Tour de l’île de Gozo par la côte : randonnée, plongée et farniente 7


Malte, ce petit pays situé au coeur de la Méditerranée offre deux visages bien différents entre l’île principale, urbaine et bourdonnante et Gozo sa petite soeur, rurale et détendue.

Si Malte offre de beaux paysages dans sa partie sud notamment, ses principaux atouts reposent d’avantage sur son histoire incroyable, ses villes pleines de charme, et sa culture vibrante. Gozo nous a séduit par ses incroyables beautés naturelles et le mode de vie de ses chaleureux habitants.

 

Je dois l’avouer, Gozo, c’est plus ma came que Malte. Les raisons sont simples, en voyage je suis plus campagne que ville, plus nature que dance floor.

Après une semaine passée sur l’île principale, si le séjour était agréable, un certain manque de tranquillité et de nature pointait le bout de son nez. Arrivés par le ferry sur la petite île, nous avons vite compris que nous étions dans un de ces endroits où nous nous sentons bien. Vraiment bien.

C’est difficilement explicable. Cette impression provient sûrement de divers ingrédients permettant à la mayonnaise de prendre : le sourire des habitants, la beauté des lieux, leur tranquilité, la simplicité qui s’en dégage…

 

Apparté culinaire
En parlant d’ingrédients, petit apparté avant de parler de la côte de Gozo : on y mange divinement bien. Des plats d’une simplicité déconcertante, mais tellement bons ! Les ingrédients se suffisent à eux mêmes, pas besoin de transformer, de masquer, c’est bon tel quel, point. Des tomates fraiches, des capres, une rasade d’huile d’olive, du fromage frais… Miam !

 

Notre point d’ancrage : la baie de Xlendi

Pour passer la semaine à Gozo, nous avons choisi la petite station balnéaire de Xlendi, située dans une superbe baie aux flancs escarpés, au sud de l’île. Rien à voir avec les grands centres du nord de l’île de Malte. Pas d’armée de parasols sur une plage bondée, bordée d’immeubles sans charme. Ici, une petite crique avec une petite plage au fond, quelques bons restaurants, une ambiance calme et détendue.

baie xlendi restaurant bateau gozo malte

La baie de Xlendi, sa micro plage et ses restaurants

L’endroit n’a pas le charme d’un petit village de pêcheurs, mais on s’y sent bien et le cadre est magnifique. Bien que nous y étions fin août, ce n’était pas bondé.

Depuis Xlendi, il était possible de rayonner dans le reste de l’île par les transports en commun, même si c’est plus simple en voiture. La fréquence des bus n’est pas top et les coins isolés ne sont pas desservis.

 

Les plages et baies de Gozo

Autant le dire tout de suite, les plages ne sont pas le plus grand atout de Gozo (ni de Malte d’ailleurs). Elles sont rares et petites. Mais certaines ont un charme tout particulier : un sable d’une couleur orange intense. Celle de Ramla Bay au nord de l’île, bien connue des touristes et locaux est un peu victime de son succès. A moins de s’y rendre très tôt le matin ou au coucher du soleil, vous serez loin d’être seul en haute saison. Malgré tout, il serait vraiment dommage de ne pas y passer en fin d’après midi. Entre chien et loup, la lumière rend le contraste entre la couleur du sable, de l’eau et de la roche encore plus spectaculaire.

ramla baie sable orange gozo malte

Afin d’éviter la foule, nous avons opté pour une visite au coucher du soleil de la plage de Ramla Bay

Victoria, guide professionnelle depuis 10 ans sur l’île, nous a accompagné dans des coins de la côte bien moins connus, fréquentés seulement par les gozitans et tout aussi beaux. Plus difficile d’accès (il faut marcher un peu, la pente étant trop forte pour les voitures), la plage de San Blas possède la même caractéristique que celle de Ramla bay, avec son sable si particulier. Mais le gros bonus, c’est que vous ne partagerez l’endroit qu’avec une poignée de personnes ! Encore faut-il trouver ce petit coin secret… Pas facile étant donné qu’il n’est pas bien indiqué.

En fine connaisseuse de Gozo, de ses petits recoins cachés, Victoria a très vite compris comment nous rendre heureux ! Nous sommes passés par de superbes petites criques, des points de vues impressionnants sur les falaises et la mer, le tout agrémenté d’anecdotes sur le mode de vie et la culture locale.

 

Le snorkelling et la plongée à Gozo

Si les plages de sable ne sont pas légion à Gozo, les spots de plongée et de snorkeling sont en revanche parmi les plus beaux de Méditerranée.

En plus, il suffit souvent de prendre ses palmes, masque et tuba et partir depuis le bord de la mer. Pas besoin de partir au large en bateau !

Loins d’avoir testé tous les sites, nous avons tout de même eu l’occasion de nous faire plaisir dans 4 lieux distincts, dont certains sont franchement exceptionnels.

snorkeling gozo

Limipidité des eaux de Gozo, idéales pour le snorkeling

Hondoq Ir rummien : si vous passez dans le coin…

Cet endroit nous avait été conseillé pour sa plage et sa vue sur le blue lagoon de Comino (voir l’encadré juste après). S’il est vrai que nous y avons trouvé une plage, elle n’était pas très belle. Quant à la vue sur le blue lagoon… Il faut avoir de l’imagination, car il y a quand même une bonne distance qui sépare les deux îles.

Mais en partant vers la gauche, le long des rochers, le snorkelling n’était pas dénué d’intérêt. Si vous faites le déplacement, profitez-en pour prendre votre masque, mais le site est loin d’être au niveau de ce que nous avons vu ailleurs.

Non, nous n'irons pas au blue lagoon
Si vous vous rendez à Malte, vous serez forcément sollicité pour vous rendre à l’île de Comino, dans le blue lagoon. Il faut dire que sur le papier glacé des brochures ou les sites internet, ça donne envie ! Une eau limpide, d’un bleu turquoise de rêve. Une sorte de piscine géante qu’on ne peut rejoindre qu’en bateau. Ca semble génial non ? Oui, sauf que l’endroit n’est pas énorme, et que pendant la saison touristique, des hordes (et je pèse mes mots) de visiteurs débarquent dans le lagon bleu 7 jours sur 7, du matin au coucher du soleil. Or, il n’y a pas vraiment d’infrastructure, pas vraiment de plage, pas du tout de quoi supporter cet afflux de visiteurs. Résultat, tous les Maltais croisés nous ont fortement déconseillé d’y aller : trop de monde, trop sale, pour un endroit pas si exceptionnel par rapport à d’autres baies du pays. Alors nous avons décidé de ne pas y aller !

 

Xlendi : du snorkeling au pied de notre logement

Basés à Xlendi, nous aurions eu tort de ne pas explorer les fonds marins alentours. C’est aussi beau au dessus qu’en dessous de l’eau. Une superbe visibilité, un beau récif, de beaux poissons colorés, tout ça juste au pied de notre immeuble !

falaises xlendi snorkeling gozo

Snorkeling en suivant les falaises

Ce qui était vraiment génial, c’était l’accessibilité du site. Pendant la sieste d’Hélio, nous allions tour à tour faire une petite exploration sous marine. C’est pas bon ça ? Je vous conseille de partir sur la petite crique sur la gauche, au bout de la baie. Vous serez probablement seul et les fonds sont moins abimés que dans la baie principale.

xlendi gozo snorkeling crique

Le spot de snorkeling tip top de Xlendi

Wied il Ghasri : le canyon méconnu

Conseillé par Victoria, ce petit canyon étroit n’est pas très facile d’accès. Il faut absolument avoir un véhicule et être très attentif aux panneaux. La fin de la route sur cailloux peut faire douter, mais il faut persister !

Le canyon de Wied el Ghasri

Le canyon de Wied el Ghasri

Si certains viennent simplement pour se baigner dans ce petit coin vite à l’abri du soleil vu son encaissement (ce qui est une denrée rare et précieuse en été à Gozo), c’est en regardant sous l’eau que le lieu révèle tout son potentiel. Sur environ 200 m, le canyon offre un superbe spectacle jusqu’à déboucher sur la mer.

Azure window : le grand show

Les fans de plongée, de snorkeling, de curiosités géologiques et de Game of thrones (oui la série télé), ne peuvent pas passer à côté de la star de Gozo : l’azure window (fenêtre d’azur) de Dwejra.

Cette arche s’avançant dans la mer, icône de Gozo, se retrouve sur toutes les photos des vacanciers. Et pour cause : c’est tout simplement beau ! Aussi, les fans de la série Game of throne reconnaitront un décor célèbre de la série, tournée en partie sur l’île.

plage azur window gozo

La fenêtre d’azur de Dwejra

Enfin, sous l’eau, c’est aussi magique qu’au dessus, voir plus encore. Directement sous l’arche, plongeurs et amateurs de snorkeling pourront admirer des reliefs impressionnants, grâce à une visibilité exceptionnelle.

Les alentours comptent parmi les plus beaux sites de plongée et de snorkeling de la Méditerranée. Une galerie souterraine, des coraux, des grottes sous marines, des récifs de toute beauté agrémentés de poissons nombreux et colorés.

redimfiligrane40-3460

Nous y avons passé un long moment, et nous n’étions pas rassasiés !

Sur le site, on nous avait vanté la « mer intérieure », reliée par un tunnel à la mer. Dis comme ça, c’est alléchant. Mais en réalité on a trouvé ça plutôt décevant par rapport au reste du site.

La "mer intérieure" qui est reliée par un tunnel à la mer et longe les falaises de Dwejra

La « mer intérieure » qui est reliée par un tunnel à la mer et longe les falaises de Dwejra

Il y a effectivement une sorte de piscine naturelle reliée par un tunnel à la mer, mais ce n’est pas très impressionnant et surtout, c’est rempli de petits bateaux faisant des va et vient. Nous avons tout de même fait une petite balade en bateau des alentours depuis cette « mer intérieure » (inland sea) : court, mais sympathique. Vous pourrez voir de plus près certaines grottes, l’azure window depuis un autre angle et passer dans le fameux tunnel. Le plus impressionnant reste sans aucun doute de longer les immenses falaises.

falaises games of thrones

Falaises qui ont servi de décors à la série Game of thrones

Randonnée sur les falaises de Gozo

En plein mois d’aout, avec un enfant de 6 mois, nous n’avons pas trop forcé sur la randonnée, je dois l’avouer…

Mais nous avons tout de même eu l’occasion de faire une rando tous les trois depuis Xlendi le dernier jour. Une seule, mais vraiment superbe !

La veille, nous avions repéré le début du chemin, partis faire une petite balade de fin d’après midi. Trouver le chemin n’est vraiment pas difficile, nous avons simplement longé la côte, en partant vers l’est. Au début, à proximité immédiate de Xlendi, un petit fort et des salines romaines rappellent la présence des hommes depuis des siècles et même des millénaires sur ce territoire.

fort xlendi

Partez tout d’abord de cet ancien fort visible depuis Xlendi

salines xlendi romaine gozo

Arrivés au fort, en regardant en bas, vous découvrirez les salines, différents chemins permettent d’y accéder pour les voir de plus près

Sur un de ces chemins, vous passerez par un lieu magnifique où la globigérine (roche locale) érodée par le vent et l’eau a laissé place à un paysage somptueux.

En prolongeant la marche, nous avons ensuite cheminé à travers de petites parcelles agricoles, avec vue sur mer.

chemin falaises randonnée gozo

Le chemin qui longe les falaises de Xlendi à Ta Cenc

Le chemin se fait ensuite plus net et suit directement le bord de la falaise. Petite précision pour les personnes sujettes au vertige comme moi, pas de soucis, c’est suffisamment large !

Nous avons alors croisé de superbes baies, offrant une perspective sur les falaises monumentales de Ta Cenc (130 mètres de hauteur ! un petit plongeon ?).

falaises Ta Cenc gozo mer

Je vous disais pas de problème quand on le vertige… Mais bon, je n’en menais pas large !

Partis de bon matin, la chaleur n’était pas encore trop excessive et la lumière superbe. Le mieux est de vous laisser en juger avec quelques clichés de Laura !

A la recherche de Brad Pitt et Angelina Jolie
Le sentier longeant tout le sud de l’île, nous espérions aller jusqu’à la baie de Mgarr Ix Xini devenue récemment célèbre. Début 2015, Brad Pitt et Angelina Jolie sont venus tourner un film dans cette partie de l’île, bloquant pendant 3 mois une bonne partie de l’île. Chaque gozitan rencontré avait une histoire à nous raconter à ce propos, entre ceux qui avaient échangé quelques mots avec Brad, et ceux excedés par cette privatisation forcée.

Notre séjour à Gozo a réuni tout ce que nous aimons en voyage : calme, gentillesse et chaleur des habitants, bonne bouffe, beaux paysages, petits coins cachés. Alors je vous le dit, si vous recherchez la même chose que nous en voyage, ce serait une hérésie de venir à Malte sans passer une bonne partie de votre séjour à Gozo !

pecheurs sunset gozo

Pour conserver cet article, épinglez le grâce à l’image suivante :

Épingle moi sur Pinterest !

Épingle moi sur Pinterest !

 

Infos pratiques – visite de l’île de Gozo par la côte

Et pour en savoir plus sur Gozo et la randonnée, allez jeter un coup d’oeil sur l’article de Piotr qui nous livre ses impressions sur l’île.

Logement

Les sites de location en vogue actuellement comme Airbnb ou nightswapping ne sont pas forcément le meilleur plan sur Gozo. Nous avons trouvé un bel appartement en location à Xlendi pour 50 €/ jour. Nous étions trois, avec trois chambres, tout équipé (même pour bébé), spacieux et en pleine saison (on a réservé tardivement…) !

Transport

Il existe un système de bus qui relie les principaux points de l’île (mais pas les coins plus reculés) mais la fréquence n’est pas très importante. Alors à moins de loger à Victoria (d’où partent la plupart des bus et où ont lieu les correspondances), il peut être utile de louer une voiture. C’est ce que nous avons fait pour quelques jours. C’est le propriétaire de l’appartement que nous louions qui a contacté une agence de location pour nous. Nous avons payé environ 25 €/jour de location (avec le siège bébé). Ces tarifs sont très différents de ceux pratiqués à Malte.

Guide

Victoria, une guide privée, avec qui nous avions été en contact avant de partir a chaleureusement accepté de nous guider pendant une journée. Elle s’est parfaitement adapté à notre demande (des coins natures bien sûr !) et à la présence de bébé ! Grâce à elle nous avons fait la découverte de lieu moins connus et de spécialités culinaires roboratives comme la ftira. Nous gardons un très beau souvenir de cette rencontre.

Enregistrer

Enregistrer


A propos de Seb

Jeune homme bien sous tous rapports aimant manifestement voyager. Accessoirement, entre deux voyages, je tente de sauver le monde en bossant comme animateur d'un réseau d'éducation à l'environnement. Heureusement, je suis pas tout seul, parce qu'il y a du boulot !


Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires siouplé !

 Je veux recevoir les réponses à mon commentaire uniquement

7 commentaires sur “Tour de l’île de Gozo par la côte : randonnée, plongée et farniente