Lors de notre voyage au Québec, il était impensable de ne pas aller observer les baleines. Le Fleuve Saint Laurent attire de nombreuses espèces de cétacés grâce à la richesse en poisson et nourriture de ses eaux. Après les avoir vus au parc national de Forillon, nous avons cherché où et comment observer les baleines près de Tadoussac, dans le parc marin du Saguenay Saint Laurent.
Récit et informations pratiques sur ces rencontres exceptionnelles.

Le fleuve Saint Laurent et les baleines, une grande histoire d’amour

Les baleines ont plutôt tendance à évoluer en pleine mer. Si elles viennent jusqu’au fleuve Saint Laurent et même jusqu’à Tadoussac à l’embouchure du Saguenay, c’est pour une très bonne raison. Ce site est un lieu hautement stratégique pour les cétacés, car la nourriture est présente en très grande quantité. Ceci est dû aux différents courants marins favorisant le développement du plancton et d’autres organismes entrant dans le menu des cétacés. En été, les baleines ont besoin de faire beaucoup de réserves pour affronter l’hiver. Le fleuve Saint Laurent est donc une belle aubaine pour les cétacés.

Quelles espèces de cétacés peut-on voir au Québec dans le fleuve saint Laurent près de Tadoussac ?

Parc national de Forillon Québec dauphins
Dauphin à flancs blancs

On dénombre 13 espèces de cétacés dans le fleuve Saint Laurent dont :

  • 2 espèces de baleines (à bec commune, noire)
  • 4 espèces de rorqual (commun, à bosse, bleue, petit rorqual)
  • 2 espèces de dauphins (dauphin à flancs blancs, dauphin à nez blanc)
  • Marsouin
  • Globicéphale noir
  • Épaulard (orque)
  • Béluga
  • Cachalot

Certaines sont plus faciles à observer comme le rorqual commun, le petit rorqual, le rorqual à bosse et les dauphins. En revanche, la baleine noire ou la baleine bleue sont plus rares. Mais il faut garder l’œil ouvert, on ne sait jamais !

Saut de la baleine à bosse
Saut de la baleine à bosse
Différence entre baleine, rorqual et cachalot
Au Québec, vous serez peut être surpris d’entendre rorqual bleue au lieu de baleine bleue. Que ce soit en anglais ou en français, on a tendance à utiliser le terme baleine de manière trop large. Si les baleines, rorquals et cachalots font tous partie de l’ordre des cétacés, il y a cependant quelques petites subtilités anatomiques entre eux. Pour faire simple, disons que le terme baleine est très général et englobe de nombreuses espèces. Alors que le terme rorqual est plus précis car il désigne les baleines qui ont des fanons et des sillons ventraux. Quant au cachalot, il s’agit aussi d’une baleine mais d’une baleine à dents !

Observer les baleines en bateau depuis Tadoussac et ses environs

Après avoir été émerveillés devant les baleines du parc national de Forillon nous ne pouvions pas rater d’autres occasions de les rencontrer. Passant par Tadoussac, la Mecque en la matière, nous nous sommes laissés tenter par une sortie en bateau sur le fleuve saint Laurent. Deux choix sont possibles : bateau classique et zodiac.

Observer les baleines depuis un bateau confortable – idéal pour les familles avec enfant

Comme nous avions déjà opté pour le zodiac dans le parc national de Forillon et que nous avions constaté qu’Hélio n’était pas tout à fait à l’aise, nous avons cette fois-ci opté pour le bateau classique. Sa dimension et sa capacité en nombre de personnes peuvent surprendre, mais quand on voyage avec un enfant, ce type d’embarcation avec des espaces abrités où l’on peut circuler est bien pratique. Il possède des équipements comme une cafétéria, des toilettes et même une boutique de souvenirs.

Les larges baies vitrées permettent de faire des observations de l’intérieur, c’est à dire bien au chaud ! Il y a aussi la possibilité d’aller sur le pont pour profiter du spectacle à l’air libre. Pour Hélio, qui avait 3 ans et demi c’était beaucoup plus confortable. Il pouvait regarder les baleines quand il le voulait ou jouer en fonction de ses envies. Comme il était à l’aise, on avait nous aussi l’esprit plus tranquille. Nous nous sommes parfois relayés pour aller sur le pont et voir plus directement les baleines.

Nous avons été gâtés lors de cette excursion puisque nous avons pu apercevoir plusieurs espèces de cétacés dont un groupe important de bélugas. Un guide naturaliste apporte des éclairages et guide l’observation durant toute la sortie. Si vous êtes sujet au mal de mer, ce type de bateau est une meilleure alternative que le zodiac.

Quelle compagnie pour aller observer les baleines en bateau depuis Tadoussac ?

Prestataire : nous avons fait cette excursion avec AML Croisières dont la billetterie est situé rue des Pionniers à Tadoussac. Une navette est mise à disposition pour se rendre au quai d’embarcation.
Horaires : Ces excursions sont proposées entre fin avril et fin octobre. Il y a deux départs dans la journée (9h45 et 13h)
Tarifs : comptez environ 70 dollars canadiens pour les adultes, autour de 40 $ pour les enfants de 6 à 12 ans. Gratuit pour les moins de 5 ans. Le prix varie légèrement en fonction de l’horaire choisi (matin ou après midi). Il y a des tarifs préférentiels pour les familles (2 adultes, 2 enfants de plus de 5 ans)
Notre conseil bonus : prévoyez des vêtements chauds si vous souhaitez profiter du pont.
Plus d’informations : site de AML Croisières

Observer les baleines depuis un zodiac autour de Tadoussac – le plein de sensations

La deuxième possibilité est d’embarquer à bord d’un zodiac. Nous avons testé cette option à Forillon mais pas à Tadoussac car les enfants doivent avoir au moins 6 ans. L’expérience est plus immersive car les passagers sont au ras de l’eau et les baleines peuvent passer très près, ce qui est impressionnant. Sachez cependant que les distances à respecter sont les mêmes pour les deux types d’embarcation à savoir 100 mètres. La chance fera le reste si la baleine décide de se rapprocher. L’observation se fait dans le parc marin Saguenay Saint Laurent, mais il y a plusieurs lieux de départs possibles. L’excursion dure entre 2h30 et 3h.

Pour cette excursion, la compagnie vous fournit un équipement spécial pour vous protéger du vent et de l’eau. Pensez tout de même à vous habiller chaudement en dessous. Même en été, le vent et l’humidité peuvent rapidement faire descendre la température. N’oubliez pas non plus la crème solaire et les lunettes de soleil.

Quelle compagnie pour observer les baleines depuis un zodiac sur le fleuve Saint Laurent ?

Accès : en fonction des prestataires choisis, les lieux de départs diffèrent (baie sainte Catherine, Tadoussac, Grandes Bergeronnes, les Escoumins)
Prestataires : Je vous conseille les croisières AML ou Essipit car ils font partie de l’alliance Eco-baleine (voir l’encart plus loin à ce sujet)
Tarifs : Comptez 80 $ canadien pour les adultes et 60 $ pour les 6-12 ans. Les enfants de moins de 6 ans ne sont pas admis.

Observer les baleines en Kayak près de Tadoussac

Dernière possibilité pour observer les baleines à bord d’une embarcation : le kayak. Si je n’avais pas eu un petit bout avec moi c’est l’option que j’aurai choisi sans hésiter. Au delà de sa dimension plus écologique, je pense que cette expérience doit être complètement bouleversante. Quand j’observais les baleines depuis la rive au Cap de Bon désir, j’ai pu voir des kayakistes en train de vivre ces instants. A certains moments, ils étaient si près des baleines que j’en avais le frisson pour eux. Je pense qu’on doit ressentir beaucoup d’humilité face à ces géants.

La situation de vulnérabilité dans laquelle on se trouve impose aussi beaucoup de concentration et d’attention ce qui doit permettre de vivre l’instant à 100% sans être distrait par son smartphone ou son appareil photo. Une chose est sûre, si je retourne dans ce coin, je tenterai l’expérience sans hésiter (même si ça doit aussi foutre un peu les chocottes). Les départs peuvent se faire depuis Tadoussac ou Grandes Bergeronnes. Il y aussi beaucoup de possibilités à l’intérieur du fjords du Saguenay. Vous pouvez retrouver les différentes compagnies et les départs sur le site du parc marin du Saguenay Saint Laurent.

Choisir un prestataire durable respectueux des baleines

Pour toute observation animalière, il me semble toujours important de se poser la question de l’impact de notre présence et des modalités d’approche choisies. C’est encore plus le cas quand des engins motorisés entrent en jeu. Afin que les cétacés soient dérangés le moins possible et qu’on atteigne un équilibre entre leur protection et notre plaisir, il est important de respecter des règles d’observation respectueuses de leur bien être et de leurs habitudes.

Pour l’observation des baleines, ces règles ont bien été définies au cœur du parc marin du Saguenay Saint Laurent que ce soit pour les prestataires ou les plaisanciers. Vous pouvez les consulter sur le dépliant spécifique du parc marin du Saguenay Saint Laurent. Au Quebec, l’observation des baleines est très encadrée et chaque prestataire doit être détenteur d’un permis spécial. Certains d’entre eux vont plus loin dans leur démarche durable car ils participent à l’alliance Eco-Baleine.

Ce collectif regroupe certaines entreprises d’excursions, la sepaq, parcs Canada et le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins. Ils réfléchissent ensemble pour continuer à améliorer les pratiques d’observation des baleines. Ils ont établis une charte complémentaire aux règles existantes. Ils s’engagent aussi sur des actions de sensibilisation du public, de formation auprès des différents acteurs et de soutien au fond Eco Baleine (qui finance des actions de recherche et de sensibilisation).

En choisissant des entreprises d’excursion faisant partie de l’alliance Eco-Baleine vous soutenez donc une démarche encore plus durable et responsable.
Retrouvez ici la liste des membres de l’alliance Eco-baleine afin de choisir votre prestataire

Observer les baleines depuis la rive près de Tadoussac

Cela peut paraître fou mais il est aussi possible d’observer les baleines depuis la rive en différents lieux du Québec. Pour ceux qui n’ont pas le pied marin… C’est le pied ! (Ah le plaisir de faire des jeux de mots pourris !) . Dans cet article, je vais développer uniquement ceux situés près de Tadoussac et dans le fjord de Saguenay. Pour connaître d’autres spots au Québec, allez jeter un coup d’œil au site de Quebec maritime qui détaille la route des baleines.

Centre d’interprétation et d’observation du Cap Bon désir – Grandes Bergeronnes

Nous avions déjà eu l’occasion d’observer des baleines depuis la rive sur l’île de Grand Manan au Nouveau Brunswick. Nous étions sur une falaise et il suffisait d’attendre quelques minutes pour voir passer des phoques et des baleines. Ce souvenir vivace nous a fortement donné envie d’aller tenter notre chance au centre d’interprétation et d’observation du Cap Bon désir. Arrivés sur le site, un grand phare blanc et rouge nous indique le chemin. Nous suivons le sentier jusqu’à une cabane en bois où différentes expositions et animations attendent les visiteurs. Ici, des guides naturalistes peuvent vous fournir un tas d’informations pour en apprendre plus sur ces animaux. Il y a aussi des animations ponctuelles pour mieux connaître les animaux du fond marin. Concombres de mer et oursins n’auront plus de secret pour vous.

Nous accédons ensuite à un superbe promontoire naturel. Hélio crapahute dans ce dédale de rochers et recherche des petites bêtes dans les interstices remplis d’eau. Quant à nous, nous nous asseyons pour attendre les grosses bêtes. Les visiteurs sont silencieux et nous comprenons vite pourquoi. Les baleines peuvent passer vraiment près et leur souffle est perceptible, une mélodie magique qui nous annonce un moment magique imminent. Elles ne tardent pas à arriver. Pudiques, elles ne dévoilent qu’une partie d’elles même.

Quelle émotion de les voir passer si paisiblement devant nos yeux. Nous passons un long moment à les repérer et les admirer, ces instants sont fugaces mais d’une grande puissance. Les cris d’exclamations qui ne faiblissent pas à chaque apparition en témoignent. Nous passons un long moment bercés par le souffle des baleines et réchauffés par le soleil généreux de cette belle journée d’été.

Avant de repartir, nous faisons un arrêt sur l’aire de jeux pour les enfants ainsi qu’à l’exposition. Je vous conseille vraiment de ne pas la louper. On y découvre grâce à des animations et mises en scène la vie d’un gardien de phare. Les reproductions en 3D et à l’échelle des différentes espèces de cétacés visibles dans le fleuve saint Laurent sont particulièrement impressionnantes. Accompagnés de vidéos et de panneaux explicatifs, nous peaufinons nos connaissances de manière ludique. Pour les enfants, c’est une occasion de prendre conscience des dimensions et des spécificités de chaque espèce.

Informations pratiques – centre d’interprétation et d’observation du cap bon désir

Accès : le centre est situé au 13 chemin du Cap de Bon Désir à Grandes Bergeronnes (20 minutes de Tadoussac). On y accède par la route 138. Le site est bien indiqué et se trouve facilement avec un GPS.
Horaires : le centre est ouvert entre la mi-juin et la mi-octobre. De 9h à 18h tous les jours entre juin et aout, puis entre 9h et 17h. A partir du 9 septembre, le centre est ouvert uniquement du mercredi au dimanche.
Tarifs : 7,80 dollars canadiens pour les adultes. Gratuit pour les moins de 18 ans. Le billet donne accès gratuitement au site de pointe noire et au centre de découverte du milieu marin le même jour.
Activités proposées : observation des baleines depuis la rive, expositions sur les cétacés et le fonctionnement d’un phare, activités pédagogiques sur les animaux marins, terrain de jeux extérieur pour les enfants, aire de pique nique.
Plus d’informations : centre d’interprétation et d’observation du Cap Bon désir

Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) – Les Escoumins

Non loin du centre du Cap de Bon Désir, vous pouvez prolonger l’expérience d’observation des baleines au centre d’interprétation des mammifères marins situé aux Escoumins. Pas besoin d’un nouveau ticket si vous venez de Bon désir le même jour. Ce centre possède un belvédère en bois pour observer confortablement les baleines ainsi que différentes activités autour de ces mammifères. Lors de notre passage, il ne faisait pas très beau alors nous avons davantage profité de la partie didactique et discuté avec les guides. L’animation la plus insolite est celle de suivre en direct des plongeurs grâce à des vidéos et prises de sons. On peut faire les mêmes découvertes qu’eux sans se mouiller, pratique non ? Une exposition et un film permettent également de mieux connaître le fleuve Saint Laurent. Même Hélio qui n’avait que 4 ans lors de notre visite a été captivé. Le centre propose aussi des sorties en plongée ou en apnée nordique. Nous n’avons pas testé mais ça doit valoir la peine.

Accès : le centre est situé au 41 rue des pilotes aux Escoumins. Il est facile à trouver depuis la route 138.
Horaires : le centre est ouvert entre la mi-juin et la mi-octobre. De 9h à 18h tous les jours entre juin et aout, puis entre 9h et 17h. A partir du 9 septembre, le centre est ouvert uniquement du mercredi au dimanche.
Tarifs : 7,80 dollars canadiens pour les adultes. Gratuit pour les moins de 18 ans. Le billet donne accès gratuitement au site de pointe noire et au centre d’observation du Cap de Bon Désir le même jour.
Activités proposées : observation des baleines depuis la rive, animations ludiques, expositions, apnée nordique, plongée
Plus d’informations : Centre d’interprétation des mammifères marins

Centre d’interprétation de la pointe noire, Baie Sainte Catherine

Nous n’avons pas eu le temps d’y aller mais sachez que dans la baie Sainte Catherine (là où partent aussi les excursions en bateau), il existe un sentier panoramique avec une vue imprenable sur le fjord de Saguenay. En hauteur, vous pourrez ainsi voir des baleines. C’est un lieu particulièrement propice pour voir des bélugas. En groupe, ils se déplacent régulièrement pour aller à l’intérieur du fjord. Et même si les cétacés sont absents lors de votre passage, les paysages valent à eux seuls le détour.

Accès : le centre d’interprétation de la pointe noire est situé au 141 route 138 dans la Baie-Saint-Catherine. C’est à seulement 1km du traversier qui mène à Tadoussac.
Horaires : le centre est ouvert entre la mi-juin et la mi-octobre de 10h à 17h. Tous les jours entre juin et début septembre. Puis du vendredi au dimanche.
Tarifs : 5,80 dollars canadiens pour les adultes. Gratuit pour les moins de 18 ans. Si vous payez un peu plus cher votre billet, il vous donnera accès gratuitement le même jour au centre d’observation du Cap de Bon Désir ainsi qu’au centre des mammifères marins.
Plus d’informations : centre d’interprétation de la pointe noire

Randonnée à la Baie Sainte Marguerite, à la rencontre des bélugas du fjord de Saguenay

Lors de notre excursion en mer, nous avions croisé un groupe de Bélugas et nous avions très envie d’en revoir. C’est pourquoi nous sommes partis randonner à la baie de Sainte Marguerite qui est réputée pour être un havre de paix pour les bélugas. Elle possède de nombreuses caractéristiques qui plaisent aux bélugas (zone d’eau saumâtre, faible profondeur, température plus élevée…). Les scientifiques en profitent pour les étudier depuis un poste d’observation installé en 2000 et appelé « la halte aux bélugas ». D’ailleurs en été, un naturaliste reste présent pour sensibiliser le public aux particularités et au devenir des bélugas. Ce belvédère est accessible après une courte randonnée de 3 km à travers les pins. Nous avançons doucement tantôt sur un chemin, tantôt sur une passerelle en bois.

Arrivés au point de vue, nous brandissons nos jumelles pour mieux repérer les bélugas. Ils sont loin, mais ils sont bel et bien là. Nos yeux s’écarquillent, espérant ainsi gagner en visibilité. Des taches blanches s’agitent dans les eaux sombres de la baie. Nous avons conscience que nous vivons un instant rare. Sur place, quelques panneaux d’informations nous en apprennent plus sur les observations réalisées ici et l’évolution de la population des bélugas.

Différentes études sont en cours pour comprendre pour quelles raisons les groupes de bélugas passent du temps dans la baie. Plusieurs hypothèses sur le rôle de la baie (réserve de nourriture, terrain de socialisation des jeunes, site de mise bas…) sont avancées. Il est essentiel de bien comprendre la relation entre ces baleines blanches et leur environnement afin de renforcer les mesures de protection.

Des étincelles blanches dans les yeux, nous terminons la journée sur une plage dorée du fjord située en contrebas de l’observatoire. L’air frais contraste avec un soleil intense qui nous éblouit. Il apporte une touche de mystère au fjord, mystère qui restera entier. La fin du voyage approche et nous n’aurons pas le temps d’aller l’explorer davantage.

Quand observer les baleines et cétacés au Québec près de Tadoussac ?

La période la plus propice pour observer les baleines se situe entre mi-mai et octobre car elle correspond au temps de la migration. Les deux meilleurs mois sont septembre et octobre car les baleines sont particulièrement actives. En fonction des comportements des espèces, l’observation diffère. Quand les baleines à bosses et dauphins sautent, la baleine bleue remonte seulement légèrement à la surface tout comme les bélugas qui restent discrets.
Certaines espèces comme les phoques, les bélugas et certains dauphins sont présents toute l’année.

Comme pour toute observation animalière, ayez à l’esprit que les facteurs chance et météo peuvent intervenir dans votre expérience. Mais je vous rassure, durant la saison, la probabilité de voir au moins une baleine à Tadoussac frôle les 100%.

Quelques conseils pour observer les baleines au Québec

  • Balayer l’horizon avec des jumelles (apportez votre propre paire) mais aussi à l’œil nu
  • Restez silencieux pour entendre le souffle des baleines
  • Habillez vous suffisamment chaudement pour profiter de l’expérience
  • Soyez patient
  • Choisissez un prestataire qualifié et respectueux
  • Si vous souffrez du mal de mer, prévoyez votre petit cachet

Quelques ressources sur les baleines

Pour en connaître davantage sur ces espèces, leur biologie et toute la route des baleines le long du fleuve Saint Laurent, je vous conseille l’excellent site Baleines en direct.

observer les baleines au québec
Épingle moi sur Pinterest !

Vous partez bientôt au Canada ? Retrouvez notre guide pratique pour faciliter la préparation de votre voyage !