département qui compte le plus de voies navigables et ça fait un moment que Seb et moi avons envie de tenter un voyage sur l’eau de quelques jours. Avec Hélio ce serait parfait pour un slow travel au cœur de la nature. Affaire à suivre …

Épingle moi sur Pinterest !

Informations pratiques – visiter Laval et ses lumières

Atelier cuisine à Laval

Gourmets en cuisine sont les seuls à proposer des cours de cuisine de manière exclusive à Laval. Nous avons beaucoup apprécié l’accueil d’Emmanuelle, sa douceur et sa patience et nous vous recommandons chaudement de succomber à un des nombreux cours qu’elle propose. Les formules vont du cours rapide sur votre pause déjeuner où vous pourrez réaliser un plat et le déguster sur place (hyper pratique pour rentabiliser sa pause), à la confection de repas complets en passant par le perfectionnement de techniques culinaires spécifiques. Mention spécial pour les ateliers avec les enfants (notre lémurien est encore un peu trop petit mais c’est le genre d’activité qu’il me plairait de tester avec lui très bientôt).

Son site est très bien fait et détaillé alors je vous invite à aller y jeter un coup d’œil.

Découvrir les illuminations de Noël de Laval et le marché des lumières

Pour cela vous avez plusieurs possibilités. La première est tout simplement de vous balader dans la ville aux travers des illuminations. Vous profiterez des décorations bien sûr, mais surtout de l’ambiance familiale et populaire du moment.

Le marché des lumières se trouve sur le parvis de la cathédrale.

L’autre option est de faire un dîner croisière sur la Mayenne (45 €) à bord du Vallis Guidonis, pour apprécier les décorations sous un autre angle tout en dégustant un bon dîner.

Où dormir à Laval ?

Nous avons séjourné à l’hôtel spa Perier du Bignon, un hôtel 4* situé dans un superbe ancien hôtel particulier très proche du centre ville (5 minutes à pied de la cathédrale et 20 minutes de la gare). Même si nous ne sommes pas habitués à tant de confort, je pense qu’on pourrait y prendre rapidement goût !

Vous pourrez profiter d’un spa ouvert toute l’année, et d’un beau jardin avec piscine en été.

Pour tout savoir sur Laval et préparer votre séjour

N’hésitez pas à visiter le site de l’office du tourisme de Laval ou bien vous rendre directement dans leurs locaux (une ancienne gare), nous y avons fait la connaissance d’une très belle équipe, accueillante et conviviale.

 

Enregistrer

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !