En relisant (avec nostalgie) nos billets sur la Colombie, nous nous sommes aperçus avec horreur que nous avions omis de vous parler de Minca. Village montagnard non loin de la côté caraïbes et de la trépidante Santa Marta, Minca est un havre de fraîcheur et un paradis pour les ornithologues amateurs.

Happés par la promesse de voir une diversité impressionnante d’oiseaux, nous quittons Santa Marta sans regret. Un colectivo (taxi partagé) sera notre bolide pour parcourir les 14 km qui nous en séparent. Autant vous dire qu’à cette distance, c’est un lieu très prisé des habitants de la côte qui souhaitent prendre un bol d’air frais.

 

santa marta minca
La vue de Santa Marta depuis Minca

Minca, une belle surprise

A notre arrivée, c’est en apparence un village assez banal.Son charme n’apparaît pas au premier coup d’oeil et pourtant nous aurons beaucoup de plaisir à le parcourir pendant quelques jours.

Comme à l’accoutumé, nous faisons notre tournée des hébergements pour dénicher l’endroit idéal. La première nuit nous jetons notre dévolu par dépit sur une guest house du centre, mais dès le lendemain nous décidons de creuser un peu plus et de fouiller le fond de nos poches pour rallonger le budget afin de trouver THE perfect place.

C’est ainsi que nous posons nos bagages au rancho de la luna qui offre un cadre superbe et nous permettra de tester le lit suspendu. Après quelques débuts hésitants car nous avions un peu peur de nous casser la figure, nous avons apprécié d’être tranquillement bercés durant notre sommeil. Mais nous ne le déconseillons pour les personnes qui sont du genre gigoteur.

En errant dans le village durant ces quelques jours, nous découvrirons aussi le cimetière local qui m’a beaucoup ému. Vous le savez peut être déjà si vous avez lu notre article sur les cimetières à travers le monde, j’aime découvrir ces lieux, leurs configurations singulières, le choix des décorations. Même s’ils concernent les morts, ils en disent long sur la manière dont on considère les vivants.  Allez savoir pourquoi, j’ai beaucoup aimé celui ci. L’humidité à son comble noirci la terre et offre ainsi un contraste fort avec les couleurs chatoyantes des fleurs et la pierre blanche des tombes. La nature y est omniprésente, elle encercle ces êtres disparus avec beaucoup de douceur et de panache.

Ce village paisible sait aussi s’animer et nous avons eu la chance d’assister à un spectacle d’enfants sur la sensibilisation à l’environnement. Seb vu que c’est son boulot, était très intéressé ! Des gamins des environs se sont réunis ici pour présenter les différentes danses locales et donner envie aux habitants de respecter la faune et la flore. Amusés, nous ne louperons pas une miette de ce spectacle en plein air malgré une pluie tenace.

Ces balades dans le village nous auront également permis de peaufiner notre programme des prochains jours, à savoir : observation d’oiseaux, randonnée et piscine naturelle.

Minca, un sanctuaire pour les oiseaux

Comme je le disais auparavant , Minca nous a avant tout attiré pour sa grande diversité d’oiseaux. Plus de 300 espèces ont été recensées ici. Pas étonnant qu’il soit facile d’organiser des sorties ornithologiques. Avant le pont qui mène au village, une guérite discrète fait la publicité de Jungle Joe Adventure. Cette discrétion fut troublée par l’énergie tonitruante de Joe qui, ayant détecté notre intérêt, ne manqua pas l’occasion de nous présenter ses activités.

Emballé, c’est pesé, le lendemain matin à l’aube, nous profiterons du lever du jour pour admirer des dizaines d’espèces d’oiseaux. Joe ne nous a pas fait de fausses promesses. En seulement trois heures, nous avons observé plus d’une trentaine d’espèces d’oiseaux. Toucans, aracari, tanager, warbler… La liste est longue et c’est grâce à ces différents noms que j’ai sauvegardé que j’ai pu vous concocter une galerie Pinterest pour que vous puissiez aussi les découvrir.

Abonnez-vous à notre tableau oiseaux de Colombie sur Pinterest

Nous étions sans aucun doute les plus surexcités des participants. Mes sens étaient aux aguets pour ne rien manquer. Un pépiement par ci, un caquètement par là, le chant des oiseaux nous donne quelques indices pour les trouver et le moindre mouvement dans les fourrées l’espoir d’une jolie découverte. Au delà de son talent pour débusquer les volatiles, Joe était intarissable sur la moindre de ces bestioles. Il connaît leurs habitudes, leur rareté et spécificité. C’est ému qu’il nous raconte la fois où ce colibri endémique est venu se poser sur sa terrasse. Je partage son émotion, mes yeux aussi s’illuminent de cette admiration sans limite !

Colibri attiré par le sucre
Colibri attiré par le sucre

Je reviendrai à plusieurs reprises discuter avec lui et lui emprunter sa bible (le guide des oiseaux de Colombie !). Insatiable, je me lèverai même à l’aurore le lendemain matin pour observer le ballet des oiseaux sur la terrasse de notre guest house. Assise, un café dans une main, les jumelles dans l’autre, je m’amuse comme une petite fille à où est Charlie ? Seule différence, le bonhomme au pull rayé laisse la place à de petites bêtes aux plumages chatoyants.

Une baignade fraîche à Pozo Azul

Bien qu’étant un peu blasés des cascades à ce moment du voyage (bouh on fait les fines bouches), nous allons faire un tour au pozo azul. Après une petite marche de 45 minutes, nous arrivons et surprise : la fête bat son plein.

Famille au bord de la pozo azul
Famille au bord de la pozo azul

C’est le week end, et de nombreuses familles sont venues ici pour partager le repas dominical. On peine à trouver un rocher, mais une fois installés, c’est un régal d’observer des amis en train de trinquer les pieds dans l’eau, les enfants s’éclabousser, les parents préparer le barbecue improvisé.

Minca pozo azul 2

Un couple devant nous, que je photographie, nous tend alors un breuvage des plus revigorant. Cela nous réchauffe car l’eau est vraiment fraîche. Cela nous surprend qu’il y ait autant de personnes en train de se baigner. Nous aurons l’occasion de constater que la température de l’eau n’effraie pas les colombiens. Qu’on se le dise, rien n’arrête un colombien quand il souhaite se baigner !

Un petit peu d'alcool pour se réchauffer ?
Un petit peu d’alcool pour se réchauffer ?

Paradoxalement, nous avons eu beaucoup de chance de voir ce lieu bondé. De cette manière nous avons pu encore une fois profiter de la bonne humeur, de la convivialité et de la chaleur humaine des colombiens.

Sur le retour, le chemin nous offre de nouveaux points de vue sublimes. La magie opère, le village banal se transforme petit à petit en un joli coup de coeur.

Minca panorama bis

Avant de quitter Minca, nous avons profité de quelques soirées à nous prélasser sur la terrasse en attendant le soleil se coucher. La lumière était incroyable.

La nuit prend le relai et les sommets s'obscurssissent
La nuit prend le relai et les sommets s’obscurcissent
Les lumières de la ville remplace celle du soleil, au loin Santa Marta
Les lumières de la ville remplacent celle du soleil, au loin Santa Marta

Minca trou nuage

Envie d’aller vous rafraîchir à Minca lors de votre voyage en Colombie ?

Notre prochaine étape : San Gil, la capitale des sports extrêmes

Minca en Colombie
Epingle moi sur pinterest !

Informations pratiques – visite de Minca

Transport de Santa Marta à Minca

Du centre de Santa Marca rejoignez la station pour Minca qui se situe entre la calle 11 et la carretera 12.

De là, vous pourrez prendre un taxi collectif jusqu’à Minca. Il vous en coutera 7000 COP par personne.

Se loger à Minca

La plupart des hébergements sympas de Minca sont légèrement excentrés. Si vous ne réservez pas et que vous souhaitez faire le tour des hébergements, avec le sac à dos, ce ne sera pas très pratique. Une fois n’est pas coutume, je vous conseille de regarder en amont sur le net pour avoir une idée de ce qui vous convient. Ainsi, si vous souhaitez aller dans un hostal à quelques kilomètres du centre, vous pourrez vous arranger pour qu’ils viennent vous chercher.

  • Rancho de la luna : Cet hostal bien qu’indiqué depuis le centre est un peu à l’écart. C’est ici que nous avons passé quelques nuits. L’architecture en mode cabane à flanc de montagne vaut à elle seule le déplacement. Mais c’est aussi la vue sur les montagnes des alentours qui encerclent les lumières de Santa Marta et l’horizon vers les caraïbes qui vous scotchera sur place. L’espace collectif avec la cuisine est très chaleureux. La chambre la plus prisée est celle la plus en hauteur, car la vue y est d’autant plus belle. Les salles de bains et les sols comportent de très belles mosaïques. Et vous serez sûrement surpris par le confort que constitue une nuit dans un lit en suspension. J’avais un peu peur de cela et ce fût finalement très agréable.
  • Casa Loma hostal : cet hostal est très réputé et superbement situé, il suffit de regarder son site pour avoir envie d’occuper les belles chambres proposées et profiter d’un coucher de soleil à se damner.

A faire à Minca

Cascades et piscines naturelles

  • Les cascades de la Marinka

Accessible en 45 minutes à pied à partir d’un chemin qui part de l’église de Minca et qui va en direction de la Finca la esperanza, vous n’aurez aucun mal à les trouver. L’entrée est payante et vous coutera 3000 COP par personne.

  • Pozo azul

Toujours à 45 minutes, Pozo azul est un ensemble de petites cascades qui se terminent dans un bassin formant une piscine naturelle. Le week end, c’est un lieu prisé des familles de Santa Marta qui s’organisent des pique-nique de malade. Attention, l’eau est très fraîche.

  • Las Piedras

Pour les plus paresseux, à seulement 15 minutes se situe las piedras. De jolies cascades également.

Birdwatching – observation d’oiseaux

Je ne vous cache pas que ce fût notre activité préférée. Même si vous n’êtes pas spécialement amateur, la quantité et diversité d’oiseaux est telle que vous ne pourrez pas vous ennuyer. Et Joe de Jungle joe adventure est un très bel ambassadeur de cette nature abondante.

Activités sportives à sensation

Pour ceux qui veulent plus d’action, vous serez servis car le même Joe propose du Tubbing, du canyoning, du VTT… A vous de faire votre choix.

Randonnées à Minca

De nombreuses randonnées prennent comme point de départ Minca ou pour les plus éloignées peuvent être organisées à partir de là. Les hostals et fincas pourront vous renseigner facilement.

Et pour un profil détaillé des différentes randonnées, vous pouvez regarder sur le site de Wiki loc.

En une journée, il est possible de faire le Trek de los pinos, une boucle à partir de Minca et qui permet de visiter les cascades et la pozo azul. Ça grimpe par endroits mais le jeu en vaut la chandelle.

Le fameux Trek Cierro Kennedy demande quant à lui 2 jours. La vue que tout le monde espère voir (car le ciel peut être capricieux) est celle où la mer, la ville de Santa Marta, les montages et les pics enneigés de los nevados se succèdent étrangement.

Activités culturelles

La région est connue pour sa production de café. Vous n’aurez aucun mal à visiter une ferme pour découvrir toutes les étapes de cette culture.

 

Vous aimeriez découvrir la Colombie ? Vous planifiez un voyage là bas ? Nous vous recommandons chaudement ces articles :

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !