Découvrir le vignoble de Nantes est une expérience à ne pas rater si vous passez en Loire Atlantique. Après les tumultes de la ville, rien ne vaut de se ressourcer au pays du muscadet pour déguster un verre bien frais mais pas seulement. A vélo, entre Sèvre et Marais, c’est encore mieux !

Les vignobles de Nantes, ce sont des paysages qui changent au gré des saisons et des marais particulièrement beaux et préservés. Ce territoire à l’identité forte a de plus développé de nombreuses manières de le parcourir de manière durable, notamment à vélo.

C’est cette expérience que nous vous narrons ici. Nantais d’adoption depuis 10 ans, nous avions déjà foulé les terres viticoles de la Loire Atlantique à de nombreuses reprises, mais jamais en vélo. Nous aimons particulièrement les marais de Goulaine qui offrent un panorama exceptionnel. Côté vignes, nous affectionnons la saison automnale quand les feuilles s’enflamment. Mais cette fois ci, c’est aux prémices de l’été que nous les avons re-découverts.

Redécouvrir le vignoble de Nantes à vélo – départ, le Pallet !

La journée commence par un petit ravitaillement à La Ferme de Chez nous, un magasin peu conventionnel qui a la particularité de ne vendre que des produits frais, locaux (- de 80 – 100 km), artisanaux ou fermiers. Une manière engagée de valoriser les savoirs faire locaux et une consommation de proximité et donc plus écologique. Difficile de faire un choix devant la profusion de bons produits qui s’offrent à nos papilles gourmandes. Parmi les spécialités à ne pas manquer, muscadet, bières et jus de pommes pour se désaltérer,  fraises et mâche côté primeur, galettes au caramel au beurre salé ou petits mouzillons (biscuits anciens traditionnels d’ici) côté sucré…

Hélio dicte vite ses choix pour le dessert : c’est la saison des framboises, on valide. Sébastien est rattrapé par ses démons et un saucisson rejoint notre panier. Je vous passe l’intégralité de notre pique nique mais nous en salivons d’avance.

Quelques kilomètres plus loin, devant l’église du Pallet, nous prenons possession de nos vélos. Le loueur a l’habitude de venir déposer les vélos à un endroit précis en fonction de votre programme (4 personnes minimum). Pour cette boucle de 33 km, nous avons opté pour des vélos électriques (et on assume totalement notre flemmardise !). La carriole pour notre lémurien attachée, les casques vissés sur la tête, nous voilà partis.

Le début de l’itinéraire n’est pas si facile à trouver, mais heureusement nous avions le tracé gpx précis et un gps (sur le téléphone) ce qui a grandement favorisé le démarrage. Nous avons immédiatement plongé au cœur des vignes. Le temps étant au beau fixe, nous décidons de visiter le musée du vignoble en fin de journée. Puisque c’est une boucle nous repasserons devant, donc il n’y a pas à s’affoler (nous apprendrons en fin de journée que le musée est fermé le samedi… Donc nous avons bien fait !). En cette saison, les vignes s’épanouissent et les feuilles d’un vert saturé annoncent l’été. La verticalité des rangs s’oppose à l’exubérance des vrilles et des gourmands.

Les surprises du vignoble nantais : du moulin de Pé du Vignard au four à chaux de Montru

Sur le chemin, nous sommes intrigués par un vieux moulin. Ni une, ni deux, nous décidons que ce sera notre première pause découverte. Tout l’intérêt d’être en vélo est de pouvoir prendre son temps et de s’arrêter au gré de ses envies.

Il s’agit du moulin de Pé du Vignard. Il est composé de trois constructions d’époques différentes, liées aujourd’hui par un projet architecturale redonnant vie au moulin. En effet, sa nouvelle partie accueille désormais une maison des jeunes, un centre de loisirs et des locaux associatifs. En écrivant ces lignes, je fais quelques recherches sur les moulins de la Sèvre et j’apprends qu’ils étaient très nombreux à une époque (plus d’une centaine). La Sèvre a un courant particulièrement propice à l’établissement de moulins. Ces derniers avaient différentes fonctions, moudre le blé bien entendu mais également fouler les tissus, fabriquer du papier ou tanner des peaux.

Nous nous baladons autour de ce moulin hydraulique au bord de la sèvre, nous scrutons en détail ses éléments ainsi que l’eau tumultueuse qui, lendemain de pluie oblige, est boueuse. Nous profitons du calme ambiant et du clapotis de l’eau qui a immédiatement sur nous un effet apaisant. Quelques pêcheurs se sont donnés rendez vous de bon matin, j’imagine qu’à d’autres heures ce sont les adolescents amoureux qui doivent trouver ici un repère romantique.

Comme les kilomètres ça creuse, et que nous pensons depuis le matin même aux délices de notre panier pique nique, nous recherchons désormais activement un bon spot pour déjeuner. C’est un vieux four à chaux qui servira de décor à notre buffet champêtre.

Ce n’est pas la première fois que nous tombons sur ce genre de construction dans la région. Le four à chaux du port de Montru permettait de brûler le calcaire pour le transformer en chaux, qui était utile notamment pour les agriculteurs. Durant sa pleine expansion au XIXe siècle, la navigation était possible sur le marais de goulaine. Quand une route et la digue de la Divatte furent construites, le port de Montru disparu, il fût comblé et le four n’eut plus d’utilité (le calcaire ne pouvant plus être acheminé jusqu’à lui).

Ce four a été récemment acheté par la ville de la Chapelle Heulin, qui a pour projet de le rénover et de l’ouvrir au public, affaire à suivre !

Les marais de Goulaine, un des trésors du vignoble nantais

Juste à côté, on aperçoit un bras du marais de Goulaine. Ce jour là, les conditions étaient réunies pour la prolifération d’une espèce invasive du marais, l’écrevisse de Louisiane. C’était la première fois que nous en voyions ici et la quantité nous a laissé sans voix. En se rapprochant de l’eau, il fallait faire attention où mettre les pieds pour ne pas les écraser. Malgré leur caractère envahissant, sachez que leur pêche est réglementée surtout dans les marais de Goulaine qui font partie d’une zone protégée.

J’aurai bien pris bien une barque pour naviguer au coeur du marais. Ces marais de Goulaine, nous les connaissons surtout vu d’en haut grâce au panorama de la butte de la Roche qui offre une très belle balade dans les vignes. C’est un de nos lieux préférés dans notre département. Pour en savoir plus, filez lire notre article sur le marais de Goulaine. Avec un vélo électrique ou si vous êtes en forme, c’est un petit détour sur cette boucle entre Sèvre et Maine qui vaut vraiment la peine.

Après cette pause gourmande et animale, nous reprenons nos bolides. Les petites routes de campagnes continuent de longer tour à tour des vignobles, des tunnels arborés ou les marais. Les routes que nous empruntons sont très peu fréquentées ce qui rend l’expérience vraiment agréable.

Du côté de Mouzillon, nous trouvons un parc pour faire une pause goûter en famille. Les framboises et les galettes au caramel salé tremblent dans leur panier, elles savent qu’elles vont être dévorées. Nous avons pris notre temps, mais nous devons rendre nos fidèles destriers alors nous reprenons la route pour une dernière halte au musée du vignoble nantais.

Malheureusement pour nous, il est fermé le samedi en dehors de la période estivale (1er juillet au 30 aout). Pour découvrir la collection d’objets présentant le savoir faire viticole de la région, il faudra que nous revenions. Ça tombe bien, nous ne sommes pas loin !

La journée s’achève aussi tranquillement qu’elle a commencé. Nous rejoignons notre petit cocon pour la nuit au domaine des 3 versants, une adresse que nous connaissons déjà et que nous aimons particulièrement pour sa démarche humaine et responsable.

Informations pratiques – boucle à vélo dans le vignoble de Nantes entre Sèvre et Marais

Qu’est ce que le vignoble de Nantes ?

Ce territoire est situé du côté sud de la Loire. Au sud est de Nantes, ce pays démarre le long de la Loire à Saint Julien de Concelles jusqu’à Divatte sur Loire. Au sud, depuis Vertou, le vignoble de Nantes s’étend jusqu’à la limite avec le Maine et Loire et la Vendée. Sa ville la plus connue est Clisson.

Comment se rendre dans le vignoble de Nantes ?

  • En voiture, le vignoble n’est situé qu’à quelques dizaines de kilomètres de Nantes. En arrivant de Paris, Bordeaux, Poitiers ou Cholet, il est aussi très facile d’arriver dans le vignoble sans passer par Nantes.
  • En train, à partir de Nantes, les gares de Clisson, la Haye Fouassière, Gorge ou le Pallet sont desservies
  • Le réseau de cars régionaux Lila propose de rallier le vignoble depuis Nantes
  • En vélo, il existe des itinéraires qui relient Nantes à différentes parties du vignoble nantais. L’un d’entre eux longe la Sèvre depuis Nantes et relie le Pallet en 2h environ. De là, vous pourrez rejoindre les autres itinéraires vélo dans le vignoble.

Où dormir dans le vignoble ?

  • Domaine des 3 versants à Maisdon sur sèvre

Le domaine des 3 versants ne propose pas seulement des chambres d’hôtes ou des gîtes mais bel et bien une démarche où l’accessibilité que ce soit pour les personnes en situation de handicap ou les personnes à faible revenu est primordiale. Une adresse pleine de générosité qui fait partie du réseau accueil paysan. Patricia et Yves vous mettront à l’aise instantanément, ici, on se sent comme à la maison. Pour en savoir plus sur leur démarche, allez lire l’article qu’on leur a consacré il y a quelques temps.

Tarifs, infos pratiques et réservation sur leur site

Faire du vélo dans le vignoble de Nantes

Rien de plus simple vous l’aurez compris avec cet article. Mais au delà de la boucle que nous avons effectué, d’autres itinéraires sont possibles. En effet, 100km de circuits vous attendent, ils sont partagés sur 5 boucles interconnectées pour pouvoir moduler votre parcours selon vos envies et rythme.

Certains tronçon de « La Loire à vélo » passent également par ici.

Vous retrouverez toutes les possibilités d’itinéraires en vélo sur le site touristique du vignoble nantais.

Louer un vélo dans le vignoble de Nantes

Pour notre balade nous avons fait appel au loueur de vélo électrique Bel Abord situé à Vertou. Ils proposent au delà de la location, des circuits en vélo avec road book et/ou gps et très bientôt avec des guidons connectés. Vous pouvez venir chercher les vélos dans leurs locaux où vous les faire « livrer » (à partir de 4 personnes minimum si c’est une location à la journée) à l’endroit où vous souhaiter démarrer la boucle.

Si vous prenez et ramenez les vélos dans leurs locaux, compter entre 18 et 23 euros la location d’un vélo électrique (en fonction du modèle) pour une demie-journée et aux alentours de 30-35 euros pour la journée complète. Des sièges enfants ou remorques sont louables également pour quelques euros.

Profil de la boucle à vélo dans le vignoble de Nantes entre Sèvre et marais

  • Départ / arrivée : Le Pallet
  • Distance : 32 km
  • Dénivelé : quasiment aucun !
  • Difficulté : facile
  • Type de routes : routes communales et routes en terre
  • Principaux points d’intérêt : Le Pallet, La Chapelle Heulin, Mouzillon, moulin du Pé du Vignard, four à Chaux de Montru, visite de caves, marais de Goulaine, musée du vignoble

Fiche descriptive et carte

Télécharger le tracé GPS : GPX, GPX

Randonner dans le vignoble de Nantes

Tout comme le vélo, les randonnées sont très nombreuses sur ce territoire (et l’avantage c’est que c’est souvent tout plat !!!!). Des fiches circuits très bien faites sont disponibles en ligne sur le site du vignoble de Nantes

Itinéraire culturel et artistique dans le vignoble de Nantes

Le voyage à Nantes, ce parcours artistique et culturel s’étend également dans le vignoble. 11 étapes tantôt culturelles, natures ou insolites ponctuent un itinéraire de Nantes à Clisson.

Retrouvez toutes les étapes sur le site dédié.

Quoi faire dans le vignoble de Nantes ?

Les possibilités sont vastes et à défaut d’être exhaustifs, nous allons être subjectifs et vous donner nos lieux préférés !

Goulaine et ses marais

  • Visiter le château de Goulaine
  • Randonner dans les vignes pour atteindre un panorama sur les marais de Goulaine
Marais innondé

Clisson et le domaine de la Garenne Lemot

  • Visiter le château de Clisson
  • Découvrir Clisson lors du célèbre festival Hellfest, une expérience décoiffante !
  • Voyager en Italie à la Garenne Lemot avec sa villa toscane et ses jardins

La Sèvre et la chaussée des Moines à Vertou

Depuis Nantes, rejoignez les bords de Sèvre à Rezé. Vous traverserez des prairies humides, des chemins superbes au fil de l’eau pour arriver à la chaussée des Moines de Vertou où il fait bon se balader et passer des moments entre amis ou en famille.

La Loire à Saint Julien de Concelles

Les bords de Loire vers Saint Julien de Concelles sont magnifiques. Un des rares pêcheurs sur la Loire, Claude Janin, propose l’été des balades en bateau sur la Loire avec dégustation de ces produits. J’ai eu l’occasion de le rencontrer et de tester. C’est une belle expérience que je recommande. Claude est un passionné de la Loire et son plus fervent défenseur. Il vous amènera au plus près de cette nature riche et bien vivante. En plus, il a une démarche respectueuse de l’environnement. C’est d’ailleurs dans le cadre des trophées du tourisme durable de Loire Atlantique que j’ai pu découvrir son initiative. Bref, n’hésitez pas !

 

Retrouvez tous nos articles sur la Loire Atlantique

 

Cet article fait partie des reportages que nous menons en tant qu’Ambassadeurs officiels de la Loire Atlantique. Un titre dont nous sommes très fiers ! Soyez assurés que nos ressentis, suggestions et avis sont sincères et authentiques. Pas difficile, nous adorons notre département d’adoption depuis plus de 10 ans.

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !

  

En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.