Hôtel, guest house, auberge de jeunesse, quelque soit leur standing ces différents hébergements ont un point commun, celui d’avoir un règlement intérieur. Il est facile de ne pas y faire attention, cependant si on prend la peine de lire les petits encarts posés judicieusement dans les halls ou dans les chambres, on peut y découvrir quelques petites perles marrantes, insolites ou choquantes !

Voici un petit florilège glané lors de nos voyages.

Ne pas sauter sur le lit (Mexique)

Allez on commence par une règle plutôt mignonne qui nous fait retomber en enfance en moins de 5 minutes. Cette règle est d’autant plus importante à respecter que le standing de l’hôtel est bas. Et oui, pourquoi risquer de ruiner davantage une literie en fin de course et passer une mauvaise nuit ?

CC Michael Dunn

Crédit photo : Creative commons – Michael Dunn

Ne pas s’enduire de crème Itchaway avant de dormir (Bélize)

Celle ci m’a tellement interpellé que j’ai fait une vraie recherche pour savoir d’une part ce qu’était une crème itchaway et pourquoi elle était bannie de cet hôtel. Éléments de réponse trouvé, il s’agit d’une crème anti-moustique particulièrement grasse et qui laisse des traces indélébiles sur les draps. Dormir ou bastonner les moustiques, il faut choisir !

Interdit de manger des durians dans la chambre (Malaisie)

Interdiction de manger des durians dans un hôtel en Malaisie
Interdiction de manger des durians dans un hôtel en Malaisie

La règle d’interdiction de manger dans sa chambre est assez banale, ce qu’il est un peu moins c’est de préciser un type d’aliment. Pourquoi une discrimination particulière pour le durian. Tout simplement car c’est un fruit dont la subtile saveur s’oppose à son odeur affreusement nauséabonde. Pour rire, on pourrait imaginer des déclinaisons de cette règle par pays. En France cela pourrait donner, merci de ne pas manger d’époisse et de tripes à la mode de Caen.

Chats et chiens interdits, ne demandez pas ! (Colombie)

franois xavier bodin

Crédit Photo : Creative commons – François Xavier Bodin

Bon que les animaux soient interdits cela parait normal mais les trois mots qui suivent « Ne demandez pas » sonnent comme un complainte désespérée des propriétaires qui, usés de le répéter à longueur de journée, l’on carrément placardé à l’entrée de leur hôtel. Mais pourquoi sont-ils harcelés ? Parce que les colombiens sont carrément dingues de leurs animaux de compagnie, au point qu’il existe des vendeurs de rues de vêtements pour chiens.

Démontrez votre savoir vivre, maintenez les murs propres et en bon état (Pérou)

En lisant cela, je vous avoue que j’ai eu un légère sensation de dégoût. Qu’est ce que les précédents occupants ont bien pu faire pour inspirer cette recommandation ? On a scruté les murs toute la soirée à la recherche d’un début de réponse.

Merci, de ne pas vous promener nu dans les couloirs (Colombie)

alexisM78

Crédit photo : Creative commons – AlexisM78

Celle-ci est sans aucun doute une de mes préférées. Soit le proprio a été traumatisé par l’acte isolé d’un naturiste égaré dans son établissement, soit il existe une secte de mecs adorant se foutre à poil dans les couloirs et la règle est alors compréhensible.

Les visiteurs ne sont acceptés que dans le patio (Guatemala)

Au Guatemala, on veut bien être cool et vous faire sentir comme chez vous en vous autorisant à inviter des potes à la guest house mais faut pas pousser mémé dans les orties.  Les guatémaltèques ne sont pas nés de la dernière pluie, alors pour éviter tout débordement, on reste dans le patio, histoire que la matronne des lieux surveille les bonnes mœurs de chacun.

Merci de ne pas consommer de substances hallucinogènes (Colombie)

La coke oui, les champignons non
La coke oui, les champignons non

Crédit Photo : Creative commons – János Csongor Kerekes

Alcool, Cannabis, Cocaïne, Héroïne, y’a pas de souci mais par contre le LSD et les champignons, c’est non. A croire que le proprio a fait un bad trip avec une de ces substances.

Seuls les couples mariés peuvent louer une chambre (Tanzanie)

Bon, on arrive aux règles un peu moins marrantes. Dans certains pays, il n’est pas possible pour des couples non mariés de louer une chambre. En Tanzanie, Maroc et Malaisie, nous avons vu ces règles mais on ne nous a jamais demandé de justificatif. Cependant, d’autres voyageurs dont les noms de famille peuvent laisser penser qu’ils sont musulmans doivent quasiment systématiquement présenter un justificatif.

Interdit aux homosexuels ! (Panama)

Un soir dans une ville glauque du Panama, nous galérons à trouver un hébergement pas trop décrépi. On a déjà pas mal tourné, on pense que cet hôtel va faire l’affaire quand en montant les escaliers on aperçoit une immense pancarte « Interdit aux homosexuels et lesbiennes », ni une ni deux on rebrousse chemin, pas question de dormir ici.  Une règle qui malheureusement nous rappelle qu’être homosexuel et voyageur, ce n’est pas toujours facile.

Et vous, avez vous déjà eu l’occasion de découvrir des règles d’hôtel ou de guest house insolites ? Venez enrichir l’article en nous les racontant en commentaires ! On les rajoutera par la suite à l’article.

 

Crédit Photo couverture : Creative commons

 

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !