Les mots voyager et covid semblent paradoxaux voir invompatibles. Dans un sens c’est vrai mais tout dépend ce que l’on entend par voyage. Il est clair que le coronavirus a redéfinit les contours et les règles du jeu en matière de voyage.

Cependant malgré les contraintes, les restrictions, la souplesse à adopter, il existe encore une place pour certains voyages. Plus locaux, plus spontanée, différent mais peut être aussi surprenant ?

Dans cet article qui est la retranscription d’un épisode de mon podcast « les coulisses du voyage », je partage avec vous mes réflexions sur le fait de voyager au temps du covid (je sais qu’on dit la covid mais je fais de la résistance !) et des conseils pour préparer vos escapades (en respectant bien sûr les mesures légales et sanitaires).

« Les coulisses du voyage », le podcast pour voyager avec sens et bon sens

Tous les 15 jours, dans mon podcast « les coulisses du voyage », je vous propose un épisode truffé d’astuces et de ressources pour voyager plus durablement. L’article qui suit est la retranscription de l’un de ces épisodes. Pour écouter la version audio, il suffit d’utiliser le player ci-dessous ou d’aller l’écouter sur votre plateforme de podcast préférée.

1 – Choisir sa destination : locale ou lointaine ?

La première question en général que l’on se pose quand on envisage un voyage c’est où partir ? Si d’ordinaire, toutes les destinations semblent possibles (du moins en théorie), ce n’est plus le cas aujourd’hui avec la fermeture de nombreuses frontières ou des restrictions sanitaires. J’entends beaucoup de personnes dire qu’on ne peut plus voyager. Ce n’est pas tout à fait juste. Il y a encore des possibilités, elles sont simplement réduites et conditionnées. A nous de voir cela comme une occasion de redécouvrir certains territoire, une opportunité de voyages différents.

Barcelonnette dans les Alpes de Haute provence

Pourquoi privilégier le voyage local en ce moment ?

Depuis la crise du coronavirus, même aux moments où certaines destinations lointaines étaient encore accessibles j’ai fait le choix de me concentrer sur des voyages locaux et ce pour les raisons suivantes:

  • Je trouve cela plus rassurant. Je n’ai pas la crainte de me retrouver malade à l’autre bout du monde
  • Je peux plus facilement faire des voyages de dernière minute et être plus flexible en fonction de l’évolution du contexte sanitaire
  • Je soutiens à ma manière l’économie de nos régions et de nos offres touristiques
  • Je ne participe pas à l’importation de variants potentiels et je ne prend pas le risque de contaminer des populations qui n’ont peut être pas les mêmes infrastructures sanitaires
  • Je ne perçois pas le fait de voyager en France comme une punition. J’en profite donc pour explorer des régions que je connais moins ou des lieux que j’ai envie de visiter depuis un moment.

A réécouter : Plein de conseils pour voyager près de chez soi

visite loire atlantique que faire

Et si on veut voyager en dehors de son pays, quelles questions se poser ?

Je peux comprendre qu’on veuille tout de même voyager en dehors de son pays. Chacun peut avoir ses raisons. Si c’est votre cas, voici toutes les questions que l’on doit se poser selon moi avant d’envisager son voyage.

  • Quelles sont les conditions d’entrée ? (Test PCR, Quarantaine …)
  • Existe t’il des spécificités pour certaines régions du pays ? (zonage différent …)
  • Y’a t’il des règles spécifiques à respecter sur place ? (port du masque, lieux fermés, couvre feu ….)
  • Comment est la situation sanitaire dans ce pays ? (évolution du nombre de cas, infrastructures surchargées etc…)
  • Comment je me positionne personnellement vis à vis du risque potentiel que je fais courir aux populations locales ?
  • Est-ce qu’au regard de ces conditions de voyage cela vaut la peine de voyager dans cette destination pour le moment ?

Attention, penser à réactualiser ces informations régulièrement car elles peuvent très vite changer.

Quelques ressources pour bien s’informer dans ce cas là :

2 – Soyez flexibles que vous partiez en mode organisée ou dernière minute indépendant

Je le disais en préambule, les règles de préparation des voyages ont beaucoup changé à cause du coronavirus.

Se préparer à des changements, aléas etc. de dernière minute

Qu’on le veuille ou pas, la situation sanitaire nous oblige à être plus flexible et à devoir s’adapter parfois à la dernière minute. C’est d’autant plus compliqué pour les personnes qui ont tendance à planifier leurs voyages dans les moindres détails. Si le moindre changement vous stresse, je ne peux que vous conseiller de différer vos voyages pour l’instant car cela risque d’être davantage une source d’angoisse que d’épanouissement.

Si en revanche, vous êtes prêt(e) à affronter des aléas éventuels, rien de vous empêche de baliser les choses au maximum en vous renseignant sur les procédures à suivre en cas de modification ou d’annulation du voyage. Un moyen de garder un peu le contrôle.

En tout cas, je ne peux que vous conseiller de ne rien prendre pour acquis et de ne pas trop vous projeter dans votre voyage au risque d’être très déçu.

Avoir un plan B

Pour être dans cette logique d’adaptation, je vous conseille également d’avoir un plan B au cas où votre projet initial de voyage viendrait à tomber à l’eau. Imaginez ce plan B comme une perspective positive si jamais vous devez l’enclencher. Ce plan B ne doit pas être perçu comme une punition.

sologne 5544 - Les globe blogueurs - blog voyage nature

3 – Être plus vigilant sur les conditions de vente et d’annulations

Actuellement, une fois notre voyage planifié, on ne rien prendre pour acquis car la réglementation peut changer et contrecarrer ou annuler vos plans.

Pensez donc à regarder de très près les conditions de vente et d’annulations sur toutes les prestations de votre voyage :

  • transport (train, avion …)
  • hébergements
  • activités
  • assurances de voyage (êtes vous couvert si vous contractez le covid en voyage par exemple ?)

Consultez notre guide des assurances de voyage intégrant le détail garanties COVID 19

Il faut vraiment regarder en détail les conditions d’annulations. Le contexte global du coronavirus n’est pas toujours suffisant. N’hésitez pas à demander si cela n’est pas clair et à répertorier ces notes dans un tableau. Si jamais vous devez annuler, cela vous sera très utile. Pensez aussi à regarder les modalités de remboursement en cas d’annulation. Est ce qu’il est prévu un remboursement, si oui sous quel délai ? Est ce que ce remboursement se fait sous forme d’avoir ? C’est un point important car on peut engager des sommes importantes dans la préparation d’un voyage.

Pensez à vous informer sur :

4 – Adapter son hébergement et ses activités

Le coronavirus a modifié de nombreuses modalités d’accueil dans les activités et les hébergements. Pensez donc à vous renseigner en amont pour anticiper et réserver si besoin. Voici quelques points à regarder :

  • Choisir un hébergement qui facilite la distanciation sociale (appartement, gîte …) ou des établissements avec des protocoles sanitaires renforcés. Il y a beaucoup de labels (covid free …) qui ont vu le jour mais c’est difficile de voir ce qu’il y a derrière.

En ces temps de pandémie, on peut être tenter de réserver sur les grandes plateformes car elles sont faciles d’utilisation et on y pense plus rapidement. Pour voyager de manière responsable, faites vous une liste des sites et applications de voyages durables à consulter en premier comme celle dont je parle dans le podcast sur les hébergements durables par exemple.

  • Vérifier que les activités que vous voulez faire sont accessibles et sous quelles conditions (réservations, nombre de places limitées, …). Je vous recommande particulièrement les sorties en nature qui facilitent les gestes barrières et nécessitent parfois moins d’organisation.
gîte mas grandes cabanes de vaccares

5 – Valise Covid responsable

Peu importe où on se déplace désormais, il y a des accessoires indispensables à amener avec soi. Je pense notamment aux masques et au gel hydroalcoolique. Si comme moi, vous êtes soucieux de réduire vos déchets, je vous conseille d’opter pour des masques en tissus. Bien utilisé, ils offrent une bonne protection. Bien entendu, dans certaines situations (notamment professionnelles), l’usage d’un masque jetables peut être obligatoire mais dans la vie courante les masques en tissus font très bien l’affaire (certains ont même une norme quasi comparable au masque jetables), d’autant plus si on respecte les autres gestes barrières comme la distanciation sociale et l’usage de gel.

En ce qui concerne le gel hydroalcoolique, je vous recommande de l’acheter en vrac dans des magasins de vrac ou même en pharmacie. Essayez d’avoir plusieurs petits flacons pour en avoir toujours sous la main et éviter ainsi de racheter des flacons inutilement.

Même s’il ne s’agit pas de la valise à proprement parler, je vous conseille d’avoir dans votre panoplie du voyageur, une liste de sites et d’applications de voyage qui vous permettront de réserver vos activités, hébergements en ligne. En ayant tous ces documents de manière dématérialisée, vous évitez ainsi des manipulations de papier ou transfert d’argent potentiellement à risque vis à vis de la contamination par le coronavirus.

Enfin, prévoyez une carte bancaire qui favorise le paiement sans contact et vérifiez les plafonds autorisés.

J’espère que tout ces conseils vous seront utiles pour continuer à faire de jolies escapades en toute sécurité et en protégeant les autres.

Faites le plein d’idées d’escapades en France par ici !

podcast les coulisses du voyage
Cliquez sur l’image pour vous abonner au podcast

N’hésitez pas à me soumettre des sujets et me faire des retours en commentaires de cet article qui reprend les notes de l’épisode.
Et si le cœur vous en dit, mettez moi plein d’étoiles sur votre appli de podcast préférée pour faire connaitre « les coulisses du voyage » !