A quelques jours de la rentrée, sentir encore des fourmillements dans les jambes. De ceux qui t’invitent à bouger, à explorer, à t’évader. Te souvenir que l’émerveillement est à portée de la main, à 1h de chez toi. Ouvrir ta porte et embarquez sur un voilier, un vieux gréement entre Pornic et Noirmoutier : le corsaires de Retz.

Sur le port de Pornic, une invitation à l’imaginaire

Et les voiles, elles sont belles à bord du Corsaire de Retz. Amarré à Pornic, il nous aura fallu un café et une heure de route pour le rejoindre. Accueillis à rayons ouverts par le soleil et une mer d’huile, la journée s’annonçait douce, et elle le fût.

Face à la minoterie, dans l’étroit vieux port de Pornic, le Corsaire de Retz patiente pour dévoiler sa splendeur. L’équipage s’affaire pendant que nous faisons un tour. Le décor entre l’imposante minoterie, le château de barbe bleue et les multiples embarcations invitent déjà à l’imagination. Les ports sont toujours comme autant d’histoires à ciel ouvert, les traces sur les coques des bateaux comme les rides d’une peau qui a bien vécu. Beaucoup de mystère entoure pour moi ce monde marin qui m’est peu familier, fille de la terre que je suis.

Navigation chorégraphique entre Pornic et Noirmoutier

Le capitaine et son second sont prêts. Sourire aux lèvres, désir de retrouver la mer, envie de partages se conjuguent dès les premiers instants. Invité par le capitaine, Hélio, fier, sonne la cloche timidement une première fois, puis fermement. Son tintinement nous fait vibrer. Le plaisir des yeux est quant à lui assouvi par la chorégraphie millimétrée du déploiement des voiles. Dénouer les cordes, chacunes différentes, se placer et les tendre dans un rythme précis dicté par le capitaine et son second.

Le navire quitte ce port longiligne, comme une évasion d’un tunnel vers la lumière, douce métaphore de la liberté. Nous passons devant le château de Barbe bleue qui doit lui aussi avoir de curieuses histoires à raconter. Un autre jour. Et enfin, l’océan, large, aux opportunités infinies dont nous allons explorer une infinitésimale partie, direction l’île de Noirmoutier.

Une journée à ne rien faire d’autre que se laisser porter par le vent, contempler l’océan, comprendre le voilier « Corsaires de Retz » et scruter ses moindres détails.

Un voilier de 16 m à explorer, un vaste territoire pour les esprits vagabonds et les curieux que nous sommes. Entre le léger clapotis et les bruits mécaniques, nous écoutons l’histoire du bateau et de son capitaine actuel. Fabriqué il y a 25 ans à Taïwan, sa filiation asiatique se ressent dans les décors intérieurs en bois exotiques et nous rappelle d’autres voyages.

S’initier à la navigation à la voile de Pornic à Noirmoutier

Le vent aux abonnés absents nous oblige à user du moteur, mais n’allez pas croire que nous filons à toute allure. 3km à l’heure tout au plus, le marin n’aime pas la facilité et préfère filer à la loyale. J’aime cette sensation de lenteur, le temps se réinvente, s’allonge et chaque instant parait comme ralenti. Idéal quand on déguste un bon café et des viennoiseries dans un cadre pareil. La convivialité et l’enthousiasme de tous enveloppent ce moment.

Cette traversée permet aux uns et aux autres de s’essayer à la navigation. Chacun prend son quart, même Hélio qui s’essaye à la barre. La pauvre est trimballée à gauche et à droite sans ménagement. Nous rectifions de temps à autre tout de même. Autant vous dire que le petit mousse est ravi de pouvoir jouer au capitaine et qu’il aura beaucoup de mal à céder sa place. S’ensuit une explication des différents outils d’aide à la navigation. Cette nuée de chiffres et de courbes devient alors  intelligible à nos yeux.

En croisière vers Noirmoutier, filer avec le vent et lâcher prise

En apercevant l’île de Noirmoutier, le vent se lève un peu et permet aux larges voiles de se gonfler et nous montrer l’étendue de leur pouvoir. Il est bon d’apercevoir les soubresauts venteux caresser la toile. La terre ferme est encore loin, alors pour nous enivrer davantage un apéro précède le débarquement sur l’île de Noirmoutier. On ne se fait pas prier.

Un zodiac nous arrache momentanément au Corsaire de Retz. C’est l’heure d’aller pique niquer sur la plage de Noirmoutier, le soleil tape et c’est au creux des rochers que nous trouvons un coin d’ombre. S’ensuit une session d’escalade improvisée comme à chaque fois que des rochers croisent notre route.

Au retour, groggys par notre déjeuner et bercés par les flots (le vent est désormais de la partie), nous nous endormons tour à tour. Hélio qui avait repéré le carré bien cosy nous réclame une sieste sous le regard attendri et bienveillant de l’équipage. En l’endormant, je tombe moi aussi brièvement dans les bras de Morphée.

Sur le pont, les risées et les embruns nous délestent progressivement de nos dernières résistances. Nous n’avons pas d’autre choix que de nous laisser faire et de nous détendre.

Un bel exercice de lâcher prise.

Guide pratique : visiter Pornic et découvrir l’île de Noirmoutier en bateau à voile

le guillestrois en famille
Épingle moi sur Pinterest !

Comment se rendre à Pornic ?

En voiture

De Nantes, il faut compter environ 1h de route. En été, en fonction des horaires, prévoyez plus large car cette destination est très appréciée.

En train

Une gare dessert Pornic depuis Nantes, le train dure aussi 1h. La gare est située près du vieux port ce qui est très pratique puisque c’est là qu’est amarré le Corsaire de Retz. Le trajet coûte à partir de 8 € l’aller.

En car

Des cars Lilas au départ de Nantes (Pirmil ou gare SNCF en fonction des horaires) desservent Pornic en différents points. L’arrêt de Pornic Gare SNCF n’est pas toujours desservi, l’arrêt le plus proche, à 10 min est celui de Pornic Cinéma. Les horaires changent en fonction des saisons. Le coût du billet est de 2€40. Toutes les informations pratiques sur le site Lila.

Si les horaires de trains ou de cars coïncident avec votre sortie, vous pouvez vous passer de la voiture pour une croisière en voilier.

En vélo

L’option du Vélo est aussi possible, le trajet de la Vélodyssée permet de rallier Nantes à Pornic.

Saint Brévin – La barre des Monts) les pins comportent 66km puis vous pouvez emprunter le début du tronçon suivant (Saint Brévin – La barre des Monts) en vous arrêtant à Pornic. Entre Saint Brévin et Pornic il y a 25 km en longeant le tracé de la Vélodyssée.

Vous pouvez également couper à travers la campagne entre Nantes et Pornic, le trajet sera d’environ 50 km. Les balades à vélo ne manquent pas en Loire Atlantique, que ce soit dans les vignobles ou le long de la Loire.

Croisières et sorties en mer depuis Pornic

Le « Corsaires de Retz » propose des sorties en mer de quelques heures, demie-journée, journée ou de plusieurs jours.

Pour la sortie d’une journée avec escale, il faut compter 76 euros par personne pour les adultes et 50€ pour les enfants de 3 à 12 ans. Cette prestation comprend un café-viennoiseries d’accueil, un petit apéro et un gouter. Il faut prévoir son pique nique pour l’escale.

L’embarcadère est situé dans le vieux port (à deux pas de la gare SNCF), quai l’Herminier près de la Minoterie. Vous n’aurez aucun mal à le repérer.

Vous pouvez également planifier des croisières sur mesure avec le Corsaires de Retz, sur la durée et pour la destination dont vous rêvez !

Plus d’informations sur le corsaires de Retz

D’autres sorties en vieux gréement en Loire-Atlantique

Si les balades sur de beaux bateaux vous intéresse, voici d’autres lieux en Loire Atlantique où cela est possible.

Quoi faire autour de Pornic ?

Pornic fait partie des coins où nous amenons le plus souvent notre famille quand ils viennent nous rendre visite. Voici quelques suggestions non exhaustives :

  • Découvrir de multiples espaces naturels (Marais de Lyarne, terres rouges de Saint Michel Chef chef, Pointe saint Gildas, dunes etc…)
  • Explorer la côte en Kayak de mer, surtout au coucher du soleil.
  • Se balader le long de la côte de Jade. Pornic ne manque pas de jolies plages et criques. Pour les découvrir, rien de plus simple, il suffit de longer le sentier des Douaniers. Sur la plage de la fontaine aux Bretons, vous pourrez même observer les carrelets, ces petites cabanes de pêcheurs si typiques de la région. Nous aimons particulièrement la côte au niveau de Préfailles.
  • Vous offrir une petite thalasso.

 

Retrouvez tous nos articles sur notre cher département, la Loire-Atlantique !