L’Europe est le continent avec la plus grande densité de population au monde. Mais dans les interstices se cachent de petites pépites naturelles qui n’ont rien à envier aux continents restés plus sauvages.

Nous avons demandé à 11 blogueurs voyage (plus nous !) fondus de nature de nous dévoiler le parc naturel qui les a le plus marqué en Europe. Le 2e volet d’une série visant à vous faire découvrir quelques uns des plus beaux parcs naturels du monde !

Du nord au sud de l’Europe, de l’Islande à Malte, voici leur sélection. Préparez à être surpris : réserves marines gorgées de faune, montagnes embrumées, forêts profondes et mystérieuses, lacs aux eaux limpides et même déserts ocres vous attendent.

Les falaises de Látrabjarg en Islande par My Wildlife

macareux falaises islande
Macareux moine d’Islande – Crédit photo Grégory Rohart

A l’extrême ouest de l’Islande se dresse le paradis des ornithologues : les falaises de Látrabjarg. Hautes de 400 mètres et longues de 14 km, elles sont colonisées par différentes espèces d’oiseaux : fulmar boréal, mouette tridactyle, guillemot, pingouin Torda et le fameux macareux moine.

Lire la suite
Il y a maints autres lieux pour observer le macareux moine en Islande mais aucun ne permet une observation aussi aisée qu’à Látrabjarg. Le voir à moins de 2 mètres est garanti à près de 100%. Il est ici chez lui et en grand nombre (2 millions d’individus), merci donc de bien faire attention aux nids sur le haut des pelouses de la falaise. En écraser un peut vite arriver.

Pour voir les macareux à Látrabjarg, il faut venir de la mi-juin à fin juillet. Avant, la piste peut-être fermée et après, les macareux reprennent le large.

Grégory – My Wildlife

Le Jökulsárlón (lagune du glacier) en Islande par Moi mes souliers

lac Jökulsárlón lagune du glacier en Islande plage de sable noir
Jökulsárlón – crédit photo Moi mes souliers

Qui n’a jamais rêvé de marcher entre les glaciers ou encore de petits bouts d’icebergs dérivés? À Jökulsárlón, on peut faire exactement ça des heures durant! Situé dans le sud de l’Islande le long de la côte, ce repère de blocs de glace détachés du glacier Vatnajökull m’a ramenée en enfance le temps d’une visite. Je vous mets au défi de ne pas en revenir ébloui!

Lire la suite
Je me baladais d’un mini-iceberg à un autre, prenant des centaines de photos, le sourire collé au visage. D’un côté de la route 1, on peut apercevoir la lagune, où la glace flotte en gros morceaux quasi-intouchés. De l’autre, les pièces se fendent et se cassent sous la pression de l’eau pour terminer leur course dans l’océan ou encore sur les berges de la plage de sable noir voisine. C’est là que j’ai passé de nombreuses heures à tenir les plus petits glaçons entre mes mains (oui, j’y ai goûté!), à photographier les vagues déferlantes qui déplaçaient les plus imposants vers nous malgré leur poids, à laisser le temps passer dans un lieu aussi magique… Bien que ça ne soit pas un parc naturel à proprement parler, Jökulsárlón et sa lagune sont à ne pas rater lors de votre prochain voyage au sud de l’Islande avec des paysages spectaculaires à seulement quelques kilomètres des volcans, un contraste saisissant.

Jennifer – Moi mes souliers

Le parc national de Pallas-Yllastunturi en Finlande par Je Papote

parc national de pallas en laponie finlande
Randonnée dans le parc de Pallas en laponie – crédit photo Je Papote
La Laponie synonyme de grands espaces possède plusieurs parcs nationaux. En Laponie finlandaise, j’ai pu me rendre au parc national de Pallas-Yllastunturi, le 3e plus grand de Finlande. Il se trouve dans le nord-ouest de la région. Celui-ci existe depuis 2005 et s’étend sur un peu plus de 1 000 km2. On dit que cette région est le poumon de l’Europe car la qualité de l’air y est la plus pure.
Lire la suite
Selon la saison, on peut y faire différentes activités.
En hiver, les amoureux de ski de fond seront comblés avec près de 500 kilomètres de pistes. On peut également s’adonner à la randonnée en raquettes ou encore à la pêche sous glace. Une expérience unique que l’on peut pratiquer seul.
En été, les activités ne manquent pas avec en premier lieu les randonnées. Il existe de nombreuses possibilités que ce soit pour des randonnées courtes à la journée ou sur plusieurs jours. Dans le parc, ouvrez l’œil car vous pourrez observer de nombreux animaux à commencer par les oiseaux ou encore ramasser des baies ou des champignons selon la saison tout au long de votre marche. La nature est luxuriante et les journées ensoleillées sont longues durant l’été, ce qui permet de profiter du parc de façon maximale.
Le parc comporte de nombreux points d’eau, vous pourrez alors pêcher ou encore pratiquer le canoë. Attention aux moustiques par contre, la région est réputée pour !
Céline – Je Papote

Les îles Féroé au Danemark par Mel Loves Travel

iles feroe
îles Féroé – crédit photo Mel Loves Travel

Perdu dans l’Atlantique Nord, se trouve un petit archipel dont les îles semblables à des petits cailloux acérés, se dressent au milieu de l’océan. Battues par les vents et une météo capricieuse : voici les Îles Féroés.

Lire la suite
Cet archipel sous souveraineté danoise, mais autonome, est la destination scandinave qui monte, qui monte ! Pas de parcs nationaux ni naturels aux Féroé mais tout l’archipel est une destination nature en elle-même. La matière première des Féroé, c’est le basalte. Une roche brune, anthracite, quelques fois noire qui semble avoir été façonnée par un géant mal dégrossi. Des sommets s’élèvent dans le ciel et ont leur tête coupées, des rochers sont perdus sur des pentes, des fjords profonds s’enfoncent loin dans les terres, le tout recouvert d’un tapis d’herbe. L’autre élément : c’est l’eau. L’eau douce des dizaines, voire des centaines de cascades que vous croiserez lors de votre visite et bien entendu, la mer. Où que l’on soit dans l’archipel, on en est jamais loin ! Changeante, comme la météo, reflétant les caprices du ciel.

Un paysage à la fois terrible et féerique, impossible de ne pas tomber sous le charme.

Torshavn, la capitale, sera probablement votre point d’attache et les randonnées commencent déjà dès le centre ville (pour aller par exemple à l’église de Kirkjubøur) mais pour ceux qui ont des envies de bout du monde, l’archipel du Nord vous attend avec des paysages encore plus sauvages : en faisant par exemple la randonnée jusqu’au phare de Kalsoy ou prendre le bateau postal vers les deux îles les plus isolées de Svinoy et Fugloy , descendre à cette dernière, et en faire le tour jusqu’au bateau retour.

Les amoureux des oiseaux, eux, ne manqueront pas de passer une nuit sur l’île de Mykines, ce qui est le plus proche d’un parc national là-bas. Cette île sans voitures est un véritable havre de paix pour les oiseaux dès le printemps arrivé : macareux, cormorans, petits pingouins et autres. N’oubliez pas de prendre un gros zoom avec vous !

Melissa – Mel Loves Travel

Le parc national Killarney en Irlande par Stories of inspiration

parc national killarney en Irlande
Parc national Killarney – crédit photo Stories of inspiration
J’ai découvert le Killarney National Park lors d’un roadtrip en Irlande et j’ai eu un gros coup de cœur pour ses paysages au caractère bien trempé. Avec ses 10 000 hectares, le plus grand Parc National d’Irlande est un petit écrin de verdure classé Réserve de Biosphère par l’Unesco depuis 1982.
Lire la suite
Ici, la lande qui recouvre les collines change de couleurs au fil des saisons, le Killarney National Park n’a donc jamais le même visage…
Je me souviens de cette lumière automnale dorée, intense et puissante, qui illuminait alors les montagnes et les plaines et se reflétait dans l’eau des lacs et des rivières. La beauté des paysages du Parc est exceptionnelle et ne vous laissera pas indifférent. Les plus sportifs trouveront leur bonheur dans les nombreux sentiers de randonnées qui jalonnent le Parc. Peut-être que lors d’une balade, vous aurez alors la chance de croiser l’un des nombreux cerfs qui peuplent les environs ! Pour les amoureux de conduite, les petites routes étroites qui sillonnent le Parc, avec leurs virages en épingles à cheveux et leurs cols, procurent des sensations intenses… Quant à ceux qui préfèrent prendre leur temps et contempler des paysages de cartes postales, de nombreux points de vue comme le célèbre ‘Ladies view’ n’attendent que vous…

Parc national de Tatras en Pologne – Jolis Voyages

forêt carpates parc national tatras pologne
Forêt des carpates – crédit photo Jolis Voyages

C’est en Pologne que se trouve le Parc National des Tatras (Tatrzanski Park Narodowy), dans la partie la plus élevée des Carpates, entre la Pologne et la Slovaquie. Les massifs et la forêt permettent la protection de nombreuses espèces de plantes et d’animaux ainsi que de lacs postglaciaires. Les Carpates oui, mais aucune chance de marcher sur les pas de Dracula car il vivait en Roumanie.

Lire la suite
J’ai découvert ces lieux en séjournant du côté de Zakopane, à une centaine de kilomètres de Cracovie. Je me souviens d’une balade brouillardeuse dans la vallée de Koscieliska. Nous nous enfonçons sur le chemin boueux car la neige commence à fondre.Bien couvert, il ne fait pas si froid que cela en marchant. L’ambiance est extraordinaire avec ce brouillard et la neige tombée hier soir. Nous croisons peu de monde, à peine une poignée de personnes sur notre chemin. Nous ne sommes pas allés au bout car le chemin devenait de plus en plus difficile d’accès avec la boue, la luminosité de plus en plus faible et les tracteurs qui circulaient, tractant des troncs d’arbres. Ces paysages de montagnes et rivière me rappellent le Colorado avec ces forêts profondes. J’avais envie de dépaysement, de neige, de calme et solitude, le sentiment d’être seule au fin fond de la Pologne. J’ai été ravie. Et ce brouillard. Malgré le fait qu’il ne nous a pas permis de pouvoir prendre pleinement conscience de l’immensité de ces montagnes, il a le mérite d’avoir donné aux Carpates une ambiance magique et troublante. La réalité de la montagne, son côté sauvage, sa rugosité. Ce froid glacial, humide, la neige, la boue, cette fin d’hiver et ce printemps encore si loin. Une ambiance qui m’a définitivement troublée.

Lili – Jolis Voyages

Le parc naturel régional du Morvan en France par les voyages de Mat

forêt parc naturel régional du morvan
Forêt du Morvan – crédit photo les voyages de Mat

On l’appelle aussi « le petit Canada de la Bourgogne ». Et c’est bien ce qui fait tout le charme du parc du Morvan : son aspect sauvage, presque hostile. Des cabanes à sucre à deux heures seulement de Paris ? Presque…

Lire la suite
Le parc naturel régional du Morvan est un bloc de granit sur lequel l’eau glisse et où la terre est pauvre. Des clairières, des lacs et des sentiers de randonnées se dissimulent dans l’ombre de ses sapinières. Son climat rude, froid en hiver, frais en été en fait un véritable paradis de la marche à pied. Lorsqu’il est tourmenté, le ciel baigne les paysages d’une lumière surnaturelle particulièrement photogénique.

Un proverbe d’autrefois disait que « dans le Morvan, y a pas d’bon vent, y a pas de bonnes gens »… Côté rando, le parc est un must ! Je l’ai traversé à pied en dix jours le long de « la grande traversée du Morvan ». Un nom au parfum d’aventure qui a tenu toutes ses promesses. Les reliefs, à la fois doux et marqués, renouvellent les points de vue et ménagent quelques surprises. Le paysage s’ouvre et se ferme au gré des vallées qui se succèdent. Parmi les mousses et les fougères, on enjambe des cours d’eau sur des ponts de fortune, on se baigne en plein cœur de la forêt, on pratique le rafting ou le VTT.

L’hiver, le sommet du Mont Folin abrite une petite station de sport d’hiver. L’été, le lac des Settons est le cœur touristique du parc. Le mont Beuvray offre en toute saison un point de vue superbe sur tous les environs. Par temps clair, le regard porte jusqu’aux Alpes.

Un lieu peu fréquenté, idéal pour respirer et se dépayser.

Mathieu – Les voyages de Mat

Le massif des Écrins en France par Solcito

parc naturel du massif des ecrins dans les Alpe françaises
Rafting dans le parc du massif des écrins – crédit photo Solicito

Un écrin de verdure avec vue sur glaciers. Voilà comment pourrait se décrire en toute simplicité ce grand massif montagneux situé dans les Hautes-Alpes françaises. Ici, on vient pour s’envoyer en l’air dans le parc national des Écrins, le plus haut parc européen de haute montagne.

Lire la suite
Depuis le lieu dit du « Pré de Madame Carle », on accède au Mont Pelvoux (3946m) au Glacier Blanc et au Glacier Noir, tous trois majestueux dans un paysage qui l’est tout autant.

Paradis des randonneurs, le parc est également celui des amateurs de trail grâce à des montées et des dénivelés bien costauds. Dans le massif des Écrins, on ne compte pas moins de 15 parcours permanents du vert au noir – comme au ski – répartis sur neuf communes.

La tête en l’air, le massif a également les pieds sous terre. Durant le Moyen-Age puis la révolution industrielle, les hommes étaient nombreux à fouiller ses entrailles pour en extraire ses trésors. Depuis, la mine de Fournel n’a plus de plomb argentifère. Elle a donc débuté une nouvelle carrière touristique en 1992 en dévoilant une partie des 20 km de galeries.

On termine le séjour en prenant le large sur la Durance, un terrain de jeu idéal pour jouer à « bateau sur l’eau » en rafting ou en kayak.

Il y a  du sport massif aux Écrins mais on peut aussi choisir de buller pour profiter de ses charmes sans se fatiguer…

Solène – Solcito

Parc Naturel du Verdon en France par Novo-monde

Le parc naturel des gorges du Verdon en France
Les gorges du Verdon – crédit photo Novo-monde

Si vous avez envie de sortir vos chaussures de randonnée, de faire le plein de soleil et d’en prendre plein les yeux avec des paysages complètement dingues, il y’a de fortes chances que le parc naturel du Verdon vous plaise! Situé à à peine 2 heures au nord de Nice, dans les alpes de haute Provence, ce parc est un réel joyau de France.

Lire la suite
Comment vous dire… le Verdon, la rivière qui traverse le parc naturel, n’a vraiment pas volé son nom. Nous n’avions encore jamais vu une rivière avec un tel vert émeraude ! Une pure merveille qui donne envie de se baigner tous les jours. Ajoutez à ça les gorges les plus hautes d’Europe (jusqu’à 700m de profondeur, avec des falaises abruptes ultra impressionnantes) et vous obtiendrez des paysages spectaculaires où il fait plutôt bon se balader :). Les grimpeurs ont même donné un petit surnom plutôt flatteur à ce parc : le Yosemite d’Europe.

Ce qui nous a aussi séduit, c’est la variété des chemins de randonnée qui traversent le parc. Entre le GR4, le superbe sentier Martel qui traverse toutes les gorges, le Grand Marges et son incroyable vue sur le lac de Sainte-Croix, des villages de Provence comme Castellane et Moustiers sainte Marie, le terrain de jeux est absolument fabuleux et tout le monde y trouvera son compte. D’ailleurs, si ça vous intéresse, Nous avons fait une randonnée de 4 jours partant de Castellane pour ensuite traverser toutes les gorges du Verdon.

Fabienne et Benoît – Novo-monde

La réserve de Scandola et les calanques de Piana en Corse par Découverte Monde

Réserve naturelle des calanque de piana en Corse
Les calanques de Piana – crédit photo Découverte Monde

La Corse, cette petite île française au cœur de la mer Méditerranée fait rêver. J’ai eu le plaisir de m’y rendre l’an dernier pour constater de mes propres yeux les raisons pour lesquelles on la surnomme affectueusement l’île de beauté.  Bien que tout soit exceptionnel sur cette île, certains sites naturels méritent clairement qu’on s’y attarde. C’est le cas de la Réserve de Scandola, le golfe de Porto et les Calanques de Piana tous inscrits à l’Unesco et qui se découvrent au cours de la même journée par leur proximité.

Lire la suite
L’unique manière de s’y rendre est par la mer. Plusieurs expéditions partent d’Ajaccio pour visiter ces réserves naturelles préservées et d’une rare beauté. Cet ensemble côtier ravit les géologues ou amateurs avec les rochers rosés des calanques et ceux d’origine volcanique orangées de Scandola qui ne sont pas sans rappeler ceux du Massif de l’Esterel dans le Var. Tout comme il ravit les écologistes avec ses espèces endémiques autant végétales qu’animales. Impossible de ne pas être émerveillé devant un tel spectacle de la nature où la mer et la terre ne font qu’un, qu’on prend plaisir à identifier les formes des rochers ou à plonger son regard à travers les eaux claires et translucides au cœur des calanques. Une excursion qui en met plein la vue et surtout très agréable à faire. Ce serait un sacrilège de faire un voyage en Corse sans visiter ces endroits à mi chemin entre Calvi et Ajaccio le long de la côte.

Rachel – Découverte Monde

Désert de Bardenas Reales en Espagne par Les aventures d’Arthur et Thibaut

parc naturel désert bardenas reales en Espagne

Un désert au cœur de l’Europe ? Ça existe ! Le parc naturel des Bardenas Reales dans le nord de l’Espagne, permet de découvrir le far west (mais sans cowboys ni indiens…) à portée de voiture de la France !

Lire la suite
En plein pays de Navarre, au sud est du Pays Basque espagnol, la ville de Tudela est le point de départ pour l’exploration du désert des Bardenas, classé réserve de biosphère par l’UNESCO. L’exploration peut se faire en voiture (pas besoin de 4×4, notre 307 break est toujours vivante !) , en vélo (là, il faut un VTT …) ou à pied ! Le parc a plus de 700 km de chemins. Si on est à pied ou à Vélo, il faudra choisir son coin… Les lieux les plus prisés de la Pisquerra ou du castil de Tierra permettent d’admirer les concrétions de terre avec des formes originales dues à l’érosion, on croirait presque à des (grandes) sculptures ! Les massifs alentours des Bardenas Negra ou Blanca offrent de beaux points de vues sur des ravins (barrancos) toujours creusés par le travail de l’eau.

Nous avons parcouru ce parc durant 2 jours. Il est théoriquement interdit de dormir dans le parc (en bivouac donc). Nous avions choisi une maison troglodyte (casas cueva de las Bardenas) à Valtierra, à 15 minutes de voiture d’une entrée du parc. Très confortable, les enfants ont aimé jouer aux Croods 🙂 La première journée a été consacrée à l’exploration en voiture, coupée de petites balades où nous en avions envie. Nous avons randonné en haut du Fraile pour le deuxième jour. Le paysage était différent. Nous étions seuls. D’ailleurs, c’est pique nique obligatoire ! Il n’y a strictement rien dans le parc, c’est un vrai désert !!

Un dernier conseil, prévenez les enfants que c’est un désert de cailloux. Arthur a été surpris car il s’attendait à des dunes ! Il a quand même adoré son passage dans le désert, tout comme son petit frère Thibaut qui a quant à lui, adoré les « néoliennes » 😉

Virginie – les aventures d’Arthur et Thibaut

La baie de Dwejra et l’azure window à Gozo (Malte) par les globe blogueurs

azur window gozo falaises fenêtre azur dwejra bay
La fenêtre azur sur l’île de Gozo

D’apparence aride, minérale et brulante, la petite île de Gozo au nord de Malte est une destination rêvée pour les plongeurs et adeptes du snorkeling (palme masque tuba). Parmi les nombreux sites nature présents à Gozo, la baie de Dwejra et la fameuse fenêtre azur (à la célébrité renforcée par la série Game of thrones) offrent une splendide occasion d’admirer la nature aussi bien sur terre que sous l’eau.

Lire la suite
Côté terre, Gozo présente une côte aux falaises impressionnantes, vertigineuses, plongeant brutalement dans une mer d’un bleu parfait.

Ce paysage déchiré recèle de petites criques et baies permettant un accès à l’eau ou les amateurs d’observation sous marine pourront s’émerveiller de la clarté de l’eau. La visibilité dans ce coin de Méditerranée est exceptionnelle.

Si la faune n’est pas celle de la grande barrière de corail, de très beaux spécimens de poissons colorés peuvent être observés très facilement. Notamment autour de la fenêtre azur, entre un « aquarium » naturel, des canyons sous-marins et des grottes en partie immergées, les plus blasés des plongeurs seront comblés ! Il est même possible d’observer une espèce de corail rouge depuis la surface en faisant un petit tour de bateau au départ de la « mer intérieure ».

Si vous aimez la nature et que vous vous rendez à Malte, foncez à Gozo ! Nous avons pu profiter d’un fantastique trio d’activités : randonnée, plongée et farniente.

Sébastien et Laura – Les globe blogueurs

12 parcs naturels europe
Épingle moi sur Pinterest !

Je ne sais pas pour vous, mais nous nous sommes régalés ! Pour poursuivre le plaisir, n’hésitez pas à nous faire part de vos coups de cœur nature en Europe. Le choix et vaste…

Vous en voulez plus ? Regardez la sélection des plus beaux parcs naturels d’Asie, d’Océanie, d’Afrique,  d’Amérique du Sud et d’Amérique du Nord !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ? Alors ne gardez pas tout pour vous, partagez ;)


Soyez foudingues, abonnez-vous à notre newsletter !


En vous abonnant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.