En discutant quelques jours auparavant, je racontais a un belge rencontré au hasard du voyage que j’adorais les villes traversées par des fleuves. A ces paroles, il m’a très vite parlé de Dinant. « Dinant ne serait rien sans la Meuse » a t’il dit. Et il suffit de la parcourir brièvement pour se rendre compte à quel point cette phrase est juste. Au-delà du cœur de la ville, nous avons voulu suivre la vallée de la Meuse, puis la vallée de la Lesse pour y détecter des pépites naturelles qui,comme moi, adorent la compagnie des rivières.

La vallée de la Meuse et les rochers de Freyr

A cause du mauvais temps, nous avons manqué notre rendez-vous avec la ville de Dinant. Mais la seule vision de la Collégiale de Notre Dame avec son clocher en forme de bulbe ou du rocher Bayard méritent qu’on s’y arrête. L’emplacement de la ville, étriquée entre un bloc rocheux et la Meuse lui confère tout son charme. J’espère que nous auront une autre occasion pour flâner dans la citadelle et découvrir l’histoire de Mr Sax.

En attendant, nous allons longer la vallée de la Meuse à la recherche des rochers de Freyr. Nous devions y faire de l’escalade mais la paroi trop glissante à cause de la pluie nous a obligé à nous replier sur de la via ferrata non loin de là. Sur le parking de Freyr, nous allons cependant profiter de la magnifique vue sur une partie des rochers de Freyr, la vallée de la Meuse et le château de Freyr.

C’est depuis ce parking que de nombreux adeptes de l’escalade partent à la recherche de voies sympa à explorer. Si cela vous tente, sachez que vous avez l’obligation, soit d’être adhérent au club alpin, soit d’être accompagné d’un guide qui l’est.

Cette fois- ci nous regarderons escalader les quelques personnes courageuses, il faut avoir l’œil pour distinguer leurs corps, minuscules, comme noyés dans l’immensité du mur. Un autre point de vue à quelques centaines de mètres permet d’avoir une vue plongeante sur le château de Freyr.

mur d'escalade de Freyr

Je vous conseille aussi d’emprunter la route qui longe la Meuse et le château. Cette route est magnifique et permet d’apprécier les rochers sous un autre angle.

Le parc naturel de Furfooz et la vallée de la Lesse

La Lesse est aussi une rivière très prisée par les voyageurs, notamment l’été où elle reçoit beaucoup de kayakistes. Le Parc naturel de Furfooz voit ce ballet coloré troubler la tranquillité de son paysage. Ce parc naturel est intéressant pour différentes raisons. La première, c’est qu’il y conjugue des merveilles naturelles, géologiques mais aussi archéologiques. La seconde est qu’il abrite des plantes surprenantes pour cette région. Une partie du parc naturel est ouverte au public. Un sentier longe les différents éléments remarquables du parc. Pour le visiter, nous étions accompagné de Christophe, le conservateur bénévole du site. Car ce parc est géré par l’association Ardenne et Gaume.

Comme tous les matins frais en Ardenne, la brume s’accroche au paysage. Sur le plateau qui domine la vallée de la Lesse, Christophe nous confie qu’ici on trouve des plantes impossibles à trouver ailleurs en Belgique. Ces falaises réchauffées par le soleil font en quelque sorte des miracles. C’est aussi le refuge des faucons pèlerins qui viennent y nicher. En automne et en hiver, n’espérez pas les voir, ils sont déjà repartis à quelques encablures d’ici. C’est d’avril à juin que vous aurez le plus de chance d’admirer les faucons et leurs petits.

Les milieux ouverts comme ici sont favorables au développement de la biodiversité. Cette ouverture est l’œuvre des moutons qui entretiennent le site. Sans cela, des arbustes ou autres plantes se développeraient et fermeraient le milieu, rendant impossible l’installation d’autres végétaux. Les espèces dites pionnières.

La balade de 4km se poursuit, nous descendons petit à petit vers la Lesse. Des grottes et des cavités parsèment le chemin. Ces grottes ont été occupées pendant la préhistoire. Au nombre de 300, elles forment un énorme gruyère dont seule une infime partie se visite. A chaque période de l’histoire, elles ont eu des rôles divers. Elles ont même servi à entreposer de la poudre à canon ! En nous y baladant, nous nous racontons nos propres histoires, les grottes sont des lieux propices pour laisser vagabonder son imagination.

La Lesse apparaît enfin et va nous offrir une petite pause gourmande à la buvette « La Flobette ». Une buvette atypique car Florence y concocte avec amour des plats végétariens avec des plantes qu’elle a cueilli non loin de là. Les saveurs sont autant délicieuses qu’étonnantes. Autre particularité de la buvette, elle a une démarche zéro déchet ! Exit les serviettes en papiers, les couverts jetables ou tout autre déchet. Nous qui avons entamé ce processus il y a quelques mois, nous sommes ravis de trouver un lieu sensible à ce mouvement. Bref, vous l’aurez compris, une adresse que je vous recommande à 100%.

En repartant du parc naturel du Furfooz, nous faisons un petit détour pour nous rendre aux aiguilles de Chaleux, un point de vue de plus pour profiter des belles formations géologiques de la région.

Le château Lavaux Saint-Anne

Les environs de Dinant sont aussi riches en patrimoine, nous avons eu l’occasion de le vérifier. Nous avons tout d’abord cherché le château de Walzin, perché sur une falaise, sa vue sur la vallée de la Lesse est saisissante. Malheureusement pour nous, nous avons loupé de peu le petit sentier qui mène à sa vue dégagée. On ne peut pas gagner à tous les coups. Quant au château de Vêves, véritable édifice sorti tout droit d’un conte de fée, nous l’avons découvert à contre jour et portes fermées. Pas de chance pour ces deux châteaux, mais nous nous sommes rattrapés par la visite du château Lavaux Saint Anne.

La visite de ce château datant du XVe siècle se divise en 3 parties. Les sous-sols retracent les conditions de vie des paysans au XIXe siècle. On y trouve les outils et ustensiles traditionnels de l’époque et nous avons pu mesurer à quel point la vie ne devait pas être marrante tous les jours . Au rez-de-chaussée, c’est le luxe et le confort qui dominent, ici c’est la vie des seigneurs du XVIIe siècle qui est mise à l’honneur. La salle de banquet, le mobilier et les toilettes élégantes sont exposés avec soin. Quant au premier étage, il est réservé à la tradition de la chasse et de nombreux animaux empaillés sont présentés. Nous ne sommes pas tellement emballés par la chasse, c’est peu de le dire, mais cette activité fait partie de l’histoire du château et plus largement de la région.

Le château de Lavaux est également intéressant pour sa démarche écologique, il a en effet recréé une zone humide, un espace naturel comme il devait être à la fin du XIXe siècle. Une manière de retrouver les paysages caractéristiques de la Famenne et de favoriser la biodiversité. La balade autour de l’étang est très agréable et permet d’observer des oiseaux, notamment des martins pêcheurs (en sculpture et en vrai).

Les grottes de Han, la merveille géologique wallonne

Dernière idée de visite pas trop loin de Dinant, les grottes de Han. J’en avais beaucoup entendu parler et cette fois ci nous y sommes. En arrivant, nous comprenons vite que c’est une attraction majeure de la région. Il y a du monde ! Le domaine des grottes de Han propose différentes activités sur son site, la visite de la grotte mais également un parc animalier et des écomusées. Je vais me concentrer sur la grotte car c’est selon moi le plus intéressant. Même si je n’ai pas trop aimé le côté parc d’attraction du lieu, il faut reconnaître que c’est une visite très sympa à faire en famille. Les grottes se visitent en groupe, accompagné  d’un guide, il faut environ 1h30 pour les parcourir et profiter des différentes concrétions du site.

grottes de Han

Pour tout vous avouer, je n’ai pas tellement écouté les commentaires de la guide, ce qui me plaît dans une grotte ce sont les sculptures naturelles dessinées par l’eau, les minéraux et l’ambiance. Même si j’ai quelque tendance à la claustrophobie, je me suis sentie à l’aise à Han car les grottes sont très spacieuses. Certaines salles sont vraiment impressionnantes par leur taille. La beauté de cette grotte tient aussi au fait que le lit d’une rivière la traverse: la Lesse. C’est même elle qui a en grande partie façonné le domaine des grottes de Han. Un lac intérieur en est né et fait office de miroir pour les stalactites.

grottes de Han

Bientôt le plafond se pare de milles feux, la guide nous prévient « vous allez voir le plus grand spectacle son et lumière réalisé dans une grotte ». On opine du chef, on se tait et on admire. Le spectacle est éblouissant, poétique et sublime. Par la magie de la lumière, des cerfs majestueux, des hiboux inquiétants apparaissent dans un tourbillon de couleurs qui évoque puissamment la nature. Ce spectacle retrace les origines de la vie, nous sommes soufflés. Hélio, quant à lui, sera partagé entre frayeur et fascination.

Les draisines de la molignée et l’abbaye de Maredsous

Dernière étape avant de rentrer en France, les draisines de la Molignée. Un nom plutôt compliqué pour désigner un vélo rail (nous racontons un peu plus en détail cette expérience dans cet article). Nous avions déjà testé le concept en Aveyron et malgré le temps brumeux et frisquet nous enfourchons nos destriers pour quelques kilomètres de folles échappées. Ceux qui recherchent des expériences extrêmes seront surement déçus. En revanche, si un bon moment de rigolade en famille ou entre amis vous tentent, n’hésitez pas. Nous nous sommes amusés comme des gamins à aller à toute allure sous le regard circonspect de notre fils qui se demandait bien sur quel genre de parents il avait pu tomber.

Draisine de la molignée

Nous aurions dû faire le tronçon qui menait jusqu’à l’abbaye de Maredsous mais les horaires ne collaient pas alors nous y sommes allés après en voiture. Un très bel édifice qui fût le théâtre d’une séance de cache cache et de course poursuite se terminant dans le gazon. Pour les explication historico-religieuse il faudra repasser, nous étions davantage d’humeur joueuse que bûcheuse.

Des entrailles de la terre jusqu’au plus haut de ses sommets, Dinant et ses alentours ont contribué à faire grandir ce sentiment doux et bienveillant que nous avons à l’égard de la Wallonie. Une région authentique, pleine de surprises et irrésistiblement nature.

Guide pratique : visiter les alentours de Dinant, la vallée de la Meuse et de la Lesse

Où dormir près de Dinant ?

Chez Marion à Celles

Caroline et Laurent Marion-Defossez
1 Ferme de la Cour
5561 Celles (Houyet)

Nous avons adoré cet appartement cosy dans le très beau village de Celles. Situé dans un corps de ferme, il y avait tout le confort pour se sentir comme à la maison. Les propriétaires sont charmants. L’appartement est au cœur du village à proximité de restaurants et commerces. Si vous ne voulez pas vous faire la cuisine, nous vous conseillons le Saint Hadelin, un restaurant à la cuisine raffinée et délicate, à deux pas de l’appartement.

Informations et réservations

B&B Au plaisir à Hastière-Par-Delà

Lily & Etienne
Rue des Gaux 72
5541 Hastière-Par-Delà

 

Au plaisir est un B&B très original. Les chambres ont comme thème de décoration le Cluedo. Les propriétaires, grands amateurs de jeux, proposent aux clients d’organiser des murder party. L’ambiance feutrée et vintage se prête idéalement à cela. Plus original encore, ce B&B dispose d’une escape room entièrement conçue par les propriétaires. Petit plus, les petits déjeuners et la table d’hôte sont excellents.

Informations et réservations

B&B Aux anges à Arbre

Rue de l’Ecole 19, 5170 Arbre

Nous sommes arrivés tard et repartis très tôt de cet hébergement, donc nous n’avons pas trop eu le temps d’en profiter. Mais la chambre était agréable et la propriétaire très sympa.

Informations et réservations

Que voir, que faire dans la vallée de la Meuse et de la Lesse, aux alentours de Dinant ?

  • Visiter la ville de Dinant : la citadelle, la grotte merveilleuse, le musée de Mr Sax et les rives de la Meuse
  • Visiter les nombreux châteaux : Freyr, Veves, Walzin, Laveaux Saint Anne
  • Explorer le parc naturel de Furfooz
  • Découvrir les grottes de Han et tester la spéléo
  • S’initier à l’escalade ou à la via ferrata sur les rochers de Freyr
  • Randonner le long de la Lesse
  • Tester la draisine de Molignée et visiter l’Abbaye de Maredsous

 

Pour aller plus loin : retrouvez tous nos articles sur la Wallonie, notamment l’Ardenne et la province de Namur !

 

Ce voyage a été réalisé en partenariat avec Wallonie Tourisme avec qui nous avons concocté ce joli programme. N’hésitez pas à visiter leur site pour la préparation de votre voyage !